Forum sur la série Les Experts: Miami
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  S'enregistrerS'enregistrer  GroupesGroupes  Connexion  

Partagez
 

 CSI: Miami - Du Sang sur les Mains

Aller en bas 
AuteurMessage
valm.csi
Expert


Nombre de messages : 3399
Age : 39
Date d'inscription : 05/07/2005

CSI: Miami - Du Sang sur les Mains Empty
MessageSujet: CSI: Miami - Du Sang sur les Mains   CSI: Miami - Du Sang sur les Mains EmptySam 8 Avr - 11:59

Alors! Je vous explique: ceci est le début d'une fanfic que je voudrais vraiment finir, mais que mon obsession cyclops pour NY m'empêche de concrétiser. Je vous poste donc petit à petit ce que j'ai écrit pour le moment, et je compte sur vous pour me pousser au c.. (non mais dites-donc!! Shocked ) pour continuer rambo !! si ça vous plaît, évidemment... What a Face
C'est parti: introduction Exclamation


Chapitre 1

La distance ne lui avait jamais parue aussi grande.
Le jour se levait sur Miami. Il croisait des gens dans la rue, à toute vitesse. Des ombres, des visages surpris, d'autres méfiants, qui se demandaient pourquoi cet homme courait, qui il poursuivait. Ou qui il fuyait.
Peut-être qu'aussitôt franchit le coin de la rue, ils l'oubliaient.
Larry n'en avait rien à faire. Il ne pensait qu'à une chose: courir le plus vite possible, malgré ses jambes de trentenaire qui manquaient quelque peu d'exercice, et son coeur qui lui, manquait cruellement d'entraînement. A moins que ce ne soit à cause de l'angoisse...
Essoufflé, Larry atteignit pourtant son but en un temps record. Il poussa la porte d'entrée de l'immeuble avec fracas, traversa le hall en un éclair, et survola les quatre volées de marches qui le séparaient du deuxième étage.
Arrivé devant l'appartement, il ralentit brusquement, reprenant un peu son souffle. Puis, il tourna la poignée et, la gorge nouée par l'appréhension, poussa la porte.
Il resta un instant immobile dans le couloir, n'entendant que le bruit de sa propre respiration.
Il fit quelques pas à l'intérieur. Et ce qu'il vit lui confirma ce qu'il redoutait tant depuis quelques minutes. Il était arrivé quelque chose à Kyle.
Le meuble de l'entrée avait été bousculé, à tel point que la plupart des objets qui se trouvaient dessus gisait maintenant sur le sol.
Cela paraissait cependant bien moins inquiétant que les traces de sang qu'il remarqua un peu plus loin dans le couloir, qui menait d'un côté à la chambre et à la salle de bain, et de l'autre à la pièce principale et le coin cuisine.
_Kyle? Tu es là?
Larry s'avança. Une des traces sur le sol avait la forme d'une main. Comme dans un mauvais film d'horreur. Larry déglutit avec difficulté.
_Il y a quelqu'un?
Il perçut un mouvement derrière lui. Tournant brusquement la tête, en retenant son souffle, il eut juste le temps de voir la porte d'entrée se refermer en un claquement sonore. Puis il sentit un courant d'air. Se tournant une nouvelle fois, il vit que la fenêtre à panneau coulissant, donnant sur l'escalier de secours, était grande ouverte.
Larry s'avança vers elle, s'apprêtant à la refermer. Mais soudain, il stoppa net. Non seulement ça ressemblait à une mauvaise idée, mais il réalisa qu'il y avait bien plus urgent à cet instant.
Kyle avait besoin d'aide.
Adossé au bar qui faisait la séparation avec la cuisine, il gisait, inconscient, dans son propre sang. Sa tête était penchée sur le côté, Larry ne voyait pas son visage. Le téléphone, habituellement posé sur le bar, pendait au bout de son fil, le combiné était tombé sur le sol, aux pieds de Kyle, et émettait des bips intermittents.
Il y avait du sang sur ses vêtements, et sur ses mains aussi.
Larry se précipita vers lui.
_Kyle, fit-il d'une voix tremblante. Tu m'entends?
Posant ses doigts au niveau de la jugulaire de son ami, il sentit un pouls. Faible mais régulier.
En tentant de voir le visage de Kyle, Larry s'aperçut qu'un filet de sang s'écoulait de son oreille.
S'emparant du combiné, Larry appuya sur le commutateur afin de couper la tonalité, puis composa le 911.

_________________
CSI: Miami - Du Sang sur les Mains Remban10


Dernière édition par le Mar 20 Juin - 18:35, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.csi-fanfics.com/
lagentillefan
La fleur la plus bleue de toutes les fleurs bleues du monde
lagentillefan

Nombre de messages : 2966
Age : 37
Localisation : à supplier l'inspiration
Date d'inscription : 22/09/2005

CSI: Miami - Du Sang sur les Mains Empty
MessageSujet: Re: CSI: Miami - Du Sang sur les Mains   CSI: Miami - Du Sang sur les Mains EmptyDim 9 Avr - 3:48

youhou!!quel début!!vite la suite!! bong

_________________
CSI: Miami - Du Sang sur les Mains Csimia10
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
valm.csi
Expert


Nombre de messages : 3399
Age : 39
Date d'inscription : 05/07/2005

CSI: Miami - Du Sang sur les Mains Empty
MessageSujet: Re: CSI: Miami - Du Sang sur les Mains   CSI: Miami - Du Sang sur les Mains EmptyLun 10 Avr - 14:50

Voilà voilà!!! Cool

-2-


Calleigh Duquesne s'avança lentement à l'intérieur de l'appartement, prenant garde à ne toucher à rien. Eric la suivait, dirigeant son regard à droite et à gauche, déjà à l'affût des moindres détails.
Tout comme Larry un peu plus tôt, ils remarquèrent les objets tombés du meuble de l'entrée: clés de voiture, téléphone portable, et du courrier prêt à être expédié. Ensuite les traces de sang. Celles-ci menaient directement au bar de la cuisine, à quelques mètres de là. Entre les premières gouttes de sang et l'endroit où Kyle avait été retrouvé, inconscient, ils constatèrent quelques indices suggérant qu'il y avait eu lutte. Tout d'abord grâce au sang, à la forme et la direction des traces. Et grâce aussi aux divers objets déplacés: un bouquin qui gisait sur le sol, un cendrier dont le contenu s'était répandu et qui avait été jeté sur le canapé, jusqu'au téléphone de la cuisine. Or ce dernier n'avait probablement pas été dérangé pendant la lutte, mais après.
Hormis tout cela, la pièce principale ressemblait plus à un atelier d'artiste qu'à un appartement classique. Du matériel à dessin, tels que des crayons, des fusains, ainsi que des blocs de feuilles de différents formats comblaient les quatre coins de la pièce. Certains dessins étaient fixés au mur à l'aide d'une simple punaise. La majeur partie des bouquins disséminés un peu partout, dont celui qui était au sol, traitaient de peinture, d'art et de thèmes approchant.
Eric enfila des gants de latex, et se pencha par la fenêtre ouverte sans rien toucher. En bas, il vit Ryan qui venait de commencer son travail dans les escaliers de secours métalliques. D'après la personne qui avait découvert la victime et appelé les secours, Larry, la fenêtre était déjà ouverte à son arrivée. Ce qui pouvait signifier que l'agresseur était passé par là, soit en entrant, soit en quittant les lieux. Cette dernière possibilité semblait la plus probable étant donné les signes de lutte dès le seuil de l'entrée...
Ryan leva la tête et aperçut son coéquipier. Il lui fit signe. Eric lui répondit en retour, avant de disparaître à l'intérieur de l'appartement de Kyle Jefferson. Il s'empara de son appareil photo et se mit à imprimer sur pellicule chaque recoin de la pièce, chaque détail.
Calleigh revint de l'entrée:
_La serrure n'est pas fracturée, annonça-t-elle.
_Jefferson connaissait son agresseur? suggéra Eric.
_Possible.
Elle parcourait la pièce, en attendant qu'Eric ait prit toutes les photos nécessaires à l'enquête. Feuilletant un bloc à dessins, elle fit une moue admirative.
_Il est doué.
Eric jeta un oeil sur les oeuvres de Kyle, et acquiesça. Le style de Jefferson était précis, ses personnages un brin caricaturaux, à la Norman Rockwell. Du grand art.
_Il pourrait en vivre... songea-t-il tout haut.
_D'après Frank, il est chauffeur de taxi, lui apprit Calleigh.
_Pour arrondir ses fins de mois?
_Possible, répondit-elle une seconde fois.

Eric en avait pratiquement terminé. Il sortit alors de sa mallette son matériel afin de procéder aux prélèvements de sang.
Calleigh mit la main sur l'agenda de Kyle. Elle l'ouvrit à la date d'aujourd'hui ainsi que de la veille, et consulta les rendez-vous et notes des jours précédents.
_Jefferson a des clients réguliers. La famille Arenas. Ce nom ne te dit rien?
_Arenas... réfléchit-il. Non, rien de spécial.
Calleigh haussa les épaules. Il lui semblait avoir déjà entendu ce nom quelque part. Ce n'était peut-être rien. Peut-être un simple homonyme.
_Il a travaillé pour eux, hier: "RDV 1730 - Retour 19", lut-elle. C'est le cas environ trois fois par semaine. Il y a aussi des rendez-vous avec un certain LeClair.
Au début de l'agenda, elle trouva une carte de visite concernant ce monsieur: Louis LeClair. Il s'agissait d'un publicitaire de Miami. Sur une autre carte au nom de Ronald Fergusson, était griffonné un numéro de portable. Ce dernier était scénariste. D'après le design de sa carte, il faisait dans la bande dessinée.
Le reste ne faisait référence qu'à des rendez-vous communs chez le médecin, des anniversaires et autres banalités.
Pendant qu'Eric enfermait le cendrier tâché de sang dans un sachet plastique et en faisait de même avec le bouquin trouvé sur le sol, Calleigh termina son inspection générale dans les autres pièces. Apparemment, rien n'avait été dérangé dans le reste de l'appartement. Rien ne semblait manquer. Elle avait même trouvé un peu d'argent liquide sur la commode de la chambre. Il ne s'agissait donc pas d'un cambriolage.
_Regarde-ça, lui dit Eric quand elle le rejoignit.
Il était accroupi près du canapé, là où le contenu du cendrier s'était répandu. Sur le sol, il lui indiqua une trace de sang tout à fait particulière. D'après la forme et la direction des giclures, il était évident pour les enquêteurs que l'agresseur avait frappé sa victime alors qu'elle était déjà au sol. Un coup probablement porté au visage. Avec un peu de chance, ils trouveraient des empreintes digitales, voire des cellules épithéliales sur le cendrier, en plus du sang de Jefferson.
Calleigh s'occupa de la fenêtre. Elle y chercha des indices du passage de l'agresseur. Peut-être qu'il s'était accroché quelque part, même de façon infime, ou bien avait-il laissé une empreinte.
Au bout d'un quart d'heure, elle se trouva nez à nez avec Ryan.
_La pêche a été bonne? lui demanda-t-il.
_Plutôt encourageante. Et de ton côté?
_Disons que... Il regarda en contre-bas, puis adressa un haussement de sourcils entendu à Calleigh:
_C'est un lieu de passage...

Quand il en eut fini, Eric quitta l'appartement et descendit à la voiture afin d'y charger son matériel et les résultats de son travail. Il croisa le détective Frank Tripp qui interrogeait un homme d'une cinquantaine d'année, deux sacs en papiers posés à ses pieds.
L'homme revenait de faire ses courses et, alors qu'il s'apprêtait à rentrer chez lui, il avait aperçut la police dans l'appartement de son voisin.
Tout comme la veille au soir. Alors qu'il s'apprêtait à rentrer chez lui. Il avait entendu un bruit sourd en traversant le couloir.
_Je me suis demandé ce que c'était et d'où ça venait, racontait-il au détective. J'ai entendu une dispute, aussi. Une voix d'homme, en colère. J'ai tendu l'oreille et j'ai entendu un autre bruit. C'est là que je me suis dit que ça venait de chez Jefferson. Je suis allé à la porte, et j'ai frappé.
_Il y a quelqu'un?
Le voisin colla son oreille contre la porte, mais il n'entendit plus rien. Pourtant ça venait de là. Il en était certain. Et Kyle Jefferson n'était pas du genre à faire tant de tintouin.
Il frappa encore:
_Est-ce que tout va bien?
Au bout d'un moment, le voisin haussa les épaules. C'était très étrange.

_Très bizarre, insista-t-il. Là, le doute m'a prit. Je me suis dit que je m'étais fait des idées, et... je suis rentré chez moi.
_Ces bruits, voulut savoir Tripp. C'étaient des bruits de lutte?
_Mmh, c'est fort possible, en effet... Ah, je m'en veux, j'aurais dû insister. Comment va-t-il?
_Pour l'instant, on n'en sait rien.
_J'imagine que c'est grave? Sinon vous ne seriez pas si nombreux...
_Quelle heure était-il? demanda alors Frank, imperturbable.
_Il devait être 23 heures, à peu de choses près.
_Est-ce que vous avez remarquez quelque chose d'inhabituel, ces derniers temps?
Le voisin secoua la tête.
_Non. Vous savez, je ne le connais pas très bien mais d'après moi, c'est un brave type, sans histoires.
_Un "monsieur-tout-le-monde", conclut Tripp.
Le voisin confirma. Il donna son numéro de téléphone au détective, et puis il put rentrer chez lui.

à suivre.............

_________________
CSI: Miami - Du Sang sur les Mains Remban10
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.csi-fanfics.com/
lagentillefan
La fleur la plus bleue de toutes les fleurs bleues du monde
lagentillefan

Nombre de messages : 2966
Age : 37
Localisation : à supplier l'inspiration
Date d'inscription : 22/09/2005

CSI: Miami - Du Sang sur les Mains Empty
MessageSujet: Re: CSI: Miami - Du Sang sur les Mains   CSI: Miami - Du Sang sur les Mains EmptyLun 10 Avr - 15:28

le mystère s'épaissit telle un brouillard...Allez vite la suisuite!! bong

_________________
CSI: Miami - Du Sang sur les Mains Csimia10
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
valm.csi
Expert


Nombre de messages : 3399
Age : 39
Date d'inscription : 05/07/2005

CSI: Miami - Du Sang sur les Mains Empty
MessageSujet: Re: CSI: Miami - Du Sang sur les Mains   CSI: Miami - Du Sang sur les Mains EmptyLun 24 Avr - 23:20

-3-


Horatio arriva à l'hôpital alors que les analyses des indices récoltés dans l'appartement suivaient leur cours en laboratoire.
L'état de Kyle Jefferson était critique, mais les médecins avaient réussi à le stabiliser. Il avait été installé dans le service des soins intensifs, après l'opération.
Le médecin qui s'occupait de son cas vint à la rencontre du lieutenant Caine dans le couloir du service. Une grande vitre donnait sur la grande pièce où quatre patients, dont Jefferson, étaient sous surveillance constante.
_L'opération s'est bien déroulée, lui annonça le docteur Newell. En allumant un panneau lumineux, et en y apposant tout d'abord une image topographique du crâne, prise au scanner.
_On a détecté un oedème sous-dural, suite à un trauma crânien, commenta Newell. Il a fallu l'opérer d'urgence afin de soulager la pression intra-crânienne et éviter une hémorragie trop importante.
_Il va avoir des séquelles?
_S'il s'en sort, c'est fort possible. Il aura de la chance s'il parvient à récupérer ne serait-ce qu'une partie de ses capacités, avoua le docteur Newell.
Horatio regarda du côté de Kyle Jefferson. Un gros bandage entourait sa tête, des fils le reliaient à un respirateur artificiel, ainsi qu'à une perfusion. Son visage était tuméfié, et ses mains semblaient très abîmées.
_Il a plusieurs os brisés à la main droite, poursuivit Newell comme s'il avait deviné la pensée du lieutenant.
Horatio constata de lui-même les dégâts grâce aux clichés radiographiques que le médecin apposa sur le panneau.
_Trois doigts cassés, et une fracture du poignet. A gauche, ce n'est pas mieux. On a repéré deux fractures assez importantes du métacarpe.
Newell secoua la tête d'un air soucieux.
_C'est comme si elles étaient passées sous un rouleau compresseur...
_Jefferson est un artiste. Celui qui a fait ça lui en voulait personnellement, songea Horatio.
_Sans aucun doute. Si ça vous intéresse, les résultats de ses analyses viennent de me parvenir.
_Dites-moi?
_Il n'y a rien. Pas traces d'alcool ni de stupéfiants. Pas la moindre substance médicamenteuse. Ce jeune homme était en très bonne santé, et en excellente condition physique. C'est sans doute ce qui lui a permis de tenir si longtemps, d'ailleurs. Il a eu beaucoup de chance.
Son bipper se fit entendre à ce moment-là.
_Et il lui en faudra encore beaucoup pour s'en sortir définitivement, conclut-il. Veuillez m'excuser, le devoir m'appelle.
Horatio l'en pria et le remercia.

Quelques instants plus tard, le lieutenant trouva Larry assis dans une pièce prévue pour accueillir l'entourage proche des patients. Il prit un siège et s'installa à côté de lui. S'étant présenté, il commença à lui poser des questions sur ce qui s'était passé.
_J'ai téléphoné à Kyle, ce matin, commença Larry. J'allais laisser un message sur le répondeur, mais ça a décroché. Il y a eu un grand bruit, je suppose que c'est quand son téléphone est tombé sur le sol.
_Kyle? Qu'est-ce qui se passe?
A l'autre bout du fil, Larry fronça les sourcils. Il tendit l'oreille mais n'entendit rien. Du moins pas au début. Il éteignit la radio, chez lui, puis fit le silence en se couvrant l'oreille opposée au combiné. C'est là qu'il distingua quelque chose. Une respiration faible, et fébrile.
_Kyle? s'inquiéta-t-il.
Trois secondes plus tard, Larry lâcha le combiné et commença sa course folle jusqu'à l'appartement de son ami, à travers les rues de Miami. Il avait cru entendre un appel à l'aide faiblement articulé par Kyle.

_Dès que je l'ai vu, j'ai appelé le 911.
_Vous avez remarqué quelque chose d'inhabituel en arrivant?
_Du sang. Le désordre, comme s'il s'était battu avec quelqu'un. Et puis la fenêtre ouverte.
_Rien d'autre?
_Non.
_Il était inconscient?
_Du début à la fin. Il y avait du sang qui coulait de son oreille, dit Larry qui n'était pas sans savoir que c'était mauvais signe. Et vous avez vu ses mains?
Horatio acquiesça. Larry était très inquiet pour son ami. Et il ne semblait pas comprendre pourquoi c'était arrivé.
En tout cas, Horatio se dit qu'il en savait beaucoup sur Kyle. Peut-être plus qu'il ne le croyait.
_Vous avez une idée de qui a pu faire ça?
Larry réfléchit, puis secoua la tête.
_Je ne lui connaît aucun ennemi. Je vois pas qui pourrait lui en vouloir...
_Est-ce qu'il avait des problèmes? D'argent, ou autre chose?
Larry secoua une nouvelle fois la tête. Au bout de quelques secondes de silence, il regarda le lieutenant Caine comme si brusquement un détail lui était revenu en mémoire.
_Hier soir, dit-il. Kyle et moi, on est allé boire un verre. Il avait l'air préoccupé. Il a dit que ça concernait le boulot. Je crois qu'il a fait une connerie... En tout cas, c'est ce qu'il m'a dit.
Horatio haussa les sourcils.
_Je ne sais pas ce que ça pourrait être, le devança Larry. Il a dit que c'était sûrement pas très grave, et qu'il allait arranger ça aujourd'hui.
_Vous pensez que ça pourrait être lié avec son agression?
_J'en sais rien...
_Faisait-il allusion à son travail de chauffeur ou bien était-ce en rapport avec ses contacts dans le milieu artistique?
_Non, il ne considère pas vraiment son art comme un travail. Quelque chose me dit que ça a plutôt à voir avec son boulot de chauffeur.
_Est-ce qu'il a déjà eu des problèmes avec un client?
_Kyle est quelqu'un de très sérieux. Il n'est pas du genre à s'attirer des ennuis, répondit simplement Larry.
_Très bien, dit Horatio.
Pour l'instant, il n'avait pas d'autres questions. Il se leva, et serra la main de Larry:
_J'aurais sûrement d'autres questions à vous poser.
_Vous en faites pas, je reste dans le coin.

to be continued.... Wink

_________________
CSI: Miami - Du Sang sur les Mains Remban10
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.csi-fanfics.com/
Carolina CARUSO
Administratrice 2/ Experte en informatique
Carolina CARUSO

Nombre de messages : 913
Age : 39
Localisation : Los Angeles (pour bientôt ???)
Date d'inscription : 10/07/2005

CSI: Miami - Du Sang sur les Mains Empty
MessageSujet: Re: CSI: Miami - Du Sang sur les Mains   CSI: Miami - Du Sang sur les Mains EmptyMar 25 Avr - 21:45

I want the next... 10/10

_________________
CSI: Miami - Du Sang sur les Mains 97123f2f I love you
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://davidcaruso.oldiblog.com
valm.csi
Expert


Nombre de messages : 3399
Age : 39
Date d'inscription : 05/07/2005

CSI: Miami - Du Sang sur les Mains Empty
MessageSujet: Re: CSI: Miami - Du Sang sur les Mains   CSI: Miami - Du Sang sur les Mains EmptyMer 26 Avr - 14:25

Merci! love Wink C'est pour bientôt Exclamation

_________________
CSI: Miami - Du Sang sur les Mains Remban10
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.csi-fanfics.com/
lagentillefan
La fleur la plus bleue de toutes les fleurs bleues du monde
lagentillefan

Nombre de messages : 2966
Age : 37
Localisation : à supplier l'inspiration
Date d'inscription : 22/09/2005

CSI: Miami - Du Sang sur les Mains Empty
MessageSujet: Re: CSI: Miami - Du Sang sur les Mains   CSI: Miami - Du Sang sur les Mains EmptyVen 28 Avr - 19:41

10/10 toujours top qualité ma chère Valm!!!allez la suite!! bong

_________________
CSI: Miami - Du Sang sur les Mains Csimia10
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
londisa
CSI niveau 3
londisa

Nombre de messages : 428
Age : 31
Localisation : bordeaux
Date d'inscription : 29/11/2008

CSI: Miami - Du Sang sur les Mains Empty
MessageSujet: Re: CSI: Miami - Du Sang sur les Mains   CSI: Miami - Du Sang sur les Mains EmptyVen 30 Jan - 15:44

c'est genial comme fic on veut savoir ce qui c'est passer pour le pauvre Kyle!!!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://seriesfan33.skyblog.com
Contenu sponsorisé




CSI: Miami - Du Sang sur les Mains Empty
MessageSujet: Re: CSI: Miami - Du Sang sur les Mains   CSI: Miami - Du Sang sur les Mains Empty

Revenir en haut Aller en bas
 
CSI: Miami - Du Sang sur les Mains
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» curseur animé...
» SÖREN. ? « J'ai ton sang sur les mains et tes bleus proviennent de mes poings. »
» Amulette blasphèmatoire et pendentif de sang avec palaquin.
» La poignée de mains
» Mains de l'horreur et mains sanglantes

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Les Experts: Miami :: Fanfictions :: Fanfics LES EXPERTS-
Sauter vers: