Forum sur la série Les Experts: Miami
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  S'enregistrerS'enregistrer  GroupesGroupes  Connexion  

Partagez
 

 Les Experts: Manhattan / Alea Jacta Est

Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3  Suivant
AuteurMessage
Lexie
Balle Rebondissante
Lexie

Nombre de messages : 644
Age : 35
Date d'inscription : 31/05/2006

Les Experts: Manhattan / Alea Jacta Est - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Les Experts: Manhattan / Alea Jacta Est   Les Experts: Manhattan / Alea Jacta Est - Page 2 EmptyVen 7 Juil - 23:02

oula, c'était gore en effet affraid
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://metamorfose.site.voila.fr/index.html
koé
Nouveau


Nombre de messages : 1
Date d'inscription : 08/07/2006

Les Experts: Manhattan / Alea Jacta Est - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Les Experts: Manhattan / Alea Jacta Est   Les Experts: Manhattan / Alea Jacta Est - Page 2 EmptySam 8 Juil - 13:57

C'est crachou ça...

Mais j'aime bien !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Lady Heather
CSI niveau 1
Lady Heather

Nombre de messages : 130
Age : 49
Date d'inscription : 22/06/2006

Les Experts: Manhattan / Alea Jacta Est - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Les Experts: Manhattan / Alea Jacta Est   Les Experts: Manhattan / Alea Jacta Est - Page 2 EmptySam 8 Juil - 16:36

ouahhhhhhhh pov Danny et pov Flackounet.... tu fais tres fort dans ce chapitre Valm... on aura la suite quand ca ??? parce que suis curieuse de savoir ou ca nous mene tout ca
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://lebazarderaf.free.fr
lagentillefan
La fleur la plus bleue de toutes les fleurs bleues du monde
lagentillefan

Nombre de messages : 2966
Age : 37
Localisation : à supplier l'inspiration
Date d'inscription : 22/09/2005

Les Experts: Manhattan / Alea Jacta Est - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Les Experts: Manhattan / Alea Jacta Est   Les Experts: Manhattan / Alea Jacta Est - Page 2 EmptyDim 9 Juil - 5:35

pinaise!!j'arriverai jamais à atteindre ce genre de goritude lol! !!
non,sans blaguer,super chapitre,Valm!!tu mets les nerfs de nos CSI à rude épreuve...

@ Koé:salut toi!! :DD

_________________
Les Experts: Manhattan / Alea Jacta Est - Page 2 Csimia10
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
valm.csi
Expert


Nombre de messages : 3399
Age : 39
Date d'inscription : 05/07/2005

Les Experts: Manhattan / Alea Jacta Est - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Les Experts: Manhattan / Alea Jacta Est   Les Experts: Manhattan / Alea Jacta Est - Page 2 EmptyLun 10 Juil - 22:13

Merci tout plein! Mr. Green

J'enchaine pas les chapitres à une vitesse folle, hein? Mais j'étais en plein dans ma suite de M/V, que j'ai quasi fini, et que je commencerai à poster plus tard Wink Donc je vais pouvoir me consacrer à la fin de celle-ci (que je sais même pas bien où ça va me mener... scratch ) et que j'arrête de parler parce que d'abord je parle pas: j'écris, et que de toute façon on comprend rien...


Chapitre 7

Son arme le ralentissait. Pas énormément, certes. Mais s'il ne la rengainait pas, le fuyard allait finir par lui échapper, c'était certain. Sans compter qu'en pleine rue, à cette allure, elle ne lui était pas d'une grande utilité. Il pouvait blesser un passant, ou même se tirer une balle dans le pied, par inadvertance, et ça, ça ferait vraiment mauvais effet… Surtout que le suspect n'était pas armé, et loin d'être menaçant. Car loin, tout court.
Une fois rangée dans son holster, Danny sentit immédiatement qu'il gagna en aisance et en rapidité. Pas énormément, une fois encore. Mais l'impression était la bonne. C'était déjà ça de gagné…
Heureusement, il était près de minuit et demi, les passants n'étaient pas nombreux, et la circulation plutôt fluide. Ça compensait en grande partie le manque de visibilité qui ne faisait que croître, à mesure qu'ils s'éloignaient du centre de Greenwich Village.
"Police! ARRÊTEZ-VOUS!!" cria Danny pour la troisième fois au moins.
Mais de brailler comme ça le ralentissait aussi. Il ne connaissait d'ailleurs pas de meilleur moyen pour choper un point de côté. Alors avant d'en arriver là, il se concentra sur sa respiration. Souffle régulier. Une inspiration. Deux expirations. Danny avait l'habitude de faire du sport, beaucoup de sport, et de courir vite, voire très vite. Mais là, il avait affaire à un sprinter marathonien. Même si ça ne se disait pas, ça existait. Il en avait la preuve, là, juste devant lui. Ce type allait bien finir par ralentir, nom d'un chien!
Regard fixé sur son objectif. Mouvement des bras et des jambes amples et rythmés.
Je t'aurai…
Le suspect, pour ne pas dire le meurtrier, avait une petite vingtaine de mètres d'avance sur lui. Mais aucun des deux ne courant plus vite que l'autre, la distance restait invariablement la même.
Pour l'instant.
Ils arrivaient à un carrefour. La rue qu'ils suivaient allait bientôt déboucher sur la 14ème. Et donc sur une circulation un peu plus dense. Qui sait? Avec un peu de chance, Danny pourrait bénéficier d'un obstacle pour réduire un peu l'écart?
Il n'osait même pas imaginer ce qu'il devrait dire à Northam si jamais il le laissait filer.
J'ai fait tout ce que j'ai pu. Vraiment. Mais ça n'a pas suffit. Je suis désolé…
Le feu tricolore passa au vert alors que le sprinter fou atteignait le passage piétonnier. Danny n'en crut pas ses yeux. Une voiture s'avança sur le passage, prête à quitter l'avenue pour bifurquer sur la gauche, mais contrairement à ce qu'il avait espéré, elle n'agit pas comme un obstacle. Du moins pas pour ce grand malade. Le type fit un bond, et tel un fauve agile, passa sur le capot de la voiture, l'effleurant à peine des semelles de ses baskets, avant d'atterrir légèrement de l'autre côté, et de se remettre à courir comme si de rien n'était…
J'aurai vraiment fait tout ce que j'ai pu, songea Danny en manquant de justesse de s'affaler sur ce maudit capot, la voiture ayant décidé elle aussi d'avancer, comme si de rien n'était.
A croire que personne d'autre ne voyait cet homme, à part lui…
Heureusement, il n'avait pas trop perdu d'élan. Et plus les mètres défilaient, plus Danny haïssait ce type. Combien de temps pourraient-ils tenir à ce rythme? C'était pas humain!
Pas plus humain que ce qu'il avait vu, en arrivant à Washington Park, quelques minutes auparavant. Il était près de minuit quand son téléphone portable avait sonné. Juste quand il s'était décidé à rentrer chez lui, après sa journée de travail et après avoir pris un verre chez Sullivan.
"Il faut que vous veniez tout de suite. Je crois que j'ai trouvé l'homme que vous cherchez", lui avait dit le père Northam à l'autre bout du fil.
Pendant leur conversation, le prêtre avait parlé tout bas. Ce qui voulait dire qu'il ne voulait pas qu'on le repère. Ce qui voulait dire qu'il avait certainement pris des risques, et qu'il était en danger. Si du moins celui qu'il avait pris en filature était bien celui qu'il croyait…
Après un périple éclair à bord d'un taxi, pendant lequel il en avait profité pour passer un coup de fil à Don Flack, histoire que quelqu'un sache où il allait, et pourquoi, Danny était arrivé aux abords du parc. Un des endroits mentionné par le père Kirk, dans son carnet. Autrement dit un des endroits où celui qu'il appelait "la bête" lui serait selon toute vraisemblance apparu… Devait-il s'attendre à voir un animal aux pattes velues et au corps de félin surgir d'un bosquet, ou de derrière une des statues de Washington Park? Ça, il l'ignorait. Et à vrai dire, il en doutait énormément. Mais ça ne l'empêchait pas de redouter le pire, surtout pour le père Northam. Ce dernier était un des rares êtres humains de toute la ville à ne pas posséder de téléphone portable, et ils avaient donc été contraints de rompre le contact.
Ce qui les obligeait tous les deux à progresser dans l'incertitude depuis maintenant une demi-heure.
Cela pris dix à quinze minutes de plus à Danny pour localiser le prêtre, près de l'accès sud du parc. Il l'avait repéré grâce au bruit qu'il faisait. Une espèce de grincement guttural tout à fait particulier, du genre qu'un prêtre émettait quand il se faisait étrangler… Ceci accompagné d'un bruit de frottement, provenant de ses jambes qui grattaient le sol, de façon convulsive.
"Police! Lâchez-le!!" avait crié Danny, dès qu'il avait réalisé ce qui se passait à une trentaine de mètres plus loin.
Il avait sorti son arme et l'avait aussitôt braquée sur l'homme en noir qui s'en prenait à Northam, tout en continuant d'avancer vers eux. Le mystérieux agresseur soulevait le prêtre de terre, lui serrant le cou des deux mains. Northam se débattait, mais il semblait bien impuissant face à ce qu'il lui arrivait. On aurait dit une poupée qui pendait au bout des bras tendus d'un petit garçon sadique.
Le type avait tourné la tête vers la voix, du côté de Danny. C'était une ombre. Impossible de discerner les traits de son visage. Pourtant, le parc était éclairé… Et, telle une ombre, il avait subitement disparu, abandonnant là sa poupée désarticulée.
Danny s'était précipité vers le prêtre. Le pauvre Northam avait brutalement rejoint le sol, peinant à retrouver sa respiration. Il toussait, son souffle était sifflant. Mais il était suffisamment lucide pour bouger les mains et les doigts, afin de signifier deux choses. La première disait "tout va bien, je m'en remettrai". La seconde disait "rattrapez-le".
Depuis cet instant, Danny courait… comme un dératé, poursuivant une ombre.
Une ombre qui s'évapora subitement au coin d'un immeuble, pour s'engouffrer dans une ruelle. Danny pria pour que ce fut un cul-de-sac. Il ralentit et dégaina son arme à nouveau. Il longea ensuite le mur, s'approchant du coin. Il tenta de reprendre rapidement son souffle, afin d'entendre autre chose que le bruit de sa respiration forte et sifflante. Ça lui serait sûrement très utile, quand il s'engagerait à son tour dans cette ruelle.
Un mètre avant d'atteindre le coin, il s'écarta du mur, et braqua le canon de son arme à hauteur de tête.
Mon Dieu que c'était sombre…
Mais au moins, c'était une voix sans issue, qui se terminait vingt ou vingt-cinq mètres plus loin, par un haut grillage. Très bien. Le type n'avait pas eu le temps de passer de l'autre côté. C'était strictement impossible. Ou alors c'était définitivement pas un être humain...
Danny prit une grande inspiration, et puis expira lentement, à l'affût du moindre bruit, ou du plus petit mouvement. Puis il se mit à avancer, centimètre par centimètre, se tournant à droite et à gauche, passant en revue chaque possibilité de cachette qu'offrait la ruelle. Tas de détritus, et de cartons, le renfoncement d'une porte, et plusieurs bennes à ordures.
C'était assez paradoxal, mais plus il avançait, et plus il avait l'impression de se sentir piégé, lui. Alors que c'était lui qui était censé prendre son fuyard au piège.
Il n'était plus qu'à huit… sept… six mètres du grillage, et toujours rien. Les possibilités de cachettes s'amenuisaient en même temps que grossissaient ses doutes, sur sa santé mentale.
J'ai rêvé. Je suis en train de rêver…. C'est pas possible, je suis forcément dans mon lit… C'est qu'un. Putain. De rêve!
"Montre-toi!" s'impatienta-t-il.
Un bruit, une sensation de mouvement, derrière lui. Il fit subitement volte-face, et braqua son arme sur… un détritus emporté par le vent.
Putain, Danny! Pas de panique!
"Je sais que t'es là, alors sors de ton trou, et mets les mains en l'air!"
Il se retourna afin de continuer sa progression jusqu'au grillage. Sa colère aussi, enflait… Et il faisait bizarrement bien plus sombre, d'un coup. Voire même, carrément noir.
Avant de comprendre ce qui se passait, son arme lui fut arrachée des mains, et ses pieds décollèrent du sol. Il se retrouva ensuite projeté deux mètres plus loin, en arrière. Il atterrit sur le dos, durement, et ne ressentit qu'après coup sa douleur au niveau du sternum. Pendant un moment, il ne respira plus du tout. Ça lui était impossible. Le regard plongé dans le ciel étoilé, il tenta de retrouver ses esprits au plus vite, avant que l'autre décide d'en finir avec lui.
L'ombre se pencha sur lui... diablo


To be continued...

This is a cliffhanger, a what? a cliffanger!

_________________
Les Experts: Manhattan / Alea Jacta Est - Page 2 Remban10
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.csi-fanfics.com/
lagentillefan
La fleur la plus bleue de toutes les fleurs bleues du monde
lagentillefan

Nombre de messages : 2966
Age : 37
Localisation : à supplier l'inspiration
Date d'inscription : 22/09/2005

Les Experts: Manhattan / Alea Jacta Est - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Les Experts: Manhattan / Alea Jacta Est   Les Experts: Manhattan / Alea Jacta Est - Page 2 EmptyMar 11 Juil - 1:52

affraid mon Dieu!!Danny!!argh!qu'est-ce qu'on est sadique quand on s'y met diablo ...
allez la suite!!! bong

_________________
Les Experts: Manhattan / Alea Jacta Est - Page 2 Csimia10
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
millie8
CSI niveau 3
millie8

Nombre de messages : 442
Age : 34
Localisation : Toujours là où il faut quand il faut (enfin presque...)
Date d'inscription : 13/06/2006

Les Experts: Manhattan / Alea Jacta Est - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Les Experts: Manhattan / Alea Jacta Est   Les Experts: Manhattan / Alea Jacta Est - Page 2 EmptyMar 11 Juil - 23:05

affraid tu peux pas t'arrêter là, c'est pas sympa ça! diablo
10/10 10/10 10/10 allez la suite stp What a Face
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
valm.csi
Expert


Nombre de messages : 3399
Age : 39
Date d'inscription : 05/07/2005

Les Experts: Manhattan / Alea Jacta Est - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Les Experts: Manhattan / Alea Jacta Est   Les Experts: Manhattan / Alea Jacta Est - Page 2 EmptyMer 12 Juil - 14:28

Ahhhh affraid ! J'ai plus de chapitres en stock!!! Voici le dernier en date, fraîchement débarqué de mon disque dur:


Chapitre 8

Allongé sur le bitume, désarmé, Danny se retrouva face à la bête.
C'est à cet instant qu'il parvint à expirer l'air contenu dans ses poumons. Une expiration qu'il craignait d'être la dernière.
La bête avait tout d'un être humain. Le corps, les mains, le visage. Son teint diaphane et ses cheveux châtain clair se détachaient singulièrement de l'obscurité environnante. Il était difficile de lui donner un âge. Vingt-cinq? Trente? Trente-cinq ans? Mais bizarrement, ses traits doux, et sa peau lisse, donnaient l'impression que l'enfant qu'il avait été ne l'avait jamais complètement quitté…
Ses yeux. Il n'y avait que ses yeux qui lui donnaient un côté surnaturel, et effrayant. Ses pupilles, de forme ovale, ressemblaient à celles d'un prédateur félin. Et ses iris, bruns foncé, reflétaient une incroyable lueur dorée.
"Lève-toi", dit-il d'une voix sourde, mais qui paraissait normale. Terrestre. Humaine.
Puis il recula. Danny sentit alors que l'homme le saisit par le col de sa veste, pour l'aider à se remettre sur ses pieds. Ils se retrouvèrent presque aussitôt debout, l'un en face de l'autre. Comment faisait-il ça? Soulever les gens comme s'ils étaient plus légers que le vent?
A peine remis du choc, l'enquêteur de la scientifique eut du mal à garder tout son aplomb. Il était un peu penché en avant, sa main posée sur son coeur. Ça lui faisait un mal de chien.
L'homme n'était pas plus grand que lui, et ne semblait pas plus lourd, ni plus athlétique. En apparence. Car il était indéniablement plus agile, plus rapide, et plus fort. Danny tressaillit en se remémorant la scène de tout à l'heure. Il revoyait les pieds du père Northam, grattant le sol, à la recherche de stabilité, et à ses mains agrippées aux bras de celui qui voulait le tuer, à sa bouche grimaçante, à la recherche d'oxygène.
Il tenta de repérer son arme. Au moins, elle n'était pas entre les mains de ce malade. Même s'il savait, que quelque part, ce type n'en aurait pas besoin.
S'il veut me tuer, il le fera de ses mains, songea furtivement Danny en déglutissant difficilement sa salive.
Il revit ensuite le corps calciné du père Kirk, figé dans une position de terreur. Et puis Elsa Kinsky, son ventre transformé en un trou béant, et son bébé empalé, comme un vulgaire morceau de viande. Et il se dit qu'il était seul avec le monstre qui avait fait ça. Et il ne voyait pas comment s'en sortir...
En scrutant le plus discrètement possible autour de lui, à la recherche d'une arme, quelle qu'elle soit, il remarqua un tatouage sur la main du type. Quelque chose qui ressemblait à trois chiffres 6, imbriqués les uns dans les autres.
"Qui es-tu?" demanda Danny.
"A ton avis?"
"Me fais pas perdre mon temps!" s'exclama-t-il aussitôt, d'une voix qu'il trouva un peu trop inquiète à son goût. "J'aime pas jouer aux devinettes."
Surtout après une course poursuite effrénée et interminable, pendant laquelle il avait cru finir ses jours sous les roues d'une voiture. Putain! Ce malade était même pas essoufflé! Et après le choc qu'il s'était vu infliger, par surprise, suivi d'un vol plané réceptionné durement sur le bitume, il se sentait salement oppressé, et avait l'impression de respirer par un trou d'aiguille. Son coeur était comme broyé à l'intérieur de sa poitrine. Malgré tout, il tentait de n'en rien laisser paraître. Le moins possible, en tout cas.
"Appelle-moi... la bête", reprit alors cet homme, sans âge. "C'est bien ce que tu crois que je suis?"
"C'est ce que le père Kirk croyait", le corrigea Danny.
"Il s'était mis en tête de me pourchasser", lui expliqua alors la bête, vaguement intéressé par le fait de se justifier.
"Et c'est pour ça que tu l'as tué."
"Tu devrais pas m'en vouloir comme ça. Toi et moi, on est dans le même camp."
"Tiens donc!" s'en étonna Danny.
"Tu es un infidèle," poursuivit la bête. "Tu ne t'es pas toujours détourné du mal. Et même si tu le regrettes aujourd'hui, je sais que tu es un incroyant, que tu n'as jamais prié... Dieu, et que tu ne lui as même jamais rien demandé."
Danny se demanda si c'était judicieux de le laisser continuer à dire ces choses. C'était peut-être qu'une diversion? Ce type ne cherchait peut-être qu'à l'hypnotiser, avec ses paroles toutes faites. Alors comment se faisait-il qu'il soit si proche de la réalité?
"Ce Dieu tout puissant, qui veut tous nous anéantir", disait la bête. "Et malgré le sort qu'il réserve aux infidèles de notre espèce, tu n'es pas prêt à te repentir, pas vrai? Tu ne le feras jamais parce que tu ne peux pas renier qui tu es vraiment. Tu ne serais plus toi-même."
"Ça veut dire quoi, hein?" s'impatienta Danny.
L'apocalypse. Le temps est proche. Ceux qui ne se repentent pas sont condamnés à subir la colère de Dieu, lui avait dit Northam. Danny secoua la tête, exaspéré. Depuis quand ça s'adressait à lui?
"J'ai plus rien à espérer, c'est ça? Je vais bientôt y passer?" voulut-il savoir, avec une incrédulité proche du mépris.
"T'as tout compris, Danny!" s'exclama la bête. "La colère divine! Tu n'y échapperas pas!" ajouta-t-il avec la véhémence d'un prédicateur fou.
"Comment tu..."
connais mon nom? pensa Danny. C'est Northam? Tu lui as parlé, avant d'essayer de l'étrangler? Où est mon flingue, bordel de merde! Pourquoi c'est si désert, ici? Qu'est-ce qu...
"Pose-toi les bonnes questions, Danny."
Cette fois, la bête avait parlé sur un ton si calme, et si grave, que sa voix paraissait sortie du fond des entrailles de la ville.
Danny stoppa net toute pensée, épris de la désagréable impression que le monstre voyait à travers lui, devinant tout ce qui lui traversait l'esprit. Sur le même ton caverneux, il ajouta: "Demande-moi ce que je peux faire pour toi".
"Très bien!" accepta Danny. "Alors tourne-toi, et mets les mains derrière le dos."
La bête eut un petit rire sec. Elle secoua la tête et d'un air déçu, lui dit: "Ça ne t'aidera pas."
"Ah oui? On voit que tu connais pas mon patron."
La bête affichait un rictus sur son visage. Une grimace qui signifiait: "tu ne connais pas le mien..." Et elle resta immobile, à observer Danny dans le blanc des yeux. Les reflets dorés s'étaient affaiblis dans les siens. Mais ils étaient toujours là.
"C'est ça, que tu cherches?" fit la créature au tatouage satanique, en glissant d'un pas vers sa gauche.
Sur le sol, trois mètres plus loin, se trouvait ce que Danny cherchait depuis plusieurs minutes. Son arme. Bien inutile, à cette distance. Il n'eut cependant pas le temps de se demander comment il allait se sortir de cette situation. La sonnerie de son téléphone retentissait avec insistance, dans la poche de sa veste. Mais avant de faire le moindre geste, il sut qu'il devait attendre une réaction de la part de la bête. Ce n'est qu'à moitié surpris qu'il la vit tendre la main, paume en l'air, et de replier ses doigts deux fois de suite.
Danny récupéra son téléphone et le lui lança. La bête décrocha à la six ou septième sonnerie, après avoir jeté un oeil sur l'écran, et répondit: "Qu'est-ce que je peux faire pour toi, Don?"
Et bien si Danny n'avait jamais prié, il se dit que c'était l'occasion ou jamais de le faire. Prier pour que Don le retrouve, et vienne lui sauver la mise. Il vit alors la bête se fendre d'un sourire de délectation, et l'entendit prononcer ces mots: "Il est là, juste devant moi."
Il réprima l'envie de lui sauter à la gorge. Car bien que la bête semblait captivée par sa conversation avec Don, elle restait attentive aux moindre de ses faits et geste, prête à parer toute éventualité, toute attaque "surprise".
Danny se voyait très mal barré. C'est pourquoi il ressentit une vague d'espoir quand il réalisa ce que la bête disait à son ami détective.
"Sur Union Square West, entre la 15ème et la 16ème."
Une vague d'espoir très vite réduite à néant. Car ce genre de révélation était souvent le signe d'un mauvais présage. Danny devait faire quelque chose, et vite, parce que la bête avait prévu de le tuer. Et elle savait que de toute façon, Don arriverait trop tard...
_____________________________________


Thanx 4 reading love

Chapitre suivant en cours d'écriture Exclamation Je vous le fais parvenir dès que possible!! Wink

_________________
Les Experts: Manhattan / Alea Jacta Est - Page 2 Remban10
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.csi-fanfics.com/
lagentillefan
La fleur la plus bleue de toutes les fleurs bleues du monde
lagentillefan

Nombre de messages : 2966
Age : 37
Localisation : à supplier l'inspiration
Date d'inscription : 22/09/2005

Les Experts: Manhattan / Alea Jacta Est - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Les Experts: Manhattan / Alea Jacta Est   Les Experts: Manhattan / Alea Jacta Est - Page 2 EmptySam 15 Juil - 1:05

affraid oh mon Dieu!!pauvre Danny!!il est très très mal là!!
pitié,écris vite a suite!!!! bong bong

_________________
Les Experts: Manhattan / Alea Jacta Est - Page 2 Csimia10
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Lady Heather
CSI niveau 1
Lady Heather

Nombre de messages : 130
Age : 49
Date d'inscription : 22/06/2006

Les Experts: Manhattan / Alea Jacta Est - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Les Experts: Manhattan / Alea Jacta Est   Les Experts: Manhattan / Alea Jacta Est - Page 2 EmptyDim 16 Juil - 14:35

euh c pas juste tu peux pas le laisser comme ca !!! tu vas pale tuer quand meme ??? dis hein????
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://lebazarderaf.free.fr
valm.csi
Expert


Nombre de messages : 3399
Age : 39
Date d'inscription : 05/07/2005

Les Experts: Manhattan / Alea Jacta Est - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Les Experts: Manhattan / Alea Jacta Est   Les Experts: Manhattan / Alea Jacta Est - Page 2 EmptyLun 17 Juil - 21:25

Naaaaaan! Je vais pas tuer ma poule aux oeufs d'or, tout de même! Mr. Green Mr. Green
Le chapitre 9 est quasi fini, il me reste quelques modifs à apporter, et je vous le poste demain (je pense What the fuck ?!? ) Wink

Je glandouille grâââve en ce moment, ça doit être à cause de la chaleur... sunny I don't want that

_________________
Les Experts: Manhattan / Alea Jacta Est - Page 2 Remban10
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.csi-fanfics.com/
lagentillefan
La fleur la plus bleue de toutes les fleurs bleues du monde
lagentillefan

Nombre de messages : 2966
Age : 37
Localisation : à supplier l'inspiration
Date d'inscription : 22/09/2005

Les Experts: Manhattan / Alea Jacta Est - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Les Experts: Manhattan / Alea Jacta Est   Les Experts: Manhattan / Alea Jacta Est - Page 2 EmptyLun 17 Juil - 22:17

toi aussi?C'est vrai que c'est l'horreur pour bosser... dingo

_________________
Les Experts: Manhattan / Alea Jacta Est - Page 2 Csimia10
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
millie8
CSI niveau 3
millie8

Nombre de messages : 442
Age : 34
Localisation : Toujours là où il faut quand il faut (enfin presque...)
Date d'inscription : 13/06/2006

Les Experts: Manhattan / Alea Jacta Est - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Les Experts: Manhattan / Alea Jacta Est   Les Experts: Manhattan / Alea Jacta Est - Page 2 EmptyMar 18 Juil - 15:46

10/10 10/10 Je savais bien que tu pouvais pas tuer notre petit danny, juste le faire souffrir un peu... diablo (moi sadique?? Evil or Very Mad non non)
J'attend la suite avec impatience, même si je comprends qu'avec la chaleur qui fait t'ai pas trop envie de faire quoi que ce soit sunny
clap clap thumleft thumright victoire love flower est-ce que tout ça suffit à te motiver??
je sais, je sort Arrow
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
valm.csi
Expert


Nombre de messages : 3399
Age : 39
Date d'inscription : 05/07/2005

Les Experts: Manhattan / Alea Jacta Est - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Les Experts: Manhattan / Alea Jacta Est   Les Experts: Manhattan / Alea Jacta Est - Page 2 EmptyMar 18 Juil - 16:06

Merci bien, ma motivation a grimpé d'un coup Wink Je vais m'y mettre!! rambo Quand j'aurai fini de surfer sur le net... Mr. Green

_________________
Les Experts: Manhattan / Alea Jacta Est - Page 2 Remban10
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.csi-fanfics.com/
valm.csi
Expert


Nombre de messages : 3399
Age : 39
Date d'inscription : 05/07/2005

Les Experts: Manhattan / Alea Jacta Est - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Les Experts: Manhattan / Alea Jacta Est   Les Experts: Manhattan / Alea Jacta Est - Page 2 EmptyMar 18 Juil - 18:06

Chapitre 9 pompom

Les yeux aux reflets dorés fixés sur Danny, la bête raccrocha et lui relança son téléphone.
Danny le réceptionna d'une main, et le lui relança aussitôt, avec la précision et la force du champion de base-ball qui sommeillait en lui. La bête se tassa sur elle-même, baissa la tête, mais reçu malgré tout l'appareil en plein sur le haut de crâne. Et quand elle réalisa ce qui arrivait ensuite, il était déjà trop tard.
Danny s'était élancé, et, profitant de la demi-seconde d'inattention de la bête, lui fonça dessus au niveau de la taille pour un placage en bonne et due forme. Danny était vraiment un grand sportif. Pas un vieux prêtre sans défense, ou une jeune femme enceinte terrorisée. Et ça, la bête ne put que le constater une fois de plus, aussi durement qu'elle rencontra le sol, et avec autant de retentissement que le poing de Danny s'écrasant sur sa figure. Il était sur elle, et profita de sa position de force pour lui décocher deux autres coup de poing de chaque côté de son visage.
Mais ça ne dura pas. Car l'erreur que commis Danny à ce moment-là, fut de croire qu'il réussirait à récupérer son arme avant que la bête ait le temps de réagir.
Il s'en approcha de très près, mais ne fit que l'effleurer du bout des doigts, avant de retrouver le dur contact du sol, encore une fois, frappé par une douleur fulgurante au flanc droit.
Éjecté deux mètres plus loin, par un coup de pied acrobatique de la bête, il vit le mur de près. Sonné, mais encore alerte, il s'en servit d'appui pour se relever le plus vite possible.
Mais la bête, déjà, fondait sur lui avec rage. Danny cria, comme un combattant livrant là son ultime bataille. Il tendit les mains vers elle, allant à sa rencontre, et tenta de l'agripper par les vêtements, les bras, le visage, n'importe quoi pour la maintenir à distance. La bête parvint cependant à l'esquiver, et l'attrapa des deux mains par le cou. Elle serra sa gorge, exerçant sur elle une pression monstrueuse avec ses pouces, tout en lui enfonçant ses autres doigts dans la nuque.
La tête renversée un peu en arrière, Danny suffoqua très vite. Quand plus rien n'est possible, ni inspiration, ni expiration, c'est tout le corps qui souffre. Coeur, poumons, cerveau, muscles. Rien n'est épargné. Comme un immense étau qui vous broie. C'est rapide, et incroyablement long, en même temps. La seule chose qu'il vous faut, c'est une bouffée d'oxygène, mais c'est la seule chose que vous ne pouvez pas avoir...
Comme Northam un peu plus tôt, il sentit peu à peu qu'il perdait pieds. Dans les deux sens du terme. Sa vision se brouillait, de minuscules explosions se produisaient en lui. Il avait assez étudié de cas d'asphyxie pour savoir que c'étaient dû à l'éclatement de petits vaisseaux sanguins dans sa tête.
Il baissa les yeux, et vit le regard de la bête s'insinuer en lui, dans son âme agonisante, alors qu'elle savourait chaque instant de sa victoire.
Et alors qu'il commença à vraiment décoller du sol, il eut un sursaut de vaillance. Un instinct de survie. Il saisit son étrangleur par les poignets, et lança son pied en avant. La première tentative fut la bonne, car la bête lâcha prise.
Un grand coup dans le genou, pile au niveau de la rotule, aurait fait hurler n'importe qui, mais la bête restait incroyablement silencieuse. Elle ne fit que reculer de quelques pas, avec sur son visage une expression de ténacité jubilatoire. C'est à peine si elle en avait la bave aux lèvres.
Quant à Danny, il retrouva enfin l'air libre. Il toussa, comme un vieillard asthmatique, récupérant peu à peu son souffle. Les petits points brillants apparus dans son champ de vision commencèrent à se dissiper. Mais la bête s'approcha de lui, ne lui laissant pas la moindre seconde de sursis.
Elle lui décocha un violent coup de poing au visage.
Danny se retrouva au sol avant même de réaliser que ses jambes l'avaient lâché. Les assaults successifs de la bête ne lui laissaient vraiment aucun répit. Il lui était de plus en plus difficile de reprendre le dessus, tandis que les coups qu'il lui portait ne semblaient avoir aucun effet sur elle. A croire qu'elle transformait instantanément sa douleur en haine. Ça lui fit bizarrement penser à une pieuvre monstrueuse, sortie de la mythologie grecque. A chaque fois que vous lui coupez une tentacule, il en repousse deux autres.
Mais Danny avait la chance de son côté. A moins que le Seigneur ait quelque chose à voir là-dedans? En tout cas, peu lui importait qui l'avait placée là, une barre de fer se matérialisa dans sa main. Il la serra dans son poing, et fendit l'air avec, de toutes ses forces, en direction de la bête.
Il l'atteignit au visage. Un coup cinglant, et extrêmement violent qui envoya enfin la bête au tapis. Malgré cela, Danny ne s'avoua pas le moins du monde vainqueur. Il se redressa, à moitié conscient de ce qui l'entourait, et se mit à la frapper, encore et encore, comme un enragé.
Tout à coup, il réalisa qu'il ne pouvait plus continuer.
La lueur dorée dans le regard de la bête avait complètement disparue. A la place des yeux, elle n'avait plus que deux trous sombres, semblables aurait-on dit aux puits de l'Enfer. Danny resta hypnotisé par cette vision pourtant effrayante.
Elle avait attrapée la barre de fer, comme s'il s'agissait d'un simple fétu de paille, et la lui arracha des mains. Toujours au sol, elle la balança plus loin, et enserra une nouvelle fois la gorge de Danny de sa main puissante. Celui-ci tenta de la repousser, tout en lacérant son visage, avec la volonté de lui enfoncer ses doigts dans les orbites, mais rien n'y faisait, elle finissait toujours par avoir le dernier mot.
Danny se retrouva sans savoir comment sous la bête. Elle était à califourchon sur lui, persistant à vouloir l'étrangler. Danny tâtonna alors le sol, à la recherche de son arme, qu'il savait toute proche. Si seulement il pouvait l'atteindre avant de perdre définitivement connaissance... L'oxygène se faisait tellement rare et précieux...
Un coup de feu retentit, et déchira l'air dans un éclair de lumière, et d'odeur de poudre.
La bête recula, malgré elle. Elle était touchée à l'épaule. Et elle saignait. Du sang, rouge, tout ce qu'il y avait de plus humain. Danny avait le canon de son arme fumante dirigée sur elle, et brusquement, ailleurs... Un autre coup de feu partit, et la balle finit sa course dans le mur, dans un éclat de poussière de pierre. Au même moment, Danny sentit son arme quitter ses mains, une fois de plus. Il cria sa fureur, et son exaspération à la terre entière. Mais quand tout cela allait-il se terminer?
Peut-être un peu plus tôt qu'il ne le pensait, finalement... Elle était au-dessus de lui, et cette fois c'est elle qui dirigeait le canon sur lui. Prête à tirer.
Troisième coup de feu.
La bête eut un soubresaut, une gerbe de sang jaillit d'un trou dans sa chemise. Puis un autre coup de feu, et là, elle écarta les bras, et cracha du sang de sa bouche grimaçante. Elle tituba, mais dirigea à nouveau le canon de son arme vers Danny. Cinquième et dernière détonation. Puis enfin, la bête s'écroula par terre comme un château de cartes.
"Danny, est-ce que ça va? T'es pas touché?"
La voix de Don Flack. Mon Dieu, quel soulagement...
"Non... Ça va", lui répondit Danny d'une voix rauque, en s'allongeant de tout son long sur le sol, les bras en croix. "Enfin, je crois..."


La suite.... quand je l'aurai décidé!!! brlbrl M'enfin, qu'est-ce qui me prend? What the fuck ?!?

_________________
Les Experts: Manhattan / Alea Jacta Est - Page 2 Remban10
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.csi-fanfics.com/
millie8
CSI niveau 3
millie8

Nombre de messages : 442
Age : 34
Localisation : Toujours là où il faut quand il faut (enfin presque...)
Date d'inscription : 13/06/2006

Les Experts: Manhattan / Alea Jacta Est - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Les Experts: Manhattan / Alea Jacta Est   Les Experts: Manhattan / Alea Jacta Est - Page 2 EmptyMar 18 Juil - 18:22

QUOI??!! rambo je veux la suite revolver

Car c'est toujours aussi bien clap
pompom pompom pompom (trop fort ce smiley)
j'allais oublier l'éternel 10/10 10/10 10/10
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
valm.csi
Expert


Nombre de messages : 3399
Age : 39
Date d'inscription : 05/07/2005

Les Experts: Manhattan / Alea Jacta Est - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Les Experts: Manhattan / Alea Jacta Est   Les Experts: Manhattan / Alea Jacta Est - Page 2 EmptyMar 18 Juil - 18:28

Merci! Je m'y mets dès ce soir! Je travaille très bien sous la menace, en plus! :DD :DD :DD

_________________
Les Experts: Manhattan / Alea Jacta Est - Page 2 Remban10
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.csi-fanfics.com/
Sluna
La femme sans tête
Sluna

Nombre de messages : 1572
Age : 36
Localisation : Derrière le petit caillou blanc, dans les bras de Colby Granger
Date d'inscription : 13/07/2005

Les Experts: Manhattan / Alea Jacta Est - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Les Experts: Manhattan / Alea Jacta Est   Les Experts: Manhattan / Alea Jacta Est - Page 2 EmptyMar 18 Juil - 19:23

waouuuuuu super Valmmmmmmm
Les Experts: Manhattan / Alea Jacta Est - Page 2 Valmaz4
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://stargate-the4400.forumactif.com/index.forum
Lexie
Balle Rebondissante
Lexie

Nombre de messages : 644
Age : 35
Date d'inscription : 31/05/2006

Les Experts: Manhattan / Alea Jacta Est - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Les Experts: Manhattan / Alea Jacta Est   Les Experts: Manhattan / Alea Jacta Est - Page 2 EmptyMar 18 Juil - 19:42

Comment ça la suite quand tu l'auras décidé?

Non, non, je proteste, tu ne peux pas nous laisser comme ça. Tu dois avoir un peu pitié de tes lecteurs valm.

C'était super trop bien (et ça c'est super pas français) vivement la suite
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://metamorfose.site.voila.fr/index.html
Lady Heather
CSI niveau 1
Lady Heather

Nombre de messages : 130
Age : 49
Date d'inscription : 22/06/2006

Les Experts: Manhattan / Alea Jacta Est - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Les Experts: Manhattan / Alea Jacta Est   Les Experts: Manhattan / Alea Jacta Est - Page 2 EmptyMar 18 Juil - 20:29

comment ca la suite quand tu voudras !!!! non non non je suis pas d'accord !!!!!
en tout cas oufffffff Danny est pas trop abime ce qui decoit mon alter ego qui adore quand les perso ne survivent pas Evil or Very Mad

En tout cas toujours aussi bien ton histoire alors la suite dans pas longtemps sinon je vais me facher tout rouge et le demon qui someille en moi va se reveiller Twisted Evil
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://lebazarderaf.free.fr
lagentillefan
La fleur la plus bleue de toutes les fleurs bleues du monde
lagentillefan

Nombre de messages : 2966
Age : 37
Localisation : à supplier l'inspiration
Date d'inscription : 22/09/2005

Les Experts: Manhattan / Alea Jacta Est - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Les Experts: Manhattan / Alea Jacta Est   Les Experts: Manhattan / Alea Jacta Est - Page 2 EmptyMer 19 Juil - 0:15

10/10 excellent!!!et quel arrivée miraculeuse bong !!mais ça serait tout de même bien gentil de nous mettre rapidement la suite quand même :DD

_________________
Les Experts: Manhattan / Alea Jacta Est - Page 2 Csimia10
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
valm.csi
Expert


Nombre de messages : 3399
Age : 39
Date d'inscription : 05/07/2005

Les Experts: Manhattan / Alea Jacta Est - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Les Experts: Manhattan / Alea Jacta Est   Les Experts: Manhattan / Alea Jacta Est - Page 2 EmptyMer 19 Juil - 15:22

Sacré nom de d Like a Star @ heaven Like a Star @ heaven Like a Star @ heaven de bordel de m Like a Star @ heaven Like a Star @ heaven Like a Star @ heaven !! J'ai déclenché la fureur divine! Les sept coupes de la colère de Dieu se déversent sur ma tête! affraid

Bon! Heureusement pour vous que j'ai mon après-midi! Je vais voir ce que je peux faire pour sauver ma peau et revenir dans le Royaume de la lumière et de l'amour Exclamation

A... bientôt! Rolling Eyes Euh, vous dire quand exactement, je ne peux pas... j'ai même pas écrit la suite... sorry

passque je fais ce que je veux quand même! brlbrl
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.csi-fanfics.com/
valm.csi
Expert


Nombre de messages : 3399
Age : 39
Date d'inscription : 05/07/2005

Les Experts: Manhattan / Alea Jacta Est - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Les Experts: Manhattan / Alea Jacta Est   Les Experts: Manhattan / Alea Jacta Est - Page 2 EmptyJeu 20 Juil - 13:40

Coucou! cheers J'ai bien travaillé, hier study En voici les fruits flower

Chapitre 10

Don s'approcha de la bête, afin de s'assurer qu'elle était morte. Après les trois balles qu'il lui avait tirées dans le dos, il ne pouvait pas en être autrement, mais il vérifiait toujours.
Mais ce qu'il ignorait de cet homme, c'était qu'il n'en était pas vraiment un. Alors quand il sentit son pouls, au bout de ses doigts posés au niveau de sa jugulaire, il resta pétrifié d'incrédulité.
"Don?" s'en inquiéta Danny en se redressant sur ses coudes.
Subitement, il eut peur pour son ami. Il s'imagina la bête se relever d'un bond, toutes griffes dehors, comme cette pieuvre increvable qu'il était, et...
"Répète-moi ça?" fit alors Don, en se penchant sur la bête, presque inerte.
Danny fronça les sourcils, et malgré la douleur qui lui brûlait la poitrine, s'assit, puis clopina à quatre pattes vers eux, comme un animal affamé à qui on balance des boulettes de viande.
Le visage de la bête était devenu presque translucide, et ses cheveux paraissaient maintenant blancs comme l'hiver. Mais ce n'était peut-être qu'une impression. Car ses yeux étaient si sombres et si profondément obscurs, que tout ce qui les entourait semblait plus pâle que la mort elle-même.
Danny et Don s'approchèrent cependant de ce visage effrayant, et tendirent l'oreille. La bête parlait! Sans doute ses derniers mots, mais tout de même!
"Alea... jacta... est", l'entendirent-ils clairement prononcer.
Et ce fut tout. Ils s'écartèrent, et assistèrent à la fin du spectacle: la bête afficha sur son visage diaphane un rictus, qui se voulait sourire, et puis ses paupières se fermèrent lentement. Son corps paralysé s'immobilisa pour de bon, même plus soulevé par ses faibles respirations. Et elle mourut enfin.
"Qu'est-ce qu'il a dit?"
"Alea jacta est", lui répéta Danny. "Ça veut dire: le sort en est jeté."
Don haussa les épaules. Pour le coup, c'était certain. Ce type n'allait pas ressusciter, il fallait pas y compter... Et de voir Danny vérifier lui-même qu'il était mort, c'était pas surprenant. Après tout, il avait été à deux doigts de se faire tuer par ce malade.
Des sirènes retentirent dans la nuit. Les renforts, et au moins une ambulance se dirigeaient vers eux.
"Merci, Don", fit Danny dans un souffle, en s'écartant un peu afin de s'asseoir contre un mur.
Il était épuisé. Soulagé, et épuisé.
Et malgré la pénombre, Don aperçut sur son cou des hématomes bleuâtres, aussi larges que les mains puissantes du mort, et aussi sombres que le fond de son regard. En un mot, c'était assez spectaculaire. En rien comparables à son visage tuméfié, et sa respiration encore sifflante.
Mais si Danny avait besoin de se remettre de ses blessures, il avait surtout besoin de se remettre de ses émotions.
"Je te dois la vie", murmura-t-il à son ami, le regard complètement absent.
"Commence par respirer normalement, on verra ça plus tard", lui assura alors Don en ramassant l'arme de son ami, et en s'approchant de lui. "Ça va aller?"
Danny acquiesça, certes, mais Don dut vraiment batailler pour arriver à attirer toute son attention. C'est d'ailleurs grâce à cela que Danny réalisa qu'il n'avait pas quitté la bête des yeux, depuis qu'elle avait parlé.
"Je... Oui, ça va aller", répondit-il. "Elle est morte, c'est vraiment sûr?"
"T'as vérifié toi-même, Dan... Elle?"
Danny ouvrit la bouche pour répondre, mais quoi? Ce type... c'était pas sérieux! Il se faisait appeler la bête, mais il n'était pas réellement ce qu'il croyait être? Ce que le père Kirk croyait qu'il était? La bête de l'apocalypse? Non! C'était juste... un putain de danger public, un taré, un schizophrène, avec une force phénoménale malgré les apparences, et qui avait montré une incroyable résistance aux balles... C'était...
"Hey, Danny!" le surpris Don en posant une main sur son épaule. "Tu es vraiment sûr que ça va?"
"Oui!" s'empressa-t-il de répondre. "T'inquiètes pas."
Pendant quelques secondes, ils ne se quittèrent pas du regard. Don était de plus en plus rassuré par ce qu'il voyait dans les yeux de Danny. Il avait l'impression de le retrouver enfin, tel qu'il l'avait quitté plus tôt dans la journée. Dans un sale état, mais de retour parmi les siens.
"Tes lunettes?" réalisa-t-il.
"J'en sais rien. Elles doivent être dans le coin", supposa Danny, qui ne se rappelait pas le moins du monde à quel moment il les avait perdues.
"Tu as reçu des sacrés coups sur la tête, mon vieux. Bouge pas, d'accord? Une ambulance arrive. Rien que pour toi."
"Génial!" se réjouit Danny, avec sarcasme: "Je vais faire un tour dans le camion rouge!"
Il sourit quand Don éclata de rire. Celui-ci se releva, et s'arma ensuite de sa lampe de poche afin d'inspecter les alentours prudemment. Quelques secondes plus tard, une ombre apparut et approcha.
"Northam!" lui reprocha gentiment Don. "Je vous avais pas dit de rester dans la voiture?!"
"Je suis navré, lieutenant Flack", s'excusa le père Northam en les rejoignant. "Je voulais juste... Oh! Danny! Que... que vous a-t-elle fait, pour l'amour du ciel!?"
Flack retrouva les lunettes de Danny, en bon état, joies du titane, et les ramassa en se demandant s'il avait bien entendu ce qu'il avait entendu. Bon sang, ce type mort au milieu de la ruelle était bien un homme? Alors pourquoi "elle"? Est-ce que le fait de manquer d'air un peu trop longtemps faisait le même effet à tout le monde?
___________________________________


Et j'ai même écrit le chapitre suivant, que je vais certainement taper dans l'après-midi! Wink Alors à très +!! :DD

_________________
Les Experts: Manhattan / Alea Jacta Est - Page 2 Remban10
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.csi-fanfics.com/
millie8
CSI niveau 3
millie8

Nombre de messages : 442
Age : 34
Localisation : Toujours là où il faut quand il faut (enfin presque...)
Date d'inscription : 13/06/2006

Les Experts: Manhattan / Alea Jacta Est - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Les Experts: Manhattan / Alea Jacta Est   Les Experts: Manhattan / Alea Jacta Est - Page 2 EmptyJeu 20 Juil - 13:55

10/10 10/10 10/10 C'est toujours aussi bien love love
L'idée que tu ai déjà écrit la suite me ravie au plus au point victoire
pompom pompom pompom (j'adore vraiment trop cette pompom :DD )
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
lagentillefan
La fleur la plus bleue de toutes les fleurs bleues du monde
lagentillefan

Nombre de messages : 2966
Age : 37
Localisation : à supplier l'inspiration
Date d'inscription : 22/09/2005

Les Experts: Manhattan / Alea Jacta Est - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Les Experts: Manhattan / Alea Jacta Est   Les Experts: Manhattan / Alea Jacta Est - Page 2 EmptyJeu 20 Juil - 14:34

excellent!!!! 10/10
bon,et maintenant la suite!!

_________________
Les Experts: Manhattan / Alea Jacta Est - Page 2 Csimia10
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




Les Experts: Manhattan / Alea Jacta Est - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Les Experts: Manhattan / Alea Jacta Est   Les Experts: Manhattan / Alea Jacta Est - Page 2 Empty

Revenir en haut Aller en bas
 
Les Experts: Manhattan / Alea Jacta Est
Revenir en haut 
Page 2 sur 3Aller à la page : Précédent  1, 2, 3  Suivant
 Sujets similaires
-
» Alea jacta est
» Les experts Manhattan - Joue pas - Don/Dany - G
» ****Les Experts Manhattan****
» Les Experts Manhattan - Love me please love me - Mac/Don - G
» Les Experts Manhattan - Parce que c'est toi - Danny/Lindsay - G

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Les Experts: Miami :: Fanfictions :: Fanfics LES EXPERTS-
Sauter vers: