Forum sur la série Les Experts: Miami
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  S'enregistrerS'enregistrer  GroupesGroupes  Connexion  

Partagez
 

 Les Experts:Manhattan--> Podium

Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4  Suivant
AuteurMessage
Sluna
La femme sans tête
Sluna

Nombre de messages : 1572
Age : 36
Localisation : Derrière le petit caillou blanc, dans les bras de Colby Granger
Date d'inscription : 13/07/2005

Les Experts:Manhattan--> Podium - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Les Experts:Manhattan--> Podium   Les Experts:Manhattan--> Podium - Page 2 EmptyLun 2 Oct - 13:54

vraiment tro biennnnnnn 10/10 10/10 10/10 love love

Viteeeeeeeeeeee laaaaa suiteee bong bong
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://stargate-the4400.forumactif.com/index.forum
millie8
CSI niveau 3
millie8

Nombre de messages : 442
Age : 34
Localisation : Toujours là où il faut quand il faut (enfin presque...)
Date d'inscription : 13/06/2006

Les Experts:Manhattan--> Podium - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Les Experts:Manhattan--> Podium   Les Experts:Manhattan--> Podium - Page 2 EmptyLun 2 Oct - 20:53

bong Aaaah... tu es trop rapide pour moi magentillefan, j'ai même pas encore commencé la fic que tu viens de finir que tu en commence une autre...
finalement je viens de commencer podium et je dois dire que ton idée est vraiment très originale 10/10 10/10 10/10
je lirais l'autre un peu plus tard, surtout que d'après ce que j'ai pu voir elle est plutôt longue study
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
lagentillefan
La fleur la plus bleue de toutes les fleurs bleues du monde
lagentillefan

Nombre de messages : 2966
Age : 37
Localisation : à supplier l'inspiration
Date d'inscription : 22/09/2005

Les Experts:Manhattan--> Podium - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Les Experts:Manhattan--> Podium   Les Experts:Manhattan--> Podium - Page 2 EmptyMar 3 Oct - 2:08

en effet."Deux Soeurs"compte 221 pages de Word... Rolling Eyes Je suis vraiment parti dans un véritable roman sur ce coup-là...
Et merci pour "Podium" Mr. Green !!

_________________
Les Experts:Manhattan--> Podium - Page 2 Csimia10
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
lagentillefan
La fleur la plus bleue de toutes les fleurs bleues du monde
lagentillefan

Nombre de messages : 2966
Age : 37
Localisation : à supplier l'inspiration
Date d'inscription : 22/09/2005

Les Experts:Manhattan--> Podium - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Les Experts:Manhattan--> Podium   Les Experts:Manhattan--> Podium - Page 2 EmptyMer 4 Oct - 2:28

tadaaaaaa!voici le chapitre 9!!!
_____________________________________________

9- Un typhon dans mon appartement


Plutôt de mauvaise humeur, Flack préparait ses sacs, se ressassant les paroles de Mac sans cesse dans la tête. Comme si cette foutue infiltration n’était pas suffisamment compliquée, le jeune détective allait devoir faire attention à ne pas se faire violer ! D’après le chef de la scientifique, le légiste avait découvert des signes de sévices sexuels sur le corps de Tom Markham et soupçonnait que le malheureux n’avait pas été vraiment consentant…Et en plus, Lindsay et Hawkes avaient trouvé une étrange poudre dans la poche du pantalon de la victime et qui s’avérait être une nouvelle drogue encore inconnue. Actuellement, elle était en cours d’analyse…Il serait en effet intéressant de savoir quels produits il y a là-dedans…
Le voilà donc embarqué non seulement dans un trafic de stupéfiants mais aussi un réseau de prostitution. Mais tout cela restait des hypothèses…Peut-être que Markham était un drogué ou un dealer et que ces traces étaient juste dues à des jeux sexuels malsains. De toute manière, si personne n’infiltrait cette mystérieuse agence, il n’y aurait aucune réponse à toutes ces interrogations. Il devait y aller, point. Il devait juste prendre garde à sa vertu…
Soupirant une nouvelle fois, Flack continua de préparer ses bagages quand quelqu’un sonna. Intrigué, le détective alla à la porte. Qui cela pouvait-il être à une heure aussi tardive ? Mac, avec d’autres joyeuses nouvelles ? Ou Danny, pour continuer à le chambrer jusqu’à la fin ? Quand le jeune homme ouvrit à son visiteur, il resta totalement bouche bée.

Don (stupéfait) : Monsieur Leonetti ? Mais qu’est-ce que… ?
Marcus (entrant sans y être invité) : Je commence votre apprentissage. Enfin, presque…Pearl, vous êtes prête ? (court silence) Bien.

Don grommela d’abord devant le sans-gêne de cet olibrius puis il fronça les sourcils, intrigué. Qui était Pearl ? Et où était-elle ? Il aperçut alors l’oreillette du styliste et comprit. Un kit mains-libres…Bon. Mais pourquoi était-il venu ? Surtout à cette heure !

Marcus (se tournant vers Don) : Où sont vos bagages ? Et vos vêtements ?
Don (intrigué) : Dans ma chambre. Mais…

Marcus s’y dirigea, ne laissant pas le temps à Flack de réagir, et commença à inspecter es différents sacs du détective avec un œil critique.

Don (le rejoignant et commençant à être sérieusement agacé) : Je peux savoir ce que vous fabriquez ?
Marcus : Mon travail.

Et à la surprise de Flack, le créateur commença à sortir ses vêtements soigneusement pliés et en jeta beaucoup par-dessus son épaule en murmurant.

Don (protestant et s’approchant de Marcus) : Hé !
Marcus (l’ignorant, concentré dans sa tâche) : Chut ! Je me concentre. Non…Pas ça…C’est nul…Ringard…Pearl, je pense que le shopping sera réellement nécessaire.
Don : Quoi ?!

Ignorant superbement le jeune homme, Marcus continua à balancer les habits qui n’étaient manifestement pas à son goût, ponctuant chaque lancer d’une critique bien sentie, ce qui eut pour effet de vexer Flack. Ce mec commençait sérieusement à le gonfler ! Et puis, c’était quoi cette idée de shopping ? Il n’était pas vraiment un grand fan de ce genre d’activité…
Après avoir vidé les trois-quarts des sacs du détective, parfaitement horrifié, Marcus s’attaqua à sa penderie et lui réserva le même traitement au grand damne de Flack.

Don (râlant) : Arrêtez de foutre le bordel partout !
Marcus (sortant un lot de cravates, avec une petite moue peu convaincue) : Certaines de ces cravates sont d’un goût douteux, Donald.
Don (le menaçant de toute sa taille) : Vous savez ce qu’elles vous disent, mes cravates ?!
Marcus (les balançant au sol) : Pas grand-chose, je le crains. (lui souriant) De toute manière, vous n’en aurez sans doute pas besoin…Vous avez un smoking ?
Don (serrant les dents, crispé et contrarié) : Non. Pourquoi ?
Marcus (reportant son attention dans la penderie) : Pour des soirées de gala.
Don : Des galas ? Mais je ne…
Marcus (le coupant) : Ne vous inquiétez pas, je vais arranger ça. Pearl, ajoutez un smoking à la liste. (court silence) Ha oui ! C’est vrai. Merci.

Marcus sortit un mètre-ruban de sa poche et prit rapidement les mesures d’un Flack abasourdi : tête, cou, largeur des épaules, bras, poitrine, taille, hanches, jambes et pieds. Puis il transmis ces données à la mystérieuse Pearl et lui donna d’autres instructions sur les futurs achats à faire. Il continua ensuite son inspection dans la salle de bain, laissant un incroyable bazar derrière lui, et commença à examiner les divers produits de toilette du détective avant de recommencer son petit manège.
« Retenez-moi, où je vais le descendre » jura Flack intérieurement. Non seulement ce type allait faire de sa vie un enfer à partir de demain mais il avait manifestement décidé de lui en donner un avant-goût ! S’il ne se maîtrisait pas un peu, il l’aurait déjà étranglé. Cette semaine allait être très très longue…

Marcus : Pearl, il nous faudra aussi des produits de bain et corporels. Il y a plus de travail que je ne pensais… (court silence) Je vais voir.

Craignant le pire, Flack se recula instinctivement quand le styliste l’approcha, s’attendant à tout. Il le vit lui toucher les cheveux puis le visage et enfin le bras, tâtant sa peau et l’examinant avec minutie. Mais… ?

Don : A quoi vous jouez ?
Marcus : Un mannequin doit être très consciencieux dans le choix de ses produits corporels. Il ne faut pas oublier que son corps et son gagne-pain donc il doit en prendre soin.
Don (poussant un immense soupir, irrité) : Ecoutez. Un : je ne vais pas devenir définitivement mannequin. Je fais mon boulot de flic ! Et deux : vous croyez vraiment que j’ai assez de fric pour ça ?
Marcus (tout sourire) : Maintenant, oui. Pearl, voilà ce que vous devez prendre…

Alors que le styliste parlait, Flack leva les yeux au ciel : ce gars avait réponse à tout ! Mais les fonds donnés par la police étaient limités. Ils allaient hurler en voyant la note qu’allait leur faire cet hurluberlu…
Le détective vit Marcus sortir de sa salle de bain, laissant les traces de son passage derrière lui, et retourner à l’inspection de son placard.

Don (se plaçant devant lui) : Vous l’avez déjà vidé ! Vous n’allez pas recommencer !
Marcus : Il faut bien remplir vos bagages, non ?
Don (grommelant) : A qui la faute ? Ce serait inutile si vous ne les aviez pas en partie vidées de leur contenue…
Marcus : C’était nécessaire. (lui faisant signe de se taire) Oui, Pearl ? Crédit illimité.
Don : Heu…Une minute. La police ne va pas payer pour…
Marcus (souriant) : Je sais. C’est mon argent. Considérez ça comme un cadeau. (retournant à sa conversation téléphonique) Oui, Pearl, j’ai bien dit crédit illimité. Une photo ? Oui, bien sûr ! Quel distrait je fais…

Marcus se tourna vers le détective, tendant son portable devant lui, et utilisa la fonction photo. Flack fut ébloui par le flash pendant quelques instants, râlant, pendant que le créateur vérifia le résultat et sourit, satisfait.

Marcus : Pearl, je vous envoie la photo. (court silence) Vous l’avez ? Parfait. Vous pouvez y aller. Merci.

Ayant fini sa communication, Marcus retira son oreillette et reporta toute son attention sur la garde-robe survivante. Il en retira quelques chemises et des jeans qu’il plaça dans les sacs. Puis, soudain, ses yeux bleus se mirent à briller, surprenant Flack. Qu’avait-il trouvé de si…merveilleux ?

Don : Quoi ?
Marcus (sortant une belle veste de cuir) : C’est à vous ?
Don (sarcastique) : Non, je garde les fringues de mes potes en souvenir… (soupirant devant le regard noir de Marcus) Bien sûr que c’est à moi ! Je la portais lors de mes débuts en tant que détective. Pourquoi ?
Marcus (souriant, trépignant presque) : Parce que vous allez la remettre. Elle est magnifique et parfaite ! Bellissima ! Je me doutais bien que vous étiez du genre cuir.
Don : Chouette…Et tant mieux pour vous si vous êtes content. Mais n’y allez pas trop fort non plus…
Marcus (vexé) : Je connais mon métier.
Don : Je sais. Mais je préfère avertir.

« Bien que je sache parfaitement qu’il va faire de moi ce qu’il veut. Au secours… » pensa plaintivement Don. Pourquoi avait-il fallu que cette mission lui soit attribuée ? Pourquoi ?
Après avoir fini les bagages du détective, qui soupira de soulagement quand il vit le styliste satisfait par ses sous-vêtements_ il se voyait mal en acheter d’autres avec « Pearl », Marcus reprit son portable et composa un numéro en se dirigeant vers la sortie de l’appartement sous les yeux stupéfaits de Flack. Mais…Mais…

Marcus : Pearl ? Prenez aussi du cuir. Oui. Merci. (raccrochant, ouvrant la porte et faisant un signe de la main) Au revoir, Donald. A demain. C’est Lynn qui viendra vous chercher.
Don (tentant de le retenir) : Attendez une…

Et le styliste ferma la porte, laissant Flack sur place…et un bazar monstre derrière lui.

Don (énervé) : Espèce de…Et qui va devoir ranger tout ce foutoir ?! Et puis, qui est Lynn ?

Soupirant et grognant, le jeune détective se mit à ranger son appartement, maudissant Leonetti. Pas sûr qu’il survive demain…

_________________
Les Experts:Manhattan--> Podium - Page 2 Csimia10
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Eliane
Expert
Eliane

Nombre de messages : 2095
Age : 44
Localisation : Dans les bras de l'un de mes doudous.
Date d'inscription : 22/10/2005

Les Experts:Manhattan--> Podium - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Les Experts:Manhattan--> Podium   Les Experts:Manhattan--> Podium - Page 2 EmptyMer 4 Oct - 11:42

Euh, Flack, il peut pas se calmer un peu? Car j'en ai franchement marre qu'il s'emporte pour un rien.

Sinon, lagentillefan, 10/10 10/10 10/10 10/10 10/10 10/10, comme d'hab'.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://csi-la-trilogie.forumactif.com/index.htm
Sluna
La femme sans tête
Sluna

Nombre de messages : 1572
Age : 36
Localisation : Derrière le petit caillou blanc, dans les bras de Colby Granger
Date d'inscription : 13/07/2005

Les Experts:Manhattan--> Podium - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Les Experts:Manhattan--> Podium   Les Experts:Manhattan--> Podium - Page 2 EmptyMer 4 Oct - 13:47

oui super bien 10/10 10/10 10/10 10/10 10/10 10/10 love love love love victoire victoire victoire
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://stargate-the4400.forumactif.com/index.forum
lagentillefan
La fleur la plus bleue de toutes les fleurs bleues du monde
lagentillefan

Nombre de messages : 2966
Age : 37
Localisation : à supplier l'inspiration
Date d'inscription : 22/09/2005

Les Experts:Manhattan--> Podium - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Les Experts:Manhattan--> Podium   Les Experts:Manhattan--> Podium - Page 2 EmptyLun 9 Oct - 14:25

merci les filles!!bon,voici une partie du chapitre 10!
_________________________________________________

10- Jour Un : Amuse-gueule


Il était cinq heures du matin quand une voix aiguë et étonnamment tonitruante vint réveiller Flack en sursaut.

Femme (dans un mégaphone) : Debout, Thunder ! L’entraînement commence !

Grommelant, le jeune détective se tourna dans son lit puis se couvrit la tête avec son oreiller pour se rendormir aussi sec. Il avait encore sommeil…
Voyant le manège du jeune homme et comprenant qu’il n’avait pas réalisé qu’elle était là pour sa formation, la jeune femme, Lynn Mesroe, haussa d’abord les sourcils puis un sourire sadique se dessina sur ses lèvres. Elle savait comment réveiller ce genre de paresseux…
Lâchant son mégaphone, Lynn saisit le matelas de Flack et le souleva, entendant peu après un « boum ! » sonore avec satisfaction. Il fut rapidement suivit par une flopée d’injures et de jurons en tout genre, confirmant le réveil de son élève pour le moment réticent.
La jeune femme contourna ensuite le lit et observa ce nouveau « talent » découvert par Monsieur Leonetti. Le styliste lui avait donné peu d’éléments pour sa sécurité : elle savait juste que l’homme, actuellement étalé comme une crêpe sur sa moquette, était un policier qui avait besoin d’une préparation ultrarapide pour qu’il puisse passer pour un top model confirmé. Quant au nom, Don Thunder, elle se doutait qu’il était faux. Mais Monsieur Leonetti n’avait pas voulu lui révéler le vrai nom de ce policier. Ça la protégerait mais ça permettrait aussi au jeune homme de s’habituer à ce faux nom.
Flack finit par se retourner, attrapant son réveil au passage, et grogna en voyant l’heure. Mais c’est pas vrai ! Le cauchemar débutait déjà !
Lynn examina son élève avec minutie. Bon, elle n’aurait pas trop de travail s’il ne rechignait pas trop. Et Monsieur Leonetti avait raison : c’était un beau spécimen. Dommage qu’il porte un T-shirt…Elle devait vérifier s’il n’avait pas quelques imperfections à gommer, comme des poignets d’amour disgracieuses, par exemple. Mais elle arriverait bien à voir…

Lynn (récupérant son mégaphone) : Allez, Thunder ! Debout ! Vous avez trente minutes pour déjeuner et vous préparer et après jogging !
Don (endormi, lui montrant son réveil) : A cinq heures du mat’ ? Vous rigolez ?
Lynn : J’en ai l’air ? Allez, il n’y a pas d’heure pour les braves. (le faisant se lever et se presser) Hop ! Hop ! Hop ! Votre planning est chargé, aujourd’hui !
Don (soupirant) : C’est ce que j’avais cru comprendre hier… (fronçant soudain les sourcils et la regardant) Heu…Qui êtes-vous au fait ?
Lynn (lui tendant la main) : Lynn Mesroe, votre coach en sport et mise en forme.

La jeune femme omit une autre de ses fonctions, mais Monsieur Leonetti lui avait conseillé de garder ça pour elle pour le moment. Thunder avait été assez réticent hier quand il avait pris connaissance de quelques morceaux de sa formation et le styliste se doutait que cet exercice-là n’allait pas vraiment lui plaire…

Don (se frottant les yeux, se passant une main dans les cheveux et se dirigeant vers la salle de bain) : Lynn Mes…Ok. Vous êtes envoyée par Leonetti.
Lynn : Oui. Monsieur Leonetti m’a confié comme mission votre entraînement physique pour gommer ainsi vos imperfections…
Don (souriant et un peu rêveur) : D’après l’une de mes collègues, ça ne va pas être très utile…

Depuis la veille, Flack n’avait pas cessé de penser à ce commentaire de Stella. Et il ne comprenait pas pourquoi ça le rendait si heureux ! Pourquoi ce petit commentaire amical prenait une telle importance à ses yeux ?

Lynn (le sortant de ses pensées) : Je pense qu’elle a raison. Mais avec ce T-shirt, je ne peux pas le vérifier. Mais de toute façon, il faut aussi tonifier vos muscles.
Don (baillant) : Si vous voulez…Mais comment êtes-vous entrée ?
Lynn (lui montrant) : Avec les clés.

Flack fronça les sourcils à cette affirmation. Avec les clés ? Comment ça avec les clés ? Seul Danny en avait un double, juste au cas où. A moins que…

Don (un peu contrarié) : C’est Danny qui vous les a données ?
Lynn : Danny ?

Puis, à la surprise de Flack, la coach se mit à rougir en pensant au jeune expert. Elle avait pourtant l’habitude d’être entourée par de très beaux hommes mais ce lieutenant Messer lui avait tourneboulé le cœur et la tête. Ces yeux bleus et ce sourire…Lynn avait un mal de chien à les oublier !

Lynn (toujours rouge) : Le lieutenant Messer m’en a fait un double. (se reprenant, frappant des mains) Bon ! Assez perdu de temps. Préparez-vous !

Et alors que Flack souriait, très amusé par le fait que le charme de Danny avait agi sur sa coach presque inflexible, Lynn le poussa dans sa salle de bain avec insistance et ferma la porte. Puis elle commença à rêver au très beau lieutenant Danny Messer le temps que Flack prenne sa douche…

*


Ayant sérieusement besoin de se réveiller et d’avoir ainsi les idées claires, Flack se plaça sous le jet chaud et agréable de la douche, laissant ainsi cette sensation confortable s’emparer de tout son être, et laissa l’eau glisser lentement sur son corps. Un corps qu’il détestait et qu’il allait devoir montrer. Un corps qui n’avait pourtant plus rien d’attirant et qui montrait sa faiblesse humaine. Un corps qu’il ne supportait plus…Et pourtant, ce Marcus Leonetti l’avait choisi…Et Stella semblait être en total accord avec le styliste sur son choix. Un choix que le jeune homme ne comprenait pas…Et pourquoi toutes ses pensées le ramenaient vers Stella ? Fermant doucement ses paupières et s’appuyant ensuite contre le mur carrelé de sa douche, Flack se mit à réfléchir. Il devait être prêt pour cette infiltration. Toute cette opération reposait sur lui et ses supérieurs lui avaient montré leur confiance en le proposant comme candidat potentiel pour une telle mission. Donc, fini le complexe stupide ! Fini les introspections intérieures inutiles et superficielles ! Fini les récriminations ! C’était un flic et il devait faire son devoir. Trois personnes étaient déjà mortes. A lui d’éviter toutes nouvelles victimes…
Flack passa ensuite son visage sous le jet puis pensa à son attitude face à Leonetti. Il serait docile et obéissant. Mais Leonetti ne devrait pas trop en profiter non plus…Il serait sage, ok. Mais il garderait certaines limites…C’était un flic, pas une poupée !
Le jeune détective fut soudain sorti de ses pensées par une voix bruyante et autoritaire. Ses voisins allaient être ravis…

Lynn (ouvrant la porte à toute volée) : Thunder ! Terminée la douche ! Maintenant, le petit déjeuner !

Et avant que Flack ne puisse réagir, la coach saisit une serviette et lui jeta à la tête, profitant de ce court laps de temps pour vérifier ce qu’elle devait arranger dans son physique. La jeune femme n’était guère gênée par la nudité, étant habituée dans son métier, et était donc très professionnelle. Elle remarqua immédiatement la cicatrice mais ne s’y attarda pas, se préoccupant plus du dessin des pectoraux et des abdominaux du jeune détective. Bon. Pas de masse graisseuse. Mais elle devait faire ressortir quelques muscles…

Don (se dépêtrant de sa serviette et l’enroulant autour de sa taille, cachant sa cicatrice par réflexe) : Vous appréciez la vue ?
Lynn : Non. Je prépare votre programme pour vos séances de sport quotidiennes. Et vous devrez continuez les exercices que je vais vous préconiser durant toute votre mission. Un top model doit prendre soin de son corps, compris ?
Don (avec un sourire gamin) : Oui, madame !
Lynn : Allez, sortez, habillez-vous et déjeunez !

Puis la jeune femme sortit. Flack soupira. Heureusement qu’il venait de mettre ses résolutions en pratique sinon il aurait plutôt très mal réagi à cette entrée fracassante et inconvenante. Mais il était policier et professionnel. C’était une mission comme une autre, point. Enfin…

Lynn : Thunder !
Don : J’arrive…

*


Enfin en tenue de sport, Flack se dirigea vers sa cuisine et alluma sa machine à café. Il en aurait besoin d’un bien noir pour dégager les derniers nuages de sommeil qui avait résisté à sa courte douche…
A son étonnement, Lynn éteignit la cafetière et lui tendit un mug en souriant. Mais… ?

Lynn : Pas de café. C’est mauvais pour les nerfs.
Don (avec une moue dubitative) : Peut-être mais ça réveille.
Lynn : Certes. Mais le café ne vous aide pas à supporter la pression de ce métier. (montrant le mug qu’il tenait) C’est du thé à la menthe enrichi en fer. Et voici du jus d’orange. Voilà ce dont votre corps a besoin.
Don : Bien…A la guerre comme à la guerre.
Lynn : Excellent proverbe. Buvez.

Levant les yeux et disant adieu à son café, Flack obtempéra et prit son très léger petit déjeuner. Il ne tiendrait pas avec juste du liquide dans l’estomac…

Don : J’ai pas droit à une p’tite tartine ?
Lynn : Non. Toutes les calories inutiles sont interdites.
Don (haussant un sourcil) : J’ai besoin d’énergie quand même. Surtout à cette heure.
Lynn (inflexible) : Le jus d’orange est là pour ça.
Don : Chouette… (malicieux) Je suis sûr que vous ne seriez pas si dure si j’étais Danny…
Lynn : Vous faites erreur, Thunder. Je le serais encore plus !

Flack la regarda, stupéfait. Encore plus ? C’était vraiment possible ? Pauvre Danny…

Don : Ok. Une moitié de tartine.
Lynn : Non.
Don : Sans rien dessus. Ni confiture, ni beurre.
Lynn : Non.
Don : Une biscotte alors.
Lynn (amusée) : Non. N’insistez pas, Thunder.
Don (finalement avec humour) : Une céréale ?

Lynn finit par éclater de rire, imaginant le malheureux Flack devant un bol ne contenant qu’un pauvre pétale de céréale. Mais elle devait s’en tenir à son programme. Il mangerait après.
Don sourit en voyant la jeune femme rigoler de bon cœur face à sa dernière sortie. Il préférait mettre un peu de chaleur dans ce lien pour que tout se déroule bien. S’il ne s’entendait pas avec elle, il serait un élève vraiment réticent…Et il ne le fallait pas.

Lynn (reprenant peu à peu son sérieux) : Bon, ça suffit les bêtises. On y va.
Don : Justement. On va où ?
Lynn : A l’atelier Grandissimo, dans le Queens.
Don : Quoi ?! Mais c’est à plus d’une heure d’ici !
Lynn (souriant) : Je sais. Mêlons l’utile à l’agréable.
Don : Façon de parler…
Lynn : Tant que j’y pense…Pendant votre formation, vous vous installerez à l’atelier. Monsieur Leonetti vous a spécialement préparé une chambre.
Don : Ha ? Tant mieux…Et pour mes bagages ?
Lynn : Ne vous inquiétez pas, quelqu’un va s’en charger.
Don : Vous avez tout prévu, dites-moi.
Lynn : Si je ne prévoyais et n’anticipais pas tout, Monsieur Leonetti ne m’aurait jamais engagée. Il est vraiment très pointilleux sur son personnel. Et, croyez-moi, c’est un véritable miracle qu’il ait trouvé un candidat parfait pour toute cette histoire…
Don (surpris) : Vraiment ?

Sur ce coup-là, Flack ne savait plus quoi penser. Leonetti était-il si pointilleux ? Alors qu’il était imparfait, vraiment imparfait, le styliste le voyait autrement ? Pourquoi ?
Lynn se doutait de ce qui travaillait le détective. Monsieur Leonetti et le lieutenant Messer lui en avaient parlé discrètement. Son travail ne se limitait donc pas au domaine purement physique du jeune homme mais aussi au mental. Il devait dépasser cette gêne. Et elle arriverait, avec l’aide de Pearl et de Marcus, à le décomplexer. Et puis, il y avait aussi cette Stella…Elle devrait sans doute la briefer un peu…

Lynn : Oui. Vous n’avez pas idée à quel point Monsieur Leonetti est perfectionniste.
Don (murmurant) : Mais je comprends mieux pourquoi Mac a fait appel à lui…
Lynn : Allez ! Let’s go !

Et avant que Flack ne puisse protester, la coach le traîna de force dehors et le poussa à courir. Ils avaient assez perdu de temps comme ça.

*

_________________
Les Experts:Manhattan--> Podium - Page 2 Csimia10
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Eliane
Expert
Eliane

Nombre de messages : 2095
Age : 44
Localisation : Dans les bras de l'un de mes doudous.
Date d'inscription : 22/10/2005

Les Experts:Manhattan--> Podium - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Les Experts:Manhattan--> Podium   Les Experts:Manhattan--> Podium - Page 2 EmptyLun 9 Oct - 17:46

Ah enfin, je commencer à ne plus pouvoir attendre la suite.
Sinon, génial le coup de Lionel le mégaphone (c'est bien comme ça que Michael Youn appelait son mégaphone, non?) et le coup du matelas.
10/10 10/10 10/10 10/10 10/10 10/10 10/10 lagentillefan.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://csi-la-trilogie.forumactif.com/index.htm
Carolina CARUSO
Administratrice 2/ Experte en informatique
Carolina CARUSO

Nombre de messages : 913
Age : 39
Localisation : Los Angeles (pour bientôt ???)
Date d'inscription : 10/07/2005

Les Experts:Manhattan--> Podium - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Les Experts:Manhattan--> Podium   Les Experts:Manhattan--> Podium - Page 2 EmptyLun 9 Oct - 19:19

Ouah dis donc, lagentillefan, tu ne manque pas d'idées !!!!!! Shocked

J'ai lu tout tes fanfics... et je n'ai pas arrêté de rire surtout avec l'histoire des jumelles (et en même temps émouvant Sad ) ptdrxxl ptdrxxl ptdrxxl ptdrxxl


Mais il ya un hic c'est que tu remets à la case de départ la relation stella et Don ou encre Danny et lindsay à chaque fanfic... Confused

Pourquoi ne fais-tu pas une histoire qui tient la route (explication: tu as écrit un futur mariage de Stella et Don dans un fanfic et un bébé de Sella et Don...) enfin je voulais dire un fanfic dont la vie de l'équipe continue dans un autre....voilà...(enfin si ce n'est pas clair dis le moi)

Sinon dans l'ensemble, c'est top des top... 10/10 10/10 victoire

Et bien sûr j'attends la suite de ce fanfic avec impatience... Wink

_________________
Les Experts:Manhattan--> Podium - Page 2 97123f2f I love you
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://davidcaruso.oldiblog.com
lagentillefan
La fleur la plus bleue de toutes les fleurs bleues du monde
lagentillefan

Nombre de messages : 2966
Age : 37
Localisation : à supplier l'inspiration
Date d'inscription : 22/09/2005

Les Experts:Manhattan--> Podium - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Les Experts:Manhattan--> Podium   Les Experts:Manhattan--> Podium - Page 2 EmptyMar 10 Oct - 3:41

en fait,certaines de ces fanfics vont avoir des suites:
Arrow "Amour Assassin" et "Tueur de Flics" sont liés.Une troisième partie devrait en principe voir le jour(bon,les idées générales sont là mais il faut les organiser)
Arrow "Escape" va lui aussi avoir une suite(idem que la suite des autres ci-dessus)
Arrow "Dérapage" va aussi avoir une suite(qui sera un crossover avec CSI)
Arrow "Deux Soeurs va en avoir une aussi.Ce n'était pas prévu au départ(la fin de la fic était très différente au départ)mais elle a eu un tel succès qu'une suite est pensée et qu'il y en aura peut-être d'autres.
Arrow "La Maison Close" est lié à "L'avenir D'Anna Flack".Cette saga est,en principe et pour le moment, terminée.Quand je l'ai écrite,j'étais méga déprimée...Et j'aime bien tout tourner en dérision et en humour.Mais sur celle-ci,j'ai fait fort!Donc,ça commençait mal au début mais ça finit bien! sunny
Arrow "Behind the Blue Eyes","Copycat","Coup de Foudre à Retardement" et "L'aveu"(si j'en ai oublié une,signale-le moi Rolling Eyes )sont terminés.
Arrow "Histoires de Chats" est une fic générale.Elle peut être considérée comme un épisode(si tu vois ce que je veux dire)
Arrow Pour le moment,"Podium" ne devrait être qu'une unique histoire,sans suite.Mais bon,que lui réservera l'avenir?

Et pour la remarque sur le fait que je recommence tout depuis le début,c'est que j'aime bien explorer ce genre de...heu...révélations,disons.Quand le perso découvre qu'il est plus attaché à quelqu'un plus qu'il ne le devrait ou qu'il se questionne sur la nature de ses sentiments,ou que l'amour se révèle peu à peu,enfin tout ça quoi,j'aime bien(halàlà,Fleur bleue flower ,quand tu nous tiens Rolling Eyes lol! )
Sinon,je suis ravie que mes fics t'aient fait rire ou t'aient ému.J'ai donc atteint mes objectif,c'est à dire,toucher mon lectorat Mr. Green
donc,merci,merci,merci love

Merci à toutes! respect

_________________
Les Experts:Manhattan--> Podium - Page 2 Csimia10
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Carolina CARUSO
Administratrice 2/ Experte en informatique
Carolina CARUSO

Nombre de messages : 913
Age : 39
Localisation : Los Angeles (pour bientôt ???)
Date d'inscription : 10/07/2005

Les Experts:Manhattan--> Podium - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Les Experts:Manhattan--> Podium   Les Experts:Manhattan--> Podium - Page 2 EmptyMar 10 Oct - 12:22

Ah ben voilà mais bon je te suggérais quelque chose mais tu nous réserve bien des surprises !!! Smile Rolling Eyes

Dans tous les cas, je t'encourage à continuer LES suites... Wink pompom Et peut être que tes idées intéresseront les scénaristes et les producteurs ( lol! non je plaisantais... )

_________________
Les Experts:Manhattan--> Podium - Page 2 97123f2f I love you
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://davidcaruso.oldiblog.com
Eliane
Expert
Eliane

Nombre de messages : 2095
Age : 44
Localisation : Dans les bras de l'un de mes doudous.
Date d'inscription : 22/10/2005

Les Experts:Manhattan--> Podium - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Les Experts:Manhattan--> Podium   Les Experts:Manhattan--> Podium - Page 2 EmptyMar 10 Oct - 12:30

Je suis un peu du même avis que Carolina sur 2 points:
- Ce serait bien de faire une fic, avec une histoire complétement inventée, mais dans la continuité des couples Stella/Flack et Danny/Lindsay, sans pour autant faire des suites.
- Et certaines de tes fics sont dignes de faire partis des épisodes.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://csi-la-trilogie.forumactif.com/index.htm
lagentillefan
La fleur la plus bleue de toutes les fleurs bleues du monde
lagentillefan

Nombre de messages : 2966
Age : 37
Localisation : à supplier l'inspiration
Date d'inscription : 22/09/2005

Les Experts:Manhattan--> Podium - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Les Experts:Manhattan--> Podium   Les Experts:Manhattan--> Podium - Page 2 EmptyMar 10 Oct - 12:52

Lesquelles?

_________________
Les Experts:Manhattan--> Podium - Page 2 Csimia10
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Eliane
Expert
Eliane

Nombre de messages : 2095
Age : 44
Localisation : Dans les bras de l'un de mes doudous.
Date d'inscription : 22/10/2005

Les Experts:Manhattan--> Podium - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Les Experts:Manhattan--> Podium   Les Experts:Manhattan--> Podium - Page 2 EmptyMar 10 Oct - 13:56

J'en vois surtout 2: celle où apprend que Flack est allergique aux poils de chat et celle où Flack et Stella de font enlever. Mais il me semble l'avoir déjà dit. Laughing C'est maintenant que je m'en rends compte.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://csi-la-trilogie.forumactif.com/index.htm
lagentillefan
La fleur la plus bleue de toutes les fleurs bleues du monde
lagentillefan

Nombre de messages : 2966
Age : 37
Localisation : à supplier l'inspiration
Date d'inscription : 22/09/2005

Les Experts:Manhattan--> Podium - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Les Experts:Manhattan--> Podium   Les Experts:Manhattan--> Podium - Page 2 EmptyMar 10 Oct - 17:33

oups,pardon Eliane de te faire répéter Embarassed
bon,voici un nouveau morceau de ce chapitre 10(il est pas encore fini et les 6 suivants seront peut-être plus courts)
_________________________________________________

Alors que Lynn gardait une foulée légère et régulière, Flack commençait sérieusement à fatiguer. Certes, il avait l’habitude de courir après ses suspects et de faire du sport. Mais à une heure raisonnable et avec autre chose que de la flotte dans l’estomac ! En plus, le parcours choisi par la coach traversait Central Park et passait par les chemins les plus sinueux et irréguliers qu’il n’avait jamais vu. Vraiment pas évident, ce jogging…Et il allait devoir faire ça tous les jours…
« Voyons le côté positif des choses. Je vais être en super condition physique à la fin de cette mission » pensa le jeune détective avec optimisme. « Ou je serais mort avant… » ajouta son côté cynique. Il était vraiment crevé ! Il fit alors une petite halte et aperçut Lynn, courant toujours, le rejoindre avec un sourire moqueur aux lèvres.

Lynn : Fatigué ?
Don (essoufflé) : D’après vous ?
Lynn : Vous n’avez pas encore atteint vos limites, Thunder. Vous êtes jeune et athlétique alors ne me dites pas que cette petite promenade vous épuise !
Don : Ben…
Lynn : Allez-vous vraiment m’obliger à chercher Buddy ?
Don (haussant un sourcil, intrigué) : Buddy ?
Lynn (souriant avec machiavélisme) : Mon doberman. Il est très motivant pour les traînards…
Don (reprenant sa course) : En route !

Lynn se mit à rire devant l’empressement très soudain du jeune homme et le suivit. S’il savait que Buddy était en fait le plus doux et le plus câlin des chiens. Ça marchait à tous les coups !

*


Nos deux joggeurs arrivèrent enfin à l’atelier Grandissimo, Lynn toute fraîche et sautillante et Flack totalement épuisé et essoufflé, ce qui donnait un contraste plutôt comique. La coach finit par faire quelques étirements pour terminer la séance alors que le détective s’affala sur le premier truc qu’il trouva, essayant de reprendre son souffle. Cette fille était complètement folle ! Parce que Mademoiselle avait estimé qu’ils avaient pris du retard sur le programme, elle avait décidé d’accélérer l’allure. Et dès que Flack faisait mine de ralentir, elle lui bottait presque les fesses tout en le menaçant de lui lâcher Buddy aux trousses. Excellent moyen de motivation, certes, mais son corps avait eu du mal à suivre ce rythme soutenu. Finalement, ces séances intensives de sport lui feraient le plus grand bien…
Marcus vint les accueillir, accompagné de Stella, elle aussi fraîche et dispo, accentuant l’état de décomposition de Flack. L’experte resta d’ailleurs muette de stupéfaction devant l’état d’épuisement de son jeune collègue. Mais que lui était-il donc arrivé ?

Stella : Flack ? (à Lynn) Mais qu’est-ce que vous lui avez fait ?
Lynn : Mais rien. Juste un footing d’une heure. J’en ai aussi profité pour lui faire faire un petit parcours du combattant quand nous sommes passés par Central Park : abdominaux, flexions, tractions…Il n’a pas de masses graisseuses à perdre mais il faut faire ressortir un peu ses muscles, les redessiner.
Stella : Ha…

Que dire de plus ? Stella ne voyait déjà pas ce qui pouvait être amélioré chez le jeune détective. Il était parfait ! A cette dernière pensée, l’experte se sentit très troublée. Depuis quand pensait-elle ça de Flack ?

Lynn : Hé ! Thunder ! A la douche et après vous pourrez vous restaurer !
Don (soulagé) : Merci ! Heu…Où sont les douches ?
Marcus (lui indiquant) : Par-là. Michael devrait vous rejoindre.
Don (fronçant les sourcils, intrigué) : Michael ?
Marcus : Michael Redfire. Il vous fera une démonstration tout à l’heure.
Lynn : Il a fini ses exercices ?
Marcus : Oui, à l’instant.
Lynn : Bien.
Stella : Heu…Excusez-moi. Vous parlez bien de Michael Redfire, ce célèbre mannequin qui vient de Californie ?
Marcus (souriant) : Le plus célèbre de Californie, oui.

Le visage de Stella s’illumina et quand Flack le vit, il sentit une inexplicable sensation de mal-être lui étreindre le cœur et une fureur noire monter en lui. Ok, ce Michael était une célébrité et alors ? C’était un homme comme un autre…
Oubliant totalement sa fatigue, le jeune détective se dirigea vers les douches d’un pas rageur sous le regard surpris de Stella et amusé de Marcus et Lynn. « J’lui en ficherais moi du top model californien » pensa Flack avec colère. Il allait voir ce que lui valait, cet espèce de blanc-bec !
Très étonnée par le comportement colérique de Flack, Stella se tourna vers Marcus et le vit sourire, surprise. Il semblait savoir quelque chose…Mais quoi ?

Stella (désignant Flack) : Qu’est-ce qu’il a ?
Marcus (énigmatique) : Son esprit de compétition vient de naître…

Et toujours avec cette expression indéchiffrable sur le visage, Marcus posa son regard bleu plein de malice sur Stella. Il ne s’était vraiment pas trompé…

*


Flack entra dans les vestiaires et eut la surprise de trouver un casier à son nom. Enfin… Au nom de Don Thunder. Thunder…Il ne s’y ferait jamais, bien que Lynn ne l’interpelle que par ce nom et le plus souvent en criant.
Secouant la tête pour se réveiller, il ouvrit son casier et y trouva serviette et tenue de rechange, des vêtements à lui que Marcus avait sans aucun doute sélectionnés, mais aussi une étonnante collection de produits de bains, de corps et de beauté. Bon, manifestement, son apprentissage était bien entamé…Mais devait-il mettre l’un de ces trucs avant de se doucher ? Et d’ailleurs, il y avait un peu trop de shampoing et de savon à son goût…Lequel devait-il prendre en premier lieu ?
Alors que le jeune détective lisait un par un chaque flacon, s’arrachant les cheveux devant cette multitude, un très beau jeune homme aux cheveux savamment décolorés et aux yeux vert d’eau arriva et sourit, amusé par la panique que dégageait ce grand brun. Ça devrait être ce Don Thunder dont lui avait parlé Marcus…
Le jeune top model rejoignit le policier et lui tapota doucement l’épaule, lui souriant amicalement quand Flack se tourna vers lui.

Michael : Bonjour. Un peu d’aide ?

Se renfrognant d’abord, Don dévisagea cet homme avec rapidité mais minutie : des cheveux châtains courts et décolorés, finalement presque blonds, des yeux vert turquoise, un sourire colgate et grand, mais plus petit que lui…Le californien type. Il n’avait strictement rien d’extraordinaire, ce mec…
Michael ne put s’empêcher de sourire face au regard scrutateur et assassin du jeune détective. Jaloux…Pourquoi ? Ça, il le saurait bien assez tôt, mais ce gars était jaloux. C’était évident...

Michael (avec un petit signe de la main) : Helloooo !
Don (sortant de son observation) : Heu…Oui. Désolé. Bonjour. (lui tendant poliment la main) Don F…Thunder.
Michael : Enchanté. Michael Redfire.

Le mannequin grimaça légèrement quand il sentit la forte pression de la poigne de Don. Plus jaloux que lui, tu meurs…Mais pourquoi une telle animosité ?

Michael (récupérant sa main endolorie, la secouant un peu sous le regard ravi de Flack) : Alors, un coup de main ?

Même si ce Thunder semblait le détester pour une raison qui lui était inconnue pour le moment, Michael avait promis à Marcus d’aider sa dernière trouvaille et il comptait bien le faire. Un comportement aimable et amical calmerait peut-être un peu ce nouveau talent… qui avait un sacré caractère. S’il était tout le temps comme ça, certains créateurs allaient s’arracher les cheveux…
Flack observait toujours Michael d’un œil méfiant puis finit par soupirer. C’était un top model célèbre et réputé. Normal que Stella se pâme juste à la mention de son nom et à l’idée qu’il se trouvait ici. Mais ça l’énervait ! Et il ne comprenait pas pourquoi…
Finalement, le détective finit par relâcher ses défenses et fit un sourire contrit au jeune homme. Il ne voulait que l’aider après tout.

Don : De l’aide ne serait pas du luxe, en effet. Merci.
Michael : Je t’en prie. Bon. Alors…

Et le mannequin commença alors la première leçon…

*

_________________
Les Experts:Manhattan--> Podium - Page 2 Csimia10
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Carolina CARUSO
Administratrice 2/ Experte en informatique
Carolina CARUSO

Nombre de messages : 913
Age : 39
Localisation : Los Angeles (pour bientôt ???)
Date d'inscription : 10/07/2005

Les Experts:Manhattan--> Podium - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Les Experts:Manhattan--> Podium   Les Experts:Manhattan--> Podium - Page 2 EmptyMar 10 Oct - 18:43

ptdrxxl ptdrxxl ptdrxxl ptdrxxl

Mais continue comme ça !! c'est bien !!!! thumright

_________________
Les Experts:Manhattan--> Podium - Page 2 97123f2f I love you
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://davidcaruso.oldiblog.com
Sluna
La femme sans tête
Sluna

Nombre de messages : 1572
Age : 36
Localisation : Derrière le petit caillou blanc, dans les bras de Colby Granger
Date d'inscription : 13/07/2005

Les Experts:Manhattan--> Podium - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Les Experts:Manhattan--> Podium   Les Experts:Manhattan--> Podium - Page 2 EmptyMar 10 Oct - 19:09

la je viens de lire c'est vraiment super bien bravooooo
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://stargate-the4400.forumactif.com/index.forum
Eliane
Expert
Eliane

Nombre de messages : 2095
Age : 44
Localisation : Dans les bras de l'un de mes doudous.
Date d'inscription : 22/10/2005

Les Experts:Manhattan--> Podium - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Les Experts:Manhattan--> Podium   Les Experts:Manhattan--> Podium - Page 2 EmptyMar 10 Oct - 20:33

lagentillefan a écrit:
oups,pardon Eliane de te faire répéter Embarassed
Franchement, tu n'as pas à t'xcuser pour ça, car j'avais complétement oublié que je te l'avais déjà dit (je peux pas retenir tous les messages que j'ai écrit).

Sinon, j'ai franchement hâte de lire la suite.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://csi-la-trilogie.forumactif.com/index.htm
lagentillefan
La fleur la plus bleue de toutes les fleurs bleues du monde
lagentillefan

Nombre de messages : 2966
Age : 37
Localisation : à supplier l'inspiration
Date d'inscription : 22/09/2005

Les Experts:Manhattan--> Podium - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Les Experts:Manhattan--> Podium   Les Experts:Manhattan--> Podium - Page 2 EmptyMer 11 Oct - 4:21

merci!!voilà une troisième partie de ce chapitre!!
______________________________________________________

Stella, Marcus et Lynn attendaient Flack avec une certaine impatience. Le styliste lui avait déjà sélectionné un ensemble, utilisant les vêtements personnels du détective en attendant que Pearl finisse ses achats, et Lynn lui avait préparé un petit déjeuné équilibré et sain. Quant à Stella, elle était animée par la curiosité : elle avait hâte de voir l’ébauche de Don Thunder…
Quand Flack arriva, accompagné bien malgré lui de Michael, l’experte se versait de l’eau pour son thé. Et lorsqu’elle les aperçut, elle resta un moment bouche bée. Stella crut d’ailleurs entendre la chanson « You’re unbelievable » ( petit lien pour que vous soyez dans la tête de Stella https://www.youtube.com/watch?v=wTnw-kAd3k0) dans sa tête et voyait la scène au ralenti : ces deux hommes magnifiques qui avançaient vers elle et cette musique intérieure qui rythmait leurs pas. La scientifique ne voyait plus qu’eux mais toute son attention était fixée sur Flack : ses courts cheveux noirs légèrement et savamment ébouriffés, ses étonnants yeux bleus qui ressortaient incroyablement, ce qui était sans doute dû à sa tenue sombre : son blouson de cuir noir, une chemise cintrée grenat foncé, dont le col était assez ouvert pour permettre à son imagination de lui jouer quelques tours, et un jean noir coupé de façon… intéressante. Le jeune détective était saisissant ! Alors quand Marcus et son équipe auront terminé sa formation…
Marcus souriait devant la réaction muette et stupéfaite de Stella. Michael avait vraiment fait du bon travail en préparant le policier avec le peu qu’il avait. Ce jeune homme adorait son métier et savait quoi faire en cas de problème. Et il contrastait bien avec Flack : ses cheveux clairs, son teint hâlé, son T-shirt vert émeraude qui moulait son corps fin et musclé, son jean bleu délavé et un blouson jean dans le même ton. Il les aurait pour son prochain défilé…
Stella était toujours sous le choc et se sentit extrêmement troublée. Et puis, c’était elle ou la température était montée d’un seul coup ? Un cri la sortit de sa rêverie puis une brûlure…

Lynn : Stella ! L’eau…
Stella : Aouch !

Quelle idiote ! Elle avait été tellement sous le charme de Flack…Non, des deux hommes qu’elle n’avait pas fait attention à ce qu’elle faisait : l’eau bouillante qu’elle se versait pour son thé avait fini par déborder de sa tasse pour finalement atterrir sur sa cuisse. Lynn l’essuya rapidement et lui donna une serviette pleine de glaçons tandis que Marcus, amusé mais aussi étonné par l’effet qu’avait produit Don sur sa collègue, invita les deux hommes à les rejoindre.

Marcus : Michael ! Donald ! Par ici !

Levant les yeux et soupirant, Flack s’installa à côté de Stella, qui ne put s’empêcher de le fixer avec ses grands yeux émeraude, oubliant sa brûlure. Marcus avait vraiment fait un très bon choix…

Don (remarquant la serviette) : Tout va bien, Stella ?
Stella (rougissant et balbutiant) : Heu…Oui. Je…Je me suis juste brûlée avec un peu d’eau. Rien de grave…
Don : Ok…

Très étonné par l’étrange attitude de Stella, Flack finit par tourner son attention sur son petit déjeuner, espérant voir au moins une minuscule tartine beurrée, tandis que Michael s’était assis aux côtés de Marcus, qui le félicita discrètement pour son travail. Puis le top model remarqua Stella, toujours fixée sur Don.

Michael (lui tendant la main) : Bonjour. Michael Redfire.
Stella (secouant un peu la tête pour oublier Flack et serrant la main de Michael) : Enchantée. Je suis Stella Melina.

Michael lui fit alors un sourire poli et éblouissant, ce qui hérissa inexplicablement Flack, et le détective lui jeta un regard meurtrier. Le top model le remarqua et pouffa discrètement. Ok, compris…
Satisfait quand le Californien lâcha la main de Stella, Flack retourna dans la contemplation de son petit déjeuner. Et bien… Ça n’allait pas être drôle cette mission : deux pommes, une poire, encore du jus d’orange et un thé à la framboise cette fois. Morne repas…

Don (à Lynn, mutin) : Vous voulez me transformer en fruit ?
Lynn (riant) : Non. Et inutile de me faire ces yeux-là, vous n’aurez pas de pâtisseries.

Haussant les épaules d’un air résigné, Flack croqua sa première pomme et remarqua soudain le croissant à côté de la tasse de Stella. Et si…
Vérifiant que Lynn et les deux autres ne le regardait pas, le détective jeta discrètement un regard de détresse vers Stella, espérant qu’elle comprenne le message. La scientifique l’aperçut et, peinée pour lui, partagea son croissant pour ensuite lui donner sous la table. Et alors que ce tendre morceau allait atteindre la bouche gourmande et affamée de Flack, une violente claque atteignit sa main et le malheureux petit bout de croissant fit un joli vol plané pour ensuite s’écraser au sol.

Lynn (menaçante) : Qu’est-ce que j’ai dit ?
Don : Mais…Juste un p’tit bout !
Lynn : Non.
Michael (amusé) : Inutile d’insister. Je n’ai jamais réussi à la faire plier.
Don (avec une once d’espoir) : Jamais ?
Michael (croquant sa pomme) : Jamais.
Lynn : Mais regardez le résultat : Redfire est le top model le plus demandé de la côte Ouest et est très réputé partout dans le monde. Et sa santé est excellente.
Don (grommelant, contrarié) : Ça me fait une belle jambe. Mais tu ne regrettes pas les petites douceurs ?
Michael : Bien sûr que si. Mais devenir mannequin était mon rêve. Ça vaut bien ce petit sacrifice.
Don (acide, buvant son thé) : Ça doit marcher avec les femmes, non ?

Stella tiqua devant le ton agressif de Flack. Depuis le début, elle avait remarqué cette hostilité du détective envers le top model et ça ne lui ressemblait pas. Pourquoi se comportait-il ainsi ?

Michael : Et bien…
Marcus (l’interrompant) : Ça sera de même pour vous, Donald.

Michael fronça les sourcils devant cette interruption puis comprit en voyant le regard que lui lança Marcus. Le styliste voulait que Don garde un esprit de compétition. S’il savait la vérité, ses progrès seront peut-être plus difficiles…
L’idée que Flack puisse plaire à tout un troupeau de femmes hystériques ne plut pas du tout à Stella. Bon, elle ne savait pas exactement pourquoi mais cette pensée la mettait mal à l’aise…

Don : Marcus, pourriez-vous éviter de me nommer Donald ? Il n’y a que mon père qui m’appelle comme ça et je…
Marcus : Non.

Alors que Flack grommelait et entamait sa poire, les autres éclatèrent de rire. Inutile de discuter avec Marcus : quand il avait une idée en tête, il ne l’avait pas ailleurs.

Marcus : Bref. Après que vous ayez terminé, on va voir ce que vous valez sur un podium, Donald.

Flack leva brutalement les yeux et fixa le styliste, sous le choc, laissant tomber sa poire sur la table. Il voulait le faire défiler ? Déjà ?! Il n’allait pas y arriver. Il ne pouvait pas… Pas encore…

*

_________________
Les Experts:Manhattan--> Podium - Page 2 Csimia10
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Eliane
Expert
Eliane

Nombre de messages : 2095
Age : 44
Localisation : Dans les bras de l'un de mes doudous.
Date d'inscription : 22/10/2005

Les Experts:Manhattan--> Podium - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Les Experts:Manhattan--> Podium   Les Experts:Manhattan--> Podium - Page 2 EmptyMer 11 Oct - 11:09

Génial, comme d'hab', lagentillefan. 10/10 10/10 10/10 10/10
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://csi-la-trilogie.forumactif.com/index.htm
lagentillefan
La fleur la plus bleue de toutes les fleurs bleues du monde
lagentillefan

Nombre de messages : 2966
Age : 37
Localisation : à supplier l'inspiration
Date d'inscription : 22/09/2005

Les Experts:Manhattan--> Podium - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Les Experts:Manhattan--> Podium   Les Experts:Manhattan--> Podium - Page 2 EmptyMer 18 Oct - 16:59

voilà la fin de ce chapitre!!enfin!
_______________________________________________

Au grand soulagement de Flack, ce n’était pas un véritable défilé, avec tous les spectateurs, les photographes et autres mannequins. Marcus voulait juste voir sa démarche et son maintien sur un podium. Bien qu’il savait que Lynn, Marcus et Michael l’observaient pour jauger son potentiel, le détective était étrangement gêné par la présence de Stella. Elle ne faisait pourtant rien de spécial pourtant, juste le regarder, curieuse de voir comment il allait se débrouiller. Mais il sentait autre chose…
Le jeune homme observa d’abord ce nouvel environnement, réfléchissant à la manière d’aborder ce terrain inconnu pour lui : le sol était blanc, plat et lisse, voire même glissant, et le podium formait un T. Comment devait-il évoluer là-dessus ?

Marcus (agacé et impatient) : Donald ! Alors ? Allez-y !
Don (respirant à fond) : Ok…

Marcus mit alors de la musique rythmée et le détective se mit en marche. Il parcourait le podium à grands pas, regardant autour de lui, puis, une fois arrivé au bout, hésita quelques instants et finit par longer le bord de la piste pour ensuite revenir sur ses pas. Flack regarda alors Marcus qui l’incita à continuer et soupira en recommençant son petit parcours, encore et encore. Il n’y avait pas de temps à perdre…
Alors que Don marchait, les trois professionnels l’observaient, prenaient des notes puis chuchotèrent entre eux. Curieuse, Stella tendit l’oreille pour connaître l’opinion de ses alliés. Flack faisait des efforts. Espérons qu’ils ne soient pas trop durs avec lui…

Marcus (posant une main sur son front) : Il va y avoir du travail…
Lynn : Je m’en doutais un peu. On voit tout de suite qu’il fait un métier brutal, violent et dur. On dirait qu’il veut foncer dans le tas…
Michael : Mais que fait-il ?
Lynn : Policier.
Michael : Je vois…

Stella était outrée. Comment osait-il dire que Flack respirait la violence ? Elle ne connaissait pas d’homme plus gentil que lui…Cette dernière pensée la fit tressaillir. « Depuis quand vois-je Flack ainsi ? » pensa-t’elle, troublée. Et ce n’était pas la première fois depuis quelques temps…
Cessant d’y penser, la scientifique retourna à son écoute discrète, alors que le détective continuait à tourner sur son podium et commençait à être franchement agacé.

Lynn : Qu’est-ce qu’on fait ?
Marcus : Une vérification…Prêt, Michael ?
Michael : Vous voulez que je…
Marcus (hochant la tête) : Oui.
Michael : Pas de problème.
Marcus : Bien. Donald, descendez !

Grimaçant toujours un peu, le jeune détective les rejoignit tandis que Michael prit sa place sur le podium et patienta.

Marcus : Bon. Observez bien Michael puis vous ferez la même chose que lui, d’accord ?
Don (grommelant, ronchon) : Ok…

Incroyable ! Pourquoi mais pourquoi devait-il prendre exemple sur ce décoloré ? Il n’avait pas besoin de ce play-boy à la manque pour apprendre. Et puis, il devait être en bonne partie refait alors que lui, c’était du 100 % naturel ! Ce Redfire n’était qu’une poupée gonflable ! Mais une poupée qui plaisait à Stella…Quelle misère…
Et Flack se reprit. Mais qu’est-ce qu’il lui arrivait aujourd’hui ? Il n’allait vraiment pas bien…Pourquoi Stella comptait-elle tant ? Malgré tout encore rongé par la jalousie et boudant, Flack se mit sérieusement au travail et observa le mannequin, qui attendait toujours le signal de Marcus. Et dès que celui-ci lui donna, Michael se mit en branle. Pourtant très droit, il y avait une étonnante fluidité et une grâce hypnotique dans ses mouvements. Son visage était parfaitement impassible, gardant cette expression neutre qu’ont tous les mannequins, et son regard vert était fixé sur un point précis, ne le lâchant jamais du regard. Et le détective dut se l’avouer : cet homme semblait avoir une aura de majesté autour de lui…

Stella (sous le charme) : Il semble si digne. Il est magnifique !

Les paroles de Stella furent comme un coup de poignard pour Flack, qui sentit son cœur se serrer, mais aussi un gros coup de pied au derrière pour le motiver, le faire progresser plus vite, pour qu’il devienne le meilleur. Ce blondinet allait voir de quel bois le lieutenant Don Flack Jr se chauffait !
Marcus aperçut l’étincelle qui devint rapidement une flamme vindicative dans le regard bleu du détective. Sa jalousie allait vraiment travailler pour lui, ça ne faisait plus aucun doute.

Marcus (frappant des mains) : Michael, vous pouvez arrêter. Donald, à votre tour.
Don (flamboyant, murmurant) : Il va voir…

Sous le regard très amusé du styliste, le jeune détective retourna sur le podium, jetant un regard noir et meurtrier à son rival bien malgré lui, et attendit le signal de Marcus. Sans trop s’en rendre compte, Flack posa son regard bleu azur sur Stella, qui sentit un étrange et long frisson lui parcourir tout le corps, puis il commença son avancée.
Il ne lâchait pas la scientifique des yeux, défiant ainsi indirectement le top model californien, plus amusé qu’autre chose, et tentait d’être le plus gracieux possible. Pas vraiment évident…
Stella était dans un autre monde : elle avait l’impression de se noyer littéralement dans le bleu des yeux de son jeune collègue et cette sensation si agréable et si chaleureuse la troublait énormément. Pourquoi réagissait-elle ainsi au regard intense de Flack ? Pourquoi le jeune détective avait-il cet effet étonnant sur elle ?
Pendant ce temps…

Lynn : Il y a du progrès…
Marcus : Mais c’est encore insuffisant. Il va avoir besoin de vos cours… particuliers.
Lynn (grimaçant) : Connaissant le bonhomme, il ne va pas apprécier.
Marcus (montrant discrètement Stella) : Faites la participer. (avec un sourire malicieux et malin) Ainsi que Michael…
Michael (étonné) : Moi ? Pourquoi ?
Marcus : On va utiliser son animosité envers vous à notre avantage…

« Sa jalousie, plutôt » rectifia mentalement Michael. Mais le plus amusant, c’est que Thunder ne semblait pas vraiment s’en rendre compte. Il n’avait même pas l’air de savoir qu’il était très attaché à…heu…Stella. Ça allait vraiment être amusant…
Les trois professionnels se mirent à rire doucement. Si Stella savait qu’elle était le moyen pour que Don file droit…

*


Le reste de la journée fut ponctué d’un nombre incalculable de défilés de mannequins professionnels, hommes et femmes. Le travail de Flack était de les observer et de voir et de noter chaque point important, chaque détail qui faisait d’eux des tops models pros et uniques. Marcus l’aidait d’ailleurs en lui indiquant les points les plus subtils et l’encourageait à trouver son propre style. Il ne devait pas être une copie mais il devait garder les principes de base du mannequinnat en tête : beauté, fluidité, grâce et dignité.
« Finalement, ce premier jour a été plutôt tranquille » pensa Flack. Erreur fatale…
Avant même qu’il ne puisse dire ouf, Lynn revint à la charge et le traîna dans une salle de musculation pour deux heures d’exercices à la fin de cette journée. Stella les accompagna d’ailleurs, profitant du matériel dont ils disposaient pour faire un peu de sport elle aussi. Elle était censée avoir été un mannequin elle aussi, elle ne devait pas se relâcher.
La scientifique plaignait vraiment Flack. Lynn était un vrai tyran dans son boulot. Alors qu’elle courait sur un tapis roulant, le détective faisait des séries et des séries d’abdominaux plus d’autres exercices tout aussi épuisants. Mais, d’après la coach, ce n’était que pour dessiner ses muscles.

Lynn : Il faut souffrir pour être beau !
Stella : Il l’est déjà.

Quand elle se rendit compte de ce qu’elle venait de dire, peinée par ce pauvre Flack, la scientifique plaqua sa main sur sa bouche et rougit violemment. Quant au détective, il était aussi cramoisi qu’elle et totalement stupéfait : Stella avait dit quoi ?! Il ne put pas y réfléchir plus longtemps. Lynn le remit au travail en lui hurlant dans les oreilles. Le détective en connaissait une qui allait manger ses haltères…
Après cette longue journée, Flack n’avait qu’une idée : dormir ! Il voulait dormir. Il était épuisé, crevé, éreinté, cassé, courbaturé et affamé. Son dîner avait été des plus frugal : une malheureuse salade nature, un pauvre poisson, des haricots verts tristounets et deux pommes. Ça ne nourrissait pas vraiment un grand garçon comme lui…Mais Lynn était intraitable sur ce sujet. Pauvre de lui ! Mais bon, il prendrait l’habitude…Espérons-le…

*


Stella l’accompagna jusqu’à son logement provisoire, discutant joyeusement et mettant l’incident de la salle de sport au fond de son esprit, et cela fit extrêmement plaisir à Flack. Mais sans savoir pourquoi…Il adorait la scientifique mais là, c’était différent. Qu’est-ce qu’il avait ?

Stella : A demain, Flack
Don (souriant) : Vous savez, vous devriez m’appeler Don…Ou Thunder.
Stella (avec un petit rire) : En effet…Don…

En l’entendant prononcer son prénom de sa voix douce, le jeune détective frissonna de la tête aux pieds. Il devait vraiment être très fatigué…

Don (secouant la tête) : Bien. Merci, Stella. A demain.

Et sans réfléchir, le détective lui embrassa doucement la joue et entra dans sa chambre après un dernier signe de la main, laissant une Stella totalement stupéfaite sur le perron. Elle se tenait la joue et se sentit inexplicablement rougir. Mais ? Mais ?
Flack s’étala sur le lit, sans prêter attention au décor, et se mit soudain à réfléchir à son dernier geste. Pourquoi avait-il fait ça ? Ce n’était pas dans ses habitudes…
Et alors qu’il tentait de continuer à y réfléchir, la fatigue eut raison de lui. Le jeune détective s’endormit rapidement et son sommeil fut peuplé de rêves troublants concernant une jolie Grecque aux beaux yeux émeraude et aux étonnants cheveux bouclés…

_________________
Les Experts:Manhattan--> Podium - Page 2 Csimia10
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Eliane
Expert
Eliane

Nombre de messages : 2095
Age : 44
Localisation : Dans les bras de l'un de mes doudous.
Date d'inscription : 22/10/2005

Les Experts:Manhattan--> Podium - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Les Experts:Manhattan--> Podium   Les Experts:Manhattan--> Podium - Page 2 EmptyMer 18 Oct - 18:48

Ah, enfin la suite. Je n'en pouvais plus de l'attendre. Sinon, comme d'hab', lagentillefan,10/10 10/10 10/10 10/10 10/10 10/10 10/10.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://csi-la-trilogie.forumactif.com/index.htm
Carolina CARUSO
Administratrice 2/ Experte en informatique
Carolina CARUSO

Nombre de messages : 913
Age : 39
Localisation : Los Angeles (pour bientôt ???)
Date d'inscription : 10/07/2005

Les Experts:Manhattan--> Podium - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Les Experts:Manhattan--> Podium   Les Experts:Manhattan--> Podium - Page 2 EmptyMer 18 Oct - 20:12

Je rejoint Eliane, SUPER... 10/10 victoire et puis... je suis ptdrxxl

_________________
Les Experts:Manhattan--> Podium - Page 2 97123f2f I love you
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://davidcaruso.oldiblog.com
lagentillefan
La fleur la plus bleue de toutes les fleurs bleues du monde
lagentillefan

Nombre de messages : 2966
Age : 37
Localisation : à supplier l'inspiration
Date d'inscription : 22/09/2005

Les Experts:Manhattan--> Podium - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Les Experts:Manhattan--> Podium   Les Experts:Manhattan--> Podium - Page 2 EmptyJeu 19 Oct - 4:08

merci les filles!!Voici le début(premier paragraphe)du nouveau chapitre!
___________________________________________

11- Jour Deux : Jouons à la poupée


La nuit de Flack fut des plus agitée. Non seulement, elle avait été ponctuée de cauchemars particulièrement idiots mais aussi par des rêves plus que troublants. Une nuit plutôt difficile et un sommeil très perturbé pour notre détective…
Les cauchemars étaient un savant mélange de dessins animés et de réalité. Il était là, tout petit en version animée, et Lynn et Marcus le toisaient de toute leur taille et le poursuivaient. Marcus ne cessait de l’appeler par son prénom, lui donnant un avis et une critique sur tout ce qui le concernait, tandis que Lynn le pourchassait avec des bottes de carottes qu’elle utilisait comme nunchakus. Il y avait aussi l’intervention de fruits géants…Bref, un cauchemar totalement délirant…
Les rêves le perturbaient beaucoup plus. Ils concernaient tous Stella et passaient de la douce et tendre romance à l’érotisme le plus chaud et le plus sauvage imaginable…Même inimaginable. Et Flack se réveillait en sursaut et en « forme » à chaque fois. Il ne comptait plus le nombre d’allers-retours qu’il faisait dans la salle de bain pour se passer de l’eau froide sur la tête, histoire de calmer ces rêves indécents et inconvenants. Que lui arrivait-il donc ?
A peine commencée, cette mission semblait lui avoir tourneboulé la tête. Son esprit était devenu mal tourné en la personne de Stella. Le détective allait avoir bien du mal à la regarder bien en face après tous ces rêves très…troublants mais très agréables. Secouant la tête à cette dernière pensée, Flack renfonça sa tête dans son oreiller et tenta d’écarter ses idées étranges de son esprit. Mais qu’est-ce qu’il avait ? Et comment allait-il réagir avec Stella demain ?
Mais il y avait eu aussi un autre cauchemar…Un cauchemar où Stella et Michael étaient tendrement enlacés et amoureux. Et cela mettait Flack dans une colère noire, tout en le faisant sentir impuissant face à ce moment…Le jeune détective finit par s’asseoir sur son lit, tentant de réfléchir et de se calmer posément. Il ne savait plus qui il était. Il était totalement perdu…Pourquoi tous ces rêves sur Stella ? Pourquoi maintenant ? Pourquoi Stella ? Et c’était quoi ce sentiment ?
Finalement épuisé, Flack se recoucha et se rendormit. Mais les rêves étaient toujours là…

*

_________________
Les Experts:Manhattan--> Podium - Page 2 Csimia10
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Eliane
Expert
Eliane

Nombre de messages : 2095
Age : 44
Localisation : Dans les bras de l'un de mes doudous.
Date d'inscription : 22/10/2005

Les Experts:Manhattan--> Podium - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Les Experts:Manhattan--> Podium   Les Experts:Manhattan--> Podium - Page 2 EmptyJeu 19 Oct - 14:22

J'adore les cauchemars de Flack avec les légumes.ptdrxxl ptdrxxl ptdrxxl ptdrxxl ptdrxxl ptdrxxl ptdrxxl

Vivement la suite.lol! 10/10 10/10
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://csi-la-trilogie.forumactif.com/index.htm
Contenu sponsorisé




Les Experts:Manhattan--> Podium - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Les Experts:Manhattan--> Podium   Les Experts:Manhattan--> Podium - Page 2 Empty

Revenir en haut Aller en bas
 
Les Experts:Manhattan--> Podium
Revenir en haut 
Page 2 sur 4Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4  Suivant
 Sujets similaires
-
» Les experts Manhattan - Joue pas - Don/Dany - G
» ****Les Experts Manhattan****
» Les Experts Manhattan - Love me please love me - Mac/Don - G
» Les Experts Manhattan - Parce que c'est toi - Danny/Lindsay - G
» Les experts Manhattan - Parle plus bas - Don/Mac - G

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Les Experts: Miami :: Fanfictions :: Fanfics LES EXPERTS-
Sauter vers: