Forum sur la série Les Experts: Miami
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  S'enregistrerS'enregistrer  GroupesGroupes  Connexion  

Partagez
 

 Les Experts: Manhattan / Non Coupable (slash)

Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6 ... 11, 12, 13  Suivant
AuteurMessage
lagentillefan
La fleur la plus bleue de toutes les fleurs bleues du monde
lagentillefan

Nombre de messages : 2966
Age : 37
Localisation : à supplier l'inspiration
Date d'inscription : 22/09/2005

Les Experts: Manhattan / Non Coupable (slash) - Page 5 Empty
MessageSujet: Re: Les Experts: Manhattan / Non Coupable (slash)   Les Experts: Manhattan / Non Coupable (slash) - Page 5 EmptyMar 12 Déc - 17:55

10/10 pour ce chapitre très doux!!On sent tout l'amour que se porte Danny et Don dans ce passage.Bravo! Et vite la suite!!! bong

_________________
Les Experts: Manhattan / Non Coupable (slash) - Page 5 Csimia10
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
valm.csi
Expert


Nombre de messages : 3399
Age : 39
Date d'inscription : 05/07/2005

Les Experts: Manhattan / Non Coupable (slash) - Page 5 Empty
MessageSujet: Re: Les Experts: Manhattan / Non Coupable (slash)   Les Experts: Manhattan / Non Coupable (slash) - Page 5 EmptyMar 12 Déc - 18:14

Merci beaucoup les filles! love La suite dans............ bientôt!! Mr. Green

_________________
Les Experts: Manhattan / Non Coupable (slash) - Page 5 Remban10
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.csi-fanfics.com/
Lexie
Balle Rebondissante
Lexie

Nombre de messages : 644
Age : 35
Date d'inscription : 31/05/2006

Les Experts: Manhattan / Non Coupable (slash) - Page 5 Empty
MessageSujet: Re: Les Experts: Manhattan / Non Coupable (slash)   Les Experts: Manhattan / Non Coupable (slash) - Page 5 EmptyMar 12 Déc - 18:19

"bientôt" comment? Bientôt vite ou bientôt pas vite?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://metamorfose.site.voila.fr/index.html
valm.csi
Expert


Nombre de messages : 3399
Age : 39
Date d'inscription : 05/07/2005

Les Experts: Manhattan / Non Coupable (slash) - Page 5 Empty
MessageSujet: Re: Les Experts: Manhattan / Non Coupable (slash)   Les Experts: Manhattan / Non Coupable (slash) - Page 5 EmptyMar 12 Déc - 20:19

Bientôt moyen vite, je dirais... Mr.Red

_________________
Les Experts: Manhattan / Non Coupable (slash) - Page 5 Remban10
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.csi-fanfics.com/
Invité
Invité



Les Experts: Manhattan / Non Coupable (slash) - Page 5 Empty
MessageSujet: Re: Les Experts: Manhattan / Non Coupable (slash)   Les Experts: Manhattan / Non Coupable (slash) - Page 5 EmptyMar 12 Déc - 22:15

10/10
Mais arrete Valm arrete çà donne trop envie d'être à la place de Danny Embarassed
La suite bientot j'espère?! bong
Revenir en haut Aller en bas
valm.csi
Expert


Nombre de messages : 3399
Age : 39
Date d'inscription : 05/07/2005

Les Experts: Manhattan / Non Coupable (slash) - Page 5 Empty
MessageSujet: Re: Les Experts: Manhattan / Non Coupable (slash)   Les Experts: Manhattan / Non Coupable (slash) - Page 5 EmptyJeu 14 Déc - 3:07

Lexie a écrit:
Et ben tu vois, toi aussi tu sais le faire.
Ravie que ça t'ait plu, ma pioutch! Wink


Chasse au Trésor (18 )

Une Ford Taurus, modèle 1992, roulait à très faible allure sur le gravier, tout phare éteint. Elle s'arrêta aux abords du champ d'épaves, dans un coin isolé et sombre.
Deux hommes, armés d'outils, en descendirent.
Le passager longea l'enceinte du terrain de ruines, et s'accroupit quelques mètres plus loin. Le conducteur le rejoignit tranquillement, tandis qu'il commençait déjà à découper les fils de fer à l'aide de sa pince.
"Qu'est-ce qu'on fait, s'il y a des chiens?"
"Il n'y a pas de chiens, Danny."
Celui-ci fit une moue dubitative, avant de hocher la tête distraitement: "Bon. Si tu le dis..." marmonna-t-il en balayant les alentours du regard.
Quelques claquements de pinces plus tard, Don se redressa et souleva le pan de grillage qu'il venait de forcer.
"Tu veux que je passe avant toi, c'est ça?" voulut-il savoir, en remarquant la demi-seconde d'hésitation de Danny.
"Non, c'est bon!" rétorqua celui-ci, d'un air faussement blessé. "J'y vais..."
Et, joignant le geste à la parole, il se mit à quatre pattes, et passa de l'autre côté. Suivi de près par Don. Et quand ce dernier se releva, et qu'ils commencèrent à se diriger côte à côte vers la première allée qu'ils rencontrèrent, Danny s'étonna: "C'est bizarre, je pensais que tu en profiterais pour me mettre la m..."
Il sursauta. Don venait de lui couper la parole en lui mettant sa main aux fesses, sans y aller vraiment de main morte. Le rire tonitruant et surpris de Danny se propagea tout autour dans la casse, et vint mourir à l'intérieur des carcasses de tôles, de chaque côté de l'allée.
"S'il y avait des chiens, ils seraient déjà là", le charria Don.
"Enfoiré!" lui rétorqua Danny en lui attrapant les épaules par derrière pour le pousser en avant.
Don se marra, et se retrouva trois mètres devant lui. Il continua cependant d'avancer.
Un peu plus loin, il fit un tour sur lui-même, adressant au passage un grand sourire à son amant, qui le lui rendit, et un petit signe de la main du côté droit de l'allée. Avant de finalement reprendre sa progression à la recherche de nouvelles plaques d'immatriculation, à gauche de l'allée. Danny le suivit, à la même allure, et dans le même but, mais en se concentrant sur la droite.
A la seule lueur des étoiles et de la demi-lune dans le ciel obscur mais sans nuages, ainsi que de quelques ampoules disséminées ça et là au-dessus de leurs têtes, les deux hommes connurent quelques difficultés à mettre la main sur ce qu'ils recherchaient exactement.
Mais au bout d'une dizaine de minutes, Danny appela son complice: "Donnie! J'en ai une!"
Celui-ci le rejoignit alors et le vit grimper sur le capot d'une vieille japonaise afin d'atteindre la carcasse d'une Ford Taurus, posée nonchalamment dessus.
Grâce à de bons coups de tournevis, Danny eut raison de la plaque d'immatriculation avant en moins de deux minutes. Il descendit de la japonaise, remit à son amant la plaque et les quatre vis de la Ford, avant de grimper sur une américaine toute rouillée pour en faire le tour et atteindre la plaque arrière.
"Fais gaffe, Dan..."
Un juron de douleur lui coupa la chique.
"Ça va?" s'enquit alors Don.
"Ouais!" lui parvint la voix de Danny dont il ne voyait plus que l'ombre. "Je me suis un peu coupé, c'est rien."
"Tu veux un coup de main?"
"Putain, Donnie! C'est pas le moment!" plaisanta Danny.
Don éclata de rire, et préféra l'attendre sans rien ajouter de plus. A cause de l'obscurité un peu plus épaisse, et du caractère assez inaccessible de la plaque arrière, il fallut bien cinq minutes de plus à Danny pour venir à bout des quatre vis.
Il reparut finalement, arborant sur son visage un air exaspéré mais triomphal.
"Mission accomplie, barrons-nous!"
Ils se dirigèrent alors vers le pan de grillage découpé, au bout de l'allée. Avec l'intention de changer les plaques de leur nouvelle Ford contre celles qu'ils venaient de récupérer. Histoire d'éviter de se balader avec une voiture déclarée volée. Et histoire aussi que les plaques correspondent quand même à celles d'une Taurus, immatriculée cette fois en Indiana.
Ils passèrent le grillage, et montèrent dans la voiture. Puis ils rangèrent leurs trouvailles et leurs outils dans la boîte à gants. La seconde partie de la mission pouvait attendre le lendemain matin.
"Montre-moi ta coupure", exigea Don avant que Danny tourne la clé dans le contact.
"C'est rien, je te dis..."
"Allez! Montre-moi!" insista gentiment Don en allumant le plafonnier.
Danny soupira, et souleva son t-shirt. Une entaille de trois ou quatre centimètres de long lui barrait le flanc droit. C'était pas très profond, mais ça saignait. Et de savoir que ce qui l'avait coupé était peut-être rouillé, ou en tout cas loin d'être stérile, n'était en soit pas du tout rassurant.
"On peut y aller?" s'impatienta Danny.
"Dépêche!" lui confirma alors Don. "On soignera ça au motel."
"Un pansement et un bisou, ça ira", lui assura Danny avant de démarrer.
Don éteignit le plafonnier: "Bon", sourit-il d'un air à peu près convaincu. "Si tu le dis..."

_________________
Les Experts: Manhattan / Non Coupable (slash) - Page 5 Remban10
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.csi-fanfics.com/
lagentillefan
La fleur la plus bleue de toutes les fleurs bleues du monde
lagentillefan

Nombre de messages : 2966
Age : 37
Localisation : à supplier l'inspiration
Date d'inscription : 22/09/2005

Les Experts: Manhattan / Non Coupable (slash) - Page 5 Empty
MessageSujet: Re: Les Experts: Manhattan / Non Coupable (slash)   Les Experts: Manhattan / Non Coupable (slash) - Page 5 EmptyJeu 14 Déc - 12:56

moment très sympa où leur complicité se confirme...Les p'tits malins...C'est vrai que ça me tracassait ça:comment faisaient-ils pour que leur voiture ne soit pas repérée?Et Valm nous donne la réponse...
Merci et la suiiiiiiiiiiiiiiiiite bong

_________________
Les Experts: Manhattan / Non Coupable (slash) - Page 5 Csimia10
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Lexie
Balle Rebondissante
Lexie

Nombre de messages : 644
Age : 35
Date d'inscription : 31/05/2006

Les Experts: Manhattan / Non Coupable (slash) - Page 5 Empty
MessageSujet: Re: Les Experts: Manhattan / Non Coupable (slash)   Les Experts: Manhattan / Non Coupable (slash) - Page 5 EmptyJeu 14 Déc - 19:33

C'est meugnon tout plein.
J'aime ces petits chapitres qui servent pas à grand chose mais qui sont supers agréables à lire.

Elle est où la suite ma Grenouille?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://metamorfose.site.voila.fr/index.html
valm.csi
Expert


Nombre de messages : 3399
Age : 39
Date d'inscription : 05/07/2005

Les Experts: Manhattan / Non Coupable (slash) - Page 5 Empty
MessageSujet: Re: Les Experts: Manhattan / Non Coupable (slash)   Les Experts: Manhattan / Non Coupable (slash) - Page 5 EmptyJeu 14 Déc - 21:13

Merci vous deux! Comment ça va, aujourd'hui!! coucou! fete


Rencontre (19)

La journaliste s'engouffra dans l'ascenseur juste avant que les portes ne se referment.
Elle sourit vaguement à la jeune femme qui se trouvait à l'intérieur, et tandis qu'elle s'apprêta à appuyer sur le bouton du deuxième étage, s'aperçut qu'elles allaient toutes les deux au même endroit.
Elle rejoignit donc le fond de la cabine et croisa les bras.
Dans une impasse. Complètement bloquée. Voilà où elle en était. Tout au sud de la Floride, accessoirement. Mais sans plus aucune piste. Alors au lieu de faire bêtement demi-tour, pour remonter à New York sans l'ombre d'un sujet de reportage, d'un scoop digne d'être dévoilé au grand public, ou même d'un témoignage intéressant, ou d'une photo, elle avait décidé de se rendre aux laboratoires de la police scientifique de Miami, afin d'y rencontrer le fameux Horatio Caine.
C'est elle qui avait couvert l'affaire Henry Darius, ce serial killer qui avait sévi dans ces deux grandes villes, et que les lieutenants Taylor et Caine avaient arrêté. Avec la collaboration de Don Flack et Danny Messer. Accessoirement...
Elle espérait juste que le chef de la scientifique de Miami aurait quelques minutes à lui consacrer sur les souvenirs que lui avait laissé l'affaire Darius, et pourquoi pas sur ce que lui inspirait ses confrères de la Grosse Pomme.
Les portes de l'ascenseur s'ouvrirent sur le deuxième étage des laboratoires criminels. Ce n'est que lorsque la jeune femme se mit en marche que Lexie Owen s'aperçut de son handicap. Et de sa canne qui l'aidait à avancer. Son côté gauche semblait presque entièrement paralysé. Ce qui lui donnait une allure assez raide et hachée.
Lexie, dans un grand élan de bonté d'âme, la laissa passer avant elle au comptoir de la réception. Elle l'entendit demander un certain Wolfe de la scientifique. Avant que la standardiste s'occupe d'elle.
"Pourriez-vous me dire si le lieutenant Horatio Caine est ici, et s'il aurait quelques minutes à m'accorder, je vous prie."
Quelques secondes plus tard, la standardiste lui annonça le résultat de ses recherches: "Le lieutenant Caine est en intervention. Voulez-vous l'attendre ici, ou bien lui laisser un message?"
"Je vais attendre un peu", choisit la journaliste. "Merci."
Les deux jeunes femmes de l'ascenseur se retrouvèrent donc dans le hall de l'entrée, avec leurs badges de visiteuses.
"Madame Orson!" se réjouit Ryan en se dirigeant vers la camarade d'attente de Lexie. "Comment allez-vous?"
Ils se serrèrent la main et madame Orson répondit: "Très bien, merci. Grâce à vous. Je suis venue vous exprimer toute ma gratitude pour ce que vous avez fait pour moi. Les médecins m'ont assuré que si je n'avais pas bénéficié des premiers secours sur place, je n'aurais probablement pas survécu."
"Vraiment?"
Madame Orson acquiesça, en regardant Ryan Wolfe avec une profonde reconnaissance. "Vraiment. Alors merci encore. Merci infiniment."
"Vous savez, je n'ai aucun mérite... Je ne suis arrivé qu'une ou deux minutes avant l'ambulance", lui rappela Ryan. "Vous devriez surtout remercier mon confrère qui se trouvait là bien avant moi. C'est lui qui vous a sauvé la vie."
"Malheureusement, j'ignore de qui il s'agit", regretta madame Orson. "Mais vous dites qu'il s'agit d'un de vos confrères?"
"Oui, madame."
"Pourtant, c'est étrange... La personne qui m'a renseigné sur vous n'a pas su me dire qui était cet homme."
"En fait, il n'est pas d'ici", lui expliqua Ryan. "Il appartient à la police de New York."
"Vraiment? Et quel est son nom?"
"Daniel Messer."
C'est là que leur conversation prit fin. Lexie venait d'avaler sa salive de travers et, prise d'une sévère quinte de toux, s'attira l'attention du scientifique et de la dame handicapée.
"Est-ce que ça va, madame?"
"Oui!" parvint à articuler Lexie entre deux toussotements. "Oui, merci beaucoup!"
"Vous voulez un verre d'eau?" lui proposa alors Ryan.
"Oui, merci! Ce serait vraiment chou!"
Dès qu'il eut disparu, Lexie se racla la gorge et s'adressa à madame Orson: "Il a bien dit Daniel Messer?"
"Oui", lui répondit-elle. "Pourquoi? Vous le connaissez?"
"On peut dire ça, oui."
"Et savez-vous comment je pourrais le contacter?"
"En fait, j'y travaille..." lui confia Lexie en se raclant une dernière fois la gorge. Sa voix était un brin enrouée, mais le plus gros était passé. "Est-ce que ça vous dérange si on parlait de tout ça rien que toutes les deux?"
Madame Orson lui adressa un regard intrigué, tout en restant silencieuse. C'est alors que Ryan réapparut avec un verre d'eau, qu'il tendit à la journaliste. Celle-ci le remercia pour la troisième fois au moins, et reporta son attention sur la jeune femme handicapée. Celle-ci tendit la main à Ryan, et le remercia pour la quatrième fois.
"Je vous laisse à votre travail, monsieur Wolfe. C'est très gentil à vous de m'avoir reçue."
Quelques politesses plus tard, ils prirent congé l'un de l'autre. Puis Ryan observa les deux femmes déposer leurs badges à la réception avant de reprendre l'ascenseur.
C'était très étrange, mais à chaque fois qu'il s'agissait de Danny Messer, la confusion régnait. Comme le jour de l'accident. Les derniers mots de l'expert avait été "je reviens tout de suite". Mais jamais il n'avait reparu...

Une vingtaine de minutes après avoir quitté madame Orson, avec tous les détails de l'accident, Lexie se rendit sur les lieux, et commença son travail de recherche.
Une heure plus tard, elle ressortit du centre sportif avec un sourire qui lui fendait le visage d'une oreille à l'autre. Grâce à un témoin de l'accident, qui avait reconnu Danny Messer et Don Flack d'après une de ses photos, elle savait que les deux fugitifs étaient repartis en vitesse de la scène de la fusillade, à bord de leur pick-up rouge, et qu'ils avaient filé en direction de la bretelle d'accès à la route 41, en direction du nord.
La direction qu'elle s'empressa de prendre à son tour...

_________________
Les Experts: Manhattan / Non Coupable (slash) - Page 5 Remban10
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.csi-fanfics.com/
Lexie
Balle Rebondissante
Lexie

Nombre de messages : 644
Age : 35
Date d'inscription : 31/05/2006

Les Experts: Manhattan / Non Coupable (slash) - Page 5 Empty
MessageSujet: Re: Les Experts: Manhattan / Non Coupable (slash)   Les Experts: Manhattan / Non Coupable (slash) - Page 5 EmptyJeu 14 Déc - 21:27

Cette journaliste est une acharnée. Elle me plait bien.
Elle va aller au Nevada elle aussi? Non, je pose juste la question comme ça, on sait jamais.

Une p'tite suite?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://metamorfose.site.voila.fr/index.html
valm.csi
Expert


Nombre de messages : 3399
Age : 39
Date d'inscription : 05/07/2005

Les Experts: Manhattan / Non Coupable (slash) - Page 5 Empty
MessageSujet: Re: Les Experts: Manhattan / Non Coupable (slash)   Les Experts: Manhattan / Non Coupable (slash) - Page 5 EmptyJeu 14 Déc - 21:36

Tout'd'suite, m'dame!

AVERTISSEMENT attention Si vous ne savez toujours pas ce qu'est du PWP, en voici un exemple Wink C'est encore un de ces chapitres qui, en apparence, ne sert à rien, mais qui, en profondeur, est très important!! Mr. Green
C'est aussi ce qu'on appelle une song-fic! Et la chanson, c'est U2 ~ Hawkmoon 269 (lien: http://www.musicme.com/U2-titres/Hawkmoon-269-t122796.html)
Voilà! Je crois que j'ai tout dit!
Ah non, j'ai oublié le rating: pig pig pig pig pig lol!
Voilà, maintenant, on peut y aller!


Exploration (20)

"...ensuite vous ajoutez quelques pincées de sel, et le tour est joué! Il n'y a plus qu'à remuer le tout, et à l'enfourner pour une cuisson en position grill..."
"...alors que les sondages sont de plus en plus favorables au nouveau candidat gouverneur, le juge Gary Matthews. De leur côté, les militants écologistes manifestent leur mécontentement de façon grandissante à la politique menée par..."
"Réfléchissez-bien, Carolina! Cette question peut vous rapporter 20.000 dollars! Autant dire que vous pourrez réaliser tous vos plus beaux rêves!"

Allongé sur le ventre devant la télé, sur le lit défait, Danny explorait le vide sidéral du paysage audiovisuel américain à l'aide de la télécommande. Vêtu simplement d'un pantalon du survêtement ample et léger, ses pieds nus reposaient sur le coussin à la tête du lit.
De retour de la salle de bain, Don vint s'asseoir à côté de lui. Il était complètement nu.
Et, vaguement intéressé par les images mitraillées sur l'écran pour cause de zapping intensif, il passa une de ses jambes par-dessus le corps de son amant et posa son pied de l'autre côté. Puis il caressa avec douceur la peau nue de son dos.
"...millions de pixels, pour une image très haute définition. Le tout dans un format hyper-pratique, compact comme jamais..."
Don remontait et descendait sa main le long de la colonne vertébrale de Danny, qui frissonnait de plaisir. Mais qui continuait à zapper sans lui prêter plus d'attention que ça.
Alors Don s'installa à califourchon sur lui, et s'assit sur ses cuisses. Il se pencha en avant, et lui déposa un baiser langoureux au creux des reins. Puis il se redressa, et commença à lui masser tranquillement le bas du dos.
Patiemment...
"Des profondeurs je crie vers Toi, Seigneur! Seigneur! Écoute ma voix! Écoute NOTRE voix! Que tes oreilles soient attentives à la voix de notre prière! Si tu considères les fautes..."
Don appuya ses mains de chaque côté du corps de son amant, et se pencha juste au-dessus de lui. Il se mit à embrasser ses épaules, à lécher sa peau tendre et suave, et à le mordiller dans le cou.
"Like a desert needs rain... Like a town needs a name..."
Danny laissa tomber la télécommande sur le sol au pied du lit. La télé resta alors bloquée sur une chaîne musicale, qui passait un vieux documentaire sur U2.
"I need your love", susurrait Bono avec force. "Like a drifter needs a room... Hawkmoon... I need your love..."
Danny, accoudé sur le lit, pencha sa tête en arrière. Et Don approfondit ses voluptueux baisers au creux de son cou, et lécha sa peau avec encore plus de voracité.
"Like a rhythm unbroken... Like drums in the night..."
Don se redressa, et reprit son massage. Danny enleva ses lunettes, qui allèrent rejoindre la télécommande sur le sol. Puis il s'appuya sur son coude gauche pour tendre sa main droite derrière lui, vers Don. Celui-ci la prit, mêla leurs doigts ensemble, et s'allongea sur Danny. Il utilisa sa main libre pour attraper le pantalon de son amant, et le faire glisser plus bas.
"Like sweet soul music... Like sunlight... I need your love..."
Danny l'y aida en soulevant un peu son corps, et Don, une fois débarrassé du pantalon, lui lâcha la main pour l'entourer de ses bras et le soulever un peu plus, tout contre lui. Alors Danny s'offrit tout entier au désir grandissant de son homme.
"Like coming home... and you don't know where you've been... Like black coffee... Like nicotine... I need your love..."
Don le pénétra avec une tendre ardeur, et le laissa s'adapter à sa présence pendant quelques secondes, histoire qu'ils accordent leurs violons avant la grande symphonie.
"When the night has no end... and the day yet to begin... as the room spins around... I need your love..."
Don s'enfonça en lui avec douceur, puis revint, pour s'introduire encore plus loin, et revenir encore plus fort, avec de plus en plus d'intensité. Danny serrait dans son poing les couvertures défaites, et se caressait avec son autre main.
"Like a Phoenix rising... needs a holy tree... Like the sweet revenge... of a bitter enemy... I need your love..."
Peu à peu, leurs profondes respirations et leurs gémissements amplifièrent, jusqu'à accompagner la musique et les paroles de la chanson, dans un rythme sensuel et passionné.
"Like the heat needs the sun... Like honey on her tongue... Like a muzzle of a gun... Like oxygen... I need your love..."
Leurs deux corps en sueur entraient en contact avec un acharnement enflammé. Déchaîné par l'excitation, Don enfonça ses dents dans la chair de Danny et lui mordit le cou. Quant à Danny, trop ivre de jouissance pour s'en formaliser, se cambra un peu plus vers l'arrière.
"When the night has no end... and the day yet to begin... as the room spins around... I need your love..."
Don s'appuya sur ses genoux, et entraîna son amant avec lui, qui finit à quatre pattes sur le lit. Les poings serrés sur les couvertures, la tête baissée, et les yeux fermés, Danny subit les balancements de son corps, d'avant en arrière, au gré des coups de rein de son homme.
"Like thunder needs rain... Like the preacher needs pain... Like tongues of flame..."
Danny poussa un gémissement d'extase quand Don le caressa au niveau du bas-ventre, et qu'il frôla son membre érigé et sensible. Il ne contrôla plus sa respiration, quand Don le prit dans sa main et qu'il le caressa, de haut en bas, et de bas en haut... pour le faire se dresser encore plus...
"Like a blindman's cane... Like a needle in a vein... Like someone to blame..."
Leurs mouvements harmonieux de va-et-vient s'accélérèrent, leurs gémissements amplifièrent, jusqu'à ce que l'oxygène vienne à manquer, et que leurs sens se troublent... jusqu'à ce qu'ils perdent tout contrôle.
"Like a thought unchained... Like a runaway train... I need your love..."
Jusqu'à ce Danny sente la pression céder brusquement, et qu'un cri extasié s'échappe de sa bouche.
"Like a fighter's rage... His dreams in a cage... Like faith needs a doubt..."
Jusqu'à ce que Don l'emplisse de tout son amour, en lui criant qu'il l'aimait.
"Like a freeway out... I need your love."
Ils s'écroulèrent ensuite en douceur sur le lit, reprenant leur souffle, et leurs esprits.
"Like powder needs a spark... Like lies need the dark..."
Don se retira, et embrassa l'épaule de Danny, là où il lui avait quasiment arraché un bout de chair. Et Danny se retourna sur le dos.
"I need your love."
Ils s'enlacèrent tendrement. Leurs corps luisants de transpiration s'illuminaient de reflets blancs et bleutés, au gré des lueurs que l'écran de télé leur renvoyait, inondant la pièce sombre de ses éclairs de lumière fantomatiques.
Ils échangèrent un long regard, et puis toujours sans un mot, se mirent à mêler leurs langues entre elle, pour un long baiser paresseux.

_________________
Les Experts: Manhattan / Non Coupable (slash) - Page 5 Remban10
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.csi-fanfics.com/
Annabe
Miss éTinCeLLes!!
Annabe

Nombre de messages : 222
Age : 29
Date d'inscription : 24/10/2006

Les Experts: Manhattan / Non Coupable (slash) - Page 5 Empty
MessageSujet: Re: Les Experts: Manhattan / Non Coupable (slash)   Les Experts: Manhattan / Non Coupable (slash) - Page 5 EmptyJeu 14 Déc - 21:58

Val c'est toujours aussi génial! Tu te rends compte qu'à force je suis vraiment à court d'arguments, de compliments et de tout ce que tu veux! Je crois que la meilleure preuve que je peux te donner c'est...

Te demander la suite! Ca montre à quel point je suis accro et j'adore! love
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
valm.csi
Expert


Nombre de messages : 3399
Age : 39
Date d'inscription : 05/07/2005

Les Experts: Manhattan / Non Coupable (slash) - Page 5 Empty
MessageSujet: Re: Les Experts: Manhattan / Non Coupable (slash)   Les Experts: Manhattan / Non Coupable (slash) - Page 5 EmptyJeu 14 Déc - 22:04

Merci, mon adorée! love bizz
Pour la suite, faut pas compter avant samedi, en encore! Parce que 3 chapitres en moins de 24 heures, c'est déjà exceptionnel! Mr. Green
Bisous bisous!!! fete

_________________
Les Experts: Manhattan / Non Coupable (slash) - Page 5 Remban10
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.csi-fanfics.com/
Lexie
Balle Rebondissante
Lexie

Nombre de messages : 644
Age : 35
Date d'inscription : 31/05/2006

Les Experts: Manhattan / Non Coupable (slash) - Page 5 Empty
MessageSujet: Re: Les Experts: Manhattan / Non Coupable (slash)   Les Experts: Manhattan / Non Coupable (slash) - Page 5 EmptyJeu 14 Déc - 22:55

Non mais celui d'1h il compte pour hier, pas pour aujourd'hui. Le quota n'est donc pas atteint. Alors tu vas ramener ton postérieur tout de suite, te creser la cervelle un temps soit peu et te remettre au boulot!

Ah et quelle chaleur.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://metamorfose.site.voila.fr/index.html
Invité
Invité



Les Experts: Manhattan / Non Coupable (slash) - Page 5 Empty
MessageSujet: Re: Les Experts: Manhattan / Non Coupable (slash)   Les Experts: Manhattan / Non Coupable (slash) - Page 5 EmptyVen 15 Déc - 1:33

10/10
Et après çà comment arriver à etre à la hauteur?
clap La suite Samedi tu dit hein? faudra etre patiente mais on fera avec
PS: j'ai cru que tu avait oublier notre journaliste en route mais non ah je suis rassurer!

bong La suite now!
Revenir en haut Aller en bas
millie8
CSI niveau 3
millie8

Nombre de messages : 442
Age : 34
Localisation : Toujours là où il faut quand il faut (enfin presque...)
Date d'inscription : 13/06/2006

Les Experts: Manhattan / Non Coupable (slash) - Page 5 Empty
MessageSujet: Re: Les Experts: Manhattan / Non Coupable (slash)   Les Experts: Manhattan / Non Coupable (slash) - Page 5 EmptyVen 15 Déc - 2:04

J'ai lu les derniers chapitres d'une seule traite et j'ai qu'une chose à dire:
bong 10/10 colors love albino victoire thumleft thumright clap flower pompom respect fete trocool
trocool fete respect pompom flower clap thumright thumleft victoire albino love colors 10/10 bong

Psss...On pourrait pas avoir une petite suite pour demain... Rolling Eyes
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
lagentillefan
La fleur la plus bleue de toutes les fleurs bleues du monde
lagentillefan

Nombre de messages : 2966
Age : 37
Localisation : à supplier l'inspiration
Date d'inscription : 22/09/2005

Les Experts: Manhattan / Non Coupable (slash) - Page 5 Empty
MessageSujet: Re: Les Experts: Manhattan / Non Coupable (slash)   Les Experts: Manhattan / Non Coupable (slash) - Page 5 EmptyVen 15 Déc - 2:15

génial ces deux chapitres,ma Valm!!Je me demandais justement ce que devenait Lexie et on a encore droit à une petite scène pig entre nos deux tourtereaux...Il va d'ailleurs falloir que je ramène des ventilos,même si je risque d'attraper la crève lol!

_________________
Les Experts: Manhattan / Non Coupable (slash) - Page 5 Csimia10
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
valm.csi
Expert


Nombre de messages : 3399
Age : 39
Date d'inscription : 05/07/2005

Les Experts: Manhattan / Non Coupable (slash) - Page 5 Empty
MessageSujet: Re: Les Experts: Manhattan / Non Coupable (slash)   Les Experts: Manhattan / Non Coupable (slash) - Page 5 EmptySam 16 Déc - 17:22

Merci à vous toutes, pour vos coms! love J'vous adore!! victoire
Et permettez que je lance un petit avis de recherche pour retrouver ma perlnoir!! Shocked Where are you, honey???? confused


Pause (21)

Les paysages commençaient à se modifier, depuis qu'ils avaient quitté l'Illinois et atteint les Grandes Plaines. Le panorama était un peu plus vallonné, et annonçait les reliefs de plus en plus abrupts du Middle West et de ses Montagnes Rocheuses.
En surplomb de la ville de Des Moines, Iowa, se trouvait un coin bien tranquille, semé de grands arbres feuillus, et pourvue d'une petite clairière en bordure d'un précipice.
La route se trouvait à quelques dizaines de mètres de là, au bout d'un chemin de terre qu'ils avaient emprunté sans savoir où il les mènerait, juste dans l'espoir de se trouver un petit endroit sympathique et agréable pour déjeuner et faire une pause.
Ils n'auraient pas pu rêver mieux.
Il y avait là quelques tables et des bancs de bois, une vue imprenable sur la capitale de l'Iowa, au loin, et encore plus loin, l'horizon qui s'étendait à perte de vue. Une balustrade en rondins de bois délimitait ce petit "coin des amoureux" qui se terminait en pente raide, par un précipice d'une trentaine de mètres de haut, et au fond duquel la végétation prospérait.
Les deux New Yorkais vivaient là un complet dépaysement.
Même s'ils ne comptaient que l'un sur l'autre, même s'ils n'existaient plus que l'un pour l'autre, la Grosse Pomme leur manquait. Quitter New York n'était jamais chose facile, surtout quand on y avait vécu toute sa vie, et qu'on y avait laissé tous ses amis, et sa famille. Son travail. Et ses souvenirs.
Cependant, cette ville était devenue synonyme de souffrances et de mort, pour Danny. Et sans lui, elle serait devenue bien vide, pour Don.
Alors c'est sans regrets qu'ils continuaient à s'éloigner d'elle, et qu'ils se tournaient maintenant vers l'ouest, à la conquête de l'inconnu, tels les pionniers du siècle dernier. A la conquête d'une nouvelle vie, de nouveaux amis, d'une nouvelle famille. Et de nouveaux souvenirs à inventer.
Après leur casse-croûte, Danny trouva ce qu'il cherchait au fond d'un de leurs sacs de voyage. Une épingle de nourrice, qu'il accrocha à son pantalon, juste au dessus du genou, et trois fils de couleurs qu'il noua à l'épingle, en leurs centre. Ce qui fit que six fils d'une trentaine de centimètres de long se balancèrent le long de sa jambe quand il rejoignit la balustrade et qu'il l'enjamba pour s'y asseoir.
Derrière ses lunettes de soleil, Don le regarda attentivement s'installer à côté de lui, face au précipice, et passer ses doigts sur les fils pour les tendre vers lui, sur sa cuisse. Il observa son visage grave et concentré, quand il effectua ses premiers noeuds. Il ne le quitta pas des yeux, jusqu'à ce que Danny lève la tête vers lui et lui demande: "Tu trouves ça sordide? Inquiétant?"
"Non", lui répondit simplement Don en s'enfilant deux gorgées de bière.
Puis il refit face à l'horizon et ajouta: "Je vois pas ce qu'il y a d'inquiétant à faire un bracelet brésilien."
Ce fut alors au tour de Danny d'observer son amant attentivement. Pour savoir s'il était sincère.
Et il l'était.
Alors Danny se remit à nouer ses fils entre eux, les uns après les autres, rangées après rangées. Bien qu'il n'avait jamais vraiment pratiqué cet exercice, il savait comment s'y prendre, et faisait même preuve d'une grande dextérité.
Don lui jeta un regard attendri. Sous le soleil de midi, avec son chapeau de cow-boy et ses lunettes de soleil, Danny avait l'air d'un enfant bien sage.
"J'avais perdu le dernier", expliqua soudain celui-ci, distraitement. "Eileen m'en avait promit un autre, mais elle n'a pas eu le temps de le finir."
Don hocha la tête, silencieusement, puis vida sa bière, mais garda la bouteille entre ses mains. Il réalisa que c'était la première fois depuis la mort de la petite et de sa mère que Danny parlait d'elle avec autant de détachement. Son travail de deuil s'accomplissait lentement. Il faisait son petit bonhomme de chemin, sur la voie de l'apaisement. Et ça, c'était un des plus beaux cadeaux qu'il pouvait lui faire, et se faire à lui-même.
"Le voeu que j'avais fait s'est réalisé, on dirait", se rappela Danny.
Et c'était la première fois qu'il évoquait un souvenir en souriant. Leurs regards se croisèrent.
"C'était quoi?" voulut savoir Don.
"Je voulais passer plus de temps avec toi. Tous les jours."
Il se pencha vers Don, et ils s'embrassèrent tendrement. "Et toutes les nuits", ajouta-t-il. "J'imaginais pas du tout que ça se passerait de cette façon... Mais je m'habitue plutôt bien."
Ils échangèrent un dernier baiser puis reprirent chacun leurs occupations. Les noeuds pour Danny, et le paysage de l'Iowa pour Don. Dans un silence reposant, bercé par quelques chants d'oiseaux, et par le bruissement des feuilles sous la brise.
Petit à petit, le bracelet prenait forme.
Don se décida finalement à aller jeter sa bouteille vide dans une poubelle près des tables de pique-nique, et en profita pour prendre une carte routière dans la voiture, avant de revenir s'asseoir.
Il se mit ensuite à étudier les différentes possibilités qui s'offraient à eux, pour poursuivre leur route vers l'ouest à partir de Des Moines. Sans passer trop au nord pour éviter si possible le Montana, et en préférant le Colorado, plus escarpé mais plus "typique". Et puis ça se rapprochait plus de l'idée qu'il se faisait d'une bonne cavale, inoubliable. A la Thelma et Louise.
"Tu sais", fit-il. "Je me dis que si on passe le Grand Canyon sans encombres, c'est gagné pour nous deux."
Danny sembla trouver ce raisonnement très amusant, parce qu'il se mit à rire, en s'efforçant de ne pas perdre le fil de son travail. Son amant faisait décidément une fixette sur les cavales qui se terminaient mal, au fond des ravins...
"Tu trouves ça terrifiant", devina Don.
"Non", lui affirma aussitôt Danny, en ayant beaucoup de mal à s'arrêter de ricaner. "Pas du tout."
"je te crois pas."
"Et pourtant tu devrais, je t'assure."
Leurs regards se croisèrent à nouveau, et Don éclata de rire à son tour: "Avoue-le, c'est flippant!"
Danny secoua la tête. Il abandonna ses fils de couleur, mais pas son sourire. Puis il saisit son amant par le col de sa chemise et l'approcha de lui: "On n'aura pas à se jeter du haut d'un ravin. Je te le promets."
Don, pour toute réponse, embrassa furtivement ses lèvres et dit: "D'accord."
"D'accord?" vérifia Danny, incrédule.
"Je te crois", confirma alors Don en jetant un coup d'oeil faussement inquiet au gouffre qui commençait juste à leur pieds.
Danny, afin de détourner son attention du précipice, lui prit le visage entre les mains et l'embrassa encore.
"Le Grand Canyon à cette saison, ça doit être magnifique", lui murmura-t-il entre deux baisers.
"J'ai hâte d'y être..." lui confia Don en offrant à son homme toute l'attention qu'il méritait...

_________________
Les Experts: Manhattan / Non Coupable (slash) - Page 5 Remban10
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.csi-fanfics.com/
Lexie
Balle Rebondissante
Lexie

Nombre de messages : 644
Age : 35
Date d'inscription : 31/05/2006

Les Experts: Manhattan / Non Coupable (slash) - Page 5 Empty
MessageSujet: Re: Les Experts: Manhattan / Non Coupable (slash)   Les Experts: Manhattan / Non Coupable (slash) - Page 5 EmptySam 16 Déc - 17:28

Y a du bon et du très très bon dans ce chapitre. La fin est mignonne comme tout. Quand au passage "souvenirs" c'est génial et un peu triste aussi.

Excellent chapitre ma Grenouille clap clap
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://metamorfose.site.voila.fr/index.html
Annabe
Miss éTinCeLLes!!
Annabe

Nombre de messages : 222
Age : 29
Date d'inscription : 24/10/2006

Les Experts: Manhattan / Non Coupable (slash) - Page 5 Empty
MessageSujet: Re: Les Experts: Manhattan / Non Coupable (slash)   Les Experts: Manhattan / Non Coupable (slash) - Page 5 EmptySam 16 Déc - 17:30

Very Happy Super chapitre Val, j'ai adoré! Une belle pause pleine de douceur et de souvenirs. Puis le bracelet brésilien, j'ai vraiment trouvé ça mignon. En fait, je les trouve tellement mignons tous les deux, j'adore!
victoire Bravo! victoire
Et vivement la suite, comme d'habd Wink
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
lagentillefan
La fleur la plus bleue de toutes les fleurs bleues du monde
lagentillefan

Nombre de messages : 2966
Age : 37
Localisation : à supplier l'inspiration
Date d'inscription : 22/09/2005

Les Experts: Manhattan / Non Coupable (slash) - Page 5 Empty
MessageSujet: Re: Les Experts: Manhattan / Non Coupable (slash)   Les Experts: Manhattan / Non Coupable (slash) - Page 5 EmptyDim 17 Déc - 4:31

Joli passage tout mignon et reposant,emprunt malgré tout de tristesse et de nostalgie.Bravo ma Valm!!Et comme tu peux voir mon vocabulaire est revenu donc l'inspi avec!Espérons juste que je ne m'endorme pas sur le clavier pour taper mes suites et une toute nouvelle fic Mr.Red

_________________
Les Experts: Manhattan / Non Coupable (slash) - Page 5 Csimia10
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
perlnoir
Looping!
perlnoir

Nombre de messages : 164
Age : 43
Date d'inscription : 24/10/2006

Les Experts: Manhattan / Non Coupable (slash) - Page 5 Empty
MessageSujet: Re: Les Experts: Manhattan / Non Coupable (slash)   Les Experts: Manhattan / Non Coupable (slash) - Page 5 EmptyDim 17 Déc - 6:14

dingo dingo dingo dingo dingo dingo dingo dingo dingo dingo

Punaise ma VAlm, j'ai rattrapé mon retard, je suis trop fier de moi!

Non mais tu te rends compte, j'étais à la page 5, trop fort!

Attend je me félicite mdr!

clap clap clap clap clap clap clap clap clap

Bon, c'est vrai que le fait que ta fic soit bien écrite et que l'intrigue soit haletante, existante, je parle de l'intrigue attention, pas d'égarement, mdr, et que je vais de surprises en surprises, et de satisfactions en satisfactions, j'ai pris en fait un réel plaisir à lire ta fic!

Ce n’était même pas un calvaire!

De surcroît, impossible de remettre à demain ce que je pouvais pas faire cette nuit, parce qu'en fait, j'étais trop impatiente de connaître la suite des aventures de Donnie and Clyde, pardon de Dannyyyyyyyyyyyyyyyyyyyyyyyyyyyyyyyyyyyyyyyyyyyyyyyy, j'allonge son prénom pour me faire pardonner, me tromper sur lui, non mais, mdr!

Alalala, tu joues habilement avec nos sentiments, nos émotions et nos nerfs, CRAPULE, continue!

Le post sur Louie est sublime!

J'imagine gravement la douleur de Danny à signer ses maudits papiers qui marqueront à jamais la fin de son Frère, et là, c'est lui qui à décider de le libère de sa prison, je parle de celle de son corps!
De plus, il est clair que connaissant Louie, il n'aurait jamais accepté que Danny se sacrifie pour s'occuper de lui, ça non, dépendre de son frère, non!
Mais ça a dû être tellement dure, que je comprend qu'il ait attendu avant d'en parler à Don, ce dernier toujours égale à lui même, présent, attentionner et réconfortant!


Puis tu nous montre combien Danny allait mal, jusqu’au point de penser, même ne serait-ce qu’une seconde au suicide, mais bizarrement, vu ce qui a vécu, je ne suis pas surprise, Don par contre lui le fait même qu’il ait penser à cela, le met hors de lui !
Ce qui dans un sens est réconfortant pour Danny, parce qu’il voit a quel point Don l’aime, quoique quelle plus belle preuve d’amour peut-il lui offrir que celle d’avoir tout abandonner pour lui !
Bon, ok, y’en a bien une autre, mais là Anna me tue et toi aussi mdr, donc j’ai rien dit, rien penser, en fait je n’ai même pas écrit cette phrase, mdr, c’est une hallucination, mdr !


En tout cas, Danny comprend de suite qu’il faut rassurer son homme sur ces intentions de vivre ou de mourir, et vu le regard noir qui lui a balancé, il est préférable de ne pas se tromper, mdr !
Sacré Don, y’a que toi qu’il le connaît aussi bien notre Danny !


Tu sais ma Valm, en lisant tout les post d’affiler, ça me fait CHIER de le DIRE de l’AVOUER même, mais sous ta plume Danny et Vraiment FAIT pour Don et pour Personne d’autres, ouf, je l’ai dis, je ne le répéterai pas, je te préviens, mdr !

Non, mais cette impression m’a grave giflée durant ma lecture, surtout a partir du post 13 (Miami Heat), le 14 je t’en parle pas, mais voilou, on les ressent tellement en harmonie l’un avec l’autre, y’a une alchimie naturelle, presque incoercible qui te fait dire que ces deux personnes là sont faite l’une pour l’autre, et pas autrement !

M’enfin, Danny a décidément beaucoup perdu Alanis, Ellen et Louie, son job, ses amis, son honneur de flic, ça fait beaucoup pour un bonhomme comme lui !
Si Don ne l’avait pas suivit, je ne sais pas si aurait tenu le coup, Don est sa bouée de sauvetage, celle qui le garde près de la rive, pour pas sombrer au large de l’oublie, il est sa lumière, sa chaleur depuis que ce pourri de je sais plus son nom, attend je vais rechercher son nom (silence, attente, mdr, ça y est j’ai trouvé, mdr David Joseph Perkins, voilou) a décidé de tout bousculer dans sa vie !
Je suis ravie que ce soit lui qu’il l’accompagne dans sa quête, si ce n’est pas moi autant que ce soit lui, mdr !



Post 12 Disparitions

Ce second post nous montre combien nos fugitifs sont très doués pour passer inaperçu voir pour disparaître de la surface de la terre, puisque malgré l’acharnement de hilborne et des ses chiens de chasses, aucunes pistes n’a été prolifique et tant mieux pour Don et Dannyyyyyyyyyyyyyyyy !

Maka est je vois toujours porteuse de bonnes nouvelles, elle leur annonce que Danny a donné son accord pour qu’on débranche Louie, ce qui ne manque pas de soulever quelques questions, notamment la préméditation de l’acte meurtrier de Danny !

Y’a une phrase qui me fait me poser une question !

Celle-ci :

"Il savait ce qui allait se passer", ajouta Lindsay. "Il avait prévu de tuer Perkins."
Et personne ne vint la contredire là-dessus. Peut-être avait-elle tort, peut-être avait-elle raison. Mais qui pourrait bien leur apporter la vérité, si ce n'est Danny?

Cela signifie t-il que Danny va leur apporter lui-même la réponse ?
Je sais tu ne me répondras pas, mdr, mais bon, tu me connais, j’aime bien être chiante !


Sinon, la suite est comment dire très instructive, mdr, enfin pour les autres parce que nous on le savait déjà mdr !

On apprend enfin pourquoi Don a suivit Danny comme ça, par amour !
Mac le savait, trop fort ce mec, je comprend pourquoi je l’apprécie autant, il a une telle clase, une telle présence et une intelligence flagrante !
Hummm je crois que je m’éloigne du sujet, tout ça pour dire quoi ?
Pour rien en fait, juste dire que les attitudes, les gestes et les regards que Danny et Don s’échangés avaient traversé les barrières qu’ils avaient placé tous deux pour garder secret leur romance !
En tout cas, ils le prennent très bien, et ça c’est cool !


Puis la fin est sublime parce qu’elle dénote la tristesse de chacun a ne plus avoir a leur coté leurs deux amis et confrères Danny et Don, sans parler de la mort de Louie !
Merci pour cette petite fin toute remplie de chaleur !


Post 3, chapitre 14, Miami Heat !

Alalalala ma VAlm là j’avoue que tu as fait une heureuse, en fait je crois que tu nous a toutes fait plaisir mais bon, Merci !

Déjà tu commences en douceur, tranquilou dans le lit, où nos deux amants s’attardent au jeu le plus intéressant au monde, je crois, le un contre un, mdr !
Puis en voiture Simone, en route pour la Floride, avec Danny au volant, c’est tentant, bon, je m’égare mdr !
Tout a coup une voiture sortit de nulle part réveille nos deux amis, heureusement Danny n’a pas perdu ses réflexes, sinon ils aurait terminé suer route sur le bas coté !


Alors cette réplique, sublimement mortelle !

"Je suis pas certain d'être tout à fait réveillé", avoua Danny en remontant ses lunettes sur son nez.
"Raison de plus pour que ce soit toi qui conduise", lui répondit Don. Avec une moue navrée, il ajouta: "Je les avais même pas vu venir."

Vi alors valait mieux que ce soit Dany qui conduise mdr ! Sacré Don !

Puis là, c’est ce que j’appelle le destin, je sais c’est une fic, qu’est-ce que le destin vient foutre ici, mais ma VAlm, je dis ce que e veux, na !
Donc, je continue, le destin ne frappe jamais au hasard, des coups de feux retentissent, accident puis quelques minutes plus tard, Don et Danny qui se garent en catastrophes pour venir en aide aux blessés !


Et là ma Valm, tu viens de nous démontrer avec classe et simplicité l’expression suivante :

Chasse le naturelle et il revient au galop !

Danny comme Don ont beau vouloir passé inaperçu, faire tout pour ne pas être remarquer, mais ils sont été durant près de 10 ans d’excellents policiers excellent chacun dans son domaine, et par conséquent lorsque qu’un drame intervient devant leur yeux, ils ne peuvent pas rebrousser chemins juste pour protéger leur arrières !
D’ailleurs pas une seconde ils n’ont pensé à cela, on voit a quelle point ces deux hommes sont intègres, et que c’est bien la colère qui a guidé les pas de Danny a commettre l’irréparable, et non la préméditation !


S’il était un criminel, il n’aurait pas accourus pour sauver cette femme !
Lui comme Don se sont retrouvé pris au dépourvus de la vie, et doivent fuirent s’ils veulent rester libre !


Bref, tous ça pour dire que leur bon cœur a sauvé cette femme, Don qui reprend le téléphone pour donner les informations nécessaires pur porter secours aux victimes !
Et Danny, sacré Danny, je sais pas si c’est de la chance ou de la malchance, tu tombe sur un collègue de la scientifique, là tu fais fort, faut l’avouer !
De surcroît, sur mon chouchou Ryan !
Alalala ma Valm, quand mes deux chouchous se parlent c’est le bonheur parfait, merci tout plein pour ce petit grand moment !


Alors Danny comme tu voulait passer inaperçu, tu avoue que tu as retenu la moitié de la plaque d’immatriculation, ainsi que la couleur de la voiture et divers autres informations qu’une personne je dirai normale, n’aurait même pas remarquer !
Mais dit mois Danny, t’es flic ou quoi ?
MDR, alala pauvre Ryan qui comprend rien quand Horatio débarque et reconnaît Danny !


Ben vi la y’a plus aucun doute Danny t’es maudit, mdr !

Franchement, faut le faire quand même, aller à Miami, à l’heure exact où un accident puis un meurtre arrive, puis pile au moment un flic de la scientifique débarque puis après Horatio avec qui tu as travailler à deux reprises, mdr, puis j’adore cette accumulation de faits, donc puis faut faire fort c’est Horatio qui débarque pour un accident, je crois les gars que vous êtes tombé au beau milieu d’une enquête, et vous êtes les meilleurs témoins !

En tout cas, j’adore ce genre de comique de situation, trop fort !
Si ça ce n’est pas le destin qu’est-ce que c’est !
MDR ! J’adore ma Valm !
Puis là, je sais pas pourquoi Danny, tu veux mettre les voiles ?
Non, mais c’est dommage, vous auriez pu aider la police dans son enquête non ? mdr !


Allez sauvez-vous avant que l’on vous arrête pour Assistance en personne en danger !
Tu me diras ma Valm, ça change de non assistance en personne en danger !



Post 4, route 41 !

Ce post est tout simplement Sublime, alors je te tire l’un de mes plus beaux chapeaux !

Ce chapitre est comment dire magnifique, émouvant, électrique et fantastique !
On ressent durant tout ce post une pression grandissante, pesante, inquiétante qui montre a quel point Danny comme Don (disons que pour ce dernier c’est plus intérieur, mdr, très intérieur, lol) craignent que tout ce qu’ils avaient fait jusque là pour fuir la réalité et surtout pour pouvoir rester ensemble et libre, avait fondus comme neige au soleil !


Danny est comme à son habitude entier, il vit les choses comme elles arrivent, et Don est plus serein, voit les choses du bon coté ou plutôt du sens le plus philosophe possible !
Et quand la pression est a son maximum le calme et la colère ne font jamais bon ménage, il y en a toujours un qui dérange l’autre, mdr !


En tout cas, ce qui ressort de tout cela c’est cela :

C'était peut-être ça, finalement, qui leur faisait le plus peur. Le fait de se déchirer face à l'adversité les angoissait davantage que de se faire repérer.

Leur amour sera-t-il plus fort que tout ?

C’est vrai, s’ils se font attrapé Danny risque la prison et Don un sacré blâme en plus d’être viré de la police !
Tous deux ne peuvent plus revenir en arrière c’est impossible !
Et si tout devait s’arrêter, j’ai peur du pire !
Danny vivre sans Don,
Don sans Danny ?
Non, inconcevable, je comprends la peur de Danny et de Don !
Ensemble, ils sont forts, indestructible, séparé, ils ne sont plus rien !
Se serait comme se perdre dans les abîmes, ils ne peuvent pas avoir fait tout ce chemin pour se séparer maintenant !


En tout cas merci pour ces vagues d’émotions dans ce post, j’ai grave adoré !
Puis arrive une cascade d’émotions :
De la colère nourrit par les questions qui n’auront jamais de réponses parce que personnes ne pourra répondre, si Dieu, mais bon, là faudra pas y compter, tu as commis un meurtre Danny, donc j’ai peur qu’il faille sauvé un nombre important de vie pour réparer ton acte !
Mais boune, toute ta colère est légitime mais cela ne les ramènera plus !
Don a raison de lui dire que cela ne sert a rien de ruminait tout cela, mais il faut se mettre à sa place, de par son acte Danny a condamné sa vie, celle de Don et plus rien ne redeviendra comme avant !
Ca fait beaucoup de choses et de culpabilité à porter jusqu’à son dernier souffle !


En tout cas, la réaction de Don est comment dire, parfaite !

Danny a réellement besoin de faire le point, mais ça va aussi lui permettre de se rendre combien sans Don, il est seul maintenant !
Si Don le quitte, (je ne conçoit pas cet acte, ni don d’ailleurs mais bon) Danny ne survivra pas, il est son unique raison de vivre maintenant !


En tout cas quand ils se disputent nos deux tourtereaux, c’est pas pour de faux, mdr !
Exit Danny sur le bas coté, Don, ne peut pas le laisser seul, ah ben vi, c’est pas évident quand on aime, mdr !
Là, c’est indéniable, ils s’aiment vraiment, ça me fait chier ça, j’ai plus aucune chance moi là dedans !
C’est vrai Don serait partit, moi je serais arrivé, je l’aurai emmener au bout du monde s’il le voulait mdr !
Mais non, fallait que cette cruche de don revienne me le prendre !
Mais bon, Danny aurait été malheureux, et moi je préfère le savoir heureux avec Don, que malheureux avec moi (bon en passant, malheureux avec moi, impossible, mais comme je suis modeste, mdr, je peux concevoir qu’il le soit durant 5 minute, mdr ) !


Bon le baiser échanger, la réconciliation réalisée, tout le monde en voiture !
En route pour le post suivant, Ange mort !


Bon je suis cassé, je ferais la suite demain !

Bisou, je crois que là je suis en galère mon coms fait 5 pages, j’espère que ça va passer en un seul post, à non correction, il fait 6 pages, mdr !

Bon, ma Valm, tape pas trop vite (pas taper Lex, mdr), que je puisse rattraper mon retard de coms, du point de vue lecture je suis à jour, mdr !

En tout cas toujours aussi sublime, et sorry pour les retard, mon pc a récupéré une mauvaise bestiole, et faut que je formate mon pc, donc voilou pourquoi je suis moins présente et surtout autant en retard !

Bizzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzz
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Lexie
Balle Rebondissante
Lexie

Nombre de messages : 644
Age : 35
Date d'inscription : 31/05/2006

Les Experts: Manhattan / Non Coupable (slash) - Page 5 Empty
MessageSujet: Re: Les Experts: Manhattan / Non Coupable (slash)   Les Experts: Manhattan / Non Coupable (slash) - Page 5 EmptyDim 17 Déc - 12:49

Citation :
Bon, ma Valm, tape pas trop vite (pas taper Lex, mdr), que je puisse rattraper mon retard de coms, du point de vue lecture je suis à jour, mdr !
Où elle est? revolver

Attends le Nevada c'est encore super loin alors si elle ralentit son rythme c'est plus 8 jours (6 à 10 chapitres) mais 15 que je vais devoir attendre. Perl' tu peux pas l'obliger à me faire ça. Tu te débrouilles comme tu veux mais elle continue sur ce rythme (Val, Grenouille, tu peux même accélérer si tu veux. Je vais pas t'en empêcher.)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://metamorfose.site.voila.fr/index.html
millie8
CSI niveau 3
millie8

Nombre de messages : 442
Age : 34
Localisation : Toujours là où il faut quand il faut (enfin presque...)
Date d'inscription : 13/06/2006

Les Experts: Manhattan / Non Coupable (slash) - Page 5 Empty
MessageSujet: Re: Les Experts: Manhattan / Non Coupable (slash)   Les Experts: Manhattan / Non Coupable (slash) - Page 5 EmptyDim 17 Déc - 17:23

clap clap Très joli chapitre ma valmounette, tout plein d'émotions flower
trocool trocool J'attends la suite avec une grande impatience trocool trocool


bong Alors poste la très vite bong (désolé perl' Rolling Eyes )
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
perlnoir
Looping!
perlnoir

Nombre de messages : 164
Age : 43
Date d'inscription : 24/10/2006

Les Experts: Manhattan / Non Coupable (slash) - Page 5 Empty
MessageSujet: Re: Les Experts: Manhattan / Non Coupable (slash)   Les Experts: Manhattan / Non Coupable (slash) - Page 5 EmptyLun 18 Déc - 7:57

victoire Me revoilou ma Valm pour la suite et la fin, j’espère de mon coms ! victoire

Ange mort, très belle oxymore ma Valm, notre serveuse est en apparence un ange mais tellement meurtrit par son passé et la crainte qu’il vienne lui refaire du mal !
Bref, tout ça pour dire j’adore tes titres !


Bon, on place bien le décor, la discrétion est le maître mot de ce post, enfin, il devait l’être !

Mais bon, comme Danny est un véritable aimant a problèmes, ça ne marche jamais comme i convient que ça marche, mdr !
J’espère que Don a pris un cœur de rechange pour pouvoir tenir la distance mdr !


Alors après avoir pu profiter d’un dîner extra rapide dans la plus grande discrétion, en route pour de nouvelles aventures, mdr !
Danny toujours aussi perspicace a remarqué que cette femme souffrait !
C’est ce qu’on appelle vraiment avoir l’œil, où alors il est devin !


En tout cas, son surnom d’œil de lynx lui va a ravir puisque lorsque l’homme bouscule Don, il a le réflexe de le surveiller tout en conseillant à Don de vérifier ses poches mais aussi de prendre en note tous ce qu’il peut retenir de lui et là faut l’avouer chapeau !
Son erreur dans les sous-sols du métro à New York a porté ses fruits !


Mais bon voilou, ce n’est pas un voleur mais plutôt un vandale puisqu’en réalité il venait laisser un mot doux à sa dulcinée, mdr !
Bien sûr notre aimant a problème les a encore attiraient mdr, puisque la serveuse a décider de menacer Danny de son sac à main, mdr, j’imagine bien la scène, trop trop fort !
PTDR même, non mais franchement le pauvre Danny, ils les cumulent les problèmes, ce n’est pas vrai !


Heureusement Don est là pour calmer le jeu, sinon, on aurait eût droit à un combat perdu d’avance pour Danny, mdr !
Zut alors Don, t’es pas drôle alors, mdr !


Mais bon, la pauvre Heather, son ex n’a décidément pas digérer leur séparation, les gars faudra encore jouer les héros !
Après tout vous êtes des flics, c’est votre boulot de jouer les bons samaritains, non ?
Si, et j’avoue que j’adore ça, j’espère qu’on aura droit a pleins d’autres Sauvetage ma VAlm adoré que j’adore, mdr !


Post Suivant And the Winner is….

MDR

La c’est ce qu’on appelle être directe, mdr!

Non, mais c’est vrai, cela suffit de jouer les gars poli, gentils, on se fait rarement respecter par ce genre de type, et ça Don, l’a vite compris !
J’adore Danny tu devrais t’asseoir un peu parce que tu risque de te casser un ongle en restant ainsi sur l’embrassure de la porte a atteindre que Don fasse tout le sale boulot, mdr !


Sacré Danny, en tout cas, le but est de faire peur à ce Ritchie et je crois que c’est ok, il a même flipper, bon, il a cracher un juron sur le passage, mais Don susceptible alors ?
L’assomme, Don, voyons, aucune retenue, mdr, regarde Danny, lui a gardé son sans froid !
Prend exemple sur lui pour une fois mdr !


En tout cas, les gars, encore une mission réussit, vivement la prochaine !

En tout cas Heather a retrouver le sourire, Ritchie, lui va plus lui chercher des noises, c’est certain, donc c’est cool !

Bon le chapitre suivant et comment dire !
Fiouuuuuuuuuuuuuuuuuuuuuuuuu


De la sensualité, en veux-tu, en voilà, mdr !

Non, mais là, ma VAlm, C’est sur Dannyyyyyyyyyyyyyyyyyyyyy que je bave normalement !

Là c’était limite si fallait pas prévoir le sceau et la serpière, mdr !

Danny calmes-toi s’il te plait, on a compris tu aimes ton homme, il est beau, sexy, sublimement bien fait de sa personne, il est a toi, donc arrête de nous faire baver, sinon, je ne répond plus de rien !

Après va pas pleurer si je te le pique moi ton Don !
Non mais, un peu de tenu Dannyyyyyyyyyyyyyyyyyyy !, mdr !


Allez allons à Nashville pour une chasse au trésor, mdr !

Vi ce post m’a fait mourir de rire, excellent !
Enfin surtout certain passage, j’adore tes répliques à double sens !


En tout cas, on comprend mieux pourquoi la police n’arrive pas a mettre la main sur nos deux amants en cavale, puisqu’il récupère leur butin dans les casses, trop fort !

Bon, la remarque qui m’a fait plier de rire, et le pire je me suis dit la même chose, tiens Danny passe en premier et Don lui fou pas la mai aux fesses, mdr !

Mais non, il n’est pas passé à coté de l’affaire le Don, mdr !

En tout cas les plaques trouvaient, une belle cicatrice à l’abdomen et un baiser échanger et voilà le travail !
De nouvelles plaques pour passer incognito dans le Tennessee !


Bravo les gars, I’m impressed !
Je m’essaye a l’Anglais, mdr ! Mais bon, cette langue n’est pas pour moi, mdr !


Ensuite en route pour le chapitre 19, Rencontre

Ah je sens qu’on va encore entendre reparler de Ryan et d’Horatio !
Ben vi, ça va bien arrivé aux oreilles d’Horatio que Danny et Don sont en fuite, là, ça va faire mal mais de l’autre coté sans leur intervention, Mme Orson serait morte, c’est certain !
Donc nos fugitifs sont des héros en cavale, mdr !


En tout Cas notre Chère Lexie, n’a pas perdu sa journée, puisque grace a Mme Orson Lexie sait maintenant où chercher mais aussi quel véhicule ils ont !
Cela signifie qu’elle va s’arrêter dans le bar ou Danny et Don on manger et qu’elle va sûrement tomber sur Heather a qui ils ont sauvé la mise !
J’espère qu’elle ne se fera pas trop avoir par les gentillesses de Lexie, sauf si elle sait rien de leur future destination !
Quelle gourde je fais, bien sur que non, elle ne le sais pas, ils ne sont ps si stupide pour lui en avoir souffler mot !


Mais bon, là les gars, je vous conseille de changer d’urgence de voiture, mais le lézard, c’est que si vous avez volé d’autres plaques d’immatriculations, c’est que vous n’avez pas l’intention d’en changer pour le moment !

Bon, voyons le chapitre suivant, si Lexie vous a retrouvé ?

A non c’est pas Lexie le sujet de discussion mdr, c’est plutôt, une discussion assez particulière, une discussion corporelle !

A ma Valm, tu as encore écrit un sublime passage, alliant douceur sensualité, amour et programme télé mdr, avec classe et justesse !

Bravo, mais bon Don, je te prête Danny ok, mais t’es pas obligé de ma l’abîmer, mdr !

Zut alors, en tout cas il est heureux, donc je te pardonne, mdr !

Non sans rire, superbe chapitre très chaud en même temps, tu décris tellement bien tes passages qu’on s’y croirait, chapeau bas !

Chapitre 21 et si on faisait une pause !

MDR !
C’est clair que ce passage reflète très bien le titre, nos amants profitent d’une petite pause pour se détendre, se parler et Danny de se faire un bracelet brésilien !
D’ailleurs il est pour lui ou pour Don ?


Mais boune, j’adore la discussion sur le grand Canyon mdr !
Et la promesse de Danny de ne pas a avoir à faire pareille, mdr !


Passage très très touchant, lorsque Danny parle de Ellen et du fait qu’elle lui avait promis de lui faire un nouveau bracelet, et là je répond moi-même a ma question mdr !
Même plus besoin de tes lumière ma Valm, trop fort !
Pas de commentaire s’il te plait, il est près de 6h du mat, purée, faudrait que j’aille dormir moi, mdr !
T’inquiète je reste pas pour toi, je t’adore mais bon c’est ma puce qui me garde éveiller, ses sublimes dents lui font des misères et a moi aussi par la meme occasions, mdr !


Donc revenons à nos moutons, pardon à la pause !

Danny parle enfin d’Ellen d’un air plus détaché ce qui rassure Don, c’est vrai que cela signifie que doucement il va accepter leur mort, et ça Don peut en être fier,parce que sans lui, Danny serait certainement encore a broyer du noir !

Puis ce passage est sublime :

"Le voeu que j'avais fait s'est réalisé, on dirait", se rappela Danny.
Et c'était la première fois qu'il évoquait un souvenir en souriant. Leurs regards se croisèrent.
"C'était quoi?" voulut savoir Don.
"Je voulais passer plus de temps avec toi. Tous les jours."
Il se pencha vers Don, et ils s'embrassèrent tendrement. "Et toutes les nuits", ajouta-t-il. "J'imaginais pas du tout que ça se passerait de cette façon... Mais je m'habitue plutôt bien."

Sublime, rien à ajouter !

What the fuck ?!? Mais dit moi là, je suis enfin à jour Mr. Green !

Purée, je suis une vraie championne !

Attend, non, n’attend pas, applaudis-moi plutôt, mdr !

Non mais tu te rends compte, tos les posts de retard que j’avais ?
Ca mérite bien ça !


De mon coté, je te félicite pour la constance dans la qualité de ta fic et de l’intrigue !
Bravo, tu es une vraie écrivaine ma Valm !


La maintenant de suite, je peux te réclamer la suite, mdr !
victoire Enfinnnnnnnnnnnnnnnnnnnnnnnnnn je t’ai rattrapé victoire , et Toc, mdr brlbrl
!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




Les Experts: Manhattan / Non Coupable (slash) - Page 5 Empty
MessageSujet: Re: Les Experts: Manhattan / Non Coupable (slash)   Les Experts: Manhattan / Non Coupable (slash) - Page 5 Empty

Revenir en haut Aller en bas
 
Les Experts: Manhattan / Non Coupable (slash)
Revenir en haut 
Page 5 sur 13Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6 ... 11, 12, 13  Suivant
 Sujets similaires
-
» Les Experts Manhattan - Love me please love me - Mac/Don - G
» Les Experts Manhattan - Il y a des moments si merveilleux - Don/Danny- G
» Les experts Manhattan - Joue pas - Don/Dany - G
» ****Les Experts Manhattan****
» Les Experts Manhattan - Parce que c'est toi - Danny/Lindsay - G

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Les Experts: Miami :: Fanfictions :: Fanfics LES EXPERTS-
Sauter vers: