Forum sur la série Les Experts: Miami
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  S'enregistrerS'enregistrer  GroupesGroupes  Connexion  

Partagez
 

 Les Experts: Manhattan / éTiNceLLes (slash)

Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3  Suivant
AuteurMessage
valm.csi
Expert


Nombre de messages : 3399
Age : 39
Date d'inscription : 05/07/2005

Les Experts: Manhattan / éTiNceLLes (slash) - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Les Experts: Manhattan / éTiNceLLes (slash)   Les Experts: Manhattan / éTiNceLLes (slash) - Page 2 EmptyMar 9 Jan - 20:09

Waaaa! Les filles! Ravie que ça vous fasse kiffer!! ça met trop de bonheur dans mon coeur!! victoire
Allez! J'ai galéré, un peu, mais voilà
Ma pioutch a écrit:
LAAAAAAAAAA SUIIIIIIIIIIIITE
lol! Anna, mon adowée, ma dédicace! J'ai un résumé "digne de ce nom" pour cette fic! je te le mets sur le 1er post! Wink Et puis sache que je suis pas mécontente de ce chapitre 5! Mr.Red Et toi?


Chapitre 5

Deux jours qu'il ne voulait pas de lui. Deux jours qu'il refusait ses visites à l'hôpital. Il ne voulait ni le voir, ni lui parler, et se servait de temps en temps, mais seulement en cas de force majeure, des drôles de dames comme intermédiaires. En fait, c'était depuis que les médecins avaient arrêté la date de sa sortie que Don refusait tout contact avec Danny.
"C'est le syndrome du libéré."
"Quoi?" s'exclama Lexie.
"Le syndrome du libéré", répéta Val.
"Très bien, ça j'avais bien compris. Mais qu'est-ce que c'est que ce truc?"
"C'est quand un prisonnier est resté enfermé depuis trop longtemps. La liberté lui fait peur, parce qu'il ne sait pas ce qui l'attend, dehors. Il devient tout d'un coup un étranger", expliqua Val. "Tu sais bien que certains vont jusqu'à enfreindre la loi pour retourner en prison. Pour retourner là où ils se sentent chez eux."
"Ça n'a rien à voir?" lâcha Lexie, perplexe, en se tournant vers Danny.
Mais celui-ci ne semblait pas avoir un avis vraiment tranché sur la question. Son visage était complètement impassible. Il tenait entre ses mains son verre presque vide, et observait Val, en face de lui. Lexie fit de même, et là, Val lui répondit:
"Un peu, quand même. Le monde a changé, là dehors. Pour lui."
S'adressant à Danny, elle ajouta: "Pour vous deux. Non?"
Mais il resta silencieux, et son esprit paraissait toujours aussi impénétrable.
"Vous auriez toutes les raisons du monde de vous sentir comme des étrangers, à présent. Aux yeux des personnes que vous connaissez, et de ceux que vous côtoyez tous les jours."
Toujours aucune réaction.
"Non?"
Val en arriva à se demander si Danny les écoutait, ou s'il faisait seulement semblant.
"Admettons", concéda Lexie, bien que toujours tenaillée par l'incertitude. "Le problème est toujours le même, tu crois pas?"
"Excuse-moi", regretta Val à son unique interlocutrice. "Mais je pense que le-dit problème est un peu différent, maintenant."
"En quoi?" demanda Lexie.
"Et bien... il ne s'agit plus de cacher la vérité, et de dissimuler des sentiments. Il s'agit dorénavant d'en créer de nouveaux. Et de mentir. De se mentir à soi-même, qui plus est!" ajouta-t-elle.
Lexie se mit à acquiescer lentement. Peu à peu, l'obscur raisonnement de Val lui paraissait plus clair. Elle sentit alors sur elle le regard de Danny, assis à côté d'elle. Elle tourna la tête vers lui, au moment où il posa sa main sur la sienne.
"Elle a raison", dit-il.
Il lui adressa ensuite un sourire affectueux, et complice. Et Lexie le perçut exactement comme le message qu'il essayait de lui faire passer. Pour lui, le regard des autres avait changé. Lui et Don étaient presque devenus des étrangers aux yeux de tous. Et la seule chose qui les empêchait d'être méprisés, jugés et rejetés, c'était le mensonge. Le mensonge qu'elles avaient elles-même rendu possible.
Pour lui, il s'agissait à présent de jouer la comédie. De ne plus simplement faire comme s'il n'y avait rien entre lui et Don, à part une grande amitié. Mais de prouver carrément qu'il n'y avait jamais rien eu et qu'il n'y aurait jamais rien de plus entre eux.
"C'est vrai", admit-elle en fondant devant lui.
Elle posa son autre main sur celle de Danny. Elle, au moins, n'avait pas vraiment à se forcer pour paraître folle amoureuse de lui.
"T'inquiète pas, Danny", intervint Val. "Ça lui passera."
Danny tourna la tête vers elle. Val lui fit un clin d'oeil, et crut bon de préciser: "A Don, je veux dire."
Il éclata de rire, tandis que Lexie trempa ses doigts dans son verre avant de les claquer devant Val pour lui envoyer quelques gouttes vengeresses sur le visage.
Un peu plus tard, il fut temps pour eux de se quitter. Danny devait retourner au labo où une montagne de travail l'attendait. Il embrassa Lexie sur la bouche, du bout des lèvres, puis se leva et prit la tête de Val entre ses mains pour lui déposer un baiser sur le front.
Ils se dirent au revoir, et s'adressèrent un dernier signe avant qu'il disparaisse de leur vue, un sourire amer sur le visage.
"Le pauvre chou..." murmura Lexie.
"Il faut qu'on lui parle."
"A qui?"
"A Don!" répondit Val sur le ton de l'évidence.
"Val, chérie", lui dit cependant Lexie. "Pourquoi j'ai toujours du mal à savoir de qui tu parles?"
"Je sais pas..." fit-elle, confuse.
"En plus, pour répondre à ta question qui n'en était pas une, je te rappelle qu'Anna s'en charge."
"De quoi?"
"De parler à Don, voyons!" répondit Lexie.

Mais dans la voiture qui ramenait Don chez lui, après la dizaine de jours qu'il avait passé à l'hôpital, le silence régnait. Au volant, Anna regardait tour à tour la route devant elle, puis Don. Puis la route, en encore Don, puis la route... et Don, qui s'obstinait à ne s'intéresser qu'au triste paysage des rues de la ville, à travers sa vitre.
Son visage était encore très marqué par les coups qu'il avait reçu. Mais même si Anna ressentait toujours un terrible pincement au coeur à chaque fois qu'elle le regardait en face, il fallait bien avouer que les hématomes et les écorchures s'étaient pas mal estompés, au fil des jours.
Et même si sa blessure au ventre lui faisait encore un mal de chien, Don pouvait au moins marcher, à présent.
"Val dit toujours que tout n'est qu'une question de temps."
Il se tourna vers elle, incertain. Elle lâcha alors la route du regard une seconde pour lire sa pensée qui se résumait à peu près à: "Une question de temps avant que quoi?"
Anna ne savait pas trop pourquoi elle avait dit ça. Si ce n'est parce qu'elle avait voulu briser la glace. Elle haussa les épaules et dit: "Toi et Danny..."
Mais il l'interrompit aussitôt, d'un geste de la main. Lui et Danny. Rien que ces deux mots n'avaient plus rien à faire ensemble. Il se dit que Val avait peut-être raison, finalement. Parce que c'était qu'une question de temps avant que Danny le comprenne.
Il retourna à son observation du paysage urbain, sans avoir prononcé le moindre mot.
Anna attendit, mais en vain. Alors elle reprit la parole: "Que tu le laisses tomber, c'est une chose. Mais tu lui dois au moins des explications, tu crois pas?"
"Ecoute", lui dit-il enfin. "Le plan, c'était une excellente idée. Grâce à vous trois, on a sauvé les meubles. Je vous remercierai jamais assez, pour ça. Mais faut pas espérer sauver la baraque avec."
"Et pourquoi pas?"
"Anna, s'il te plaît. N'insiste pas", la pria-t-il d'un ton sans réplique.
Leurs regards se croisèrent. C'était si difficile, pour lui.
Anna détourna la tête. Mais même si elle n'avait pas été en train de conduire, elle n'aurait pas pu soutenir son regard bleu glacial très longtemps. Don savait qu'il faisait énormément de mal à Danny, en agissant ainsi. Mais il s'en faisait à lui-même, au moins autant. Et Anna ressentait ça avec une profonde tristesse.
Il fallait vraiment que sa souffrance soit grande, pour en arriver là. Pour en arriver à sacrifier ce qu'il avait de plus précieux. Parce qu'y avait-il de plus précieux que l'amour qu'il vouait encore à Danny, malgré son désaveu?
"Comme tu voudras!" dit-elle sous le coup de la peine et de la déception. "Mais je te garantis que danny ne te laissera pas tomber aussi facilement."
Ça, Don le savait. Et il le redoutait, aussi.
Comme si tout n'était pas déjà assez compliqué...
Il jeta un regard à Anna, en se disant que ce serait bien plus facile de l'aimer, elle. En pensant qu'il serait prêt à vendre son âme au diable pour que les apparences, la Grande Comédie, devienne une réalité. Parce qu'aimer Danny, c'était s'attirer le mépris et la haine de tous les autres. C'était bien trop lourd à porter.

_________________
Les Experts: Manhattan / éTiNceLLes (slash) - Page 2 Remban10
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.csi-fanfics.com/
Lexie
Balle Rebondissante
Lexie

Nombre de messages : 644
Age : 35
Date d'inscription : 31/05/2006

Les Experts: Manhattan / éTiNceLLes (slash) - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Les Experts: Manhattan / éTiNceLLes (slash)   Les Experts: Manhattan / éTiNceLLes (slash) - Page 2 EmptyMar 9 Jan - 20:25

Citation :
"Le pauvre chou..." murmura Lexie.
"Il faut qu'on lui parle."
"A qui?"
"A Don!" répondit Val sur le ton de l'évidence.
"Val, chérie", lui dit cependant Lexie. "Pourquoi j'ai toujours du mal à savoir de qui tu parles?"
"Je sais pas..." fit-elle, confuse.
"En plus, pour répondre à ta question qui n'en était pas une, je te rappelle qu'Anna s'en charge."
"De quoi?"
"De parler à Don, voyons!" répondit Lexie.

C'est pas faux


Excellent chapitre. Ah bah c'est de l'objectivité hein. Je vous vois venir avec vos gros sabots "oui mais c'est parce que Danny et nianiania et nianiania..." Que dale. C'est du bon chapitre, de l'excellent chapitre, du chapitre parfait! Oui m'sieurs 'dames!
Bon par contrença s'annonce pas bien pour la suite. pleurs
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://metamorfose.site.voila.fr/index.html
Annabe
Miss éTinCeLLes!!
Annabe

Nombre de messages : 222
Age : 29
Date d'inscription : 24/10/2006

Les Experts: Manhattan / éTiNceLLes (slash) - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Les Experts: Manhattan / éTiNceLLes (slash)   Les Experts: Manhattan / éTiNceLLes (slash) - Page 2 EmptyMar 9 Jan - 20:26

Olalalalalalalalalalalalalalalalala[...]la

J'en connais deux qui vont adorer ce chapitre Mr.Red dont moi Mr.Red Mr.Red Oui j'adore! C'est trop trop trop bien ma Val!
Evidémment j'ai vraiment l'impression de me répéter mais je ne vois pas quoi dire à part que chaque chapitre est un réel délice! J'en ai les larmes aux yeux tellement j'adore! bizz

Citation :
Il embrassa Lexie sur la bouche, du bout des lèvres

Lex, tu t'en remets? Wink

Citation :
Il jeta un regard à Anna, en se disant que ce serait bien plus facile de l'aimer, elle. En pensant qu'il serait prêt à vendre son âme au diable pour que les apparences, la Grande Comédie, devienne une réalité.

love love love love love Que veux-tu ajouter à ça? Je... je... j'ai pas les mots et je vais pas m'en remettre de si tôt! N'y compte pas trop non plus hein, j'adore tellement que love love love

En gros, encore merci merci merci merci merci merci
Je t'aime!!!!!!!!!!!!!

Et vivement la suite aussi Mr.Red
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
lagentillefan
La fleur la plus bleue de toutes les fleurs bleues du monde
lagentillefan

Nombre de messages : 2966
Age : 37
Localisation : à supplier l'inspiration
Date d'inscription : 22/09/2005

Les Experts: Manhattan / éTiNceLLes (slash) - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Les Experts: Manhattan / éTiNceLLes (slash)   Les Experts: Manhattan / éTiNceLLes (slash) - Page 2 EmptyMer 10 Jan - 2:13

Oyo Shocked ...ça va mal pour nos tourtereaux...Espérons que nos trois drôles de dames arrangent le tout Mr. Green

_________________
Les Experts: Manhattan / éTiNceLLes (slash) - Page 2 Csimia10
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
valm.csi
Expert


Nombre de messages : 3399
Age : 39
Date d'inscription : 05/07/2005

Les Experts: Manhattan / éTiNceLLes (slash) - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Les Experts: Manhattan / éTiNceLLes (slash)   Les Experts: Manhattan / éTiNceLLes (slash) - Page 2 EmptyVen 12 Jan - 13:12

Voici donc le chapitre 6, que j'avais vaguement et connement décidé de mettre en 4, mais qui finalement trouve bien mieux sa place ici! Bien sûr, il y a quelques modifications, et des précisions par rapport à la 1ère version, et surtout dans la seconde partie du chapitre, mais en gros, c'est le même résultat! Wink

Anna, il morfle assez, notre Donnie? Tu veux que j'en rajoute, ou pas? Non, parce que tu n'as qu'à me le dire! Tes désirs sont des ordres!! respect bizz lol


Chapitre 6

Le regard plongé dans le vide, il se demandait combien de temps ça allait encore durer. Une éternité, probablement. Du moins s'il n'y mettait pas un terme lui-même. Le problème, c'était qu'il ne savait pas par quoi commencer.
Danny attendait là, assis face à lui sur la table basse, ses coudes posés sur ses genoux et les mains jointes. Don soupira. Son meilleur ami ne lui avait jamais paru aussi patient.
Il finit par prendre son élan, et lâcha la première chose qui lui vint à l'esprit, parmi toutes celles qu'il avait à lui dire.
"Rends-moi le double des clés."
"Non."
Don ne le lui montra pas, mais cette réponse, brusque et cinglante comme un coup de poignard, raviva la douleur qui lui tenaillait le ventre. Malgré la morphine, il ressentait la blessure comme si elle venait de lui être infligée. Alors qu'elle était là depuis déjà dix-sept jours. A le brûler. A le hanter. Constamment. Pour qu'il ne l'oublie pas, et surtout qu'il n'oublie pas pourquoi elle était là et pourquoi elle lui faisait si mal.
"Ne rends pas les choses plus difficiles", reprocha-t-il à Danny.
Celui-ci eut un petit rire incrédule. Le mépris se lisait sur son visage. Ou plutôt la déception. Mais dans ses yeux brillait encore l'amour: "On s'en est bien sortis, non?" dit-il.
Mais pour Don, c'était bien loin d'être si évident. Loin d'être gagné. Il ferma les yeux. Parce que ce qu'il voyait dans ceux de Danny, c'était ça, le plus difficile à supporter. La tendresse et l'affection. L'espoir. Et l'illusion que tout allait bien.
"Justement", souffla Don. "Restons-en là."
"Non!" protesta Danny. "Pas après tout ce qu'on a traversé!"
Don rouvrit les yeux mais évita toujours de les poser sur son ami. "Je t'en prie..."
"Regarde-moi!" s'impatienta Danny. "Et dis-moi que tu ne m'aimes plus. Mais ne me jette pas comme ça. Comme si j'étais rien pour toi."
Don secoua la tête, mais n'eut pas la force de faire ce que Danny lui demandait. Il l'entendit murmurer: "Comment tu peux nous faire ça?" avant qu'il hausse le ton: "Hein? Comment tu peux nous faire ça? Après tout ce qu'elles ont fait? Qu'est-ce que je vais leur dire, maintenant?"
"Ce que tu veux!"
"Et ça te changerait ton nom, de me regarder dans les yeux!?"
Don le fusilla alors du regard. "Ça suffit", dit-il froidement, en tendant la main vers lui. "Tes clés."
Un silence immobile s'abattit entre eux. C'était à celui qui céderait le premier.
"Rends-moi ces putains de clés", insista durement Don. "Et ne remets plus jamais les pieds ici."
Danny eut un mouvement de recul, comme s'il avait reçu un coup. Et c'était le cas. Sauf qu'au lieu d'un coup de poing, c'étaient des mots qu'il recevait en plein visage. Et les mots faisaient mal. Très mal.
"Dis-moi que tu ne m'aimes plus", le supplia Danny. "Regarde-moi en face, et dis-moi que tu ne m'aimes plus. Mais ne me dis pas que tu ne veux plus jamais me revoir..."
"Très bien", abdiqua Don, sèchement. "Je ferai changer la serrure."
Danny serra les dents, comme pour mieux encaisser ce nouveau coup, et s'interdit de céder inutilement à la colère.
Quant à Don, il se réinstalla au fond de son canapé, et détourna la tête. Sa tension était si forte et ses muscles si tendus, que ce simple mouvement le fit souffrir, mais le grand garçon qu'il était refusait de le montrer.
Malheureusement pour lui, ça n'échappa pas à Danny: "Ça te fait mal?" s'inquiéta-t-il.
Comme s'il ne pouvait pas s'empêcher de s'inquiéter. Comme si malgré toutes les horreurs qu'ils pouvaient se dire, l'amour et l'amitié étaient plus forts que tout. Comme si les ressentiments n'existaient pas, entre eux. Comme si c'était seulement un jeu.
Et au lieu de le rassurer, ou même de lui mentir, Don choisit la pire des réponses. Le silence.
"Don..." l'implora doucement Danny. "Pourquoi tu fais ça?"
Mais le silence demeura.
Il avait beau retourner le problème dans tous les sens, il ne comprenait toujours pas pourquoi Don tenait tant à le laisser tomber, alors qu'il n'était même pas foutu de le regarder en face pour lui dire qu'il ne l'aimait plus. Il ne comprenait pas pourquoi Don voulait le quitter, alors qu'ils s'aimaient encore plus fort qu'au premier jour.
Et il ne comprenait pas pourquoi Don le balançait hors de sa vie, sans aucune explication valable.
"Tu crois que ça va changer ce que tu es?"
"Parlons-en, de ce que je suis!" intervint sèchement Don. "Une pédale! Je suis plus rien d'autre! Avant j'étais un homme. Un bon flic. Un ami. J'étais tout ce que je voulais être! Maintenant... je suis rien!"
"C'est pas..."
"La ferme, Danny! Tu sais pas... à quel point ça fait mal. T'en sais rien, alors ferme-la!" le supplia-t-il.
Ses derniers mots avaient à peine été prononcés, mais Danny les entendit quand même. Il avait absolument tout entendu, depuis qu'il était là. Mais il ne trouva plus rien à répondre.
Il aurait voulu serrer son ami dans ses bras, le réconforter et lui assurer qu'il n'avait pas à se mettre dans un état pareil, parce que tout s'était arrangé, au dehors. Mais c'était trop tôt.
Don avait besoin de temps.
Et il avait besoin de son meilleur ami, aussi. Mais ça, il ne le savait pas encore.
"Appelle-moi quand tu auras réfléchi un peu à ce que je suis, moi aussi", ragea Danny en se levant, avant de s'éloigner sans un regard en arrière.
Il claqua la porte en sortant.
Il avait raison. Ils étaient dans la même galère, tous les deux. La différence, c'est que l'un voulait en sortir, et pas l'autre.
C'est là que Don éclata en sanglots. Il s'accouda au canapé, posa sa tête dans sa main, et fondit en larmes.
Ça lui faisait un mal de chien, mais c'était là son châtiment. Pour avoir rejeté Danny alors qu'il l'aimait par-dessus tout. Mais c'était justement ça, le problème. Ils s'aimaient trop, tous les deux. Et c'est ce qui allait les perdre.
Alors ne valait-il mieux pas rester amis, comme avant? Ne valait-il mieux pas reprendre une vie normale? Plutôt que de se détruire, par amour?
Bon d'accord, aux yeux de tous, les apparences étaient sauves. Et les rumeurs concernant sa liaison avec Danny avaient été balayées, grâce aux trois drôles de dames, et à l'incroyable scénario qu'elles avaient manigancé. Malgré tout, la moindre petite étincelle pourrait remettre le feu aux poudres. Et c'était un risque que Don refusait de prendre. Parce qu'il savait que ce serait au-dessus de ses forces.
Rester loin de Danny, c'était s'assurer que la rumeur reste enterrée. C'était confirmer que la raison pour laquelle ces deux flics bourrés l'avaient tabassé était une méprise. C'était continuer à faire semblant de vivre une vie qui n'était pas la sienne, plutôt que d'avoir à se justifier pour quelque chose qu'il ne comprenait pas lui-même, et que le reste du monde comprenait encore moins.
C'était...
Complètement stupide, et aberrant.
Renoncer à Danny et aux sentiments qu'ils avaient l'un pour l'autre était le pire des sacrifices auquel il avait jamais consenti. Mais ils vivaient dans un monde qui ne leur laissait pas le choix.
Plus il pensait à lui, et plus il pleurait. Plus il pleurait, et plus il avait mal. Plus il pensait à ce qu'il gagnerait à le laisser tomber, plus il pensait à tout ce qu'il perdait.
Danny.
Entre ses bras, Don se sentait invulnérable. Aux yeux du monde, il se sentait bien moins que rien.

_________________
Les Experts: Manhattan / éTiNceLLes (slash) - Page 2 Remban10
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.csi-fanfics.com/
lagentillefan
La fleur la plus bleue de toutes les fleurs bleues du monde
lagentillefan

Nombre de messages : 2966
Age : 37
Localisation : à supplier l'inspiration
Date d'inscription : 22/09/2005

Les Experts: Manhattan / éTiNceLLes (slash) - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Les Experts: Manhattan / éTiNceLLes (slash)   Les Experts: Manhattan / éTiNceLLes (slash) - Page 2 EmptyVen 12 Jan - 15:58

BOUHOUHOUHOU pleurs pleurs pleurs !Mais quelle cruauté,ma Valm! Les pauvres!Pourquoi ne les laisse-t-on donc pas tranquilles?Ils ne méritent pas ça!Bon,arrange-nous tout ça en vitesse avant que je me fâche colere !!(non seulement d'être une fleur bleue,je suis une fan de happy end sunny )Pitié,la suite!

_________________
Les Experts: Manhattan / éTiNceLLes (slash) - Page 2 Csimia10
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Lexie
Balle Rebondissante
Lexie

Nombre de messages : 644
Age : 35
Date d'inscription : 31/05/2006

Les Experts: Manhattan / éTiNceLLes (slash) - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Les Experts: Manhattan / éTiNceLLes (slash)   Les Experts: Manhattan / éTiNceLLes (slash) - Page 2 EmptyVen 12 Jan - 18:46

Je l'aime toujours autant ce chapitre, même avec ses tous petits changements et ses améliorations.
J'aime l'attitude da Danny et la douleur de Don.

Bref j'aime ce chapitre clap clap clap clap clap
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://metamorfose.site.voila.fr/index.html
Annabe
Miss éTinCeLLes!!
Annabe

Nombre de messages : 222
Age : 29
Date d'inscription : 24/10/2006

Les Experts: Manhattan / éTiNceLLes (slash) - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Les Experts: Manhattan / éTiNceLLes (slash)   Les Experts: Manhattan / éTiNceLLes (slash) - Page 2 EmptyVen 12 Jan - 20:18

Te rends-tu compte que tu prends beaucoup trop l'habitude de m'ôter les mots? T'en rends-tu bien compte?

Parfait, parce qu'après cette petite mise au point j'ai des trucs à dire quand même. Laisse moi deux minutes que je retrouve mes esprits!

J'ADORE!
C'est magnifique, poignant, émouvant, révoltant, rageant, craquant et c'est tout plein de Don! (bah quoi?)
Oui je crois qu'il souffre assez, le pauvre Mr.Red (ne me dis pas que je ne suis pas crédible! Je le pens vraiment, le pauvre!)

Je m'excuse de la taille ridicule de ce commentaire mais je ne sais pas quoi dire à part que j'adore!
J'ai les larmes aux yeux là, non seulement à cause du chapitre mais aussi parce que tu me fais ce si beau cadeau! Alors, pour la millième fois, merci merci merci!

love
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
csi_scientific
CSI niveau 1
csi_scientific

Nombre de messages : 158
Age : 29
Localisation : .... Dans mes rêves .... sur Times Square ....
Date d'inscription : 03/12/2006

Les Experts: Manhattan / éTiNceLLes (slash) - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Les Experts: Manhattan / éTiNceLLes (slash)   Les Experts: Manhattan / éTiNceLLes (slash) - Page 2 EmptyVen 12 Jan - 20:27

c'est tout simplement magnifique ....
J'adore vraiment ... On peut ressentir toute la souffreur de Don, c'est à en pleurer ...

Rien à dire, tout à lire, juste merci pour ce fabuleux chapitre ....
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://csiscientific.skyblog.com
millie8
CSI niveau 3
millie8

Nombre de messages : 442
Age : 34
Localisation : Toujours là où il faut quand il faut (enfin presque...)
Date d'inscription : 13/06/2006

Les Experts: Manhattan / éTiNceLLes (slash) - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Les Experts: Manhattan / éTiNceLLes (slash)   Les Experts: Manhattan / éTiNceLLes (slash) - Page 2 EmptySam 13 Jan - 21:41

pleurs pleurs vaaaalm pourquoi tu leur fais ça?? triste triste
C'est pô juste Sad
Allez vite la suite... dis tu vas nous les réconcilier comme tu sais si bien le faire n'est-ce pas? fufufu
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
valm.csi
Expert


Nombre de messages : 3399
Age : 39
Date d'inscription : 05/07/2005

Les Experts: Manhattan / éTiNceLLes (slash) - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Les Experts: Manhattan / éTiNceLLes (slash)   Les Experts: Manhattan / éTiNceLLes (slash) - Page 2 EmptyJeu 18 Jan - 20:33

bizz respect love Wink bizz respect love Wink bizz respect love Wink



Chapitre 7

Le Brooklyn Bar tournait plutôt au ralenti, à cette heure de l'après-midi. La neige recouvrait à présent les trottoirs et les toits. Le temps était sec, le ciel complètement dégagé, et le soleil brillait. Mais ses rayons ne parvenaient toutefois pas à faire fondre le blanc manteau qui avait pris possession de la ville. Dire que le mois le plus froid de l'hiver n'avait même pas commencé...
Anna et Val pénétrèrent à l'intérieur de l'établissement, ne comprenant toujours pas pourquoi Danny leur avait donné rendez-vous ici, à deux pas de l'endroit où Don avait faillit perdre la vie.
Elles échangèrent un regard inquiet en le voyant au comptoir, en train d'essayer de noyer ses sombres pensées dans l'alcool.
"Ça sert à rien, Danny", lui dit Anna. "Les idées noires savent nager."
Ce n'est qu'à cet instant qu'il se rendit compte de leur présence. Elles s'installèrent à côté de lui, Val à sa gauche, Anna à sa droite. Il accueillit la remarque de cette dernière avec un sourire bien amer.
"Qu'est-ce qui s'est passé?" lui demanda-t-elle avec douceur. "Lexie t'a trouvé très bizarre, au téléphone. Elle s'inquiétait tellement qu'elle nous a envoyées en éclaireuses, le temps qu'elle arrive à se libérer."
"J'avais besoin de parler", avoua-t-il.
Au barman qui approcha, Val commanda trois sodas, la boisson officielle des flics en service, puis se remit à écouter la conversation.
"Tout ce qu'on a fait ces deux dernières semaines pour protéger notre "secret"", dit-il en mimant le signe des guillemets avec ses doigts, "ça sert plus à rien."
"Pourquoi?" s'exclama Anna alors qu'elle et Val se doutaient déjà de la réponse.
Le barman déposa trois verres de soda sur le comptoir et s'éloigna ensuite pour aller faire un peu le ménage et la poussière.
"Il n'y a plus de secret à protéger", leur annonça alors Danny en avalant deux gorgées de son whisky, boisson officielle des flics en détresse. "C'est terminé, il ne veut plus de moi."
"Et toi? Qu'est-ce que tu fais? Tu te morfonds?!" s'emporta Lexie, faisant sursauter ses deux amies quand elle tapa du plat de la main sur le comptoir, entre Danny et Anna.
Mais lui semblait encore trop sonné pour réagir à ça.
"Et qu'est-ce que tu veux que je fasse, hein?!" lui rétorqua-t-il. "Je dois m'en prendre à lui? Et le forcer à changer d'avis?"
"Tu as tout pigé, Dan. Alors? Qu'est-ce que tu fiches encore ici!?"
"Lexie", fit-il en tâchant de garder son sang-froid, et en se tournant pour lui faire face. "Tu crois vraiment qu'il a besoin de ça? Tu crois pas qu'il en a déjà assez bavé?"
"Je crois", rectifia-t-elle "qu'il a effectivement beaucoup souffert jusque là. Mais c'est pas en te larguant qu'il guérira de ses blessures."
Un silence pesant s'abattit subitement entre eux. Tous les regards étaient maintenant tournés vers Lexie. "Il est pour moi, ce verre?" demanda-t-elle en pointant du doigt le seul soda qui n'avait pas de propriétaire.
Val le lui confirma en lui tendant le verre qu'elle avait commandé pour elle. Lexie la remercia et le but d'un trait. Elle le déposa ensuite sur le comptoir, dans un geste tellement assuré qu'il claqua sèchement sur le zinc.
"Tu l'aimes?"
Danny ne prit même pas la peine de lui répondre. En fait, son froncement de sourcils le fit pour lui. Celui qui signifiait mot pour mot: bien-sûr-qu'est-ce-que-c'est-que-cette-question-?
"Et lui, il t'aime encore?" vérifia Lexie.
Il soupira. Il ne la connaissait pas depuis longtemps, mais suffisamment pour savoir que quand elle avait une idée en tête, elle ne l'avait pas ailleurs. Alors il la laissa terminer.
"Alors c'est génial!" en conclut-elle. Il ne reste plus qu'à mettre le feu aux poudres!"
Et puis elle s'éloigna brusquement vers la sortie.
"Et après on dit que les femmes sont compliquées!" lança-t-elle juste avant de disparaître dans le froid.
"Elle va chez lui?" fit Danny, presque incrédule en se levant.
"Non! Laisse-la faire!" l'arrêta Val, qui prenait là la parole pour la première fois.
Danny la fusilla du regard quand il réalisa qu'elle le retenait par le bras. "Lâche-moi."
Mais elle soutint son regard et ne bougea pas d'un pouce.
"J'y vais, moi", les prévint Anna en s'élançant à la poursuite de Lexie, un peu réticente à laisser son amie seule avec Danny, mais persuadée qu'elle faisait là le bon choix.
Quand la porte du bar se referma sur elle, Val consentit à lâcher le bras de Danny.
"Pourquoi tu as rien dit, jusque là?" lui reprocha-t-il.
"J'en sais rien. A ton avis?" lui demanda-t-elle, visiblement vexée par la question. "Peut-être que j'en ai rien à faire, de toi? Et de Don? Peut-être que si je suis là depuis le début, c'est juste parce que j'ai rien d'autre à faire de mon temps libre?"
Danny ferma les yeux. Comme si ça pouvait l'aider à effacer ce qu'il lui avait dit. Il l'avait blessé. Et il s'en voulait. Pourquoi fallait-il que tout lui échappe, comme ça?
"Je te demande pardon", murmura-t-il sans pouvoir la regarder dans les yeux.
"Je t'en veux pas, voyons", lui assura-t-elle en reprenant sa place au comptoir. "Tu voulais parler? Je suis là, je t'écoute."
Il reprit sa place, à côté d'elle. Après quelques secondes silencieuses, il s'élança: "Tu crois que lui et moi... c'est encore possible?"
"Bien sûr."
Il attendit. C'était lui, ou elle était vraiment avare de bons conseils, aujourd'hui?
"C'est une question de temps", finit-elle par lui dire, quand elle se rendit compte que c'était toujours à elle de parler.
"Je sais, c'est ce que tu dis tout le temps."
"Parce que c'est bien souvent le cas", se justifia-t-elle. "Qu'est-ce que vous avez fait, pendant presque deux ans? Vous avez réussi à garder votre secret. A vivre votre amour malgré tout les risques que ça comportent. Malgré ce que monde autour de vous pourrait en penser. Alors pourquoi ça ne pourrait pas continuer?"
Danny l'observa. C'était à son tour de l'écouter parler, sans rien dire. Elle avait mis le temps, mais maintenant qu'elle était lancée, elle faisait elle-même les questions et les réponses.
"Laissez faire un peu le temps, et vous pourrez repartir comme avant. Crois-moi. Il viendra bien un jour où vous n'aurez plus besoin de vous planquer pour vivre heureux, ensemble."
"Utopie", affirma-t-il.
"Patience", rectifia-t-elle.
Il lui sourit, mais cette fois l'amertume s'était envolée. Il y avait juste de l'espoir. L'espoir qu'elle disait vrai.
"Toi qui connais bien Lexie. Qu'est-ce que tu crois qu'elle va faire?"
"Des étincelles", lui assura Val en lui rendant son sourire. "Mais c'est certainement ce dont vous avez besoin."

_________________
Les Experts: Manhattan / éTiNceLLes (slash) - Page 2 Remban10
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.csi-fanfics.com/
Lexie
Balle Rebondissante
Lexie

Nombre de messages : 644
Age : 35
Date d'inscription : 31/05/2006

Les Experts: Manhattan / éTiNceLLes (slash) - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Les Experts: Manhattan / éTiNceLLes (slash)   Les Experts: Manhattan / éTiNceLLes (slash) - Page 2 EmptyJeu 18 Jan - 20:45

Citation :
"Toi qui connais bien Lexie. Qu'est-ce que tu crois qu'elle va faire?"
"Des étincelles", lui assura Val en lui rendant son sourire. "Mais c'est certainement ce dont vous avez besoin."

Mr.Red Mr.Red Mr.Red Mr.Red

Don accroche toi, j'arrive.

Que dire à part 10/10 clap clap clap clap

D'ailleurs où est la suite?


Ce chapitre est une petite merveille, je crois que c'est celui que je préfère
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://metamorfose.site.voila.fr/index.html
Annabe
Miss éTinCeLLes!!
Annabe

Nombre de messages : 222
Age : 29
Date d'inscription : 24/10/2006

Les Experts: Manhattan / éTiNceLLes (slash) - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Les Experts: Manhattan / éTiNceLLes (slash)   Les Experts: Manhattan / éTiNceLLes (slash) - Page 2 EmptyJeu 18 Jan - 21:01

10/10 10/10 10/10
clap clap clap clap clap

J'adore ma Val! Magnifique chapitre!

J'ai hâte de voir Lexie faire des étincelles, ça risque d'être... magique!

Alors, s'il te plaît, mets très vite la suite!

(commentaire très plat oui, moi pas être très sinpirée ce soir désolée)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
lagentillefan
La fleur la plus bleue de toutes les fleurs bleues du monde
lagentillefan

Nombre de messages : 2966
Age : 37
Localisation : à supplier l'inspiration
Date d'inscription : 22/09/2005

Les Experts: Manhattan / éTiNceLLes (slash) - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Les Experts: Manhattan / éTiNceLLes (slash)   Les Experts: Manhattan / éTiNceLLes (slash) - Page 2 EmptyVen 19 Jan - 1:55

bon,me voilà avec mes commentaires super courts!!(et oui,championne du monde sur ce coup-là!!Enfin...Pas tout le temps...Bref.)
Très chouette chapitre!!Allons Danny,faut pas se laisser abattre!Nos trois "Anges" vont arranger tout ça...Mais je me demande ce qu'a Lexie en tête...
Alors,la suite en vitesse Valm(non,ne me botte pas le train pour avoir osé dire ça lol! )

_________________
Les Experts: Manhattan / éTiNceLLes (slash) - Page 2 Csimia10
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
millie8
CSI niveau 3
millie8

Nombre de messages : 442
Age : 34
Localisation : Toujours là où il faut quand il faut (enfin presque...)
Date d'inscription : 13/06/2006

Les Experts: Manhattan / éTiNceLLes (slash) - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Les Experts: Manhattan / éTiNceLLes (slash)   Les Experts: Manhattan / éTiNceLLes (slash) - Page 2 EmptyVen 19 Jan - 22:47

victoire Vive les Don's Angels victoire
pompom Super Lexie va tout arranger pompom
bong Aller vite je veux savoir ce qui va se passer bong
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
valm.csi
Expert


Nombre de messages : 3399
Age : 39
Date d'inscription : 05/07/2005

Les Experts: Manhattan / éTiNceLLes (slash) - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Les Experts: Manhattan / éTiNceLLes (slash)   Les Experts: Manhattan / éTiNceLLes (slash) - Page 2 EmptyLun 22 Jan - 17:47

Chapitre 8

Il se serait cru au beau milieu d'une tribu africaine lors d'une cérémonie rituelle destinée à réveiller les esprits des morts. Un tam-tam incessant résonnait dans tout l'immeuble. Et c'était avec sa porte que le grand manitou avait décidé de jouer sa musique assourdissante et endiablée.
Il ouvrit brusquement. Peu importe qui ça pouvait être, il fallait que ça s'arrête.
Et là, sur le seuil, il vit ses deux anges. Anna, un peu en retrait, avec sur le visage une expression mi-agacée, mi-embarrassée. Et Lexie face à lui, qui se massait la main droite avec dans le regard une lueur déterminée.
"Flack Junior, il faut que tu m'aides à comprendre certaines choses, parce qu'elles m'échappent totalement", dit-elle en entrant à l'intérieur de l'appartement sans se faire prier.
Suivie par Anna, qui le salua discrètement.
Il resta là quelques secondes, appuyé à la porte ouverte. Elles avaient parlé à Danny. Ça ne faisait aucun doute. En deux semaines, il avait lui aussi trouvé en elles ses anges. Ou plutôt ses petites bonnes fées, armées d'arcs et de flèches... Et même s'il ne les avait pas envoyées lui-même, au fond il avait sûrement espéré qu'elles puissent l'aider à sauver ce qui pouvait encore l'être.
Il referma enfin la porte, la faisant claquer avec toute la rage qu'il tentait de contenir en lui. Et les rejoignit sans se presser au milieu du living.
En voyant la tête de Lexie, il se dit qu'il allait passer un sale petit quart d'heure.
Chacun son tour, pensa-t-il.
Il sourit alors amèrement. Comme si le fait de jeter Danny hors de chez lui avait été une partie de plaisir...
"Comment se fait-il", commença Lexie avec la gravité d'un mathématicien énonçant une énigme scientifique, "que deux êtres que tout attire en viennent à se déchirer de cette façon?"
"Il ne t'est pas venu à l'idée que c'était pas tes affaires?" lui demanda Don.
Lexie ouvrit des yeux ronds comme des soucoupes et jeta un regard à Anna, qui lança: "Visiblement, non."
"Pas une seule seconde", confirma Lexie en reportant toute son attention sur Don. "Alors? Explique!"
"Pourquoi? Rien de ce que je pourrais dire ne te fera changer d'avis. Tu es venue pour m'annoncer que j'ai fait une erreur? Alors vas-y. Défoule-toi", lui répondit-il, froidement.
"Non. Je ne suis pas là pour t'attirer encore plus vers le bas", lui fit-elle savoir, en secouant la tête de droite à gauche. "Parce que je crois que de toute façon, c'est pas vraiment possible. Si je suis là, c'est parce que tu fais souffrir une personne que j'estime énormément. Et ça, j'ai vraiment du mal à l'accepter."
"Tu vas devoir faire avec."
"Arrête, je t'en prie. Tu n'y arriveras pas toi-même", sourit-elle avec un attendrissement feint.
Il y eut un silence. Don et Lexie se fusillaient tous les deux du regard. Anna les observaient tour à tour, très peu encline à intervenir pour l'instant. Apparemment, ils ne semblaient pas encore prêts à se sauter à la gorge. Alors le mieux était encore de rester là, de se fondre dans le décor, si possible, et d'attendre un peu que la situation se dénoue.
S'il le fallait, elle calmerait le jeu elle-même.
"Tu gâches la plus belle chose qui te soit arrivée", lui reprocha Lexie.
Don fronça les sourcils, perplexe: "Dis-moi, depuis combien de temps on se connaît?"
"Deux semaines."
"Et tu crois que ça suffit pour savoir ce qui m'est arrivé de plus beau dans la vie?"
"Non. Mais Danny m'a énormément parlé de toi. Et toi", lui apprit-elle en insistant bien, "tu es ce qui lui arrivé de meilleur."
Ce qui était sûr, c'est qu'elle n'était pas là pour débattre de la limite qu'elle ne devait pas franchir, afin de savoir jusqu'à quel point elle pouvait se mêler de leurs affaires. Elle était en plein dedans.
"De quel droit tu le jettes, comme ça?" siffla-t-elle.
"Est-ce que tu as la moindre idée", dit-il en s'approchant plus près d'elle, "de ce qu'on peut ressentir quand on te plante uniquement parce que tu aimes quelqu'un que tu ne devrais pas aimer?"
"Non", dit-elle calmement, en soutenant sans faillir son regard bleu glacial. "Absolument pas."
Cependant, elle devinait qu'une fissure était en train de se créer. Et ça, c'était bon. Très bon pour elle, et surtout pour lui. Elle adorait vraiment ces moments-là.
"Je ne vais pas te dire que je peux comprendre ce que tu ressens, parce que c'est faux. Je voudrais seulement que tu me dises à quoi ça t'avance, de le laisser tomber. De quoi tu as peur, Flack Jr?!" demanda-t-elle en haussant le ton. "Tu l'aimes, je le sais! Et lui, il t'aime encore plus! Qu'est-ce qui te donne le droit de lui faire ça?"
Don souleva son t-shirt et découvrit ainsi sa blessure au ventre. Il ne lui montrait pas seulement une plaie suturée, provoquée par une lame de couteau, qui lui avait transpercé la chair et avait faillit le faire se vider de son sang. Il lui rappelait surtout qu'il avait été à peu de chose d'y rester. Et qu'il aurait même du y rester, s'il n'avait pas pu se défendre, ou bien si elles, ses anges, n'avaient pas été là.
C'est ça, qui lui donnait le droit de décider ce qu'il voulait faire du reste de sa vie. Et avec qui il voulait la vivre.
"Et à toi, qu'est-ce qui te donne le droit de venir jusqu'ici pour me dire ce qui est le mieux pour moi, et pour Danny?" lui demanda-t-il avec une colère brisée par la souffrance.
Lexie posa sa main sur celle de Don et renifla bruyamment, comme si elle cherchait à contenir ses larmes.
Ce qui surprit Anna.
Elle vit ensuite son amie inciter le détective à remettre son t-shirt en place, non pas seulement pour cacher sa blessure, mais pour lui faire comprendre qu'il valait mieux oublier un peu le passé, afin de se concentrer sur l'avenir.
"Mais tu comprends pas que tous les deux, vous devriez traverser ça ensemble? Tu ne crois pas que vous devriez affronter la réalité une bonne fois pour toute?" dit-elle d'une voix forte, dans laquelle perçait toute son émotion. "Tu t'es fait tabasser parce que tu es pédé? Oui! Et alors!? Avant ça, les rumeurs courraient, sur votre compte! Maintenant c'est pire!"
Sa colère prenait peu à peu le dessus. Don ferma les yeux, et fit mine de se détourner d'elle. Non pas qu'il ne la croyait pas, ou qu'il ne voulait plus l'écouter. C'était seulement parce que c'étaient des vérités difficile à entendre. Difficiles, mais nécessaires. Et Lexie ne comptait pas s'arrêter là:
"Et ne crois surtout pas que c'est plus facile pour Danny que pour toi! Il ne te l'a sûrement pas dit, mais notre fameux plan est loin d'être aussi parfait qu'il en a l'air. Si tu avais une idée de tous les regards suspicieux, et de toutes ces petites réflexions pitoyables qu'il doit affronter chaque jour au labo ou sur le terrain, je t'assure que tu regretterai déjà ta décision!"
Silence. Don s'éloigna un peu d'elle, pour aller s'asseoir sur l'accoudoir du canapé. La douleur était atroce. Mais celle de l'âme surpassait celle du corps. Pourquoi Danny ne lui avait pas parlé de ça? Est-ce que ça aurait changé quelque chose?
"J'ai vu deux de tes collègues prendre un pari sur vous!" en rajouta Lexie. "Crois-moi, ça devient vraiment malsain, cette histoire! Il faut absolument que ça s'arrête… tu m'entends?!" s'emporta-t-elle alors qu'elle n'obtenait toujours aucune réponse.
"Lexie…" intervint Anna.
"Don!" le supplia-t-elle, les larmes aux yeux, comme si elle n'avait pas entendu son amie. "Mais qu'est-ce que vous croyez, à la fin? Que personne ne sera là pour vous soutenir?"
Là, il baissa la tête et se couvrit le visage avec sa main. Pourquoi? Pourquoi avait-il fallu en arriver là?
"Danny a besoin de toi!!" explosa finalement Lexie.
Là, elle le vit se mettre à pleurer, mais avec retenue. Comme un homme. Elle vit une larme couler sur sa joue. C'est à cet instant qu'Anna se plaça juste devant elle.
"Ça suffit, Lex", lui murmura-t-elle. "Je crois qu'il a compris."
Les deux jeunes femmes restèrent face-à-face de longues secondes, à laisser retomber la pression. Anna tenta de capter le regard de sa collègue, et quand elle y parvint finalement, elle lui sourit.
Alors Lexie lui rendit son sourire, et acquiesça. Ensuite elle se mit en marche, direction la sortie, et s'en alla sans se retourner.
Anna prit une profonde inspiration, qu'elle expira longuement, et se retourna pour se retrouver face à Don. Il avait enlevé sa main de son visage, mais baissait toujours la tête. Il ne pleurait déjà plus, mais quelques larmes coulèrent encore le long de ses joues, pendant quelques minutes.
Elle lui prit doucement la main et attendit.

_________________
Les Experts: Manhattan / éTiNceLLes (slash) - Page 2 Remban10
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.csi-fanfics.com/
Annabe
Miss éTinCeLLes!!
Annabe

Nombre de messages : 222
Age : 29
Date d'inscription : 24/10/2006

Les Experts: Manhattan / éTiNceLLes (slash) - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Les Experts: Manhattan / éTiNceLLes (slash)   Les Experts: Manhattan / éTiNceLLes (slash) - Page 2 EmptyLun 22 Jan - 19:05

10/10 10/10 10/10 10/10 10/10

Bravo Lex, ça c'est bien envoyé! Et bravo Val, tu nous utilises si bien Mr.Red
Ce chapitre était vraiment magnifique, fort en émotions, en paroles puissantes bien que blessantes. Oui, puissantes parce que pleines de vérité. Encore une fois, tu montres le pouvoir des mots. Non seulement ceux de Lex qui atteignent Don droit au coeur. Mais aussi tes mots à toi qui m'atteignent moi, droit au coeur.
J'adore, c'est divin! Sudimaparque! (mon mot inventé Mr.Red )

love love love love

Vivement la suite! Et merci pour la fin et ce qui va venir! J'adore aussi le sourire que j'échange avec Lex, ça c'est de l'amitié! Wink
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Lexie
Balle Rebondissante
Lexie

Nombre de messages : 644
Age : 35
Date d'inscription : 31/05/2006

Les Experts: Manhattan / éTiNceLLes (slash) - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Les Experts: Manhattan / éTiNceLLes (slash)   Les Experts: Manhattan / éTiNceLLes (slash) - Page 2 EmptyLun 22 Jan - 19:55

Je suppose que vous avez fait un pari, non? Le but c'est quoi? Pour gagner il faut arriver à me couper la chique?
Et bien réjouissez vous mesdemoiselles, c'est chose faite. Et deux fois en 24h, croyez moi ça tient du record.


Val, ma Grenouille d'amour ce chapitre est d'une perfection parfaite et entre dans le top trois tout de suite derrière celui qui le précède.

J'aime cette fic, j'en aime chaque chapitre, chaque mot... love


Vivement la suite
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://metamorfose.site.voila.fr/index.html
millie8
CSI niveau 3
millie8

Nombre de messages : 442
Age : 34
Localisation : Toujours là où il faut quand il faut (enfin presque...)
Date d'inscription : 13/06/2006

Les Experts: Manhattan / éTiNceLLes (slash) - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Les Experts: Manhattan / éTiNceLLes (slash)   Les Experts: Manhattan / éTiNceLLes (slash) - Page 2 EmptyLun 22 Jan - 20:18

clap clap clap clap clap clap clap clap clap clap


Citation :
Je suppose que vous avez fait un pari, non? Le but c'est quoi? Pour gagner il faut arriver à me couper la chique?
Et bien réjouissez vous mesdemoiselles, c'est chose faite. Et deux fois en 24h, croyez moi ça tient du record.

Toutes mes félicitations VaL tu nous a fait un exploit à ton tour pompom

C'était magnifiquement sublissime (c'est pas français je sais What a Face ) love love love love

Bon maintenant que La tornade Lex est passée que va--il arriver?

VAAAAL Réponds! Mr.Red
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
lagentillefan
La fleur la plus bleue de toutes les fleurs bleues du monde
lagentillefan

Nombre de messages : 2966
Age : 37
Localisation : à supplier l'inspiration
Date d'inscription : 22/09/2005

Les Experts: Manhattan / éTiNceLLes (slash) - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Les Experts: Manhattan / éTiNceLLes (slash)   Les Experts: Manhattan / éTiNceLLes (slash) - Page 2 EmptyMar 23 Jan - 3:24

et bien!Lexie ne fait pas les choses à moitié...Et elle a eu bien raison!!! salut
Donc,maintenant,j'aimerais voir ce qui va en découler...Don une suite vite vite si possible Mr.Red

_________________
Les Experts: Manhattan / éTiNceLLes (slash) - Page 2 Csimia10
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
valm.csi
Expert


Nombre de messages : 3399
Age : 39
Date d'inscription : 05/07/2005

Les Experts: Manhattan / éTiNceLLes (slash) - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Les Experts: Manhattan / éTiNceLLes (slash)   Les Experts: Manhattan / éTiNceLLes (slash) - Page 2 EmptyMar 23 Jan - 20:49

Chapitre 9

Les cernes, sous ses yeux légèrement rougis, trahissaient sa grande fatigue. C'est à peine s'il avait la force de parler. Après avoir subi les foudres de la furie, miss Lexie King, contre laquelle il avait vainement tenté de se défendre, Don paraissait vraiment au bout du rouleau.
Parce qu'avant ça, il y avait eu le choc de l'agression, brutale et violente, injuste et ignoble, puis son séjour à l'hôpital, à devoir gérer son invalidité, sa douleur, son visage abîmé, les questions de son père, de ses collègues, à propos des rumeurs, et puis les doutes et enfin leur hypocrisie. Tout ça l'avait peu à peu brisé.
Et tout ça lui était arrivé pour une simple et unique raison. Parce qu'il aimait Danny. Parce qu'ils étaient devenus un peu plus que les meilleurs amis du monde. Sans le vouloir. Mais sans pouvoir l'empêcher non plus. Parce que quelque part, aussi, ils étaient heureux ensemble. A tel point qu'il leur était arrivé d'en oublié toute prudence, au moins une fois. Un geste, un regard, un sourire ou seulement quelques mots avaient du les trahir. Il suffisait de si peu de choses pour lancer une rumeur. Et de touts petits riens pour qu'elle se propage.
Jusqu'au crash.
Laisser tomber Danny avait été pour Don une façon de tourner le dos à tout ça. Une façon d'éloigner sa peur, sa colère, et ses doutes. C'était sûrement devenu pour lui la seule solution pour repousser le mal qu'il avait du affronter du jour au lendemain. Et par-dessus tout de protéger Danny de celui dont il pouvait se retrouver à son tour la victime.
Malheureusement, ça avait déjà commencé.
Tout s'était passé si vite.
Assis maintenant l'un à côté de l'autre sur le canapé, ils ne se regardaient pas. Don fixait un point invisible quelque part sur le sol en face d'eux, et Anna ne quittait pas des yeux sa main, serrée dans la sienne.
Il ne devait pas très bien dormir, ces derniers temps. Malgré tous les médicaments qu'il prenait, il souffrait presque sans arrêt, et trouver le repos s'avérait impossible. Aussi bien physiquement que moralement. Tout le temps qu'il était supposé passer à se détendre, et dormir, il le passait à ruminer de bien sombres pensées.
"J'espère que tu ne lui en voudras pas trop", intervint finalement Anna.
Il secoua la tête, lentement.
"Pourquoi je lui en voudrais", murmura-t-il.
Leurs regards se croisèrent. Elle vit alors dans ses yeux une lueur lointaine. Comme une flamme qui ne semble jamais vouloir s'éteindre, aussi faible puisse-t-elle devenir. Elle était semblable à une étincelle de rage. Celle d'un homme à terre qui n'a pas encore abandonné la bataille.
Elle lui sourit, et il lui serra la main un peu plus fort.
"Elle m'a dit tout ce que j'avais besoin d'entendre", lui assura-t-il. "Ça fait mal, mais au point où j'en suis..."
Il soupira, longuement, et se remit à observer le vide en face d'eux. Quand il réalisait où il en était, à présent, il se disait qu'il était vraiment très loin de l'endroit où il voulait être.
"Tu sais", reprit Anna, doucement, "si un jour il m'arrivait de me retrouver dans la même situation que toi, je me sentirais vraiment perdue, moi aussi."
Après un silence, elle poursuivit: "Lexie a été dure avec toi, mais ça ne veut pas dire qu'elle est indifférente à ton malheur. Elle sait que tu souffres, et que tu es complètement déboussolé, en ce moment. C'est d'ailleurs pour ça qu'elle pense que c'était peut-être pas le moment de prendre une décision aussi radicale."
"Mais toi?" voulut-il savoir en la regardant de nouveau droit dans les yeux. "Tu en penses quoi?"
"Je pense..." commença-t-elle après quelques secondes de réflexions, "que toi et Danny vous avez assez de volonté et de courage pour affronter la situation. Seulement, il va falloir unir vos forces", le prévint-elle. "Parce que ce sera long et extrêmement difficile de vous imposer tels que vous êtes, et d'assumer... votre amour. Tu comprends?"
Il acquiesça. Sans un mot. Anna lui demanda alors: "Tu crois pas que ça en vaut la chandelle?"
Mais là, le temps fut comme suspendu.
Car c'était justement de ça qu'il était question. Leur amour était-il de taille à surmonter cette épreuve? Est-ce que ça valait vraiment la peine de se battre chaque jour, de souffrir, pour préserver un amour qui ne tiendrait peut-être pas la distance?
"Je suis flic, Anna. Tu sais bien comment ça se passe."
"Je sais, oui."
A son tour, Don baissa les yeux pour contempler sa main dans celle de son ange. Sa présence lui faisait un bien incroyable. Après celle de Danny, qu'il avait tout fait pour l'éloigner de lui, et celle de Lexie, qui lui avait crié haut et fort tout ce qu'il ne voulait pas entendre, Anna lui tendait une main compatissante et lui prêtait une oreille attentive.
"J'ai pas envie de devenir un exemple, ou un symbole pour les minorités. Encore moins une cible, ou une victime. Je veux seulement rester... un flic. Celui que j'ai été et que j'ai toujours voulu être."
"Je comprends", lui assura-t-elle.
"Et Danny, tu crois qu'il peut comprendre ça?"
"Bien sûr. Lui non plus ne veut pas devenir... un phare dans la nuit. En fait..."
Elle s'assit de côté sur le canapé pour faire face à Don. Elle prit ses deux mains dans les siennes et plongea son regard aux reflets émeraudes dans le sien. "Je crois qu'il faut seulement mettre les choses au clair, une bonne fois pour toute. Ensuite vous pourrez récupérer au moins un semblant de vie. Vous pourrez vous réapproprier votre vie privée, tu vois ce que je veux dire?"
Il sourit. Peut-être n'avait-il jamais été aussi malheureux. Mais il n'en oubliait pas pour autant de ne pas se laisser abattre. La petite lueur au fond de ses yeux vacillait, mais elle brillait toujours.
"Quoi?" fit-elle, perplexe.
"C'est déjà pas facile à dire, ça va vraiment être compliqué à faire."
Elle se mit à rire. D'abord surprise par ce qu'il venait de lui dire. Ensuite parce que ça la soulageait qu'il se moque gentiment d'elle. Certainement parce que tant qu'il gardait un peu d'humour, ça voulait dire qu'il gardait aussi l'espoir.
"Mais", vérifia-t-elle cependant: "Tu vas le faire? Vous allez le faire tous les deux, pas vrai?"
"J'en sais rien", lui avoua alors Don.
C'était peut-être pas non plus le moment pour prendre ce genre de décision. Et pour tourner complètement le dos au chemin qu'il avait décidé de prendre quelques heures plus tôt. Il fallait qu'il s'arrête un peu pour réfléchir.
C'est pas avec un tas de bons conseils qu'on peut franchir un mur.
Lui et Danny devaient se parler. Se mettre d'accord. Mais pour ça, il fallait qu'ils se retrouvent. Et Don ne se sentait pas prêt à l'affronter pour le moment.
C'est à peu près à ce moment-là que le bipper d'Anna émit un son perçant. Elle jeta un oeil au numéro inscrit, et dit: "Je dois y aller, Don. Je suis vraiment désolée, c'est une urgence."
Il se leva et elle l'imita aussitôt. Ils se dirigèrent ensuite vers la porte.
"En tout cas, vous avez le soutien des drôles de dames, vous le savez, ça?" lui rappela Anna. "Peu importe ce que vous décidez, d'ailleurs..."
"Entendu", lui répondit Don avec un sourire.
L'un en face de l'autre, sur le seuil de l'entrée, ils s'échangèrent un dernier long regard. Il passa alors son bras gauche sur les épaules de la jeune femme et l'approcha de lui. Prenant bien garde à ne pas lui faire mal Anna l'entoura de ses bras et l'étreignit tendrement.
"Si tu veux parler, tu m'appelles, d'accord?"
"Promis", lui souffla Don. "Merci, Anna."
"Il y a pas de quoi..."
"Dis à Lexie qu'elle a été parfaite."
Elle lui caressa le dos. Qu'est-ce que Danny avait de la chance d'avoir un homme comme lui. Il ne fallait pas qu'il le lâche.
"Et dis à Val que... je lui fais confiance, quand elle dit que tout n'est qu'une..."
"... question de temps", terminèrent-ils ensemble avant de reprendre leur distance, le sourire aux lèvres.
"Je leur dirai. Et pour Danny, pas de message?"
"Je m'en charge."
Ils se dirent au revoir d'un signe de la main, le coeur plus léger, se quittant à l'endroit même où quelques instants plus tôt les hostilités avaient commencé.

________________
Merci ma Pioutch! ça le fait grââââve!!! Mr. Green Wink

_________________
Les Experts: Manhattan / éTiNceLLes (slash) - Page 2 Remban10
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.csi-fanfics.com/
Lexie
Balle Rebondissante
Lexie

Nombre de messages : 644
Age : 35
Date d'inscription : 31/05/2006

Les Experts: Manhattan / éTiNceLLes (slash) - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Les Experts: Manhattan / éTiNceLLes (slash)   Les Experts: Manhattan / éTiNceLLes (slash) - Page 2 EmptyMar 23 Jan - 21:02

j'ai mon top trois j'en démords pas. et celui là vient de se classer direct derrière ses deux prédécesseurs. tu peux toujours essayer de modifier mon top trois mais tu vas avoir du mal je crois.
Rien que ces trois chapitres se suffisent à eux mêmes. Tout est dit, sous entendu de façon absolument parfaite. Les émotions sont toujours présentes et aussi bien retranscrites. Je sais pas comment tu vas pouvoir t'améliorer après ça, tu arrives déjà à nous faire sourire, pleurer, rire dans un seul et même chapitre et c'est vraiment vraiment vraiment génial.

Mon Ange je ne sais pas si tu te rends bien compte du talent que tu as et du pouvoir que tu donnes aux mots. C'est vraiment impressionnant.

Citation :
"Dis à Lexie qu'elle a été parfaite."
Garce mais parfaite, c'est tout à fait moi Mr. Green
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://metamorfose.site.voila.fr/index.html
valm.csi
Expert


Nombre de messages : 3399
Age : 39
Date d'inscription : 05/07/2005

Les Experts: Manhattan / éTiNceLLes (slash) - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Les Experts: Manhattan / éTiNceLLes (slash)   Les Experts: Manhattan / éTiNceLLes (slash) - Page 2 EmptyMar 23 Jan - 21:17

Fiou! triste triste triste Merci Lexie d'amour! bizz Je vais quand même essayer de te le faire changer, ce top 3, hein? J'adore les défis! boxe

_________________
Les Experts: Manhattan / éTiNceLLes (slash) - Page 2 Remban10
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.csi-fanfics.com/
millie8
CSI niveau 3
millie8

Nombre de messages : 442
Age : 34
Localisation : Toujours là où il faut quand il faut (enfin presque...)
Date d'inscription : 13/06/2006

Les Experts: Manhattan / éTiNceLLes (slash) - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Les Experts: Manhattan / éTiNceLLes (slash)   Les Experts: Manhattan / éTiNceLLes (slash) - Page 2 EmptyMar 23 Jan - 22:06

clap clap clap clap clap clap clap clap clap clap clap clap clap clap
victoire victoire victoire victoire victoire victoire victoire victoire
love love love love love love love love
pompom pompom pompom pompom
flower flower


A force, moi plus avoir de mots pour te dire combien c'est... ( et plus parler, écrire,penser français aussi Rolling Eyes )Bref, je vais éviter de m'enfoncer et me contenter de te réclamer la suite!!!!!!!


bong Vite VaLmOuNeTTe La SUITE bong
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Annabe
Miss éTinCeLLes!!
Annabe

Nombre de messages : 222
Age : 29
Date d'inscription : 24/10/2006

Les Experts: Manhattan / éTiNceLLes (slash) - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Les Experts: Manhattan / éTiNceLLes (slash)   Les Experts: Manhattan / éTiNceLLes (slash) - Page 2 EmptyMar 23 Jan - 22:27

valm.csi a écrit:
L'un en face de l'autre, sur le seuil de l'entrée, ils s'échangèrent un dernier long regard. Il passa alors son bras gauche sur les épaules de la jeune femme et l'approcha de lui. Prenant bien garde à ne pas lui faire mal Anna l'entoura de ses bras et l'étreignit tendrement.

love love love love
Phénomène reproduit une nouvelle fois: Anna elle a plus aucun mot.

Mon Dieu... ce chapitre est... est... il est... et puis... 10/10

Je suis toujours aussi bluffée par ton talent. C'est vraiment hallucinant de pouvoir donner à tes mots un tel pouvoir, d'avoir un tel pouvoir sur eux et sur l'impact qu'ils ont sur nous. Cest tout simplement divin et je ne e remercierai jamais assez pour ça.
J'en pleure punaise! Merci!

Je t'aime bizz
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




Les Experts: Manhattan / éTiNceLLes (slash) - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Les Experts: Manhattan / éTiNceLLes (slash)   Les Experts: Manhattan / éTiNceLLes (slash) - Page 2 Empty

Revenir en haut Aller en bas
 
Les Experts: Manhattan / éTiNceLLes (slash)
Revenir en haut 
Page 2 sur 3Aller à la page : Précédent  1, 2, 3  Suivant
 Sujets similaires
-
» Les Experts Manhattan - Love me please love me - Mac/Don - G
» Les Experts Manhattan - Il y a des moments si merveilleux - Don/Danny- G
» Les experts Manhattan - Joue pas - Don/Dany - G
» ****Les Experts Manhattan****
» Les Experts Manhattan - Parce que c'est toi - Danny/Lindsay - G

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Les Experts: Miami :: Fanfictions :: Fanfics LES EXPERTS-
Sauter vers: