Forum sur la série Les Experts: Miami
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  S'enregistrerS'enregistrer  GroupesGroupes  Connexion  

Partagez | 
 

 ma fic de Miami!!!

Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2  Suivant
AuteurMessage
Davidfan°1
Enquêteur
avatar

Nombre de messages : 509
Age : 38
Localisation : In the city of blinding lights
Date d'inscription : 14/01/2007

MessageSujet: ma fic de Miami!!!   Ven 16 Fév - 1:34

--------------------------------------------------------------------------------

voilà, je me lance!
c'est une fic qui se situe vers le début de la saison 2 ( donc il y a Tim Speedle au lieu de Ryan Wolfe!!)
c'est une fic qui m'a été inspiré par l'épisode 1X24 ( "les fugitifs" ou "Body Count"!!)
je vous demanderez de l'indulgence, c'est ma première, mais j'accepterais toutes vos critiques de bon coeur!!!

Disclaimer: les personnages de CSI Miami ne m'appartiennent pas, je leur fait du mal, que pour le plaisir!! Wink
Ship: Horatio/ Yelina ??

-1-

Tôt le matin, Horatio traversait le hall d’entrée du quartier général de la police scientifique de Miami. Son téléphone retentit dans sa poche, lorsqu’il appuya sur le bouton de l’ascenseur.
- Horatio Caine!
-Horatio, c’est Yelina, on a retrouvé le corps d’une fillette, sur le terrain de golf de Bayshore, près de l’étang.
Horatio n’eut pas le temps de répondre, que les portes de l’ascenseur s’ouvrirent et laissèrent apparaître le lieutenant Salas.
Horatio lui sourit, entra dans l’ascenseur et referma son téléphone, Yelina fit de même.
-J’essaye de te joindre depuis un quart d’heure! Le personnel de nettoyage de Bayshore a trouvé le corps il y a une demi-heure.
Horatio eut une expression vraiment confuse:
-Je suis désolé, je suis parti très tôt ce matin, il fallait que je réfléchisse…
-Je pense savoir à quoi…on en reparlera plus tard, lui répondit-elle, visiblement vexée.
J’ai prévenu Eric et Calleigh, Alexx et Tim sont déjà sur place.
-Dans ce cas allons-y! Répondit-il en rouvrant les portes de l’ascenseur.


Le Hummer du Lieutenant Caine vint se garer sur le parking du golf. Tout près des voitures de patrouille, ainsi que des véhicules de la police scientifique déjà présents.
Yelina et Horatio descendirent, ce dernier pris sa mallette dans le coffre. Le lieutenant Salas se dirigea vers l’équipe de nettoyage, qui s’entretenait avec des policiers en uniforme. Il s’agissait de deux hommes en blouse aux origines portoricaines.
Horatio, quant à lui, souleva le ruban qui délimitait la scène de crime et s’approcha doucement du médecin légiste.
Le petit corps inerte de la jeune victime, se trouvait sur le court de golf, a mi-chemin entre l’étang et une petite cabane, qui devait servir à l’entretien. Tim Speedle photographiait l’extérieur du petit bâtiment.
-Bonjour Alexx, alors qu’est ce que tu peux me dire? Lui demanda-t-il tout en enlevant ses lunettes de soleil.
-Bonjour Horatio, la pauvre enfant est morte il y a seulement quelques heures, sûrement par strangulation. Il semblerait qu’elle est également subie une agression sexuelle, car ses habits sont mal boutonnés. Mais j’en saurais plus après l’autopsie.
-Je vois, comme si on avait voulu la rhabiller dans la précipitation.
-Peut-être.
-On connaît son identité?
-Non on ne la pas encore identifiée.
-D’accord, dis-moi Alexx, ce sont des poils, là, tout près d’elle?
Alexx se rapprocha et pris l’indice entre ses doigts gantés et en conclut:
-Je les avais remarqués, en fait je crois que ce sont des cheveux, sûrement les siens, je vous le confirmerais.
Le regard d’Horatio se figea.
-Alexx, s’il te plait, peux-tu lui tourner la tête?
Le médecin légiste s’exécuta sans trop comprendre.
-Comme ça?
Horatio s’accroupit près du corps.
-Oui, merci. Regardes Alexx, on dirait que le tueur à tenter de lui couper les cheveux, lui répondit-il en désignant deux trous dans la chevelure de la fillette.
-C’est vrai, ça explique les petits cheveux, il a commencé par la nuque.
L’expression d’Horatio était de plus en plus inquiétante.
-Alexx, tu dis que ses vêtements sont mal mis.
-Oui regardez, son pantalon, les boutons de la braguette ne sont pas mis comme il faut.
-Tu as raison, et ce sont des vêtements masculins.
Le regard d’Horatio devint de plus en plus sombre.
-Vous allez bien?
-Oui, merci Alexx, je te retrouve plus tard pour l’autopsie.
Il se releva brusquement et s’approcha à grands pas du lieutenant Salas qui interrogeait toujours les témoins.
- Horatio, je te présente les frères Velasquez: Enrique et Felipe. Ils ont découvert le corps à sept heures et quart…
-Bonjour Messieurs.Yelina, je peux te parler un instant? Excusez-nous messieurs…
-Bien sûre, que se passe-t-il?
Tous deux s’éloignèrent de la scène de crime.
-Yelina, je veux que tu retournes au bureau, pour trouver qui est la victime.
-Je vais chercher dans le fichier des personnes disparues.
-Je veux aussi que tu trouves pourquoi un pédophile multirécidiviste du nom de Stewart Otis est de nouveau dehors!
Yelina leva brusquement les yeux vers lui.
-Attends une seconde, Stewart Otis, tu dis! Tu plaisantes, il est en prison! C’est toi qui l’y as mis, j’étais là!
-Je sais bien, mais c’est le même modus operanti: les vêtements, les cheveux coupés…
-D’accord, j’y vais, je t’appelle dès que j’ai du nouveau.


Le lieutenant Caine, se dirigeait à présent vers la cabane.
-Salut Horatio! Lui lança Tim. Alors j’ai une serrure fracturée, quelques empreintes et des traînées de sable près de la porte, mais je ne pense pas que ce soit exploitable!
-Je veux que tu fasses de ton mieux, Speed!
-Bien sûre, comme toujours! Vous avez l’air inquiet!
-J’ai comme une impression de déjà vu, si tu vois ce que je veux dire!
-Eh! J’ai un sac poubelle avec des vêtements d’enfant à l’intérieur! S’écria une voix près des arbres, derrière la cabane.
-Fais-moi voir ça, Eric, ordonna Horatio.
-Et moi j’ai une grande quantité de cheveux blonds comme la victime et une paire de ciseaux!Mais aussi, de la corde encore accroché à une poutre, Admit Calleigh, en sortant de la cabane, accompagnée d’Eric.
-C’est bien ce que je craignais, Eric, ce sont des vêtements féminins,.Calleigh, les cheveux correspondraient à la victime.
Les trois jeunes scientifiques se regardèrent incrédules.
-Il me semble que l’on a déjà eu affaire à un cas similaire non? S’enquit Calleigh.
-Tu as raison, admit Horatio. Amenez-moi tout ça au labo, je vous retrouve plus tard.
Horatio avait une ébauche de ce qui s’était passé:
[i]Le suspect avait vraisemblablement enlevé la victime entre son école et le golf. Il avait trouvé un stratagème pour attirer la fillette, pour la faire s’arrêter et descendre de son vélo.
Il devait sûrement posséder une voiture spacieuse pour transporter le vélo. Qu’il avait dissimuler un peu plus loin.
Il avait emmener sa victime jusqu’au golf, qui ne devait pas être trop loin du lieu de l’enlèvement, car il est trop risqué d’enlever une enfant en pleine journée!
Cette cabane, il connaissait son existence. Il amène la fillette dans la cabane, ensuite, il lui coupe les cheveux et l’habille comme un garçon, et l’immobilise. Attends que la nuit tombe, puis retourne à la voiture, et se débarrasse du vélo dans l étang.
A ce moment précis, le portable du chef de la police scientifique de Miami, sonna à nouveau.
-Oui, Horatio…
Horatio rejoignait déjà le parking, lorsque Eric fit remarquer:
-On ne l’a pas déjà coffré ce salaud?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: ma fic de Miami!!!   Dim 18 Fév - 1:44

Histoire très interessante! Un criminel déjà arreté par Horatio çà promet!
10/10
thumleft En plus y'a Tim et Yelina victoire
Je me permet de te réclamer la suite! pompom
Revenir en haut Aller en bas
csi_scientific
CSI niveau 1
avatar

Nombre de messages : 158
Age : 28
Localisation : .... Dans mes rêves .... sur Times Square ....
Date d'inscription : 03/12/2006

MessageSujet: Re: ma fic de Miami!!!   Dim 18 Fév - 12:51

c'est vraiment super bien .... J'adore .... Un petit ship Horatio/Yelina ?? ça pourrait être très intéressant ...

Mais bon, maintenant je suis dans l'obligation de te réclamer la suite ....
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://csiscientific.skyblog.com
Davidfan°1
Enquêteur
avatar

Nombre de messages : 509
Age : 38
Localisation : In the city of blinding lights
Date d'inscription : 14/01/2007

MessageSujet: Re: ma fic de Miami!!!   Dim 18 Fév - 15:09

Embarassed Embarassed
merci beaucoup à vous deux!!
( merci à toi Mathilde de m'avoir poussé à le mettre sur le forum!! Wink )
je vous mets le suite tout à l'heure, promis!! Laughing
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Davidfan°1
Enquêteur
avatar

Nombre de messages : 509
Age : 38
Localisation : In the city of blinding lights
Date d'inscription : 14/01/2007

MessageSujet: Re: ma fic de Miami!!!   Dim 18 Fév - 21:18

comme promis, le chapitre 2!!!
-2-


-Horatio, j’ai trouvé le nom de la victime. C’est Theresa Spencer, onze ans, ses parents ont appelé la police hier soir, vers dix-huit heures. Habituellement, elle rentre de l’école en bicyclette, à dix-sept heures. Je vais accompagner les parents à la morgue pour l’identification.
-Entendu, je te retrouve là-bas.
-Et je viens de vérifier, Stewart Otis est toujours dans sa cellule, ça ne peut pas être lui!
-Si ce n’est pas lui, alors qui est ce? Un complice, quelqu’un qu’il a connu en prison?
-Tu penses à un copycat! Un compagnon de cellule ou quelqu’un qui lui rendrait visite un peu trop souvent!
-C’est possible.
-Je vais orienter mes recherches là-dessus.
-Je t’envoie Tim, pour consulter les différents fichiers de tout les détenus passer par la cellule d’Otis depuis un an. Surtout les délinquants sexuels.
-Je te rappelle dès que j’ai du nouveau.
A peine la conversation avec le lieutenant Salas terminée, Horatio composa un numéro:
-Delko!
-Eric, dis-moi, tu n’as pas trouvé un vélo dans la cabane tout à l’heure?
-Non, je n’ai vu que des outils: des tondeuses, taille-haies…. Nous avons passé les alentours au peigne fin avec Tim!
-La victime revenait de l’école à vélo, il faut le retrouver. Tu sais ce qu’il te reste à faire?
-Oui, H! Je retourne sur les lieux, pour me mouiller un peu!
-Tiens-moi au courant, Eric.



Alexx Woods s’apprêtait à refermer le corps de la jeune défunte, lorsque Horatio, fit son apparition dans la morgue.
-Alexx, tu as terminé?
-Oui, à l’instant. Je confirme que la pauvre petite à bien été étranglé, elle a de nombreuses marques autour du cou, des pétéchies dans les yeux, deux côtes cassées…
-A quelle heure est-elle morte?
-Je dirais vers une heure du matin.
Horatio eut l’air songeur:
-Il la donc gardée avec lui près, de huit heures…
-Pour lui faire endurer les pires souffrances, elle n’avait que onze ans!
-Je sais, c’est pourquoi il faut tout mettre en œuvre pour le coincer!
-Je crois que ceci peut vous y aider: j’ai trouvé ce sperme sur ses vêtements.
Alexx lui tendit l’échantillon qu’elle venait de découvrir.
-Seulement sur ses vêtements?
-Oui, il n’a peut-être pu aller plus loin.
-Ou il ne peut pas! C’est étonnant, ça ne correspond pas à ce que faisait subir Otis à ses victimes.
-C’est probable, en plus du sperme, j’ai relevé quelque chose sous ses ongles.
-Bien, merci, j’apporte tout ça au labo.
-Je fini de la préparer pour l’identification. T’en fais pas ma chérie, je vais m’occuper de toi!
Horatio Caine connaissait Alexx depuis plusieurs années et savait à quel point elle respectait ses « patients ». Il était très important pour elle de leur parler. Elle traitait les cadavres avec un profond respect. Elle pratiquait ses autopsies comme si elle avait pu ressusciter les gens. Et quand elle se chargeait d’aller annoncer les mauvaises nouvelles à la famille, elle partageait sincèrement leur chagrin.
-Merci Alexx.


Après le dépôt des indices trouvés par Alexx au labo, Horatio retrouva Yelina auprès des parents de Theresa Spencer, qui venaient d’identifier leur enfant sur la table d’autopsie d‘Alexx.
Yelina se retourna et lui fit signe de la tête pour lui indiquer que l’identification était positive.
Il s’approcha doucement du couple:
-Madame et Monsieur Spencer, je vous présente toutes mes condoléances pour Theresa.
Alice Spencer, tourna lentement son visage rempli de larmes vers Horatio.
-Merci, répondit-elle en sanglotant. Vous êtes le policier qui s’occupe de ma Theresa?
-Oui, répondit calmement Horatio, en posant sa main sur l’épaule d’Alice Spencer.
-Lieutenant Caine, avez-vous du nouveau sur l’ordure qui à fait ça à mon enfant? Gémit Richard Spencer.
A présent, le lieutenant Caine fixait Richard Spencer dans les yeux:
-Monsieur Spencer, sachez que retrouver l’individu qui vous a pris votre fille, est notre priorité. Je vous préviendrais personnellement de toute évolution.
Horatio observa Yelina raccompagner les parents de Theresa Spencer, l’air songeur.
-Et maintenant? Demanda Yelina lorsqu’elle revint. Le tirant de ses pensées troublantes.
-Je dois rendre visite à une vieille connaissance. Lui répondit-il, l’air sombre.
-Je t’accompagne.

coucou!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
csi_scientific
CSI niveau 1
avatar

Nombre de messages : 158
Age : 28
Localisation : .... Dans mes rêves .... sur Times Square ....
Date d'inscription : 03/12/2006

MessageSujet: Re: ma fic de Miami!!!   Dim 18 Fév - 21:36

ça se complique tout ça dis donc .... Si c'est pas Stewart Otis c'est qui alors ?? Moi je pencherai pour le complice ou alors quelqu'un qu'il a rencontré en prison ...

Tout ça pour dire que c'est toujours aussi bien j'adhère totalement ....
Vivement la suite s'il te plaît ....
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://csiscientific.skyblog.com
Eliane
Expert
avatar

Nombre de messages : 2095
Age : 43
Localisation : Dans les bras de l'un de mes doudous.
Date d'inscription : 22/10/2005

MessageSujet: Re: ma fic de Miami!!!   Dim 18 Fév - 22:07

Franchement, j'ai hâte de connaitre la suite.

Continue comme ça, Christelle.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://csi-la-trilogie.forumactif.com/index.htm
Carolina CARUSO
Administratrice 2/ Experte en informatique
avatar

Nombre de messages : 913
Age : 38
Localisation : Los Angeles (pour bientôt ???)
Date d'inscription : 10/07/2005

MessageSujet: Re: ma fic de Miami!!!   Dim 18 Fév - 23:14

J'aime beaucoup ce fanfic, ma chère Christelle... 10/10

_________________
I love you
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://davidcaruso.oldiblog.com
Davidfan°1
Enquêteur
avatar

Nombre de messages : 509
Age : 38
Localisation : In the city of blinding lights
Date d'inscription : 14/01/2007

MessageSujet: Re: ma fic de Miami!!!   Dim 18 Fév - 23:53

merci beaucoup, les filles!! Embarassed Embarassed
ça me touche beaucoup, ce que vous m'écrivez-là!!
je mettrais la suite cette semaine, promis!!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Davidfan°1
Enquêteur
avatar

Nombre de messages : 509
Age : 38
Localisation : In the city of blinding lights
Date d'inscription : 14/01/2007

MessageSujet: Re: ma fic de Miami!!!   Jeu 22 Fév - 0:54

allez,petit chapitre 3!!!!
cheers




-3-



Le Hummer était à présent garé, près de l’entrée du pénitencier de l’état de Floride. Les lieutenants Salas et Caine se retournèrent lorsque Stewart Otis fit son entrée. Il était vêtu d’orange, entravé aux pieds et mains, entouré par deux gardiens. Un large sourire se dessina immédiatement sur le visage d’Otis:
-Ah! Mes deux flics préférés!
-Ne perdons pas de temps, vous savez très bien pourquoi nous sommes ici, vous avez la télé dans votre cellule!lança Yelina.
Horatio se contenter de fixer le détenu avec détermination.
-Non je ne sais pas, mais ça me fait plaisir que vous me rendiez une petite visite, vraiment j’apprécie!
-On n’est pas là par pure courtoisie, ne jouez pas les innocents, cela vous va très mal!poursuivit le lieutenant Salas.
-Les innocents! Mais je suis innocent comme tout le monde dans cette foutue prison!
-Oh mais je n’en doute pas une seconde! Comme vous le savez, une petite fille à été assassinée, hier, si vous ne croupissiez pas ici, je jurerais que c’est vous!
-Hum…oui je sais, mais je peux pas vous aider, j’ai les mains liées! Il éclata d’un rire sonore.
-Très drôle, Stewart! Pourtant la petite portait des vêtements masculins et on a tenté de lui couper les cheveux, pour la faire passer pour un garçon, comme vous le faisiez!
-Alors comme ça, j’aurais un fan! S’exclama-t-il.
Plus elle y pensé, plus Yelina en été convaincu:une cellule ça crée des liens. L’hypothèse d’un co-détenu est très plausible: Stewart Otis a très bien pu transmettre ses pulsions à un de ses détenus.
Ils avaient largement le temps d’échafauder un plan, pour brouiller les pistes.
Un silence pesant s’installa dans la pièce, déjà très étroite. Ce fut le moment que choisi le lieutenant Caine, pour enfin adresser la parole à Otis.
-Vous étiez moins loquace, lors de notre dernière rencontre! Lâcha-t-il finalement.
-Ah! Le grand Horatio Caine, défenseur de la veuve et de l’orphelin, daigne enfin me parler!
-Vous, vous préférez l’orphelin, n’est-ce pas Stewart? Lui rétorqua Horatio.
Stewart Otis ne répondit rien, visiblement troublé. Je ne veux pas perdre plus de temps avec vous! Je vais faire en sorte que vous soyez transféré dans un quartier du pénitencier où les autres détenus raffolent des pédophiles comme vous!
-Vous feriez ça à un vieil ami? Lieutenant Caine?
-Les « amis » dans votre genre, oui, sans hésitation.
-Eh bien, allez-y, vous bluffez, vous n’avez rien!
-Ok, on s’en va, ça ne sert à rien, admit Yelina.
Horatio acquiesça, il se dirigea vers la table, derrière laquelle Otis était assis. Il s’approcha de lui, si bien que leurs visages se touchaient presque.
Le lieutenant murmura à l’oreille d’Otis:
-Ce n’est pas fini entre toi et moi, crois-moi, ce n’est que le début, on se reverra!
Perturbé par ces paroles, Stewart Otis, ne sut quoi répondre.


Le trajet du retour, fut silencieux jusqu’à mi-chemin du labo.
-Tu sais, je crois qu’on n’en tirera rien, s’inquiéta Yelina.
-Tu as sûrement raison, mais je ne veux pas lui laisser la moindre chance de s’en sortir. Et puis nous avons des indices, d’ailleurs, je dois vérifier où en sont les analyses. Je vais demander à Tim de regarder les fichiers des co-détenus d’Otis.
-Oui, il faut savoir qui a partagé sa cellule.
Arrivés au Q.G, les lieutenants se séparèrent. Horatio s’avança près de Calleigh, qui s’affairait près du microscope.
-Du nouveau?
Calleigh leva les yeux vers Horatio.
-Je peux vous confirmer que les cheveux découverts dans la cabane sont ceux de Theresa.
-Je m’y attendais un peu…
-Par contre, je n’ai rien trouvé sur les ciseaux. Je n’ai trouvé que les cellules épithéliales de Theresa, il devait porter des gants. Mais il y a une autre piste, avec l’échantillon sous ses ongles.
-D’accord, fais au plus vite!
-Je ferais tout mon possible, comme toujours!Sourit-elle.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Eliane
Expert
avatar

Nombre de messages : 2095
Age : 43
Localisation : Dans les bras de l'un de mes doudous.
Date d'inscription : 22/10/2005

MessageSujet: Re: ma fic de Miami!!!   Jeu 22 Fév - 11:35

Ah, j'ai hâte de voir la suite.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://csi-la-trilogie.forumactif.com/index.htm
Davidfan°1
Enquêteur
avatar

Nombre de messages : 509
Age : 38
Localisation : In the city of blinding lights
Date d'inscription : 14/01/2007

MessageSujet: Re: ma fic de Miami!!!   Jeu 22 Fév - 13:56

MERCI beaucoup Eliane!!!
c'est gentil!
cheers
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
csi_scientific
CSI niveau 1
avatar

Nombre de messages : 158
Age : 28
Localisation : .... Dans mes rêves .... sur Times Square ....
Date d'inscription : 03/12/2006

MessageSujet: Re: ma fic de Miami!!!   Jeu 22 Fév - 15:23

toujours aussi bien Christelle ....
clap clap clap
J'ai vraiment hâte de lire la suite ....
bong bong bong
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://csiscientific.skyblog.com
Davidfan°1
Enquêteur
avatar

Nombre de messages : 509
Age : 38
Localisation : In the city of blinding lights
Date d'inscription : 14/01/2007

MessageSujet: Re: ma fic de Miami!!!   Jeu 22 Fév - 15:47

MERCI beaucoup Mathilde!!!
ça me touche vraiment!!! Embarassed
je mettrais la suite bientôt!!!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: ma fic de Miami!!!   Jeu 22 Fév - 20:50

Voilà j'ai rattraper mon retard! Very Happy
L'histoire deviens de plus en plus interessante!
bong Je veux la suite!
Revenir en haut Aller en bas
Davidfan°1
Enquêteur
avatar

Nombre de messages : 509
Age : 38
Localisation : In the city of blinding lights
Date d'inscription : 14/01/2007

MessageSujet: Re: ma fic de Miami!!!   Jeu 22 Fév - 22:06

merci Liamangel, je m'y attele!!! Laughing
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Davidfan°1
Enquêteur
avatar

Nombre de messages : 509
Age : 38
Localisation : In the city of blinding lights
Date d'inscription : 14/01/2007

MessageSujet: Re: ma fic de Miami!!!   Sam 24 Fév - 17:21

allez,voilà le chapitre 4!!


-4-


Ce fut au tour d’Eric de révéler ses découvertes au lieutenant Caine. Eric Delko, lunettes de protection orangée sur le nez, était penché sur la table de travail sur laquelle était étalées les vêtements découverts le matin même, près de la cabane.
La pièce était sombre. Dès qu’il remarqua la présence de son patron, Eric lui tendit une paire de lunettes, car il passait la Luma-Light sur les vêtements.
La Luma-Light est une lumière alternative qui permet de détecter les fluides corporels.
Les deux hommes passèrent en revue tout les vêtements.
-D’accord, il y a rien. Vérifies sur les vêtements que l’assassin lui a mis. Alexx avait déjà trouvé du sperme. Il y avait peut-être autre chose.
-J’ai commencé par ceux-là, mais je n’ai rien trouver de plus!
-Bien…
Horatio s’apprêtait à sortir de la pièce, mais s’y refusa au dernier moment:
-Eric?
-Oui.
-Le vélo, tu l’as trouvé?
-Oui, je suis pas tout à fait sec! On a vérifié, c’est bien le sien. Le père de Theresa l’a confirmé. Mais le vélo à séjourné trop longtemps dans l’eau pour que l’on puisse en tirer quelque chose.
Horatio sortit bel et bien de la pièce. Son téléphone retentit. Il répondit à la première sonnerie.
-Horatio.
-Horatio, c’est Tim. Je viens d’éplucher tous les fichiers des détenus qui ont fait un tour dans sa cellule, il a eu dix-sept co-détenus différents.
-Rien que ça! Ça fait beaucoup en un an!
-Je vous l’ai faxé.
-D’accord, merci Tim. Il faut que tu replonges dans les fichiers de la prison et que tu me donnes la liste des visiteurs d’Otis et que tu la recoupes avec celle de ses anciens co-détenus.
-Entendu, je m’y remets, j’aime beaucoup les listes!
-Merci Tim.
Horatio raccrochait au moment où Calleigh venait à sa rencontre dans le couloir.
-Horatio, l ‘échantillon sous les ongles de la fillette, c’est de la peau.
-De la peau, bien, il nous faut de l’ADN!
-Je vais de ce pas voir ce que peut faire Valera.


Calleigh se dirigea d’un pas décidé vers le labo, où se trouvait Valera, le génie de ce département scientifique.
La jeune femme adressa un grand sourire à Calleigh, dès qu’elle fit son entrée.
-Salut Calleigh. Que puis-je faire pour toi?
-Je voudrais que tu me trouves de l’ADN dans cet échantillon, lui répondit-elle en lui tendant le précieux indice.
-T’en fais pas , si ADN il y a, tu l’auras!
-Merci Valera.
-Je t’appelle dès que c’est fait, a plus tard Calleigh!
Theresa avait aider la police scientifique, sans le savoir, pensa Calleigh. La fillette s’était débattue. Grâce à la jeune victime, on pourrait identifier l’agresseur.
Calleigh imaginait très bien la frayeur de Theresa, seule face à son agresseur. Elle se trouvait dans un endroit inconnu, elle devait sûrement pensé à ses parents qui l’attendaient à la maison.
Quelle devait être sa terreur lorsque l’homme lui a ordonné de se déshabiller, puis quand il lui a coupé les cheveux pour faire « comme les garçons ». Valera devait faire son maximum pour trouver de l’ADN sur cet échantillon.
Horatio se trouvait dans l’une des multiples salles du labo. Il étudiait la liste que Speedle venait de lui faxer.
-Alors, c’est la fameuse liste? S’enquit Yelina.
-Oui. Je t’ai appelé pour que tes collègues et toi trouviez chacun les individus de la liste.
-Fais-moi voir ça! Ils ne sont que dix-sept! Fit-elle remarquer avec ironie. Bon je vais réquisitionner du personnel.
-Dès que Tim a l’autre liste, je t’appelle, ça ôtera de nombreux candidats.
-C’est trop gentil! Répondit-elle, avec une pointe de sarcasme qu’Horatio ne lui connaissait pas.
Il leva vers elle des yeux inquiets.
-Tu m’en veux pour hier matin, n’est-ce pas?
-C’est trop compliqué pour toi?…
-En effet, ce n’est pas une situation facile: la douleur que nous partageons tout les deux, ne devrait pas nous unir comme elle le fait!
-Je vois…
-Je pense que tu devines les raisons de mon silence, pour toi, je ferais un effort. Mais un peu plus tard, le moment est mal choisit.
-D’accord, lui répondit-elle, rassurée, on en reparlera quand tu seras prêt.
-Merci Yelina.
-Je compte sur toi. J’y vais, j’ai du travail.
-Bien, je t’appelle dès que j’ai des nouvelles de Tim.
Déjà le lieutenant Salas s’éloignait. Horatio pensait dès maintenant à cette discussion qu’il redoutait tant, et tous les aveux qu’il l’accompagnait, devait forcement arriver un jour.
Le lieutenant Caine s’efforça de se concentrer sur l’affaire en cours.


Tim Speedle admirait beaucoup Horatio Caine, il lui avait tellement enseigner qu’il était devenu pour lui son mentor. Mais aujourd’hui, pour d’obscures raisons, son patron lui avait attribué la partie du travail la plus rédhibitoire: consulter le registre des visites du détenu Stewart Otis, avec son lot d’écritures indéchiffrables. Mais aussi et surtout, exécuter cette tache dans une pièce mal éclairée, sans fenêtre, probablement plus petite que la plupart des cellules de cette prison.
Plusieurs carnets étaient posés sur la table, qui était le seul mobilier avec une chaise, que pouvait contenir cette pièce. Tim consultait l’un d’entre eux, et notait scrupuleusement chaque visiteur d’Otis.
Après des heures à déchiffrer les écritures des gardiens, Tim vint à bout de l’année écoulée sur les registres. Speedle se trouvait maintenant avec une nouvelle liste de cinquante deux noms. Mais heureusement pour lui et toute l’équipe, de très nombreuses personnes sur cette liste, étaient venus voir Otis à plusieurs reprises. Après un recoupement méticuleux avec la liste des co-détenus, seulement quatre noms avaient en commun le fait d’avoir partagé la cellule et avoir rendu visite à Stewart Otis.
Tim composa aussitôt le numéro de son patron:
-Horatio, j’ai quatre noms!


Horatio eut à peine le temps de noter les noms des quatre suspects, qu’il appela Yelina pour restreindre ses recherches à seulement quatre noms.
-Yelina, je vais te donner quatre noms, et seulement quatre. Il faut me trouver ces individus!
A l’autre extrémité de Miami, Yelina Salas et une équipe de policiers s’apprêtaient à arrêter un des nombreux suspects de le première liste de Tim.
Yelina sortit une copie de la liste en question et entoura les quatre noms. Toujours au téléphone, elle poursuivit pour ses collègues:
-D’accord messieurs, vous pouvez relâcher celui-là. La liste vient de se restreindre, il ne nous intéresse pas!
Les policiers, visiblement déçus, détachèrent le suspect.
-Écoutes Horatio, sur les quatre qui restent, on en a coincé deux. L’adresse du troisième larron n’est pas loin, on y va.
-D’accord, nous allons nous charger des deux premiers.
Horatio et Calleigh questionnèrent le premier suspect, tandis que Tim et Eric interrogeaient le second.
Après deux heures d’interrogatoires et de vérifications des alibis respectifs, les quatre membres de la police scientifique conclurent que les hommes présents dans leur locaux n’étaient en aucun cas liés au meurtre de Theresa Spencer.
-Arthur Morrisson n’était même pas à Miami la nuit du meurtre. C’est un ancien toxicomane, mais il n’a rien a voir avec l’affaire, admit Eric.
-Nous n’avons pas plus de chance, le notre était a une réunion des alcooliques anonymes, cette soirée du meurtre continua Calleigh.
-Il ne nous reste que deux noms sur cette fichue liste, répondit Eric.
-Tu ne dirais pas ça, si c’était toi qui avait dû te farcir tout le registre de la prison, rétorqua Tim.
Messieurs…Les interrompit Horatio.
Les deux jeunes enquêteurs baissèrent les yeux au sol, comme deux enfants prient sur le fait.
-Il faut trouver les deux restants, l’un deux est le tueur! S’exclama Calleigh.
-Oui c’est Michael Graff ou Nathan Drizzle! Répondit Tim, après un bref coup d’œil sur la liste.
Horatio s’isola au fond du couloir, dans le but d’en savoir un peu plus sur Yelina et ses arrestations en cours.
-On vient de chez Drizzle, il n’y avait personne. Et on apprend à l’instant que Graff est en voyage d’affaire à Boston, depuis une semaine, selon sa femme.
-Bien, il faut être sure pour Graff et vérifier qu’il est bien à Boston, sur quel vol il est parti, à quelle heure…Il faut mettre la main sur ce Drizzle!
-Ok! Je fais au plus vite.
Le téléphone de Calleigh choisit ce moment pour sonner:
-Calleigh Duquesne. Oui…Vous êtes sure?…Depuis quand?…D’accord merci.
Calleigh raccrocha, le visage marqué.
-Horatio?
Horatio s’approcha à nouveau de son équipe.
Valera apparu au bout du couloir.
-Oui Calleigh, qu’y a t il?
-La police vient de m’apprendre qu’une autre petite fille à disparue, il y a de cela une heure et demie, dans un parc: Kyla Ralleigh, dix ans!
-D’accord, il faut faire au plus vite, la vie de cet enfant en dépend.
-Monsieur, j’ai quelque chose qui peut faire avancer l’affaire, tenta timidement Valera.
Horatio fit volte-face vers elle.
-J’ai l’ADN que Calleigh m’a demandé, elle appartient à un certain Nathan Drizzle. Il est dans l’AFIS!
-Parfait, je rappelle Yelina, pour un mandat. Merci Valera.
-De rien lieutenant.
La technicienne de labo s’éloigna, contente d’avoir fait avancer l’enquête de ses collègues.


coucou!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Eliane
Expert
avatar

Nombre de messages : 2095
Age : 43
Localisation : Dans les bras de l'un de mes doudous.
Date d'inscription : 22/10/2005

MessageSujet: Re: ma fic de Miami!!!   Sam 24 Fév - 17:58

10/10 10/10 10/10 10/10 10/10 Et il y a aussi mon doudou, alors, que dire de plus?

OK, je Arrow.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://csi-la-trilogie.forumactif.com/index.htm
csi_scientific
CSI niveau 1
avatar

Nombre de messages : 158
Age : 28
Localisation : .... Dans mes rêves .... sur Times Square ....
Date d'inscription : 03/12/2006

MessageSujet: Re: ma fic de Miami!!!   Sam 24 Fév - 19:37

10/10 10/10 10/10 10/10 10/10

je crois que c'est assez clair non ??

Non, bon d'accord je rajoute quelques chose :

J'adore, tout simplement. C'est génial, trop bien, super ....
Enfin, l'affaire ce précise.

J'espère avoir une petite suite quand je rentrerais .... Tu veux ben s'il te plaît ???
Embarassed Embarassed Embarassed
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://csiscientific.skyblog.com
Davidfan°1
Enquêteur
avatar

Nombre de messages : 509
Age : 38
Localisation : In the city of blinding lights
Date d'inscription : 14/01/2007

MessageSujet: Re: ma fic de Miami!!!   Sam 24 Fév - 20:41

Citation :
Et il y a aussi mon doudou, alors, que dire de plus?

OK, je .
non, non reste!! ptdrxxl
j'aimais beaucoup le personnage de Speedle, moi aussi!!!
en tout cas merci beaucoup à vous deux!!! Wink
ça me fait énormement plaisir!!
ne t'en fais pas Mathilde, tu auras la suite pour ton retour de vacances, promis!!!
coucou!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Davidfan°1
Enquêteur
avatar

Nombre de messages : 509
Age : 38
Localisation : In the city of blinding lights
Date d'inscription : 14/01/2007

MessageSujet: Re: ma fic de Miami!!!   Dim 4 Mar - 19:42

voilà, comme promis la suite!!
coucou!

-5-


Yelina et l’équipe de policiers qui l’accompagnait, investirent les lieux. Nathan Drizzle possédait une petite maison dans l’une des banlieues modestes de Miami.
L’équipe devait attendre le mandat de perquisition qu’apporterait Horatio et ses collègues.
Quelques minutes seulement après l’arrivée de Yelina, toute l’équipe de la police scientifique arriva aux volants de deux Hummers.
Horatio et son équipe descendirent des véhicules. Horatio tendit le précieux bout de papier à Yelina:
-Frank est parvenu à convaincre le juge Harrison de faire au plus vite, avec les compliments de ce dernier, ironisa Horatio.
L’équipe d’intervention entoura très vite la demeure du suspect. Quatre hommes se placèrent à l’entrée de la maison, suivit de près par Yelina et Horatio. Ce dernier envoya Tim et Eric et Calleigh à l’arrière avec le reste de l’équipe d’intervention spéciale.
Les policiers défoncèrent la porte de Nathan Drizzle dans un grand fracas. Les lieutenants Salas et Caine entrèrent à leur tour. Toute la maison baignait dans l’obscurité, et une odeur désagréable prenait le nez des enquêteurs. S’en suivit un grand ballet de lampes torches.
-Lieutenant, il n’y a personne! S’écria l’un des nombreux policiers.
-Entendu! Répondit Yelina.
-Il faut retourner cette maison, à la recherche d’indices, poursuivit Horatio, derrière elle.
Les trois autres membres de la police scientifique rejoignirent leur boss, dans ce qui semblait être le salon.
-Il n’a pas payé sa facture d’électricité? Plaisanta Eric.
-Il semblerait qu’il fasse tout pour qu’on ne remarque pas sa présence, les voisins curieux c’est le fléau de notre société! Répondit Calleigh avec malice, en observant que tous les rideaux étaient tirés.
-Ca sent l’expérience vécue, ça! Poursuivit Eric.
-En tout cas, il ne devait pas souvent sortir les poubelles, de peur de se faire remarquer, surenchérit Tim.
-Il faut trouver des traces d’un récent passage, les interrompit Horatio.
-Je prends ce qui se rapproche le plus du terme «  chambre », répondit Calleigh, toujours sur le qui-vive.
Tous s’affairaient: Horatio et Yelina dans la cuisine, Eric dans la salle de bain…Lorsque que Tim, restait au salon, les appela.
-J’ai quelque chose d’intéressant!
Une fois tout le monde rassemblé dans le salon, Tim expliqua sa découverte:
-Voilà, je fouille le salon, et dans la table basse, je trouve cet ordinateur portable, qui est encore chaud!
-Il est sûrement connecter à Internet, pour ce genre d’individu, c’est un outil précieux, intervint Yelina.
L’informatique était l’un des nombreux domaines de prédilection de Tim Speedle, en deux clics de souris, il se trouvait déjà sur l’historique de sa connexion Internet.
-On va savoir quel était le dernier site visité, poursuivit Tim, tout en pianotant nerveusement sur l’appareil.
Drizzle était sur ce site…C’est un site de location de caravanes, mobil-homes, camping-car…
-J’aurais dû m’en douter, réplique Horatio, en fixant l’écran de l’ordinateur. Il faut que tu nous trouves la trace d’une location, Tim! S’il était ici, il y a peu de temps, il était avec la fillette, il faut chercher des indices de sa présence!
Tous les enquêteurs retournèrent dans pièces respectives, en quête d’indices. Dans la cuisine, Horatio et Yelina trouvèrent un sandwich à peine mordu.
-Peut-être qu’elle réclamait à manger, et qu’il lui a confectionner ce sandwich à la va-vite. Elle l’a probablement goûté!
-Je l’espère! Lui répondit Horatio, mettant le sandwich dans un sachet à indices.
Pendant ce temps-là, Eric Delko, s’occupait de la salle de bain. Le jeune homme ouvrit l’armoire à pharmacie, et ne découvrit que quelques calmants. Sa recherche devint fructueuse lorsqu’il étala sur une enveloppe prévue pour les preuves, le contenu de la poubelle près du lavabo.
Eric fit la moue lorsqu’il vit une importante quantité de cheveux coupés parmi les déchets.
-J’ai des cheveux coupés! S’écria-t-il, s’adressant à ses collègues dans les pièces voisines.
-Si tu veux bien me les confier, je vais les comparer à ceux de la brosse que les parents de Kyla nous on donner, lui répliqua Calleigh, qui avait passé la tête dans l’embrasure de la porte.
-Pas de problème, tu as quelque chose pour moi, en échange? Il n’y a rien de plus ici.
-Oui, tu peux m’aider. J’ai trouvé un nombre incroyable d’uniformes dans son placard.
En effet, la pièce qui semblait être la chambre à coucher, possédait un très spacieux dressing, où s’accumulait un très grand nombre d’uniformes. Calleigh avait constaté cette grande diversité de vêtements, après avoir passé le lit à la lampe ultra-violet et emballé les draps pour analyser les différentes taches révélées.
Les deux jeunes scientifiques étaient maintenant réunis dans la chambre.
-C’est quoi tous ces uniformes?
-Il a la même technique que Stuart Otis, qui confectionnait lui-même les écussons. Mais lui les commande, j’ai trouvé de nombreux catalogues d’uniformes!
-Oui, je me souviens, tu as raison, répondit il en mettant sous plastique un uniforme de serveur de restaurant rapide.
-Qu’est ce que ça donne? Leur demanda Horatio, à l’entrée de la pièce inspectée.
-Il mimait jusqu’au moindre détail son maître. Il utilisait des uniformes, pour mieux approcher ses proies, expliqua Calleigh.
Yelina s’approcha de la penderie, constatant l’effrayante découverte des deux jeunes scientifiques.
-Tout ça est écœurant , il y a même un uniforme de police, Horatio! S’exclama-t-elle.
Horatio resta sans voix, il se contenta d’énumérer mentalement les indices récoltés par Calleigh.
L’uniforme en question, était maintenant sous plastique, posé sur le matelas. Calleigh l’avait découvert à même le sol, dès son arrivée dans la pièce.
-En effet, c’est certainement avec celui-là, qu’il a abordé Kyla, rajouta Calleigh.
Eric imaginait très bien Nathan Drizzle effectuer de petits boulots, pour se payer ses costumes.
Il pouvait même le voir déambuler dans cette pièce, ouvrant son dressing et se demander quel uniforme il mettrait aujourd’hui pour attirer une nouvelle proie.
Apparemment, le dernier qu’il est choisit fut celui de policier. Eric eut un haut le cœur. Ce monstre se servait de la confiance que les enfants ont de l’uniforme de police, pour les piégés.
L’homme vêtu de cet uniforme, avait facilement attirer l’attention de Theresa. Peut-être, lui avait il demander son chemin Puis il l’avait emmener dans sa voiture, lui promettant de la ramener chez elle. Puis il mit le vélo dans le coffre.
Ensuite tout s’est enchaîné, il l’a emmener là où il voulait: la cabane d’entretien du golf Bayshore, à cet heure de la soirée, le golf était désert, il avait tout prévu!
-Eh! J’ai l’adresse! S’écria Tim, depuis le salon.
L’équipe se réunit à nouveau dans le salon, Tim poursuivit ses révélations concernant le suspect:
-Je n’ai pas de trace de transaction, il est malin, mais il est sûrement allé directement au magasin.
-Bon, Eric, tu emmènes tout ça au labo, et ensuite tu nous rejoins à cette adresse, en route!
-Je viens avec toi, Eric, s’exclama Yelina. Il nous faut un mandat pour les fichiers clients du magasin de location.
-Très bien, tu as raison. Il ne faut pas le moindre vice de forme.
-On fait vite, lança Eric qui ramenait déjà les multiples preuves à la voiture.

Le magasin de location « Sundrive Rent », possédait un très impressionnant parking. Un grand nombre de véhicules entreposaient, prêts à satisfaire les clients.
Horatio et Calleigh patientaient devant le Hummer, tandis que Tim passait dans les allées, à la recherche du véhicule qui correspondrait le mieux au suspect.
Dans un bruit de moteur, Yelina et Eric arrivèrent à leur tour sur le parking du magasin.
-Nous avons le mandat, ainsi que son dossier, lança Eric.
-Allons-y, abrégea Yelina.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
csi_scientific
CSI niveau 1
avatar

Nombre de messages : 158
Age : 28
Localisation : .... Dans mes rêves .... sur Times Square ....
Date d'inscription : 03/12/2006

MessageSujet: Re: ma fic de Miami!!!   Mer 7 Mar - 17:09

honte à moi ... J'avais déjà lu ce chapitre à mon retour, et j'avais rien posté ...
Mais voila, erreur réparée : 10/10 10/10 10/10 10/10

L'enquête se précise encore .... Ce type est vraiment une ordure .... Tout comme nos chers experts, et comme tout le monde ou presque, je supporte pas les crimes sur enfants .... C'est trop facile de s'attaquer à plus faibles que soi ...

Enfin bref, tout ça pour dire que j'aime toujours autant ta fic Christelle ...

A quand la suite ???
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://csiscientific.skyblog.com
Davidfan°1
Enquêteur
avatar

Nombre de messages : 509
Age : 38
Localisation : In the city of blinding lights
Date d'inscription : 14/01/2007

MessageSujet: Re: ma fic de Miami!!!   Mer 7 Mar - 23:19

merci beaucoup Mathilde, ça me touche beaucoup!!! Embarassed Wink
contente que ça te plaise!!! Laughing
je mettrais la suite très vite, promis!!
coucou!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Davidfan°1
Enquêteur
avatar

Nombre de messages : 509
Age : 38
Localisation : In the city of blinding lights
Date d'inscription : 14/01/2007

MessageSujet: Re: ma fic de Miami!!!   Ven 23 Mar - 16:21

voilà, suite et fin de ma fic!!!
coucou!
-6-
-Je vous assure que je n’ai pas souscrit de contrat de location sous le nom de Drizzle! Affirma le responsable du magasin, qui répondait au nom d’Herm, comme son badge l’indiquait.
-C’est tout récent, il y a une heure tout au plus, insista Tim.
-Vous croyez que je n’ai qu’un seul client par heure! J’en vois défiler du monde, ça marche bien!
Eric posa le dossier de Nathan Drizzle sur le bureau du directeur de l’agence, ouvert sur une photo prise lors de son arrestation.
-Oubliez le nom et concentrez-vous sur le visage!poursuivit Eric.
Le visage du responsable s’éclaira soudain.
-Ah oui, c’est bien un client! Il portait des lunettes, mais c’est bien lui! Admit Herm. Il s’appelle Steve Duncan, en tout cas c’est ce qu’il y avait d’écrit sur sa pièce d’identité!
-Il était seul?
-Oui.
Herm se souvient de ce client, c’était il y a moins d’une heure, sa mémoire est encore fraîche. L’homme s’était présenté au comptoir, il souhaité bénéficié de la promo du mois. Quelques détails lui revenaient maintenant: de taille moyenne, il portait une casquette de base-ball et des lunettes…
Tout semblait normal, après avoir rempli tous les papiers et payé l’acompte, Herm lui avait remis les clés du camping-car, en lui souhaitant une bonne journée.
Il était venu en voiture, lui semble-t-il, peut-être est-ce important…
-Comment quelqu’un comme Drizzle a pu se payer une caravane? Demanda Tim.
-C’est une promotion exceptionnel, vous versez un acompte aujourd’hui et vous payez le reste dans trois mois, avec les mensualités que vous choisissez! C’est la promotion du mois! Expliqua Herm.
-Eh bien, il s’est bien fichu de vous. Donnez-nous le modèle et le numéro de plaque, lui ordonna Horatio.
-Oui…Bien sûre…Voilà…Dites, votre homme a laissé sa voiture sur le parking, là-bas!
-J’allais vous poser la question, admit Horatio.
Eric lança immédiatement un avis de recherche concernant le véhicule du suspect. Il demanda également une dépanneuse pour transporter la voiture de Drizzle, puisqu’elle était fermée.
-Dites-moi, c’est un modèle assez récent de camping-car ? S’enquit Calleigh.
-Oui en effet, c’est un modèle bon marché! On m’en a volé deux le mois dernier! J’ai même fait installer des balises GPS, sur ce type de camping-car, pour ne plus me faire avoir!
Le regard de Calleigh s’éclaira:
-Donc on peut retrouver le véhicule, et savoir où il se trouve en ce moment?
-C’est sûre, j’espère bien, tout est informatisé, pour le prix que ce système m’ a coûté, expliqua le responsable.
-Donnez-nous l’adresse, la nuit va tombée!S’impatienta Horatio.


A peine l’adresse obtenue, les deux Hummers se dirigèrent dans la direction indiquée.
A ce moment précis, le camping-car du prétendu Steve Duncan se trouvait près du parking du parc Pier, dans un endroit isolé et mal éclairé.
Les véhicules de police investirent les lieux. Il s’apprêtaient à encercler le camping-car de Drizzle, lorsque des cris d’enfant retentirent.
Yelina fit signe a ses hommes d’attendre.
Des voix étouffées parvenaient du véhicule en stationnement:
« -Tu ne veux plus t’amuser avec moi, pourtant on est bien ensemble, non? »
« -Non! Je veux voir ma maman!… »
Les policiers étaient sur leur garde, prêts à intervenir au moindre geste de Yelina. Ils furent surpris, lorsque la porte du camping-car s’ouvrit avec fracas. Une petite fille affolée sortit en courant du véhicule. Elle avait visiblement réussit à tromper la vigilance de son kidnappeur.
Une fois assurés, que la fillette se trouvait à bonne distance, les policiers s’engouffrèrent dans le camping-car, en ressortirent avec Drizzle.
-Emmenez-le loin de ma vue! Leur lança Yelina.
Nathan Drizzle fixa de son regard sombre, le lieutenant Salas et ajouta:
-« Je n’ai même pas eu le temps de m’amuser! » Comme dirais un ami à moi!
-Oui, c’est le moment de citer Otis! Bouclez-le-moi, je ne veux plus le voir! Rétorqua Yelina.
La fillette avait parcourue quelques mètres, avant de s’arrêter brusquement, affolée, elle ne savait pas où elle se trouvait.
Elle éclata en sanglots près de la voiture du lieutenant Caine. Un policier voulu ramener la fillette, mais elle se débattit furieusement.
Horatio fit signe à son jeune collègue qu’il prenait la situation en main.
-Kyla?
La fillette leva ses yeux rempli de larmes vers Horatio. Elle réussit à acquiescer entre deux sanglots. Kyla Ralleigh respirait vite et bruyamment.
-Kyla, je suis de la police, je vais te ramener chez tes parents, il faut que tu me fasses confiance, tu veux bien?
Les yeux de la fillette se remplirent à nouveau de larmes, mais elle parvint à articuler:
-Si tu es vraiment de la police, tu dois avoir une plaque où s’est écrit dessus! J’ai vu ça à la télé! Je veux la voir, répondit-elle très déterminée.
La soudaine et franche détermination de l’enfant, lui fit esquisser un sourire. Horatio détacha lentement son insigne et sa carte du passant de son pantalon et les tendit à Kyla.
-Tiens, tu vois, j’ai la « plaque »comme tu dis et même la carte de la police qui va avec! Vérifies, c’est bien moi!
Kyla scruta méticuleusement l’insigne et surtout la carte. Elle vérifia plusieurs fois si le visage de l’homme qui lui demandait sa confiance était bien celui de la photo.
Puis enfin satisfaite, tendit la main à Horatio. Ce dernier lui pris également la main et ajouta:
-Tu as raison, tu dois toujours être sûre des personnes à qui tu fais confiance. Allez je te ramène chez tes parents, qui doivent t’attendre avec impatience.
Kyla lui rendit ses papiers et continua:
-Oui, car Steve n’avait pas la carte avec la photo comme toi! C’était pas un vrai policier! Mais je ne savais pas! Kyla se remit à pleurer.
Horatio s’accroupit près d’elle et tenta de l’apaiser. Elle plongea ses yeux tristes dans ceux du lieutenant Caine.
-Kyla, ce n’est pas ta faute. Il t’a fait croire qu’il était policier, il était habillé comme les policiers dans la rue. Tu ne pouvais pas savoir.
Kyla renifla bruyamment.
-Papa et maman ne me reconnaîtront pas avec ces cheveux là!
En effet, Nathan Drizzle avait coupé les cheveux de la petite fille, très courts. Comme pour sa première victime.
-Ne t’en fais pas, tes parents te reconnaîtront toujours. Et puis tes cheveux repousseront très vite, tu verras.
Horatio aperçut, pour la première fois, le début d’un sourire sur le visage de Kyla. Le lieutenant accompagna Kyla dans une voiture de patrouille qui la ramènerait chez elle.
-Tu peux faire confiance à ce policier, je le connais. Il va te ramener chez toi.
Kyla fit la moue. Horatio se dirigea vers le policier, qui plus tôt, voulait s’occuper d’elle. Puis revint vers Kyla.
-Voilà ses papiers, tu vois c’est un vrai policier, lui aussi.
Kyla jeta un œil vers le jeune policier, qui lui fit un petit signe de la tête.
Elle acquiesça.
-Tu as été très courageuse Kyla. Et si un jour tu as un problème, et qu’il te faut l’aide d’un policier, je veux que tu n’hésites pas à m’appeler, d’accord?
Kyla regarda longuement la carte que lui avait tendu le lieutenant Caine, et s’exclama:
- « Horatio », je ne connais personne qui s’appelle comme toi!
Horatio sourit à la pertinente observation de Kyla.
-Tant mieux, comme ça tu t’en souviendras plus facilement! Horatio referma la portière de la voiture, qui démarra aussitôt. Kyla fit un petit signe de la main, avant de disparaître au loin.
-Elle est très intelligente cette petite, remarqua Yelina, derrière lui.
-Oui, intelligente et touchante. Elle surmontera ça, elle est très forte pour son âge, lui répondit-il.
Il fit face à sa collègue, amie et bien plus depuis peu de temps.
-Je te raccompagne? Il faut que je te parle.
-Oui, pourquoi pas, je suis curieuse de savoir ce que tu as à ma dire.
Les deux lieutenants montèrent dans le Hummer, mais celui-ci ne démarra pas. Horatio avait choisit son véhicule, pour confier à Yelina ce qu’il avait sur le cœur.




-7-



Stewart Otis perdu le luxe de sa cellule actuelle pour celui d’un pénitencier moins conciliant. Il fut démontrer sa complicité avec Nathan Drizzle. Ce dernier écopa de la peine maximale, sans possibilité de réduction de peine.
Les preuves accumulées par la police scientifique suffirent à démontrer sa culpabilité, sans que Kyla Ralleigh n’est à témoigner, ce que voulait à tout prix éviter le lieutenant Caine.
Les policiers trouvèrent des cellules épithéliales, de la salive dans le coffre de la voiture de Drizzle. Le véhicule qu’il avait abandonné sur le paking de la société de location.






FIN
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
CSISteph
CSI niveau 2
avatar

Nombre de messages : 249
Age : 40
Localisation : Dans les bras protecteurs d'Horatio
Date d'inscription : 23/03/2007

MessageSujet: Re: ma fic de Miami!!!   Lun 26 Mar - 19:58

super belle et bien écris malgré que je ne suis fan du couple Horatio/Yelina flower lol!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.daenarsjagfanfiction.com/Steph/StephJAG.html
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: ma fic de Miami!!!   

Revenir en haut Aller en bas
 
ma fic de Miami!!!
Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Les Experts: Miami :: Fanfictions :: Fanfics LES EXPERTS-
Sauter vers: