Forum sur la série Les Experts: Miami
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  S'enregistrerS'enregistrer  GroupesGroupes  Connexion  

Partagez
 

 CSI: NY - by Deubline & Valm

Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2  Suivant
AuteurMessage
valm.csi
Expert


Nombre de messages : 3399
Age : 39
Date d'inscription : 05/07/2005

CSI: NY - by Deubline & Valm Empty
MessageSujet: CSI: NY - by Deubline & Valm   CSI: NY - by Deubline & Valm EmptyMar 4 Avr - 16:18

Voilà! Le topic est créé, y'a plus qu'à commencer!! rambo ... :DD

_________________
CSI: NY - by Deubline & Valm Remban10
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.csi-fanfics.com/
deubline
L'exception de la règle
deubline

Nombre de messages : 670
Age : 39
Localisation : Where the streets have no name
Date d'inscription : 30/07/2005

CSI: NY - by Deubline & Valm Empty
MessageSujet: Re: CSI: NY - by Deubline & Valm   CSI: NY - by Deubline & Valm EmptyMar 4 Avr - 19:35

Y'a plus qu'à, comme tu dis... Mais tu as plus l'habitude que moi, alors je te laisse commencer!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Giss
Coccinelle
Giss

Nombre de messages : 2464
Age : 37
Localisation : sur la côte ouest
Date d'inscription : 08/07/2005

CSI: NY - by Deubline & Valm Empty
MessageSujet: Re: CSI: NY - by Deubline & Valm   CSI: NY - by Deubline & Valm EmptyMar 4 Avr - 21:15

Il va être différent en quoi ce petit topic les filles ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
valm.csi
Expert


Nombre de messages : 3399
Age : 39
Date d'inscription : 05/07/2005

CSI: NY - by Deubline & Valm Empty
MessageSujet: Re: CSI: NY - by Deubline & Valm   CSI: NY - by Deubline & Valm EmptyMar 4 Avr - 21:34

En fait, on a décidé de créer une fanfic en direct... Shocked C'est un brouillon. Moi, je vais écrire, et Deub' va me diriger, me dire ce qui est bien ou pas, proposer des idées, un plan, écrire quelques lignes What the fuck ?!? ? Je sais pas ce que ça va donner, on va bien voir :DD Je vais réfléchir à une intro demain matin au boulot Wink Peut-être qu'au final, ce sera pas top, et qu'il faudra la réécrire dingo blackeye Question Question Question

_________________
CSI: NY - by Deubline & Valm Remban10
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.csi-fanfics.com/
Giss
Coccinelle
Giss

Nombre de messages : 2464
Age : 37
Localisation : sur la côte ouest
Date d'inscription : 08/07/2005

CSI: NY - by Deubline & Valm Empty
MessageSujet: Re: CSI: NY - by Deubline & Valm   CSI: NY - by Deubline & Valm EmptyMer 5 Avr - 10:20

Ok, et bien au plaisir de vous lire Wink. Bon courage.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Batless
Quiche Lorraine
Batless

Nombre de messages : 2198
Age : 44
Localisation : le nez contre ta vitre
Date d'inscription : 08/07/2005

CSI: NY - by Deubline & Valm Empty
MessageSujet: Re: CSI: NY - by Deubline & Valm   CSI: NY - by Deubline & Valm EmptyMer 5 Avr - 11:17

vous débordez d'idées les filles :DD

bon courage à vous!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
valm.csi
Expert


Nombre de messages : 3399
Age : 39
Date d'inscription : 05/07/2005

CSI: NY - by Deubline & Valm Empty
MessageSujet: Re: CSI: NY - by Deubline & Valm   CSI: NY - by Deubline & Valm EmptyMer 5 Avr - 15:40

Thank you so much!!!! cheers

C'est parti:

Une petite voiture de couleur rouge vif se gara sur le parking devant la boutique. En tout et pour tout une demi-douzaine de places, situées face à la devanture. Les deux occupantes du véhicule sortirent en trombe, l'une se mit à courir sur le trottoir balayé par une grosse averse de printemps, et ouvrit la porte de la boutique, tandis que la seconde verrouillait les portières de sa voiture, avant de la rejoindre rapidement. Elles s'engouffrèrent toutes les deux à l'intérieur. Puis s'essuyèrent les pieds, et ôtèrent leurs vestes. Manuela tendit la main vers sa soeur, qui la lui remit machinalement.
_Par quoi on commence? s'enquit Eileen en passant une main dans ses cheveux mouillés.
_Par le début! s'exclama Manuela en disparaissant dans l'arrière-boutique afin d'y faire sécher leurs vêtements.
_Bon sang! Mais c'est bien sûr! rétorqua Eileen à voix basse.
Elle prépara alors la caisse en vue de l'ouverture, et rejoignit ensuite Manuela à l'arrière. Celle-ci vérifiait la liste des commandes qu'elle avait à réaliser ce matin. Elle aurait besoin d'aide. Eileen avait une bonne demi-heure devant elle avant de s'occuper des premiers clients, alors elle lui donna un coup de main. Pas moins de vingt bouquets de fleurs blanches, roses, et bleues avaient été commandés pour un repas de mariage, sans compter les cinq compositions qui attendaient déjà dans la chambre froide, pour la cérémonie. Il y avait aussi quatre bouquets à faire livrer ce jour, pour des anniversaires ou occasions spéciales. Autrement dit, elles avaient du pain sur la planche.
Eileen rassembla tout ce dont elles avaient besoin sur leur table de travail: vases, fils colorés, rafia, et autres accessoires, tandis que Manuela alla chercher les fleurs conservées au frais. Les bouquets pour le mariage devaient être prêts pour dix heures ce matin. C'était George, leur patron, qui devait se charger de la livraison. Les autres bouquets pouvaient attendre un peu. Un camion devait d'ailleurs leur apporter des fleurs fraîches d'ici deux heures.
Un cri d'effroi vint soudain détruire leur parfaite organisation.
_Many?! s'inquiéta vivement Eileen en se précipitant vers sa soeur qu'elle n'avait jamais entendu crier comme ça.
En arrivant à l'entrée de la chambre froide, elle réprima un cri.
_Oh mon Dieu! lâcha-t-elle. George!!
Les deux soeurs avaient face à elle un spectacle abominable et terrifiant. Leur patron gisait là, dans le froid et parmi les fleurs, couché sur le sol, la gorge tranchée, le teint blanchâtre, les yeux ouverts en une étrange expression.
Sidérées, elles sursautèrent en choeur en entendant un bruit derrière elles.
_Qu'est-ce que c'était?! s'écria Many, paniquée.
Eileen prit sa soeur par la main, et elles se dirigèrent prudemment vers le bruit. Mais elles ne virent rien ni personne. Elles entendirent seulement un claquement de porte, des bruits de pas rapides et une voiture démarrer précipitamment.
C'est ce qu'elles rapportèrent au détective du NYPD qui les interrogea moins de vingt minutes plus tard.


___________________________________________
Alors, Deubie :DD ? Qu'est-ce t'en dit?? scratch

_________________
CSI: NY - by Deubline & Valm Remban10
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.csi-fanfics.com/
lagentillefan
La fleur la plus bleue de toutes les fleurs bleues du monde
lagentillefan

Nombre de messages : 2966
Age : 37
Localisation : à supplier l'inspiration
Date d'inscription : 22/09/2005

CSI: NY - by Deubline & Valm Empty
MessageSujet: Re: CSI: NY - by Deubline & Valm   CSI: NY - by Deubline & Valm EmptyMer 5 Avr - 17:04

moi j'en dit que je veux la suite :DD !!! bong

_________________
CSI: NY - by Deubline & Valm Csimia10
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
deubline
L'exception de la règle
deubline

Nombre de messages : 670
Age : 39
Localisation : Where the streets have no name
Date d'inscription : 30/07/2005

CSI: NY - by Deubline & Valm Empty
MessageSujet: Re: CSI: NY - by Deubline & Valm   CSI: NY - by Deubline & Valm EmptyMer 5 Avr - 19:35

Moi, j'en dis que ça démarre sur des chapeaux de roues!!!! Bon, laisse-moi la nuit pour réfléchir scratch I don't want that , et on verra demain.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
valm.csi
Expert


Nombre de messages : 3399
Age : 39
Date d'inscription : 05/07/2005

CSI: NY - by Deubline & Valm Empty
MessageSujet: Re: CSI: NY - by Deubline & Valm   CSI: NY - by Deubline & Valm EmptyMer 5 Avr - 21:32

Vas-y, réfléchis bien I don't want that !! Parce que je rajouterai pas un mot avant que tu m'aies dit quoi écrire ensuite study ... hihihi! :DD

_________________
CSI: NY - by Deubline & Valm Remban10
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.csi-fanfics.com/
deubline
L'exception de la règle
deubline

Nombre de messages : 670
Age : 39
Localisation : Where the streets have no name
Date d'inscription : 30/07/2005

CSI: NY - by Deubline & Valm Empty
MessageSujet: Re: CSI: NY - by Deubline & Valm   CSI: NY - by Deubline & Valm EmptyVen 7 Avr - 0:06

Bon, voilà une petite suite... C'est une grande première pour moi, alors soyez gentilles...

_Et vous n’avez rien remarqué d’anormal en arrivant? Demanda Flack. Pas de voiture, de personne suspectes. Aucun signe d’effraction?
_Non, rien de tout cela, répondit Eileen. Comme tous les matins, nous arrivons vers 8 heures, pour ouvrir la boutique une demie heure après.
_Depuis combien de temps travaillez-vous ici?
_Cela va bientôt faire deux ans.
_Et vous n’avez pas trouvé ça bizarre de ne pas voir votre patron à votre arrivée?
_Non, c’est habituel. Il nous laisse pas mal d’autonomie, vous savez. Il peut arriver très tôt, soit pour préparer des commandes, ou pour recevoir des livraisons de grossistes. Tout dépend des jours et de l’activité du moment. Ou c’est qu’il se trouve à l’étage, au bureau, et où il a aussi un petit pied à terre, expliqua Manuela.
_J’aurais besoin de la clé, si vous l’avez, remarqua Flack, tout en prenant quelques notes.
_J’ai un double dans mon sac, lui précisa Eileen. Je m’occupe de tout ce qui est secrétariat.
_Très bien, merci.
_Sinon, à votre connaissance, est-ce que M. McRain avait des ennuis, ou des personnes susceptibles de lui en vouloir?
_Non, je ne crois pas. C’est… C’était un patron assez discret sur sa vie personnelle.
_Et est-ce que son comportement avait changé, ces derniers temps?
Eileen se tourna vers sa sœur, avec un regard d’hésitation. Et voyant cela, le détective Flack leur expliqua que le moindre détail pouvait avoir son importance. C’est alors qu’elle déclara:
_Il a bien commandé tout un système de vidéo surveillance. Je pensais que c’était à cause des deux braquages qui ont eu lieu dans le quartier le mois dernier. Il me semblait un peu tendu, c‘est tout.
_Mais ça ne peut pas être un braquage qui aurait mal tourné, lui fit remarquer Manuela. A cette heure-ci, il n’y a qu’un fond de caisse, elle il est bouclé dans le coffre fort…
_C’est juste, répondit Flack. Mais c’est moi le détective, et moi qui tire des conclusions! Fit-il remarquer gentiment.
Les deux sœurs répondirent à son sourire. Il faut dire qu’elles ne restaient pas insensibles au charme du jeune détective de la Police de New York…

C’est à ce moment qu’arrivèrent Danny Messer et Sheldon Hawkes. Ces deux-là s’appréciaient énormément et avaient plaisir à travailler ensemble.
_Regarde-moi ça, dit Danny. Un vrai tombeur, ce Flack! Deux pour le prix d’une!
_Ce sont des jumelles, Danny. Tu peux être sûr qu’elles entendent ce genre de plaisanterie à longueur de journée.
Danny donna un petit coup d’épaule amical à son collègue. Il faut dire qu’il admirait l’attention que Sheldon portait aux gens.

En les voyant débarquer, Flack présenta ses collègues de la Police Scientifique aux jeunes filles, et fit un résumé de la situation. Puis, s’adressant aux deux sœurs:
_Un agent va vous déposer au poste pour prendre vos dépositions.
_Mais avant, je dois prendre vos empreintes digitales, et celles de vos semelles, pour les différencier des autres traces, dit Sheldon.
Eileen et Manuela acquiescèrent, alors que Danny commençait à se diriger vers la scène de crime afin de prélever les premiers indices…


Bon, si tu as des commentaires, des choses à corriger, supprimer ou ajouter, vas-y.... Je ne vais pas me vexer!

Maintenant, pour la suite, je te jette mes idées comme elles viennent, à toi de voir ce qui peut être intéressant:
- Chez un fleuriste, beaucoup de matériel peut devenir une arme: des couteaux (pour enlever les épines des roses ou les tiger), des coupe-tout (=des sécateurs), du raphia, de la ficelle, du bolduc, tout ce qui peut servir à décorer des compositions florales (peut servir à étrangler, par exemple), du scotch, des ciseaux, etc.
- George pourrait utliser un terreau de sa composition personnelle pour les plantes en terre, même chose pour les sachets pour conserver les fleurs coupées en vase (ça pourrait être un indice pour confondre un suspect, par exemple)
-En ce qui concerne les braquages, les commerçants voisins ont déjà peut-être investi dans un système de vidéo surveillance?
-Des témoins ont peut-être remarqué un homme s'enfuir, ou la voiture? = Enquête de voisinage.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
lagentillefan
La fleur la plus bleue de toutes les fleurs bleues du monde
lagentillefan

Nombre de messages : 2966
Age : 37
Localisation : à supplier l'inspiration
Date d'inscription : 22/09/2005

CSI: NY - by Deubline & Valm Empty
MessageSujet: Re: CSI: NY - by Deubline & Valm   CSI: NY - by Deubline & Valm EmptyVen 7 Avr - 1:37

tout ça commence très bien dites-moi,les filles 10/10 !!
par contre Deubline,évite de nous mettre les possibilités visibles.ça gâche un peu le suspense Wink

_________________
CSI: NY - by Deubline & Valm Csimia10
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
valm.csi
Expert


Nombre de messages : 3399
Age : 39
Date d'inscription : 05/07/2005

CSI: NY - by Deubline & Valm Empty
MessageSujet: Re: CSI: NY - by Deubline & Valm   CSI: NY - by Deubline & Valm EmptyVen 7 Avr - 15:02

C'est fort compréhensible, alors ATTENTION! ATTENTION! Pour ne pas voir dévoiler le suspense à l'avance,NE LISEZ QUE LE TEXTE EN GRAS!!! :DD :DD :DD

Sinon, c'est tout à fait sympathique, Deubie Wink Quel talent clap ! Et George McRain, j'adhère!! bong
Je pense faire une suite "investigation de la scène de crime", pendant que Flack visite l'appart du dessus. Ensuite, on verra, okay? salut

_________________
CSI: NY - by Deubline & Valm Remban10
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.csi-fanfics.com/
deubline
L'exception de la règle
deubline

Nombre de messages : 670
Age : 39
Localisation : Where the streets have no name
Date d'inscription : 30/07/2005

CSI: NY - by Deubline & Valm Empty
MessageSujet: Re: CSI: NY - by Deubline & Valm   CSI: NY - by Deubline & Valm EmptyVen 7 Avr - 17:53

ok
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
valm.csi
Expert


Nombre de messages : 3399
Age : 39
Date d'inscription : 05/07/2005

CSI: NY - by Deubline & Valm Empty
MessageSujet: Re: CSI: NY - by Deubline & Valm   CSI: NY - by Deubline & Valm EmptySam 8 Avr - 12:06

Ce qui est bien, c'est qu'il y aura pas de ships, dans cette fic Exclamation C'est du grand public Wink ça va me changer un peu dingo dingo parce que Danny et Flack, ils m'inspirent d'une façon, tous les deux... wooooou je sors! Arrow Arrow
Je reviens bientôt pour la suite, quand même... Laughing

_________________
CSI: NY - by Deubline & Valm Remban10
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.csi-fanfics.com/
valm.csi
Expert


Nombre de messages : 3399
Age : 39
Date d'inscription : 05/07/2005

CSI: NY - by Deubline & Valm Empty
MessageSujet: Re: CSI: NY - by Deubline & Valm   CSI: NY - by Deubline & Valm EmptyMer 12 Avr - 14:55

J'ai le plan pour la suite (investigations sur la scène du crime What the fuck ?!? ), mais j'ai pas encore écrit: si tu veux, ma Deubie, tu peux partir du moment où le corps est emmené à la morgue: les deux filles ont été accompagnées au poste pour leurs dépositions, et Danny, Flack et Sheldon se retrouvent dans la boutique tongue
Bon euh... tu vas sûrement manquer d'éléments... euh... si tu pouvais juste y réfléchir, déjà? On en reparle incessamment sous pneu? Wink

_________________
CSI: NY - by Deubline & Valm Remban10
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.csi-fanfics.com/
deubline
L'exception de la règle
deubline

Nombre de messages : 670
Age : 39
Localisation : Where the streets have no name
Date d'inscription : 30/07/2005

CSI: NY - by Deubline & Valm Empty
MessageSujet: Re: CSI: NY - by Deubline & Valm   CSI: NY - by Deubline & Valm EmptyMer 12 Avr - 22:05

Vas-y, je préfère rejoindre le train en marche. Je suis pas douée au démarrage!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
valm.csi
Expert


Nombre de messages : 3399
Age : 39
Date d'inscription : 05/07/2005

CSI: NY - by Deubline & Valm Empty
MessageSujet: Re: CSI: NY - by Deubline & Valm   CSI: NY - by Deubline & Valm EmptyJeu 20 Avr - 11:38

Bon, voici ce que j'ai schtroumpfé hier soir:

Une des premières choses que fit Danny en pénétrant dans la chambre froide, avant même de frissonner de froid, fut de vérifier que la lourde porte pouvait s'ouvrir de l'intérieur. Il gardait un souvenir assez désagréable de la chambre forte qu'il avait été contraint de partager avec un cadavre, quelques semaines auparavant. Un cadavre lui aussi égorgé, et gisant dans son sang. Mais apparemment, les similitudes s'arrêtaient là. Pas de chaleur étouffante, un éclairage plus important, et même si la grosse porte de la chambre froide avait tendance à se refermer toute seule si on ne la calait pas, elle s'ouvrait facilement.

Après ces constations techniques, il fut temps de passer à l'observation des lieux du crime proprement dit. Le fleuriste, George McRain, était allongé sur le sol, et Danny remarqua, tout comme les jumelles, qu'il avait les yeux grands ouverts. Un regard figé, exprimant une peur panique, et qui fichait la trouille. Un regard qu'il n'allait pas oublier de sitôt, il le savait, mais surtout un regard que les jumelles ne pourraient sans doute jamais oublier. Car contrairement à Danny, c'était peut-être le premier cadavre qu'elles voyaient, et il s'agissait de quelqu'un qu'elles connaissaient bien, et qu'elles ne s'étaient absolument pas attendus à découvrir ainsi, assassiné brutalement... Personne ne méritait de voir un tel spectacle.

Près du corps, un vase renversé. Les fleurs qu'il contenait s'étaient éparpillées à la ronde. Certaines reposaient sur le corps du fleuriste, d'autres baignaient dans la flaque de sang autour de sa tête. Leurs pétales multicolores avaient pris une teinte écarlate, se flétrissant peu à peu au contact de la mort.

Danny ouvrit sa mallette, et enfila des gants. Ce faisant, il s'imagina les derniers instants de McRain. Alors qu'il se vidait de son sang rapidement, par l'ouverture béante infligée à sa gorge, il s'était agrippé à l'étagère près de lui, et agité de spasmes violents, avait fini par tomber, emportant dans sa chute un vase et quelques fleurs.


Miam! Danny en plein travail, comme je me l'imagine bien... love Rââo cat J'ai mon idée pour la suite!! Je m'y mets Exclamation Wink

_________________
CSI: NY - by Deubline & Valm Remban10
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.csi-fanfics.com/
deubline
L'exception de la règle
deubline

Nombre de messages : 670
Age : 39
Localisation : Where the streets have no name
Date d'inscription : 30/07/2005

CSI: NY - by Deubline & Valm Empty
MessageSujet: Re: CSI: NY - by Deubline & Valm   CSI: NY - by Deubline & Valm EmptyJeu 20 Avr - 13:18

Roule ma poule!!!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
lagentillefan
La fleur la plus bleue de toutes les fleurs bleues du monde
lagentillefan

Nombre de messages : 2966
Age : 37
Localisation : à supplier l'inspiration
Date d'inscription : 22/09/2005

CSI: NY - by Deubline & Valm Empty
MessageSujet: Re: CSI: NY - by Deubline & Valm   CSI: NY - by Deubline & Valm EmptyJeu 20 Avr - 14:50

oh oui la suite!!! bong

_________________
CSI: NY - by Deubline & Valm Csimia10
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
valm.csi
Expert


Nombre de messages : 3399
Age : 39
Date d'inscription : 05/07/2005

CSI: NY - by Deubline & Valm Empty
MessageSujet: Re: CSI: NY - by Deubline & Valm   CSI: NY - by Deubline & Valm EmptyJeu 20 Avr - 17:56

Mesdames sont servies Exclamation Exclamation

Aucune empreinte de chaussures ni rien de ce genre ne venait troubler l'étendue de sang.
En attendant Hawkes, Danny photographia la scène du crime sous tous les angles. Puis il posa l'appareil et commença à examiner le corps. En l'éclairant méthodiquement avec un faisceau de lumière bleue, il constata plusieurs traces de coups et la présence d'hématomes sur les bras de McRain, ainsi que sur son visage. Ceux-ci avaient à peine eu le temps de se former car les coups avaient été portés très peu de temps avant la mort. La seule autre blessure visible, mise à part la profonde entaille à sa gorge, était une seconde coupure, plus superficielle, de dix à douze centimètres de long. Elle lui barrait l'intérieur de la main gauche, et courait jusqu'à son poignet. Typique d'une blessure de défense.
George McRain se tenait debout près de l'étagère, à s'occuper des fleurs, dans la chambre froide. Quelqu'un surgit derrière lui. A peine le fleuriste s'était-il retourné pour voir de qui il s'agissait qu'il aperçut la lame. Il leva la main vers son visage, pour tenter de se protéger. Il parvint à saisir la lame dans sa main, mais le meurtrier le frappa. Ils en vinrent aux mains, échangèrent quelques coups, mais McRain ne put rien faire, et finit égorgé. Il percuta l'étagère, tenta de se retenir à elle, mais s'écroula finalement par terre...
Il ne portait toutefois aucune trace d'une telle bagarre sur ses mains, et sous ses ongles.

La température de la chambre froide ne dépassait pas les dix ou onze degrés. Idéal pour conserver un corps et des indices. A peu près supportable pour travailler. Mais un paramètre susceptible de fausser l'estimation de l'heure de la mort. Mais, étant donné la fluidité encore importante du sang sur le sol, la coloration rose pâle de la peau et l'absence totale de rigidité, même au niveau des extrémités, il y avait de quoi déterminer celle-ci avec assez de précision pour ne pas avoir à attendre les résultats de l'autopsie.

Tandis que Danny photographiait le sang qui avait giclé sur une des parois ainsi que sur des étagères fleuries, Sheldon Hawkes fit son apparition dans la chambre froide.
_La mort remonte à une demi-heure. Une heure grand maximum, lui apprit Danny.
_Ce qui veut dire que le fuyard qu'ont entendu les jumelles était l'assassin.
Danny acquiesça. Sur ce coup-là, ils avaient peu de chances de se tromper.
_Je vais m'occuper des empreintes et traces de pneus qu'il a pu laisser dans sa précipitation à quitter le lieu du crime, sourit Sheldon avant de s'éclipser.
Un peu plus tard, après que le cadavre eut été emporté à la morgue, Flack surgit à son tour à l'entrée de la chambre froide. Il vit Danny à quatre pattes, joue plaquée au sol, et qui tendait la main sous une des étagères. Le détective aperçut également son petit air triomphant quand l'enquêteur en ressortit, du bout de ses doigts gantés, un couteau ensanglanté.
_Serait-ce l'arme du crime? lança Flack sur un ton faussement interrogateur.
_Elementaire, mon cher Watson.
Danny enferma le couteau dans un sachet hermétique, et se remit sur ses pieds.
_Tu as trouvé quelque chose, de ton côté? demanda-t-il.
Flack secoua la tête.
_Rien à signaler. Soit l'assassin est venu uniquement pour tuer McRain, ce dont je doute. Soit il a pas eu le temps de faire ce qu'il était venu faire.
_A cause des jumelles, approuva Danny.
_Quelqu'un a vu partir la voiture, ajouta Flack.
_Et? s'étonna Danny.
Ils avaient un témoin, mais ça n'avait pas l'air d'emballer le détective.
_Une grosse voiture bleue foncé, ou noire. On n'a aucune description du conducteur, pas une seule petite précision sur la plaque d'immatriculation, et notre témoin n'a même aucune idée de la direction qu'elle a pris.
_Il est aveugle, ou quoi?
Flack fronça les sourcils, dubitativement:
_Je crois pas, non...
Sheldon les rejoignit à ce moment-là, muni d'un appareil photo, et portant à la main un trépied.
_Il y avait un sac de terreau renversé près de la porte de sortie à l'arrière, leur annonça-t-il. J'y ai trouvé une empreinte partielle de chaussure. Et à l'extérieur, j'ai deux belles traces de gomme dessinées sur le bitume. Tout est dans la boîte! lança-t-il en désignant son appareil.
_Pareil pour moi, dit Danny.

Il était temps pour eux de rentrer au labo afin d'analyser leurs premiers indices, et de connaître les résultats de l'autopsie. Pendant ce temps, Flack poursuivait son enquête, se renseignant sur le fleuriste, sa vie, son oeuvre, ses relations, ses antécédents, sa paranoïa. Celle qui l'avait poussé à s'équiper d'un système de vidéo-surveillance qui semblait un peu trop sophistiquée pour une simple boutique de fleurs...


Deub' Exclamation A toi de jouer, chérie chérie Wink Exclamation Exclamation

_________________
CSI: NY - by Deubline & Valm Remban10
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.csi-fanfics.com/
lagentillefan
La fleur la plus bleue de toutes les fleurs bleues du monde
lagentillefan

Nombre de messages : 2966
Age : 37
Localisation : à supplier l'inspiration
Date d'inscription : 22/09/2005

CSI: NY - by Deubline & Valm Empty
MessageSujet: Re: CSI: NY - by Deubline & Valm   CSI: NY - by Deubline & Valm EmptyVen 21 Avr - 1:16

bravo Valm!!vraiment génial 10/10 bong !!allez Deubline,la suite Mr. Green !!

_________________
CSI: NY - by Deubline & Valm Csimia10
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
deubline
L'exception de la règle
deubline

Nombre de messages : 670
Age : 39
Localisation : Where the streets have no name
Date d'inscription : 30/07/2005

CSI: NY - by Deubline & Valm Empty
MessageSujet: Re: CSI: NY - by Deubline & Valm   CSI: NY - by Deubline & Valm EmptyVen 21 Avr - 17:07

Bon, je vais y penser sérieusement dans les heures, et mêmes les jours à venir scratch ... Excusez-moi, mais je dois saisir le bon moment, quand mon esprit et mon imagination s'emballent... C'est moins souvent que vous, je crois... drunken
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
valm.csi
Expert


Nombre de messages : 3399
Age : 39
Date d'inscription : 05/07/2005

CSI: NY - by Deubline & Valm Empty
MessageSujet: Re: CSI: NY - by Deubline & Valm   CSI: NY - by Deubline & Valm EmptySam 6 Mai - 15:29

Je suis lancée, pour la suite: autopsie et analyses au labo Wink Je posterai le début lundi, je pense... Rolling Eyes ouhlala, je m'avance, je m'avance... remarquez, je ne promets rien Very Happy

_________________
CSI: NY - by Deubline & Valm Remban10
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.csi-fanfics.com/
valm.csi
Expert


Nombre de messages : 3399
Age : 39
Date d'inscription : 05/07/2005

CSI: NY - by Deubline & Valm Empty
MessageSujet: Re: CSI: NY - by Deubline & Valm   CSI: NY - by Deubline & Valm EmptyMer 10 Mai - 16:06

Le docteur Syd Hammerback paufinait les derniers détails de son rapport quand Hawkes le rejoignit à la morgue, avec pour toute question un grand sourire dessiné sur son visage.
Ils se dirigèrent vers le cadavre vidé et recousu de George McRain, toujours allongé sur la table d'autopsie, et Hammerback commença par répondre aux interrogations d'usage:
"La mort l'a frappé il y a moins de trois heures. Aux alentours de 7h30 ce matin."
Il clippa ses lunettes et se pencha au-dessus de McRain: "Par exsangination", précisa-t-il. "La lame utilisée est très tranchante. Elle a sectionnée l'artère carotide... Vous l'avez retrouvée?"
Sheldon examina de plus près la blessure, nettoyée à grandes eaux, et acquiesça: "C'est un couteau pas plus grand que la main", apprit-il au légiste. "D'après Danny, notre fleuriste s'en servait pour ôter les épines des roses..."
"Vraiment?" s'en intéressa Hammerback. "Ca explique les particules végétales que j'ai prélevé aux abords de la blessure."
Il revint à la-dite entaille qui barrait le cou de la victime: "Elle va de bas en haut, et de sa gauche vers la droite. En outre..." expliqua-t-il en joignant le geste à la parole, "l'entaille est plus profonde à la base, ce qui est hautement caractéristique d'un agresseur droitier, attaquant par derrière.
"Ce qui ne va pas beaucoup nous aider..." fit remarquer Hawkes.
"Très juste," confia Hammerback.
Celui-ci glissa alors sur le côté, et prit la main du cadavre. Il montra ensuite à Hawkes l'horrible marque, très bizarre que Danny avait remarqué sur le dessus.
"Alors, qu'est-ce que c'est que ça?" s'enquit Hawkes.
"De la colle", annonça Hammerback. "A l'état de glue. Qui plus est, j'ai noté la présence de morceaux de chaire brûlée au 3ème et 4ème degré, sous la masse durcie."
Là, il crut déceler de l'étonnement admiratif dans le regard de son collègue. Mais ce fut si bref qu'il pensa avoir rêvé.
"Qu'est-ce qui a pu provoquer ça?" demanda Hawkes.
"Vous devriez demander à Danny, c'est lui l'expert en outils de fleuriste," sourit Hammerback.
"Très juste", murmura Hawkes, avant de reprendre. "Quoi d'autre?"
"Des cellules de peau sous les ongles de la victime, ça vous intéresse?"


Voilà le début de la suite, que j'avais annoncé pour lundi, et qui n'arrive qu'aujourd'hui (j'avais rien promis!) J'espère que ça vous plait, et que ça te convient, Deub' Wink
Sinon, il y a des choses à corriger, et à ajouter dans les paragraphes précédants Exclamation Je vais m'en occuper salut
La suite pour bientôt!!! Mr. Green
Après, Deub', si tu pouvais m'aider un peu, ça serait pas de refus... parce qu'avec ton "idée originale" de l'autre jour sur CSI:NY (notre prochaine collaboration unilatérale) j'ai du pain sur la planche! baguette

_________________
CSI: NY - by Deubline & Valm Remban10
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.csi-fanfics.com/
Contenu sponsorisé




CSI: NY - by Deubline & Valm Empty
MessageSujet: Re: CSI: NY - by Deubline & Valm   CSI: NY - by Deubline & Valm Empty

Revenir en haut Aller en bas
 
CSI: NY - by Deubline & Valm
Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Les Experts: Miami :: Fanfictions :: Fanfics LES EXPERTS-
Sauter vers: