Forum sur la série Les Experts: Miami
 
AccueilAccueil  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  

Partagez
 

 Les Experts: NY / "Les Etats-Unis d'Amérique"

Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5
AuteurMessage
Lexie
Balle Rebondissante
Lexie

Nombre de messages : 644
Age : 35
Date d'inscription : 31/05/2006

Les Experts: NY / "Les Etats-Unis d'Amérique" - Page 5 Empty
MessageSujet: Re: Les Experts: NY / "Les Etats-Unis d'Amérique"   Les Experts: NY / "Les Etats-Unis d'Amérique" - Page 5 EmptyMer 21 Juin - 14:20

ça sent la fin Shit et en même temps vivement le dénouement. Encore un très bon chapitre clap clap clap
Revenir en haut Aller en bas
http://metamorfose.site.voila.fr/index.html
Sluna
La femme sans tête
Sluna

Nombre de messages : 1572
Age : 36
Localisation : Derrière le petit caillou blanc, dans les bras de Colby Granger
Date d'inscription : 13/07/2005

Les Experts: NY / "Les Etats-Unis d'Amérique" - Page 5 Empty
MessageSujet: Re: Les Experts: NY / "Les Etats-Unis d'Amérique"   Les Experts: NY / "Les Etats-Unis d'Amérique" - Page 5 EmptyMer 21 Juin - 14:21

10/10 10/10 10/10 victoire love
Revenir en haut Aller en bas
http://stargate-the4400.forumactif.com/index.forum
lagentillefan
La fleur la plus bleue de toutes les fleurs bleues du monde
lagentillefan

Nombre de messages : 2966
Age : 37
Localisation : à supplier l'inspiration
Date d'inscription : 22/09/2005

Les Experts: NY / "Les Etats-Unis d'Amérique" - Page 5 Empty
MessageSujet: Re: Les Experts: NY / "Les Etats-Unis d'Amérique"   Les Experts: NY / "Les Etats-Unis d'Amérique" - Page 5 EmptyMer 21 Juin - 15:46

superbe Valm!!! 10/10
vivement demain bong

_________________
Les Experts: NY / "Les Etats-Unis d'Amérique" - Page 5 Csimia10
Revenir en haut Aller en bas
millie8
CSI niveau 3
millie8

Nombre de messages : 442
Age : 34
Localisation : Toujours là où il faut quand il faut (enfin presque...)
Date d'inscription : 13/06/2006

Les Experts: NY / "Les Etats-Unis d'Amérique" - Page 5 Empty
MessageSujet: Re: Les Experts: NY / "Les Etats-Unis d'Amérique"   Les Experts: NY / "Les Etats-Unis d'Amérique" - Page 5 EmptyMer 21 Juin - 17:00

clap clap clap vivement demain 10/10
Revenir en haut Aller en bas
valm.csi
Expert


Nombre de messages : 3399
Age : 39
Date d'inscription : 05/07/2005

Les Experts: NY / "Les Etats-Unis d'Amérique" - Page 5 Empty
MessageSujet: Re: Les Experts: NY / "Les Etats-Unis d'Amérique"   Les Experts: NY / "Les Etats-Unis d'Amérique" - Page 5 EmptyJeu 22 Juin - 11:01

Excusez-moi d'avance pour tout le mal que j'ai fait à Danny! pale


18h00

Mac se tordait les mains avec une hargne insatiable, mais qu'il dissimulait face à Trevor McKie. Ce dernier se trouvait juste derrière Danny et l'entourait de ses bras de fer, le maintenant tout contre lui. Et Danny ne semblait plus capable de lui opposer la moindre résistance.
McKie se mit à le toucher, le caressa, jusqu'à son entre-jambe. Il s'attaqua ensuite à la fermeture éclaire de son pantalon, la fit descendre. Et puis glissa sa main à l'intérieur.
"Non, pas ça..." murmura Danny.
Mais McKie alla un peu plus loin, augmenta la pression.
"Non..." insista Danny.
Un coup de feu déchira l'air, lui vrillant au passage le tympan. La surprise passée, et malgré le bourdonnement sourd et douloureux qui s'empara de son oreille, Danny n'avait d'yeux que pour: "Mac?!"
Il secoua la tête, anéanti. Mais il réprima néanmoins son envie de crier son désarroi. Comme un gosse qu'on a prévenu des centaines de fois de ne pas jouer avec le feu, et qui finit par se brûler.
Mac baissa la tête, et vit le trou ensanglanté que la balle avait laissé en traversant son flanc droit.
"Mac, je suis désolé..." entendit-il.
"Alors?" claironna McKie, mais Danny évita le regard de son bourreau, effrayé par le choix que celui-ci lui offrait. Un choix qui n'en n'était pas vraiment un.
"Je te demande pardon!" pleura-t-il soudain en voyant lui aussi la tâche de sang grandir autour de la blessure de Mac, tandis que McKie se faisant plus entreprenant, et de plus en plus violent.
Il le plaqua au sol, et lui délia les chevilles. Ensuite il ôta la chaîne qui reliait Danny au mur, puis s'allongea sur lui.
Danny serra les dents, secoua la tête et ferma les yeux. Tout son être voulait hurler ce mot de trois lettre qui pouvait tout arrêter, mais une infime partie de lui luttait pour que le silence l'emporte, et que Mac reste en vie.
"Laisse-le tranquille!" se mit à crier Mac. "Tue-moi, si tu veux, mais LAISSE-LE!"
"C'est pas toi qui décide, je te le rappelle", rétorqua McKie.
"Danny, je t'en prie, dis-lui d'arrêter! Je t'en supplie! Je t'en voudrai pas… Jamais, tu m'entends? Dis-lui d'arrêter!"
Mais c'était déjà trop tard.
McKie était déjà à l'oeuvre, et non seulement content de le violer, il persuadait Danny que sa décision était la bonne: "Tu veux pas avoir sa mort sur la conscience pour le restant de tes jours, pas vrai, Danny? Tu veux pas avoir enduré tout ça pour rien?"
Et même si Danny était ailleurs, quelque part au milieu des États-Unis d'Amérique, il ne pouvait pas retenir ses larmes.
"Tu vas le payer cher," gronda Mac, avec fureur. "Très cher, tu peux me croire."
Celui-ci se mit à sourire, s'enfonçant plus profondément en Danny à chacun de ses coups de reins, et de ses râles bestiaux. Si le diable existait, il devait avoir ce rictus hideux, partout où il semait le Mal. Peu importait à McKie les menaces de Mac, et toutes les souffrances qu'il avait et qu'il infligeait en cet instant à Danny. Tout ce qui comptait à ses yeux était là devant lui. Il atteignait enfin son objectif. Il était maintenant si près du but...
Une fois qu'il en eut terminé, il rangea ses petites affaires, et retourna Danny sur le dos. Celui-ci fermait toujours les yeux, mais murmurait toujours sa liste de mots sans signification, du moins pour McKie. Cependant, tout le reste était inerte. Même si ses larmes coulaient sur ses joues, il se laissait aller, comme si son corps était mort. Son corps, mais pas son esprit.
"Il apprend vite", fit remarquer Mckie d'un air impressionné.
Il tourna Danny sur le côté, et lia de nouveau ses menottes à la chaîne fixée au mur. Puis il se releva, passa tout près de Mac avec un rictus maléfique, et les laissa seuls.
"Espèce de pourriture!" cria Mac d'une voix déformée par la haine, et ses efforts inutiles pour tenter de se détacher. Le sang qui coulait de son flanc se répandait lentement sur ses vêtements, et il frissonna. Il savait que c'était dû au choc de la blessure, et qu'il allait finir par tourner de l'oeil, peut-être définitivement si personne ne venait les chercher. En attendant, dans un cas comme dans l'autre, il devait tenir bon.
"Danny, pour l'amour du ciel, parle-moi!" supplia-t-il. "Je t'en prie, reviens..."
Quand soudain, il s'aperçut que les lèvres de son "protégé" avaient cessé de remuer. Et que son corps était maintenant secoué de sanglots muets. Et qu'il gémissait à chaque fois qu'il essayait de bouger. Mac était à bout, et n'osait même pas imaginer ce que Danny pouvait ressentir.
"Je suis là, Danny, avec toi. Je te laisserai pas tomber...", le berçait Mac, comme pour ne pas rompre l'unique lien qui les unissait à présent. "Parle-moi, je t'en supplie..."


19h00

Danny avait réussit à se remettre à genoux. Au prix de longs et douloureux efforts, certes, mais certaines blessures semblaient préférables à d'autres.
McKie pouvait reparaître dans la pièce à tout instant, et Mac redoutait ce moment peut-être autant que Danny. Car celui-ci était arrivé au bout de ses forces. Aussi bien physiques que mentales. Il se balançait, d'avant en arrière, les yeux toujours bandés, la tête penchée sur le côté. Et il s'était remis à murmurer, mais cette fois, ses paroles n'avaient plus vraiment de sens.
Je sais plus... où j'en suis…
"Danny, reste avec moi", insistait Mac, luttant contre sa propre défaillance physique. "Ouvre les yeux! Parle-moi!"
J'ai pas fait exprès… s'il te plait, te mets pas en colère...
"Qu'est-ce que tu racontes, hein?" lui demanda Mac, profondément triste et désemparé, de voir Danny souffrir comme ça, et de le sentir s'éloigner peu à peu. Il avait l'impression de le voir s'enfoncer dans une sorte de délire autistique dont il aurait toutes les difficultés du monde à sortir. Danny tombait en morceaux. Comme si quelque chose s'était brisé en lui.
"Danny, est-ce que tu veux bien m'écouter?!"
Celui-ci leva lentement la tête et la dirigea vers Mac, et le son de sa voix. Il se balançait toujours, presque imperceptiblement, d'avant en arrière. De sa gorge s'échappait un lointain gémissement d'agonie. Interminable. Ne rien voir, sentir l'odeur persistante du sang, celui de Mac, et son propre sang, ce désagréable goût âcre et cuivré dans sa bouche, et ressentir le mal qui l'envahissait de toute part, tout ça le poussait à se raccrocher à tout ce qui lui restait. Le son de sa voix, et surtout, Mac.
"Je t'en supplie…" entendit-il. "N'oublie pas qui tu es!"
A ces mots, Danny éclata brusquement en sanglots, et supplia: "Je suis désolé, Mac! Je te demande pardon..."
Mac déglutit difficilement, de surprise, d'abord, puis de peine. Les larmes lui montaient aux yeux.
"Je te demande pardon..." répétait Danny, en pleurs, en intensifiant le balancement de son corps.
"Tu n'y es pour rien, tu m'entends? Pour rien du tout", reprit Mac, avec plus d'insistance. "Alors arrête de t'excuser, par pitié!"
"Je suis désolé..."
"DANNY!" s'emporta Mac. " CE N'EST PAS TA FAUTE!!!"
Derrière sa colère se cachait une plus grande peur encore. Celle de perdre Danny pour de bon, de le voir craquer complètement: "REPRENDS-TOI!!" hurla-t-il, puisant dans ses dernières forces.
C'est alors que Danny s'immobilisa. Il dit quelque chose que Mac n'entendit pas, du moins au début. Mais quand ce dernier réalisa ce qui terrifiait son protégé, il sentit monter en lui une fureur sans nom, et ressentit une poussée d'adrénaline qui lui fit oublier les terribles dégâts qu'avait provoqués la balle en lui traversant le corps...
"Fais quelque chose", le suppliait Danny. "Il faut que tu m'aides…"
Trevor McKie était de retour.
Tout en observant Danny, avec une fière jubilation, il commença par s'approcher lentement de Mac. Il se pencha à son oreille et murmura: "Tu vois jusqu'où il est prêt à aller pour sauver ta peau? Je t'avais bien dis que tu allais enfin savoir où étaient ses limites…"
Ensuite, il sortit son arme de sa poche, se dirigea vers Danny et pointa le canon contre sa tempe, le regard cette fois dirigé vers Mac. Celui-ci secoua la tête. Il savait que Danny ne se doutait de rien, et préférait qu'il en soit ainsi le plus longtemps possible.
"Je pourrais vous descendre tous les deux", leur fit savoir McKie, à moitié surpris par leur silence. "Mais… aucun artiste ne pourrait brûler la plus grande œuvre de sa vie, aussitôt qu'il l'a créée, vous croyez pas? Quel gâchis ce serait!"
Ceci dit, il s'accroupit face à Danny. Il le regarda en silence quelques instants. Sous son bandeau, celui-ci fermait les yeux très fort. Il se mit même à prier… Finalement, McKie leva la main vers son visage et caressa sa joue.
"Ne me touchez pas…" implora Danny dans un souffle.
Et puis il y eut un bruit mat, un cri, et Danny sentit du mouvement tout près de lui. Un grognement, des chocs indistincts… avant que finalement, un deuxième coup de feu ne vienne lui vriller à nouveau les tympans.
Quelques secondes après, il entendit quelqu'un lui parler. Mais à cause du bourdonnement sourd dans ses oreilles, et de la peur qui le paralysait, il eut bien du mal à savoir de qui il s'agissait. Même après que son bandeau lui soit ôté, Danny mit du temps à comprendre ce qui venait de se passer exactement.
Revenir en haut Aller en bas
http://www.csi-fanfics.com/
valm.csi
Expert


Nombre de messages : 3399
Age : 39
Date d'inscription : 05/07/2005

Les Experts: NY / "Les Etats-Unis d'Amérique" - Page 5 Empty
MessageSujet: Re: Les Experts: NY / "Les Etats-Unis d'Amérique"   Les Experts: NY / "Les Etats-Unis d'Amérique" - Page 5 EmptyJeu 22 Juin - 11:03

20h00

L'hélicoptère se posa au bord de la route, dans un des rares espaces ouverts et dégagées de végétations, au beau milieu des Catskill Mountains. Ils avaient localisé la maison de madame McKie en vol, et estimaient qu'elle se trouvait à environ trois cent mètres de la zone d'atterrissage.
Sheldon et Flack atteignirent leur cible à la vitesse de l'éclair.
Le détective s’avança le premier vers la porte d’entrée, puis se tourna vers Sheldon, lui faisant signe de le rejoindre. Ils approchèrent de la maison à couvert, armes dégainées, sans envisager une seule seconde d'attendre les renforts.

Un homme gisait sur le sol froid et sombre de la pièce insonorisée, un trou ensanglanté au milieu du ventre. Danny cligna des yeux pour essayer d'y voir plus clair, puis sentit qu'on lui détachait les poignets. Le son de la voix, derrière lui, couvrait peu à peu le bourdonnement dans ses oreilles, et il distingua quelques mots.
"… fini… sortir d'ici…"
Ses épaules courbaturées lui firent un mal de chien quand il retrouva sa liberté de mouvement. Il baissa la tête et vit que ses bras tailladés étaient couverts de sang séché, ainsi que ses mains, repliées en poings serrés. Il se demandait si tout ce sang lui appartenait vraiment, quand une ombre se plaça devant lui. C'était le visage de Mac.
Celui-ci avait enfin réussit à se détacher, après de longues heures d’efforts. Par le plus extraordinaire des hasards, la balle qui lui avait traversé le corps, avait également effleuré la corde qui lui maintenait les poignets. Il avait pu ainsi la sectionner plus rapidement, en la frottant contre le dossier abîmé de sa chaise.
En lui tirant dessus, McKie l’avait libéré. Et Mac s’était jeté sur lui, lui avait subtilisé son arme, et ne s’était pas embarrassé de scrupules avant de lui tirer une balle dans le ventre. Dans son état, la moindre seconde d’hésitation aurait pu lui être fatale, à lui comme à Danny.
Finalement, McKie avait mit lui-même fin à ce terrible cauchemar, et signé son arrêt de mort.
Malgré leurs blessures, ses deux otages se jetèrent dans les bras l'un de l'autre, mêlant ainsi leur soulagement, l'épuisement, quelques pleurs, et leur douleur. Ils avaient faim, et soif, et un besoin vital de retrouver enfin l'air libre et la lumière du jour, ou bien une nuit étoilée, peu importait du moment qu'ils sortaient d'ici.
Mac se releva, tant bien que mal, en tentant de dissimuler l'élancement cuisant qui s'empara du tout son côté droit. Ensuite il aida Danny à se mettre lui aussi debout. Mais après trente heures de tortures, enchaîné à un mur, pieds et poings liés, la tâche s'avéra très ardue. Il fallait y aller en douceur, et emmagasiner quelques forces avant de remonter vers la liberté. C'est alors que le regard de Danny se posa sur le corps de McKie, qui se vidait de son sang.
"Il est vivant…" dit Danny, en remarquant que son tortionnaire remuait encore.
"Il n'en a plus pour longtemps…" lui assura alors Mac.
Mais déjà, Danny s'était jeté sur McKie, et, penché au-dessus de lui, approcha son visage du sien. McKie n'était en effet quasiment plus de ce monde, mais il parvint tout de même à soutenir le regard noir et enragé de Danny: "Je veux te voir crever", siffla ce dernier entre ses dents. Mais il vit un sourire diabolique se dessiner sur le visage de McKie. Même aux portes de la mort, il se comportait comme le grand gagnant de la journée. C'était plus que Danny ne pouvait en supporter. Il leva ses bras en l'air et le frappa à la poitrine une fois, et puis une seconde fois, du plus fort qu'il pouvait. Sa rage lui faisait oublier à quel point ses coupures le brûlaient.
"Je vais t'oublier, tu m'entends?" lui promit-il. "Tout ce que tu m'as fait, je finirai par l'oublier…"
McKie ferma les yeux, et secoua la tête. Il ne voulait pas qu'une telle chose arrive un jour. C'était impossible… Danny desserra ses poings, plaqua ses mains de chaque côté du visage de McKie, et lui souleva la tête pour ensuite la taper contre le sol.

Flack défonça la porte et les deux enquêteurs s'engouffrèrent dans la maison. L'entrée, le living, et la cuisine étaient déserts. Ils s'apprêtèrent à poursuivre leurs recherches quand ils entendirent un cri provenant d’une autre pièce. Se retournant, ils devinèrent que ça venait de derrière une porte, menant probablement à un sous-sol. Ils pointèrent le canon de leurs armes dans cette direction et s’y dirigèrent rapidement.
En descendant les marches, ils réalisèrent que c’était Mac qui criait… et il y avait quelque chose de très inquiétant dans le son de sa voix.
"Pourquoi?!" suppliait Danny au mort. "Pourquoi t’as fait ça?"
"Ça suffit, c’est terminé!" lui répétait Mac, en essayant vainement de l’éloigner de McKie, et de l‘empêcher de continuer à le frapper."Laisse-le, maintenant… " l’implorait-il. Mais il n’ arrivait pas à le raisonner. Il était si faible…
Pourtant il insista quand il se rendit compte que Danny avait ses deux mains en sang sur le visage de son tortionnaire, et y enfonçait ses doigts comme pour lui arracher les yeux.
"Par pitié, Danny! Laisse-le!! IL EST MORT!!!"
S’il n’avait pas eu les mains aussi déchiquetées et brûlantes de douleur, Danny y serait certainement parvenu rapidement. Et Mac frémit en pensant que sans l’intervention de Sheldon et Flack, il aurait quand même fini par y arriver, tellement il était hystérique.
"ME TOUCHEZ PAS!!!" hurla Danny quand il se sentit soulevé de terre par deux bras puissants qui l’entouraient.
Il se débattit avec la force du désespoir, mais se lamenta en constatant qu’il n’y avait rien à faire pour fuir cette étreinte forcée… "Nooooon… Me touchez pas!" pleura-t-il "Lâchez-moi, j’en ai assez!"
"Chhh… c’est fini…" entendit-il au creux de son oreille. "C’est fini, Danny, il ne te fera plus aucun mal, je te le promets…"
La voix, c’était pas celle de Mac. Mais il la connaissait bien. Très bien, même. Bon sang, qui ça pouvait être?
Brusquement, il sentit deux autres mains lui prendre le visage, et il aperçut un visage, encore une fois familier… Mais pourquoi n’arrivait-il donc pas à les voir? Tout était si flou, et sombre…
"Je dois lui dire d’arrêter… DITES-LUI QU‘IL FAUT QU‘IL ARRÊTE!!" rugit Danny.
"Il est mort."
"Non… je l’ai vu bouger!" supplia-t-il obstinément pour qu’on le croit enfin.
"Danny, regarde-moi!"
Les deux mains étaient si douces, et en même temps si fermes qu’il se sentit trembler entre elles.
"Mais…" s’indigna-t-il. "Faut lui dire… QU‘IL ARRÊTE!"
"Danny…" intervint Don, derrière lui, toujours avec douceur. "Calme-toi…"
Quant à Sheldon, il le força à le regarder lui, et de cesser de remuer ses yeux en tous sens, comme un dément. Il se mit à lui caresser doucement la joue. Il avait le cœur broyé devant la souffrance de leur ami. Il ne voulait pas le perdre, le voir devenir fou sans rien pouvoir faire.
Don le serrait contre lui, et fermait les yeux pour empêcher ses larmes de couler. Il savait que Danny avait besoin d’eux, et tout de suite. Il savait qu’ils devaient l’empêcher de se briser en mille morceaux, et pour ça, il fallait qu‘ils soient forts.
"Il est mort?" finit par demander Danny, avec incrédulité.
"Il n’y a aucun doute là-dessus", lui répondit Sheldon sur un ton catégorique.
Danny parvint finalement à soutenir son regard.
"Ça me fait tellement mal…" chuchota-t-il d‘une voix brisée.
"On va te soigner, d’accord? Toi, et Mac. On va vous amener à l’hôpital. Tout va bien se passer, vous n’avez plus rien à craindre", lui assura Sheldon avec une profonde tristesse, mais qu’il essayait au mieux de dissimuler.
Peu à peu, Don desserra son emprise sur son meilleur ami, rassuré de le sentir lentement se détendre…
"Doc?" gémit alors Danny, comme s’il venait seulement de reconnaître l‘homme qui maintenait toujours son visage entre ses mains.
"Quoi?"
"Je veux sortir d’ici…"
Sheldon avala difficilement sa salive, à cause de la boule qui s’était formée dans sa gorge. Et puis il lui sourit. Et son sourire provoqua en Danny comme une sorte de déclic. Il se mit à sangloter, et à pleurer avec force, mais cette fois, il était là, près d’eux. Son hystérie s’évaporait. Sa peur s’envolait… Et laissaient place à un immense soulagement.
Il n’avait pas oublié qui il était vraiment.

21h00

A travers ses paupières closes, la lumière se fit un peu plus vive. Il avait la gorge sèche, mais bizarrement il n'avait plus faim. Et puis l'air lui semblait moins vicié et oppressant. Et Don était quelqu'un de très confortable. Se blottir contre lui avait même quelque chose de très étrange. C'était douillet et... engourdissant. Car même si elle semblait toujours là, quelque part à l'affût, la douleur s'était dissipée, comme une trace de pas dans la neige. Ou plutôt... dans le sable, car il n'avait plus froid.
Cependant, il tenta de remuer un peu, et réalisa que peut-être il n'était plus dans les bras de son ami.
Et en tendant l'oreille, il réalisa autre chose. Au lieu du silence ou des cris, il entendait le léger brouhaha d'une discussion. Il n'était donc plus dans cette cave froide et sombre, terrifiante et silencieuse, qu'était devenue la tombe de son tortionnaire, mais...
"Regardez qui voilà!" entendit-il.
C'était une voix féminine très douce, qu'il connaissait bien.
Allongé sur le côté, les bras repliés contre lui, Danny avait sa tête à moitié enfouie dans un oreiller. Alors il pivota un petit peu, et ouvrit lentement les yeux, s'habituant peu à peu à la lumière et à la blancheur de la chambre d'hôpital. Ils étaient tous là... Il ne les vit pas distinctement, mais les devinait parfaitement. Don était assis sur le lit, à ses pieds. Il vit le bleu de ses yeux, et son sourire en coin, heureux. Sheldon était debout, appuyé au pied du second lit de la chambre. Le blanc de son grand sourire, contrastait avec la lueur légèrement préoccupée de son regard. Quant à Lindsay, la plus éloignée, elle se tenait debout près de la fenêtre, les bras croisés. Elle semblait fatiguée, mais incroyablement soulagée. Stella, elle, était assise près de lui, sur une chaise entre les deux lits. Elle penchait la tête de côté, avec une expression de bienveillance sur le visage. La voix douce, c'était elle. Il n'en manquait plus qu'un...
"Mac?" demanda Danny d'une voix faible et éraillée.
Stella se fendit alors d'un beau sourire, puis se leva pour se pencher au-dessus de lui. Là, elle lui caressa les cheveux, puis déposa un baiser sur son front: "Grâce à toi, on va devoir le supporter encore quelques années..." lui glissa-t-elle, avant de rejoindre Flack et Sheldon qui échangeaient un regard interdit.
Ça amusa beaucoup Mac, installé sur le lit d'à côté.
Il semblait incroyablement bien remis de sa blessure par balle, et plutôt serein.
Danny tendit son bras vers lui, et Mac lui prit la main, précautionneusement, d'un geste à la fois léger et réconfortant. Ce geste, et leur regard signifiaient tant de choses... Ils n'avaient même plus besoin de se parler pour se comprendre. Une telle épreuve laissait des traces parfois indélébiles, des cicatrices, et la victoire avait le goût de l'amertume. Mais ils s'en étaient sortis, et le lien qui les unissait à présent était plus fort que tout.
Danny replia son bras contre lui. Il se sentait tellement lourd, et ankylosé, qu'il avait l'impression d'être enfermé dans de la gelée. Ses mouvements étaient horriblement ralentis, parfois douloureux.
"Je crois qu'on devrait..." fit Sheldon en faisant un geste en direction de la sortie.
Tous tombèrent d'accord, et il y eut une sorte de vague mouvante, comme un train sur le départ qui s'ébranle. Stella embrassa Mac sur le front, lui faisant promettre de bien se reposer. Elle souhaita ensuite une bonne nuit à Danny, agrémentée d'un clin d'oeil complice. Puis ce fut au tour de Sheldon. Visiblement, il ne sut pas trop quoi dire à Danny. Alors celui-ci se redressa, s'appuya sur son coude, et entoura son ami de son bras libre. Il le serra quelques secondes contre lui. C'était pas grave, s'il ne trouvait pas de mots pour exprimer ce qu'il ressentait. Tout ce qui comptait, c'était qu'il soit là, tout simplement.
"A demain, Danny", lui dit finalement Sheldon.
"A demain, doc. Rentre vite te coucher, t'as une sale tête."
"Je te remercie, toi aussi..." répliqua celui-ci, hilare.
"Montana, toi je t'ai pas oublié..." murmura Danny à sa collègue quand elle s'approcha de lui.
Mais seul Mac pouvait vraiment comprendre ce que ça signifiait.
"J'espère bien que non..." dit-elle en acceptant à son tour l'étreinte qu'il lui offrit. Elle lui caressa le dos, et ajouta: "C'est vrai que Sheldon a une drôle de tête. Il devrait prendre exemple sur toi."
"Vraiment? J'ai dormi combien de temps?" demanda alors Danny, ignorant à la fois combien de temps il avait passé entre les mains de McKie, et quelle heure il était à présent.
C'était déjà au tour de Don. Il serra chaleureusement la main de Mac, puis se tourna vers Danny: "Tu as fait le tour de l'horloge", lui apprit-il. "Deux fois."
"C'est possible, ça?" murmura Danny d'une voix qui s'évanouissait peu à peu, découvrant l'étreinte chaleureuse et tendre du détective.
"Tu en es la preuve vivante", lui glissa ce dernier, doucement, à l'oreille.
Ils restèrent quelques secondes serrés l'un contre l'autre, bercés par l'écho de ce seul mot.
Vivants.
Puis Don lui tapota le dos, et le laissa se recoucher. Danny sentait qu'il n'allait plus pouvoir maintenir ses yeux ouverts très longtemps. il avait dormi vingt-quatre heures d'affilée, et il se sentait déjà happé inexorablement par le sommeil, encore...
"Alors pourquoi je me sens toujours si fatigué?" se demanda-t-il.
"Peut-être parce qu'il est presque dix heures du soir, et que c'est l'heure de se rendormir", intervint alors Mac, préférant cette hypothèse à toutes les autres qui leur venaient tous les deux à l'esprit.
"Mmmm...? Ça doit être ça", lui accorda Danny, en faisant un dernier signe d'au revoir à leurs acolytes, qui s'éclipsaient dans une atmosphère joyeuse mais calme. "Bonne nuit..." lança-t-il faiblement, avant de s'endormir presque aussitôt.
Il avait dorénavant l'assurance qu'à son réveil, tout irait encore mieux, et qu'il ne serait pas seul.
"Bonne nuit, Danny", lui murmura Mac, d'une voix empreinte de peine, mais aussi d'une énorme reconnaissance.
Il ne ferma quasiment pas l'oeil de la nuit, trop occupé qu'il était à veiller sur son protégé.

Exclamation fin Exclamation

_________________
Les Experts: NY / "Les Etats-Unis d'Amérique" - Page 5 Remban10
Revenir en haut Aller en bas
http://www.csi-fanfics.com/
lagentillefan
La fleur la plus bleue de toutes les fleurs bleues du monde
lagentillefan

Nombre de messages : 2966
Age : 37
Localisation : à supplier l'inspiration
Date d'inscription : 22/09/2005

Les Experts: NY / "Les Etats-Unis d'Amérique" - Page 5 Empty
MessageSujet: Re: Les Experts: NY / "Les Etats-Unis d'Amérique"   Les Experts: NY / "Les Etats-Unis d'Amérique" - Page 5 EmptyJeu 22 Juin - 11:36

ben dis donc,qu'est-ce que tu lui en a fait baver à ce pauvre Danny! Sad
sinon,ta fic était géniaaaaaaaaal 10/10 bong !!!
vivement ta prochaine :DD

_________________
Les Experts: NY / "Les Etats-Unis d'Amérique" - Page 5 Csimia10
Revenir en haut Aller en bas
Lexie
Balle Rebondissante
Lexie

Nombre de messages : 644
Age : 35
Date d'inscription : 31/05/2006

Les Experts: NY / "Les Etats-Unis d'Amérique" - Page 5 Empty
MessageSujet: Re: Les Experts: NY / "Les Etats-Unis d'Amérique"   Les Experts: NY / "Les Etats-Unis d'Amérique" - Page 5 EmptyJeu 22 Juin - 11:47

Shocked Et ben, ça c'est de la torture.

C'était génial, j'ai adoré chaque chapitre. bong 10/10

A quand la prochaine? Mr. Green
Revenir en haut Aller en bas
http://metamorfose.site.voila.fr/index.html
Sluna
La femme sans tête
Sluna

Nombre de messages : 1572
Age : 36
Localisation : Derrière le petit caillou blanc, dans les bras de Colby Granger
Date d'inscription : 13/07/2005

Les Experts: NY / "Les Etats-Unis d'Amérique" - Page 5 Empty
MessageSujet: Re: Les Experts: NY / "Les Etats-Unis d'Amérique"   Les Experts: NY / "Les Etats-Unis d'Amérique" - Page 5 EmptyJeu 22 Juin - 12:15

oh tro super genial 10/10 10/10 love clap clap thumleft
Revenir en haut Aller en bas
http://stargate-the4400.forumactif.com/index.forum
valm.csi
Expert


Nombre de messages : 3399
Age : 39
Date d'inscription : 05/07/2005

Les Experts: NY / "Les Etats-Unis d'Amérique" - Page 5 Empty
MessageSujet: Re: Les Experts: NY / "Les Etats-Unis d'Amérique"   Les Experts: NY / "Les Etats-Unis d'Amérique" - Page 5 EmptyJeu 22 Juin - 14:11

Merci pour vos messages si nombreux et si encourageants Wink bong ça n'a pas de prix!! victoire clap thumright

La prochaine? Dans très très peu de temps! C'est une histoire mystique, avec Danny et un peu Flack COMME D'HABITUDE oui je sais... Very Happy et des personnages secondaires que j'espère être intéressants. J'ai tapé 5 chapitres, il doit en rester à peu près autant à écrire... Hop hop hop! Au boulot!! rambo

_________________
Les Experts: NY / "Les Etats-Unis d'Amérique" - Page 5 Remban10
Revenir en haut Aller en bas
http://www.csi-fanfics.com/
millie8
CSI niveau 3
millie8

Nombre de messages : 442
Age : 34
Localisation : Toujours là où il faut quand il faut (enfin presque...)
Date d'inscription : 13/06/2006

Les Experts: NY / "Les Etats-Unis d'Amérique" - Page 5 Empty
MessageSujet: Re: Les Experts: NY / "Les Etats-Unis d'Amérique"   Les Experts: NY / "Les Etats-Unis d'Amérique" - Page 5 EmptyJeu 22 Juin - 14:44

Pauvre petit danny il en a vu de toutes les couleurs Sad
Mais bon c'était vraiment une super fic 10/10 10/10 10/10
bong j'attend avec impatience la prochaine...avec Flack et Danny? Comme c'est étrange, je ne m'y attendais vraiment pas! lol!
Revenir en haut Aller en bas
valm.csi
Expert


Nombre de messages : 3399
Age : 39
Date d'inscription : 05/07/2005

Les Experts: NY / "Les Etats-Unis d'Amérique" - Page 5 Empty
MessageSujet: Re: Les Experts: NY / "Les Etats-Unis d'Amérique"   Les Experts: NY / "Les Etats-Unis d'Amérique" - Page 5 EmptyJeu 22 Juin - 18:24

Merci, millie Exclamation Je suis contente de t'avoir étonnée, sur ce coup-là lol!

_________________
Les Experts: NY / "Les Etats-Unis d'Amérique" - Page 5 Remban10
Revenir en haut Aller en bas
http://www.csi-fanfics.com/
deubline
L'exception de la règle
deubline

Nombre de messages : 670
Age : 39
Localisation : Where the streets have no name
Date d'inscription : 30/07/2005

Les Experts: NY / "Les Etats-Unis d'Amérique" - Page 5 Empty
MessageSujet: Re: Les Experts: NY / "Les Etats-Unis d'Amérique"   Les Experts: NY / "Les Etats-Unis d'Amérique" - Page 5 EmptyVen 23 Juin - 16:56

Et quelle fin magnifique... Ce cher Sheldon... Hum hum... Je Arrow Wink
Revenir en haut Aller en bas
valm.csi
Expert


Nombre de messages : 3399
Age : 39
Date d'inscription : 05/07/2005

Les Experts: NY / "Les Etats-Unis d'Amérique" - Page 5 Empty
MessageSujet: Re: Les Experts: NY / "Les Etats-Unis d'Amérique"   Les Experts: NY / "Les Etats-Unis d'Amérique" - Page 5 EmptyVen 23 Juin - 21:37

Non, reste cheers !! Tu as bien fait de me la faire changer, cette fin Wink Sinon, c'était encore du 100% Danny/Flack Confused Merci! clap
Alors? ça fait quoi d'avoir une excellente idée, et de la voir se concrétiser sans rien glander?? Mr. Green Mr. Green

_________________
Les Experts: NY / "Les Etats-Unis d'Amérique" - Page 5 Remban10
Revenir en haut Aller en bas
http://www.csi-fanfics.com/
deubline
L'exception de la règle
deubline

Nombre de messages : 670
Age : 39
Localisation : Where the streets have no name
Date d'inscription : 30/07/2005

Les Experts: NY / "Les Etats-Unis d'Amérique" - Page 5 Empty
MessageSujet: Re: Les Experts: NY / "Les Etats-Unis d'Amérique"   Les Experts: NY / "Les Etats-Unis d'Amérique" - Page 5 EmptySam 24 Juin - 15:07

Controleuse des travaux finis... J'adore clap baguette !!!! Si une autre idée tordue me traverse l'esprit, je saurai quoi en faire. Wink
Revenir en haut Aller en bas
valm.csi
Expert


Nombre de messages : 3399
Age : 39
Date d'inscription : 05/07/2005

Les Experts: NY / "Les Etats-Unis d'Amérique" - Page 5 Empty
MessageSujet: Re: Les Experts: NY / "Les Etats-Unis d'Amérique"   Les Experts: NY / "Les Etats-Unis d'Amérique" - Page 5 EmptySam 24 Juin - 15:20

Voui, tu seras un ange! love

_________________
Les Experts: NY / "Les Etats-Unis d'Amérique" - Page 5 Remban10
Revenir en haut Aller en bas
http://www.csi-fanfics.com/
Annabe
Miss éTinCeLLes!!
Annabe

Nombre de messages : 222
Age : 29
Date d'inscription : 24/10/2006

Les Experts: NY / "Les Etats-Unis d'Amérique" - Page 5 Empty
MessageSujet: Re: Les Experts: NY / "Les Etats-Unis d'Amérique"   Les Experts: NY / "Les Etats-Unis d'Amérique" - Page 5 EmptySam 28 Oct - 2:04

Wow!

affraid affraid affraid affraid affraid affraid

J'ai commencé la lecture à ... 22h il est... 1h du mat! Mais comment le regretter? Impossible! Et je tiens avant tout à m'excuser pour le temps que j'ai mis à me décider de lire cette fic! Je suis désolée, désolée, désolée!

Tu sais quoi? Je sais même plus par quoi commencer? Le gros développement je suis pas douée pour ça et pourtant j'ai tellement de choses à dire! J'arrive même plus à ordonner mes idées! Tu m'en veux si je te fais ton com que demain matin? Là je le sens mal, je vais pas y arriver!

Encore désolée et promis tu auras un long commentaire demain matin!

En tout cas
J'AI ADORE!

A demain Wink
Revenir en haut Aller en bas
valm.csi
Expert


Nombre de messages : 3399
Age : 39
Date d'inscription : 05/07/2005

Les Experts: NY / "Les Etats-Unis d'Amérique" - Page 5 Empty
MessageSujet: Re: Les Experts: NY / "Les Etats-Unis d'Amérique"   Les Experts: NY / "Les Etats-Unis d'Amérique" - Page 5 EmptySam 28 Oct - 15:45

Boudiou! On est demain! Je suis impatiente!!!!! bong bong bong
Quoi que... techniquement parlant, on est encore aujourd'hui... What a Face Je suis impatiente quand même!!! bave

_________________
Les Experts: NY / "Les Etats-Unis d'Amérique" - Page 5 Remban10
Revenir en haut Aller en bas
http://www.csi-fanfics.com/
Annabe
Miss éTinCeLLes!!
Annabe

Nombre de messages : 222
Age : 29
Date d'inscription : 24/10/2006

Les Experts: NY / "Les Etats-Unis d'Amérique" - Page 5 Empty
MessageSujet: Re: Les Experts: NY / "Les Etats-Unis d'Amérique"   Les Experts: NY / "Les Etats-Unis d'Amérique" - Page 5 EmptySam 28 Oct - 16:32

Voila voila, j'arrive! Désolée pour le reuh-retard! Décidément je l'accumule moi! Bref, c'est mon commentaire que tu veux, n'est ce aps? Je te le fais! Par contre m'en veux pas si c'est pas aussi long que Perly, je suis pas encore à ce niveau de revieweuse!

Cette fic est tout simplement superbe! Ca commence très bien avec Mac qui arrive devant son immeuble! J'imagine parfaitement la scène... on le verrai qui descend du taxi, la caméra restant sur le sol puis monter vers le chauffeur de taxi et enfin passer sur Mac. Oui, j'ai tendance à toujours immaginer ce que ça donnerait à la télé, je sais pas pourquoi! Et dis toi que quand je l'imagine comme ça avec autant de précision, c'est très bon signe! L'inquiétude croissante de Mac quand il voit la photo et le fait que tu ne révèles pas de suite ce qu'il y a sur ce cliché, c'est merveilleusement bien pensé. Génial! Magnifique! On ressent la même tension que Mac en même temps que lui. On s'inquiéte, on frissonne, on cherche à comprendre, on attends. Une réelle empathie entre le lecteur et le personnage. On est à la fois dans sa peau, voyant à travers ses yeux et à côté de lui, le regardant réagir et réagissant avec lui. C'est dur à expliquer. On se sent happé par ton récit! Et alors, là! Mckie... le froideur incarnée. Il n'a peur de rien ni de personne et sûrement pas de Mac. Mais nous on a peur de lui. On le regarde, entouré par les ténèbres, avec crainte et on angoisse en essayant de deviner ce qu'il va faire. Puis Danny. J'ai presque eu envie de me précipiter vers lui pour le prendre dans mes bras. J'étais comme Mac, impuissante. Et à nouveau, le lien d'empathie se ressere. Encore bravo pour ça ma Valm parce que c'est très difficile à produire et toi tu y arrives sans mal. Bravo! L'inquiétude du reste de l'équipe, je la partage. Osciller entre l'espoir et le désespoir, chagrin et courage, volonté et épuisement. Je comprends ce qu'ils ressentent! Et mckie qui massacre Danny! Quand il lui a injecté ce produit, j'ai presque senti mes propres muscles se tendre, mes propres veines ressortir comme jamais. J'avais mal moi aussi, pas autant que lui bien sûr mais j'avais mal quand même. Tout au long de la fic j'ai eu aussi mal que lui! Mais quel courage! Je lui tire mon chapeau! C'est incroyable! Mac peut être fier. Danny ne lâche jamais ce simple petit mot, il tient bon alors que beaucoup auraient déjà abandonné. Et alors après affraid le viol! O my god! J'ai carrément pleuré avec Danny et hurlé avec Mac. Pire qu'une humiliation, quelle pire douleur peut-il y avoir? Autant pour l'un que pour l'autre. Celui qui le subit ne peut que souffrir, particulièrement après tout ce qu'il a déjà enduré. Mais celui qui voit cela sans pouvoir rien faire. Il y a de quoi avoir la rage. Mon dieu je pleurais quasiment comme une madeleine pour ce pauvre Danny! Comment t'as pu lui faire ça? Et sa souffrance, ses pleurs et puis, ensuite, son corps immobile. C'est pire que la mort. Pire que tout. Et finalement ils sont sauvés, quel soulagement! Enfin j'ai pu respirer normalement! Mais il est évident que rien n'est terminé!

Valm cette fic est magnifique, superbe, géniale, sublime, merveilleuse, parfaite... j'ai plus de mots en stock! Je sens que je vais la relire beaucoup de fois!

Merci! Merci pour ce moment de lecture! Et bravo! Tu as un talent fou et encore, le mot est faible!
Revenir en haut Aller en bas
valm.csi
Expert


Nombre de messages : 3399
Age : 39
Date d'inscription : 05/07/2005

Les Experts: NY / "Les Etats-Unis d'Amérique" - Page 5 Empty
MessageSujet: Re: Les Experts: NY / "Les Etats-Unis d'Amérique"   Les Experts: NY / "Les Etats-Unis d'Amérique" - Page 5 EmptySam 28 Oct - 17:07

J'ai le coeur gros comme ça! love
Merci pour ta review! M'en fous de la longueur, du style, et de tout ça. Un mot peut suffire! C'est sûr que quand il y en a des tartines, c'est incroyablement jubilatoire... pompom mais bon! Ce qui compte pour moi, surtout, c'est votre opinion, et ce que vous avez ressenti, et à quel moment vous avez ri, ou pleuré (désolée! diablo )
Alors encore merci, je suis ravie que ça t'ai plu au point de vouloir la lire et la relire, malgré ce que j'ai fait subir à Mac et Danny.
En plus, Anna adorée, tu as mis le doigt sur un truc vraiment important pour moi, mon cheval de bataille pour chacune de mes fics: c'est l'empathie. J'essaie par exemple de ne pas tout dévoiler d'un coup, de faire découvrir les détails aux lecteurs en même temps que les "acteurs", pour qu'on s'identifie mieux à eux. Et pour leurs pensées, j'essaie de comprendre leur état d'esprit, pour chaque situation, et de deviner ce qu'ils peuvent ressentir à ce moment-là, et tout et tout...
Je vais pas m'étaler sur mes techniques, sinon c'est chiant, mais je suis ravie que tu m'en parles, de l'empathie!! Wink
Allez! Trève de bavardage! On en reparle plus tard, si tu veux! Quand tu veux, même!! Wink Bizou bizou!! bizz A plouche!! coucou!

_________________
Les Experts: NY / "Les Etats-Unis d'Amérique" - Page 5 Remban10
Revenir en haut Aller en bas
http://www.csi-fanfics.com/
Annabe
Miss éTinCeLLes!!
Annabe

Nombre de messages : 222
Age : 29
Date d'inscription : 24/10/2006

Les Experts: NY / "Les Etats-Unis d'Amérique" - Page 5 Empty
MessageSujet: Re: Les Experts: NY / "Les Etats-Unis d'Amérique"   Les Experts: NY / "Les Etats-Unis d'Amérique" - Page 5 EmptySam 28 Oct - 17:11

Sinon tu te connectes sur msn qu'on puisse discuter Wink

En tout cas je suis ravie que tu sois ravie que je sois ravie en lisant ta fic... euh c'est compréhensible ça??? Tant que j'y suis, encore une fois:

10/10 BRAVO! 10/10
Revenir en haut Aller en bas
valm.csi
Expert


Nombre de messages : 3399
Age : 39
Date d'inscription : 05/07/2005

Les Experts: NY / "Les Etats-Unis d'Amérique" - Page 5 Empty
MessageSujet: Re: Les Experts: NY / "Les Etats-Unis d'Amérique"   Les Experts: NY / "Les Etats-Unis d'Amérique" - Page 5 EmptySam 28 Oct - 17:17

Ravie que tu sois ravie que je le sois! Encore plus que tu crois que je le suis, d'ailleurs! victoire
J'suis en ligne! Wink

_________________
Les Experts: NY / "Les Etats-Unis d'Amérique" - Page 5 Remban10
Revenir en haut Aller en bas
http://www.csi-fanfics.com/
perlnoir
Looping!
perlnoir

Nombre de messages : 164
Age : 43
Date d'inscription : 24/10/2006

Les Experts: NY / "Les Etats-Unis d'Amérique" - Page 5 Empty
MessageSujet: Re: Les Experts: NY / "Les Etats-Unis d'Amérique"   Les Experts: NY / "Les Etats-Unis d'Amérique" - Page 5 EmptySam 28 Oct - 17:23

Alors ma Valm j'adore!

Je croyais que j'était s folle, ou alors tu l'ai aussi tout simplement, mais tu sais que je fais pareille!

Mdr, non, mais sans rire demande à ma Linds, on en parler jsutement, un soir sur MsN et je lui disait que je vivais chaque instant de se que j'écrivais, j'avais ce besoin de ressentir voir meme parfois de visualiser ce que j'allais écrire!

Si je sentais interieurement que ça me touché, alors je le garder, fallait que ça soit crédible à mes yeux avant que j'essaie de le faire croire aux autres!

C'est clair ce que je raconte!

Enfin,c'est marrant de voir que tu fais comme moi, ou moi comme toi, c'est du pareille au meme, mdr



Bon, je m'en vais écrire, réflechir, vivre mes pensées, mdr!
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




Les Experts: NY / "Les Etats-Unis d'Amérique" - Page 5 Empty
MessageSujet: Re: Les Experts: NY / "Les Etats-Unis d'Amérique"   Les Experts: NY / "Les Etats-Unis d'Amérique" - Page 5 Empty

Revenir en haut Aller en bas
 
Les Experts: NY / "Les Etats-Unis d'Amérique"
Revenir en haut 
Page 5 sur 5Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5
 Sujets similaires
-
» Le 44ème président des Etats Unis d'Amérique
» Lettre du Chef Seattle au président des Etats-Unis d'Amérique (1854)
» "Southern literature" (littérature du Sud des Etats-Unis) : un panorama
» [Kaspi, André] Comprendre les Etats-Unis d'aujourd'hui
» [Alesina, A., Glaeser, E.] Combattre les inégalités et la pauvreté : Les Etats-Unis face à l'Europe

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Les Experts: Miami :: Fanfictions :: Fanfics LES EXPERTS-
Sauter vers: