Forum sur la série Les Experts: Miami
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  S'enregistrerS'enregistrer  GroupesGroupes  Connexion  

Partagez
 

 Challenge n°3 - Un Jour Sans Fin

Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2, 3, 4, 5, 6  Suivant
AuteurMessage
valm.csi
Expert


Nombre de messages : 3399
Age : 39
Date d'inscription : 05/07/2005

Challenge n°3 - Un Jour Sans Fin Empty
MessageSujet: Challenge n°3 - Un Jour Sans Fin   Challenge n°3 - Un Jour Sans Fin EmptyDim 2 Juil - 22:51

Citation :
Que diriez-vous...
d'un troisième challenge Question

Mon idée est la suivante: ce serait d'inventer une journée, mais une journée vraiment merdique, pour un de nos CSI, et de la faire se répéter.

Plus précisément:

Arrow Quelqu'un (s'il le faut, je me dévoue, mais c'est pas obligé, hein?) écrit la première journée. Puis, chacun invente un lendemain ou un surlendemain, qui commence pareil (car c'est la même journée qui se répête, on est d'accord!)
Arrow A chaque fois, le personnage tente de changer le cours des événements, par rapport à la veille.
Arrow Ce qui fait qu'il y a un schéma de base, que l'on peut modifier un peu, beaucoup, voire énormément, selon notre imagination, et notre inspiration (et d'autres paramètres, que je ne nommerai pas tous... Very Happy )
Arrow Ce qui fait qu'on peut faire intervenir les personnages qu'on veut, selon ce qu'on fait faire au personnage principal de l'intrigue.
Arrow Ce qui fait que ça peut facilement partir en vrille, et qu'on peut déconner à plein tube si on en a envie.
Arrow etc, etc...
Alors? Des partant(e)s?? bong bong

_________________
Challenge n°3 - Un Jour Sans Fin Remban10
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.csi-fanfics.com/
lagentillefan
La fleur la plus bleue de toutes les fleurs bleues du monde
lagentillefan

Nombre de messages : 2966
Age : 37
Localisation : à supplier l'inspiration
Date d'inscription : 22/09/2005

Challenge n°3 - Un Jour Sans Fin Empty
MessageSujet: Re: Challenge n°3 - Un Jour Sans Fin   Challenge n°3 - Un Jour Sans Fin EmptyLun 3 Juil - 1:42

ok,moi!!mais je me vois mal commencer...J'en ai toujours bavé pour les débuts... Rolling Eyes (la bonne excuse va penser Valm lol! )

_________________
Challenge n°3 - Un Jour Sans Fin Csimia10
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Lexie
Balle Rebondissante
Lexie

Nombre de messages : 644
Age : 35
Date d'inscription : 31/05/2006

Challenge n°3 - Un Jour Sans Fin Empty
MessageSujet: Re: Challenge n°3 - Un Jour Sans Fin   Challenge n°3 - Un Jour Sans Fin EmptyLun 3 Juil - 11:15

Moi je suis partante sauf que j'écris aussi bien que...ouais bah j'ai pas de comparaison assez parlante. Confused
Y a une longueur maximum à notre journée parce que je me sens pas d'écrire des tartines non plus hein. Qui a dit que j'étais chiante? Very Happy
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://metamorfose.site.voila.fr/index.html
valm.csi
Expert


Nombre de messages : 3399
Age : 39
Date d'inscription : 05/07/2005

Challenge n°3 - Un Jour Sans Fin Empty
MessageSujet: Re: Challenge n°3 - Un Jour Sans Fin   Challenge n°3 - Un Jour Sans Fin EmptyLun 3 Juil - 12:27

Mais, euh... personne! What the fuck ?!?

Bon, pour répondre à ton interrogation, sache qu'il n'y a absolument pas de longueur minimum Wink Le personnage peut tout à fait rater une marche dans un grand escalier, ou bien se faire écraser par une voiture en allant au boulot le matin. Dès qu'il meurt, hop! On passe à une autre journée!!
C'est ça qui change un peu des 2 précédants challenges: C'est comme qui dirait "tous niveaux" Very Happy
Et si on veut, on peut écrire plusieurs journées! Mr. Green
D'ailleurs, Lexie, je suis absolument ravie de te compter parmi les challengers! victoire Youpiyoupiyeah!!!! clap

Sinon, Eli: ouuuhhh! La bonne excuse... :DD
Donc! Si c'est moi qui m'y colle, alors le personnage principal, ce sera Mac. Parce que c'est NY, parce que c'est le patron, et qu'il a un oeil sur tout, voyez-vous? Mais si vous avez une autre suggestion, vous savez bien que je tends l'oreille alien

D'autres participant(e)s intéressé(e)s? D'autres questions? Des propositions? Essprimez-vous librement Exclamation Wink

Y'a le temps, la première journée n'est pas du tout prête rabbit !

_________________
Challenge n°3 - Un Jour Sans Fin Remban10
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.csi-fanfics.com/
valm.csi
Expert


Nombre de messages : 3399
Age : 39
Date d'inscription : 05/07/2005

Challenge n°3 - Un Jour Sans Fin Empty
MessageSujet: Re: Challenge n°3 - Un Jour Sans Fin   Challenge n°3 - Un Jour Sans Fin EmptyMar 4 Juil - 22:32

INFORMATION IMPORTANTE!!! C'est pas moi qui m'y colle! victoire
Le projet prend forme, et ça me réjouit!! bong bong Merci Lexiiiiiiiiiiie! Wink Hahahahaaa, je n'y tiens plus! Je vais faire un infractus Laughing ! clap

_________________
Challenge n°3 - Un Jour Sans Fin Remban10
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.csi-fanfics.com/
lagentillefan
La fleur la plus bleue de toutes les fleurs bleues du monde
lagentillefan

Nombre de messages : 2966
Age : 37
Localisation : à supplier l'inspiration
Date d'inscription : 22/09/2005

Challenge n°3 - Un Jour Sans Fin Empty
MessageSujet: Re: Challenge n°3 - Un Jour Sans Fin   Challenge n°3 - Un Jour Sans Fin EmptyMar 4 Juil - 22:34

c'est Lexie qui commence? What the fuck ?!?

_________________
Challenge n°3 - Un Jour Sans Fin Csimia10
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
valm.csi
Expert


Nombre de messages : 3399
Age : 39
Date d'inscription : 05/07/2005

Challenge n°3 - Un Jour Sans Fin Empty
MessageSujet: Re: Challenge n°3 - Un Jour Sans Fin   Challenge n°3 - Un Jour Sans Fin EmptyMar 4 Juil - 22:38

Oui oui ouiiiii! J'ai lu le début, j'en suis toute tourneboulée, tellement c'est bien bong bong bong ... Tout ce que j'espère, c'est que je vais m'en remettre hein? Very Happy Very Happy

_________________
Challenge n°3 - Un Jour Sans Fin Remban10
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.csi-fanfics.com/
lagentillefan
La fleur la plus bleue de toutes les fleurs bleues du monde
lagentillefan

Nombre de messages : 2966
Age : 37
Localisation : à supplier l'inspiration
Date d'inscription : 22/09/2005

Challenge n°3 - Un Jour Sans Fin Empty
MessageSujet: Re: Challenge n°3 - Un Jour Sans Fin   Challenge n°3 - Un Jour Sans Fin EmptyMar 4 Juil - 22:40

tu l'as lu en mp?ou je l'ai loupée comme le gros Boulet que je suis?

_________________
Challenge n°3 - Un Jour Sans Fin Csimia10
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Lexie
Balle Rebondissante
Lexie

Nombre de messages : 644
Age : 35
Date d'inscription : 31/05/2006

Challenge n°3 - Un Jour Sans Fin Empty
MessageSujet: Re: Challenge n°3 - Un Jour Sans Fin   Challenge n°3 - Un Jour Sans Fin EmptyMar 4 Juil - 22:46

valm.csi a écrit:
Oui oui ouiiiii! J'ai lu le début, j'en suis toute tourneboulée, tellement c'est bien bong bong bong ... Tout ce que j'espère, c'est que je vais m'en remettre hein? Very Happy Very Happy

Valm elle en fait jamais trois tonnes Very Happy

Tu n'as rien loupé, je n'étais pas très sûre de mon coup donc j'ai envoyé le début à valm par mp. Pas de panique, ça devrait arriver d'ici jeudi soir grand maximum. Je vais sacrifier mes deux jours de repos pour vous écrire un truc sympa. Enfin j'éspère Confused

Ah par contre je poste ça où?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://metamorfose.site.voila.fr/index.html
Lexie
Balle Rebondissante
Lexie

Nombre de messages : 644
Age : 35
Date d'inscription : 31/05/2006

Challenge n°3 - Un Jour Sans Fin Empty
MessageSujet: Re: Challenge n°3 - Un Jour Sans Fin   Challenge n°3 - Un Jour Sans Fin EmptyMer 5 Juil - 0:16

Allez, je vais poster ça en deux fois. Voici donc la première demie journée, la suite arrivera avant jeudi soir dans le meilleur des cas. Bonne lecture.


« Bonjour New York il est 6h00. Les températures aujourd’hui s’annoncent caniculaires, préparez-vous à affronter un soleil de plomb. Tout de suite les infos… »

Une main masculine vint s’abattre lourdement sur le radio réveil faisant ainsi taire le présentateur à la voix nasillarde. Un jour, il faudrait qu’il pense à changer de station de radio, un jour. Pour le moment il avait d’autres chats à fouetter et ceux là n’attendraient pas. Il sortit donc de son lit, les yeux encore voilés de sommeil et prit la direction de la cuisine afin d’absorber sa dose de caféine matinale. Devant la cafetière vide, il poussa un soupir et se promit d’investir dans une cafetière programmable. Cela lui éviterait la désagréable surprise de ne pas trouver de café prêt à son réveil. Il prépara le breuvage miracle, enclencha l’appareil et profita des quelques minutes d’oisiveté dont il disposait pour prendre une douche. Perdre son temps n’était pas dans ses habitudes et regarder le café s’écouler goutte à goutte ne ferait pas s’accélérer la chose.
Il pesta et prononça quelques jurons bien colorés quand l’eau chaude fut remplacer par un jet glacé, un de ses charmants voisins avait encore dû utiliser toute l’eau chaude. Il faudrait qu’il parle de ce problème au propriétaire de l’immeuble, les douches froides étaient de plus en plus fréquentes, et il détestait ça.
Une douche froide et un café plus tard, il sortait de chez lui, prêt à affronter une nouvelle journée épuisante. Il adorait son job, il lui prenait tout son temps mais pour rien au monde il n’en aurait changé. Perdu dans ses pensées, il n’aperçut pas la vieille dame qui semblait l’attendre au pied des escaliers. Ce n’est que lorsqu’il entendit sa voix qu’il réalisa alors que quelqu’un s’adressait à lui. Il soupira, résigné quand il vit qu’il s’agissait de sa voisine, celle qui semblait collectionner les chats. Que pouvait-elle faire debout si tôt? Il réalisa alors ce qui l’attendait lorsque sa charmante voisine lui fit part de la nouvelle fugue de son Roméo. Ce n’était pas la première fois, Roméo était un délinquant récidiviste. Ce chat, une très belle et adorable bête selon sa propriétaire, s’obstinait à pourchasser les oiseaux qui prenaient tranquillement le soleil sur le balcon de Madame Fine et se retrouvait immanquablement coincé quelque part. Cette fois-ci ce ne fut pas différent, le félin était prisonnier de la benne à ordures et refusait dans sortir. Voyant ce que sa voisine attendait de lui, le jeune homme soupira discrètement et l’accompagna dans la ruelle qui bordait leur immeuble. Il souleva le couvercle de la benne et cette fois-ci poussa un soupir beaucoup moins discret. Le chat avait bien choisi son jour, la benne était pleine et l’odeur qui s’en dégageait loin d’être agréable. Jusqu’à présent il n’avait jamais rien eu à reprocher aux chats mais les choses venaient de changer. Il les détestait, tous en général et celui-ci en particulier.



Il fut accueillit par des sourires amusés et des rires peu discrets quand il franchit les portes du labo. Son escapade dans la benne à ordures avait laissé des traces. Le chat s’en était donné à cœur joie. Au lieu de l’accueillir en sauveur, il avait griffé, craché, mordu. Le jeune homme avait bien été tenté de le laisser moisir dans sa benne mais sa maîtresse le regardait avec des yeux pleins d’espoir. Il s’était donc résolu à entrer dans le contener et récupérer l’impossible animal. Peu reconnaissante la teigne avait filé dans les pattes de sa maîtresse après un dernier coup de griffes. La vieille dame avait remercié son voisin avant de filer aussi vite que le lui permettaient ses petites jambes. Il avait à peine pensé à remonter prendre une nouvelle douche et se changer que son bipper avait sonné furieusement le rappelant à l’ordre.
Il traversait donc les couloirs vitrés du labo avec la désagréable impression d’être une bête de foire. Bon d’accord, il puait, des tâches diverses et variées maculaient ses vêtements et alors? Aucun d’entre eux n’avait jamais plongé dans une benne pour secourir un chat? Il arriva enfin à destination. Ils étaient déjà tous là, buvant un café, discutant et l’attendant. Il fit une entrée remarquée évidemment. Stella et Lindsay le regardaient avec des yeux ronds comme des soucoupes, Flack était prêt à exploser de rire mais se retenait devant le regard furieux de son ami, quant à Mac, il leva un sourcil intrigué mais ne fit aucun commentaire sur sa tenue.
- Vous êtes en retard.
- Désolé.
Ne manquait que Hawkes, absent lui aussi. Il ne tarda cependant pas à faire son apparition, beaucoup plus discrète que la sienne mais ne put s’empêcher de faire un commentaire sur l’odeur omniprésente qui avait à présent envahi le bureau de leur supérieur.
- Charmante odeur. On a un problème d’égouts?
Sans fut trop pour Flack qui laissa son fou rire éclater. Stella et Lindsay se joignirent à son hilarité devant la mine furieuse de Danny. Hawkes comprenant enfin d’où s’échappait l’odeur nauséabonde jeta un coup d’œil curieux à Danny, cherchant visiblement à comprendre ce qui avait bien pu se passer pour que le jeune homme soit dans un état aussi lamentable.
- S’il vous plaît, dois-je vous rappeler que nous avons du travail?
L’intervention de Mac suffit à rétablir l’ordre. Celui-ci distribua les enquêtes et Danny se retrouva pour son plus grand malheur coincé avec Don au labo, afin de régler une sombre histoire de paperasse. Son instinct lui disait que la journée allait être très longue et à voir le sourire goguenard du détective, ça ne faisait aucun doute. En plus il détestait la paperasse. Ils sortirent tous du bureau de Mac, celui-ci retenant le jeune homme.
- Une dernière chose, prenez une douche avant de commencer.
Flack qui attendait son ami sur le pas de la porte rit à nouveau.



- Qu’est ce qui s’est passé au juste?
- Tu ne le croiras jamais et de toute façon, je trouve que tu t’es assez marré aujourd’hui.
Voyant que Flack ne comptait pas le lâcher tant qu’il ne lui aurait rien dit, Danny se décida à lui raconter sa relation conflictuelle avec Roméo. Il savait bien que c’était une mauvaise idée mais connaissant la pugnacité du détective, il savait qu’il n’aurait pas eu la paix tant qu’il n’aurait rien dit. Autant le laisser se marre une bonne fois pour toutes et travailler sérieusement ensuite. Dire que tous les autres étaient sur le terrain et qu’il se retrouvait coincé avec son meilleur ami, qui en ce moment même se fouettait royalement de lui. Il laissa Flack se calmer et sortit chercher un café.

Décidément ce n’était pas sa journée. Face à la machine il cherchait du regard ce qui pouvait bien ne pas fonctionner. Il lui avait fallu dix minutes pour obtenir un jus de chaussettes et le second se faisait attendre. Quand enfin il récupéra le gobelet, il entendit une voix dans son dos et sursauta, renversant la quasi-totalité du breuvage brûlant sur sa chemise toute propre. Il se retourna pour faire face à celui qui était la cause de ce nouveau désastre et plongea son regard dans les prunelles bleues de Don.
- Il n’y a pas 36 solutions. Ou mon horoscope est particulièrement mauvais et les catastrophes vont continuer à s’enchaîner, ou j’ai eu ma dose pour la journée et ça ne pourra pas empirer. Et arrête de te marrer comme ça, tu me fatigues.
Il jeta ce qui restait de café dans la poubelle et reprit le chemin de la salle de réunion. Il sentait dans son dos le regard amusé de son ami mais décida de ne pas y prêter attention.



Finalement ils avaient été plutôt productifs, ils avaient réussi à monter le dossier de l’accusation, recensant toutes les preuves, les témoignages et le déroulement de leur dernière enquête. Danny était soulagé, aucune nouvelle catastrophe n’était venue perturber leur travail. Il s’était levé et s’apprêtait à sortir de la salle quand Flack poussa un juron. Danny se retourna lentement, s’attendait au pire et il vit le pire. Son ami fixait, furieux, l’écran du portable sur lequel ils venaient de finir de rédiger leur rapport.
- Quoi?!
- Tu avais fais une copie du rapport hein?
- Non, je pensais que tu l’avais fait. Pourquoi?
Flack orienta l’écran vers Danny et celui-ci ferma les yeux devant cette vision d’horreur. Tout leur travail de la matinée était perdu, à la place s’affichait une page blanche.
- Tu es sûr de ne pas l’avoir enregistré?
- A ton avis.
- C’est pas possible. Tu es en train de me dire qu’on vient de perdre une demi-journée de boulot?
- Oui.
- Cette journée est merdique, elle ne finira donc jamais?

Ca leur prit deux nouvelles heures pour rédiger le rapport maudi. Lorsqu’il fut terminer, Danny prit toutes les précautions possibles pour l’enregistrer, ne lésinant pas sur le nombre de copies de sauvegarde. Paranoïaque peut-être mais vu comment avait démarré sa journée, il valait mieux se méfier.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://metamorfose.site.voila.fr/index.html
Sluna
La femme sans tête
Sluna

Nombre de messages : 1572
Age : 36
Localisation : Derrière le petit caillou blanc, dans les bras de Colby Granger
Date d'inscription : 13/07/2005

Challenge n°3 - Un Jour Sans Fin Empty
MessageSujet: Re: Challenge n°3 - Un Jour Sans Fin   Challenge n°3 - Un Jour Sans Fin EmptyMer 5 Juil - 0:23

bravo c'est super genial 10/10 10/10
vite la suite bong bong
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://stargate-the4400.forumactif.com/index.forum
lagentillefan
La fleur la plus bleue de toutes les fleurs bleues du monde
lagentillefan

Nombre de messages : 2966
Age : 37
Localisation : à supplier l'inspiration
Date d'inscription : 22/09/2005

Challenge n°3 - Un Jour Sans Fin Empty
MessageSujet: Re: Challenge n°3 - Un Jour Sans Fin   Challenge n°3 - Un Jour Sans Fin EmptyMer 5 Juil - 12:38

génial 10/10 !!à nous de réfléchir après cette première journée...Mais au moins,on a le point de départ Wink

_________________
Challenge n°3 - Un Jour Sans Fin Csimia10
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
valm.csi
Expert


Nombre de messages : 3399
Age : 39
Date d'inscription : 05/07/2005

Challenge n°3 - Un Jour Sans Fin Empty
MessageSujet: Re: Challenge n°3 - Un Jour Sans Fin   Challenge n°3 - Un Jour Sans Fin EmptyMer 5 Juil - 14:46

C'est drolissime, y'a matière à travailler! Vas-y, continue!! Faut vraiment que les emmerdes s'accumulent grâââve! bounce bounce C'est super clap

Je pensais: il faudrait pas un événement terrible, à la fin? Le genre de truc qu'il va chercher à éviter? Son but étant ensuite de, chaque jour, essayer de changer le cours des choses, pour éviter cet événement?
Vois-tu où je veux en venir... What the fuck ?!?

En tout cas, je te félicite, c'est du très beau travail thumright En plus, je suis absolument ra-vie que tu aies choisi Danny!!! victoire

J'en fais trop? geek baguette

_________________
Challenge n°3 - Un Jour Sans Fin Remban10
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.csi-fanfics.com/
Lexie
Balle Rebondissante
Lexie

Nombre de messages : 644
Age : 35
Date d'inscription : 31/05/2006

Challenge n°3 - Un Jour Sans Fin Empty
MessageSujet: Re: Challenge n°3 - Un Jour Sans Fin   Challenge n°3 - Un Jour Sans Fin EmptyMer 5 Juil - 16:46

Merci les filles Very Happy

Pour l'évènement terrible j'y ai pensé, je voulais clôturer ma journée avec ça. Mais je ne sais pas exactement dans quelle direction je vais aller.
Je vais m'y remettre maintenant je pense, je viens juste de rentrer et dispose d'un peu de temps.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://metamorfose.site.voila.fr/index.html
Lexie
Balle Rebondissante
Lexie

Nombre de messages : 644
Age : 35
Date d'inscription : 31/05/2006

Challenge n°3 - Un Jour Sans Fin Empty
MessageSujet: Re: Challenge n°3 - Un Jour Sans Fin   Challenge n°3 - Un Jour Sans Fin EmptyMer 5 Juil - 18:42

Allez, suite et fin. Au suivant! Autant vous le dire tout de suite, je suis beaucoup moins satisfaite de cette partie que de la première Confused

Il pensait que les choses allaient se tasser, que plus aucune catastrophe n’allait lui tomber dessus mais il dû se rendre à l’évidence, tant qu’il ne serait pas entrer chez lui, à l’abri, tout pouvait lui tomber dessus. Ca avait commencé par une rencontre brutale avec la réceptionniste qui dans la collision laissa tomber la multitude de dossiers qu’elle portait, puis comme s’il n’avait pas eu suffisamment de problème avec les tâches et les ordures, il ne trouva rien de mieux à faire que de glisser sur une peau de banane qui gisait à côté de la poubelle. Cela suffit pour que les plaisanteries de mauvais goût fusent à travers le labo et il trouva sur son bureau une corbeille de bananes offerte par son dévoué et compatissant meilleur ami, le détective Don Flack Jr. Celui-ci entrait justement dans la pièce riant encore de sa blague.
- Tu n’as rien d’autre à faire que d’ennuyer les gens qui travaillent? Et d’abord qu’est ce que tu fais encore ici toi, tu n’as pas un bureau, dans un commissariat?
- Oula, monsieur a l’air de charmante humeur. Allez Messer, détends toi et admet que c’était quand même drôle.
- Non ce n’était pas drôle, j’ai commencé ma journée en me battant avec un chat qui n’a rien d’adorable, la machine à café a décidé qu’elle me détestait, tu as effacé un rapport qui nous a prit deux fois plus de temps que prévu, je suis coincé ici sans enquête, j’ai dû aider la réceptionniste à reclasser ses dossiers après l’avoir percuté dans un couloir et j’ai glissé sur une peau de banane. Alors excuses-moi si je trouve ta plaisanterie nulle.
- Bien, je vais donc te laisser grincheux et regagner mon commissariat. Quand tu seras calmé, appelle-moi.




Cette nouvelle scène de crime s’annonçait pourtant simple. Un braquage qui semblait avoir mal tourné selon Flack. Bon d’accord, Danny réalisa que simple n’était peut être pas le mot qui convenait. Les cadavres, trois au total, jonchaient le sol couvert de sang du restaurant, ou du moins de ce qu’il en restait. Il entra dans l’établissement, s’arrêta sur le seuil de la porte et laissa son regard parcourir la scène, enregistrant le maximum de détails.
- Alors qu’est ce que tu en penses?
Danny arracha son regard à la scène d’apocalypse et regarda son ami.
- Pour le moment je ne pense pas, j’observe. Qu’est ce que tu as?
- Pas grand chose, Jewel Campbell, la serveuse blonde que tu vois dans le coin, est arrivée à 17h00 et a trouvé le restaurant et ses patrons dans cet état. Elle a pu identifier les corps, il s’agit de la famille Powter. Les parents Harry et Sally et le fils aîné Morgan. Apparemment il manque le second fils et leur petite fille, Jake et Emily. Melle Campbell était de service ce soir ce qui explique qu’elle soit arrivée si tôt.
- Une idée de ce qui s’est passé?
- Le braqueur a sans doute voulu récupérer la recette du service de midi, il n’y a plus rien dans la caisse.
- Ils ont très bien pu la ranger ailleurs, dans un coffre par exemple, ça pourrait expliquer qu’il ait tué en ne trouvant rien.
- C’est toi l’expert Messer, à toi de voir si mon hypothèse est la bonne.
Danny entra dans la salle, armé de son matériel et se mit au travail, récoltant fibres, morceaux de verre, empreintes, douilles… Il entendait les va et vient de son ami dans son dos et sentait l’impatience de celui ci. Il se retourna et s’adressa à lui.
- Quoi?
- J’en sais rien une intuition, quelque chose va se passer.
- Mais bien sûr Madame Soleil. Autre chose?
- Non.
Danny soupira et se concentra à nouveau sur le corps qu’il observait. Seulement Flack semblait vraiment nerveux et continuait à tourner en rond, empêchant le jeune expert de travailler tranquillement.
- Bon ok, ça suffit. Ou tu te tiens tranquille et tu me laisses bosser, ou tu va prendre l’air.
- Je vais aller inspecter la ruelle derrière le restaurant.
- Voilà, ça c’est une bonne idée.

Flack n’était pas sortit depuis 5 minutes qu’une série de coups de feu retentit, faisant sursauter Danny. Il se releva précipitamment et sortit en courant dans la ruelle. Le spectacle qui s’offrit à ses yeux l’épouvanta. Là, au milieu de la ruelle gisait le corps sans vie de son meilleur ami.



Un cria de terreur troubla le silence de la nuit et Danny se réveilla en sursaut, trempé de sueur. Il se passa une main sur le visage pour reprendre ses esprits et jeta un œil au radio-réveil posé sur la table de nuit. 05h59. Trop tard pour se rendormir, de toutes façons, il n’en avait plus envie.

« Bonjour New York il est 6h00. Les températures aujourd’hui s’annoncent caniculaires, préparez-vous à affronter un soleil de plomb. Tout de suite les infos… »


Dernière édition par le Jeu 6 Juil - 0:10, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://metamorfose.site.voila.fr/index.html
valm.csi
Expert


Nombre de messages : 3399
Age : 39
Date d'inscription : 05/07/2005

Challenge n°3 - Un Jour Sans Fin Empty
MessageSujet: Re: Challenge n°3 - Un Jour Sans Fin   Challenge n°3 - Un Jour Sans Fin EmptyMer 5 Juil - 22:22

Moi, franchement, je trouve ça génial! clap thumright Bravo 10/10 !! J'aurais pas pu faire mieux, surtout en si peu de temps! Shocked
Je te remercie encore d'avoir lancé la machine Exclamation Exclamation Exclamation
Je vais copier le tout, l'imprimer, et bosser dessus study En plus, je travaille pas demain, je vais pouvoir m'en donner à coeur joie bong
C'est partiiii dingo !

_________________
Challenge n°3 - Un Jour Sans Fin Remban10
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.csi-fanfics.com/
Lexie
Balle Rebondissante
Lexie

Nombre de messages : 644
Age : 35
Date d'inscription : 31/05/2006

Challenge n°3 - Un Jour Sans Fin Empty
MessageSujet: Re: Challenge n°3 - Un Jour Sans Fin   Challenge n°3 - Un Jour Sans Fin EmptyMer 5 Juil - 22:48

Embarassed De rien, ce fut un plaisir. J'ai adoré faire ça en fait. J'ai hâte de voir ce que va donner la suite Wink
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://metamorfose.site.voila.fr/index.html
lagentillefan
La fleur la plus bleue de toutes les fleurs bleues du monde
lagentillefan

Nombre de messages : 2966
Age : 37
Localisation : à supplier l'inspiration
Date d'inscription : 22/09/2005

Challenge n°3 - Un Jour Sans Fin Empty
MessageSujet: Re: Challenge n°3 - Un Jour Sans Fin   Challenge n°3 - Un Jour Sans Fin EmptyMer 5 Juil - 23:30

moi aussi,je vais y bosser dessus!!entre deux chaitres(mais je dois éviter de m'éparpiller de trop... Rolling Eyes

_________________
Challenge n°3 - Un Jour Sans Fin Csimia10
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Sluna
La femme sans tête
Sluna

Nombre de messages : 1572
Age : 36
Localisation : Derrière le petit caillou blanc, dans les bras de Colby Granger
Date d'inscription : 13/07/2005

Challenge n°3 - Un Jour Sans Fin Empty
MessageSujet: Re: Challenge n°3 - Un Jour Sans Fin   Challenge n°3 - Un Jour Sans Fin EmptyJeu 6 Juil - 0:02

super genial Lexie love victoire
bravooooooooo 10/10 10/10
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://stargate-the4400.forumactif.com/index.forum
valm.csi
Expert


Nombre de messages : 3399
Age : 39
Date d'inscription : 05/07/2005

Challenge n°3 - Un Jour Sans Fin Empty
MessageSujet: Re: Challenge n°3 - Un Jour Sans Fin   Challenge n°3 - Un Jour Sans Fin EmptyJeu 6 Juil - 9:46

J'ai commencé la journée n°2 study J'en suis à peu près au quart de l'histoire, et je crois pas que je pourrai passer à autre chose avant d'avoir fini! Mr. Green Je m'y remets de suite! rambo Very Happy

_________________
Challenge n°3 - Un Jour Sans Fin Remban10
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.csi-fanfics.com/
Lexie
Balle Rebondissante
Lexie

Nombre de messages : 644
Age : 35
Date d'inscription : 31/05/2006

Challenge n°3 - Un Jour Sans Fin Empty
MessageSujet: Re: Challenge n°3 - Un Jour Sans Fin   Challenge n°3 - Un Jour Sans Fin EmptyJeu 6 Juil - 11:18

Shocked Déjà?

C'est génial si ça s'enchaîne si vite bong
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://metamorfose.site.voila.fr/index.html
valm.csi
Expert


Nombre de messages : 3399
Age : 39
Date d'inscription : 05/07/2005

Challenge n°3 - Un Jour Sans Fin Empty
MessageSujet: Re: Challenge n°3 - Un Jour Sans Fin   Challenge n°3 - Un Jour Sans Fin EmptyJeu 6 Juil - 12:31

Voici même dès maintenant le début de journée que j'ai pondu ce matin!
Je vais écrire la suite, après un petit casse-dalle! Parce qu'il faut de l'énergie pour réfléchir! drunken Mr. Green Mr. Green

2ème Jour

"Bonjour New York il est 6h00. Les températures aujourd’hui s’annoncent caniculaires, préparez-vous à affronter un soleil de plomb. Tout de suite les infos…"

"La ferme!" supplia-t-il avec colère, en écrasant son poing sur le radio-réveil.
Non seulement cet enfoiré de présentateur lui agressait les oreilles chaque matin avec sa voix sortie du fond de ses fosses nasales, mais en plus il radotait. Du moins, c'est ce qu'il lui semblait. Il avait déjà entendu ça quelque part, et récemment, en fait.
"Connard", fulmina-t-il en s'extirpant de son lit, les paupières à peine ouvertes.
Un bon vieux café noir allait lui remettre les idées en place. Et peut-être qu'alors, il réussirait à se remémorer son cauchemar. Celui qui venait de le réveiller en sursaut, et dont il n'avait plus le moindre souvenir.
Il poussa un long soupir d'agonie devant la cafetière vide. Une cafetière programmable, ce serait vraiment idéal. Ou alors... quelqu'un qui se lèverait toujours un peu avant lui, pour lui préparer un bon petit-dèj, et qui viendrait le réveiller tendrement, avec quelques baisers sucrés, et chatouilleux...
Il enclencha l'appareil. A rêvasser ainsi, il allait finir par se mettre en retard.
Étape suivante, Messer! Un peu de nerfs! Allez!

Quand il sortit de sous la douche trois minutes plus tard, à tout casser, il se rendit compte à quel point il était bien réveillé, et bien énervé. Rien de tel qu'un jet d'eau glacé pour commencer une journée.

Il quitta son appartement en songeant qu'il devait absolument en toucher un mot au proprio. Ca ne pouvait plus durer. Tous ses matins devenaient invariables, et routiniers, et ça, c'était pas bon pour le moral. Pas bon du tout.
Quelqu'un n'était-il pas en train de lui adresser la parole?
Sortant de ses réflexions, il remarqua finalement sa vieille voisine en bas des marches. Et alors qu'elle lui faisait part du malheur qui la frappait une nouvelle fois de bon matin, Danny fut saisit d'une désagréable impression de déjà-vu.
Roméo s'était fait la belle. Cet horrible matou avait encore trouvé le moyen de faire son intéressant. Cette fois, il avait fini sa course dans une des bennes à ordures, à l'extérieur de l'immeuble.
Et en bon voisin qu'il était, jeune et serviable, et flic de surcroît, la vieille dame n'imaginait pas essuyer un refus de sa part. Le service qu'elle lui demandait était sans appel. Il fallait que Danny sorte son animal de là.
Quand il souleva le couvercle de la benne, il constata à quel point elle était pleine, et à quel point elle était puante. Et puis il entendit aussi à quel point le monstre félin était résolu à ne laisser personne l'approcher. Il sifflait sa colère comme un serpent, montrant les crocs, les poils de son dos et de sa queue hérissés comme jamais...
Danny sauta dans l'arène. Ce machin à quatre pattes n'allait quand même pas faire la loi.

Le trajet jusqu'au QG de la police scientifique lui parut non pas semblable à celui de la veille, mais carrément identique. Les mêmes gens, aux mêmes endroits, déblatérant les mêmes banalités, portant les mêmes habits, coiffés de la même façon, et puis les mêmes bruits, la même circulation, les mêmes petits détails, partout, dans chaque geste, chaque endroit.
C'est à peine s'il se rendit compte des réactions amusées, étonnées, et parfois écoeurées de ses collègues, à son arrivée au labo. Il n'avait qu'un seul but: foncer jusqu'à la salle de réunion, afin de se débarrasser définitivement de cette impression de déjà-vu qui ne le lâchait plus, lui donnant la sensation de revivre exactement sa journée de la veille.

"Vous êtes en retard", l'accueillit Mac.
"Je sais", fit Danny en apercevant du coin de l'oeil les yeux arrondis de stupeur de Stella et Lindsay, et la mine plus que réjouie de son ami.
"Danny?"
Celui-ci reporta son attention sur Mac, qui lui lançait un regard appuyé.
"Désolé, patron," se reprit-il alors.
"Charmante odeur. On a un problème d'égouts?" intervint la voix de Hawkes, qui venait de faire son apparition dans la pièce.
Tandis que Flack éclata finalement de rire, suivi de près par Stella et Lindsay, et que Hawkes réalisait d'où venait l'odeur, fronçant les sourcils avec perplexité, le visage de Danny se décomposa. Il n'était pourtant pas en train de rêver?
"S’il vous plaît, dois-je vous rappeler que nous avons du travail?"
L’intervention de Mac suffit une nouvelle fois à rétablir l’ordre. Et après l'attribution aux membres de l'équipe des nouvelles affaires à élucider, sur le terrain, Danny se retrouva comme de bien entendu coincé au labo avec Flack, à devoir régler de la paperasse. Comme la veille.
"Une dernière chose, prenez une douche avant de commencer", lui glissa Mac avant qu'il sorte à son tour du bureau, accompagné par le détective, hilare.
"Qu’est ce qui s’est passé au juste?" voulut savoir ce dernier.
Danny s'arrêta, blanc comme un linge. C'était impossible. Il ne pouvait pas vivre ce qu'il croyait vivre. Impossible.
"Je crois que je deviens cinglé..."
"Oh, vraiment? Tu t'en rends compte seulement aujourd'hui?"
Là, le détective lâcha un juron. Danny venait de lui mettre un coup de poing dans l'épaule, là où il savait que la douleur était bien cinglante.
Ensuite, soulagé d'avoir enfin réussit à entendre quelque chose d'inédit, il fila aux vestiaires prendre une douche, et se changer.

Plus tard, alors qu'il s'apprêta à se servir de la machine à café de la salle de pause, il sut qu'elle ne fonctionnerait pas à la perfection. Mais il en avait tellement besoin... Sa première tentative se solda par un échec.
Je le savais, se dit-il.
Mais s'il arrivait à prévoir les choses un peu avant qu'elles n'arrivent, il ne parvenait toujours pas à comprendre ce qui se passait exactement. Un nombre incalculable de questions se bousculaient dans son esprit. Sa journée d'hier n'avait-elle été qu'un rêve? Un rêve prémonitoire? Ou l'avait-il réellement vécue? Comment un tel truc était possible? Pourquoi lui? Devenait-il vraiment cinglé? Et pourquoi n'arrivait-il pas à se défaire de l'impression que quelque chose de terrible allait arriver?
Sa seconde tentative fut une réussite.
Et immédiatement, il se crispa. La voix de Flack, derrière lui, le surpris une nouvelle fois, mais pas au point de sursauter comme un malade, et de renverser son café sur sa chemise propre.
Bien Messer, tu progresses, on dirait!

Quelques heures plus tard, le rapport était bouclé. Ils avaient fait du bon travail. D'un coup, Danny sembla paniqué.
"Quoi?" s'inquiéta Flack. "On a oublié quelque chose?"
Il regarda alors son ami se jeter sur le clavier pour procéder à une rapide sauvegarde de leur travail, comme si sa vie en dépendait.
"Danny, tu m'inquiètes vraiment, là."
"C'était moins une", lui fit remarquer ce dernier, en se fendant d'un large sourire.
Puis il se leva et quitta la salle.
Quand Flack posa les yeux sur l'écran, il réalisa qu'un bug informatique avait effacé tout ce qui y était inscrit dix secondes plus tôt, mais qu'une petit icône de sauvegarde permettait d'accéder à nouveau au contenu du dossier. Un profond soulagement l'envahit.
Il suivit alors Danny dans le couloir, leur sauveur, qui se rendait à la salle de pause. Il l'avait à peine rejoint que la réceptionniste surgit de nulle part, les bras chargés de dossiers, fonçant droit sur Danny. Flack balbutia un "Attenti...", mais bizarrement, bien qu'elle percuta son ami, aucun dossier ne quitta ses mains.
"Oh! Excusez-moi!" fit-elle, complètement figée.
De toute façon, elle n'avait pas le choix, parce que Danny la serrait fermement dans ses bras, empêchant ainsi la catastrophe.
"C'est rien", lui sourit Danny. "Vous les tenez bien?"
Elle fronça les sourcils, se demandant l'espace d'une seconde de quoi il parlait, mais réalisa bien vite qu'il s'agissait des dossiers: "Heu... oui, je crois", répondit-elle.
Alors Danny s'écarta doucement de la réceptionniste, et elle récupéra sa liberté de mouvement, ainsi que son chargement, en parfait état.
"Je... merci. Je suis désolée, je devrais regarder où je vais..."
Et elle continua son chemin, un sourire contrit sur les lèvres. Une douce couleur rose teintait ses joues.
Flack rejoignit finalement Danny. Il avait l'air épaté. "Tu lui plaît", fit-il remarquer ensuite, avec un petit signe de la tête en direction de la réceptionniste, qui disparut au détour d'un couloir.
Danny fronça les sourcils, et lança un regard suspicieux au détective, comme si c'était lui qui, finalement, devenait cinglé dans l'histoire. "Elle peut pas me voir."
"Oh, non", le corrigea Flack. "Je peux pas le croire. Elle te dévore des yeux, dès que tu apparais dans son champ de vision."
"La ferme, tu veux?" lui conseilla alors Danny en gagnant la salle de pause.
Flack entendit alors un petit couinement, tout à fait léger, suivi immédiatement d'un gros bruit sourd. Il se précipita à la suite de son ami, et là, sur le seuil de la pièce, éclata d'un rire franc, et très peu discret. Rien ne semblait pouvoir l'arrêter.
Danny soupira. Allongé sur le sol, les bras en croix, telle une poupée abandonnée, il ferma les yeux de désespoir. Il avait oublié ça. Comment avait-il pu oublier ça?
Au bout de quelques interminables secondes, Flack apparut au-dessus de lui, et lui tendit la main. Il se tenait les côtes de son autre main, tellement ça lui faisait mal de se retenir.
"C'est le comble", fit Danny en acceptant quand même la main qu'il lui tendait. "Une peau de banane. On voit ça que dans les dessins animés..."
Flack ne retint plus. Danny l'observa se foutre de lui, sans amorcer le moindre signe d'amusement. Il croisa les bras. Et Flack se rendit compte que son ami était furieux. Voire même blessé. C'était bien lui, ça. Sa fierté en avait pris un sacré coup. Après ses péripéties du matin, voilà que le sort s'acharnait encore...
"Excuse-moi..." bredouilla Flack. "Non, mais franchement!"
Mais Danny persistait à ne pas se joindre à sa bonne humeur: "Ils doivent t'attendre, au central", dit-il.
"Danny!" s'exclama son ami en écartant les bras d'un air de dire "tu peux pas m'en vouloir de trouver ça drôle?"
Mais déjà, l'enquêteur de la scientifique avait mis les voiles.
Alors Flack rentra au bercail, se promettant de faire son possible pour le rejoindre sur une scène de crime le plus tôt possible... Histoire de se faire pardonner.

_________________
Challenge n°3 - Un Jour Sans Fin Remban10
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.csi-fanfics.com/
Lexie
Balle Rebondissante
Lexie

Nombre de messages : 644
Age : 35
Date d'inscription : 31/05/2006

Challenge n°3 - Un Jour Sans Fin Empty
MessageSujet: Re: Challenge n°3 - Un Jour Sans Fin   Challenge n°3 - Un Jour Sans Fin EmptyJeu 6 Juil - 13:35

bong bong bong C'est génial bong bong bong J'ai éclaté de rire deux fois, souri tout le long de ma lecture 10/10

Vite vite vite la suite
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://metamorfose.site.voila.fr/index.html
Sluna
La femme sans tête
Sluna

Nombre de messages : 1572
Age : 36
Localisation : Derrière le petit caillou blanc, dans les bras de Colby Granger
Date d'inscription : 13/07/2005

Challenge n°3 - Un Jour Sans Fin Empty
MessageSujet: Re: Challenge n°3 - Un Jour Sans Fin   Challenge n°3 - Un Jour Sans Fin EmptyJeu 6 Juil - 13:52

oh ouiiiiiiiiiiiii vite la suoiiiiiiiiteeeeeeeeeeeeeee bong bong
sinon rien a dire 10/10 10/10 10/10
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://stargate-the4400.forumactif.com/index.forum
valm.csi
Expert


Nombre de messages : 3399
Age : 39
Date d'inscription : 05/07/2005

Challenge n°3 - Un Jour Sans Fin Empty
MessageSujet: Re: Challenge n°3 - Un Jour Sans Fin   Challenge n°3 - Un Jour Sans Fin EmptyJeu 6 Juil - 15:36

Merci les filles Mr. Green !!! Attention, là c'est moins drôle... Sad


En arrivant devant le restaurant où avait eu lieu la fusillade, Danny sut qu'il était venu ici, la veille. Et il se rappela aussi que c'était là que tout s'était terminé. Mais comment? Il avait le sentiment d'avoir été arraché d'ici sans savoir de quelle façon. Il ne se souvenait de rien de ce qui s'était passé après être entré, et avoir commencé à inspecter les lieux. Si ce n'est... qu'il s'était réveillé en sursaut dans son lit, un cri de terreur emprisonné au fond de sa gorge.
Les trois cadavres étaient là, et jonchaient toujours le sol couvert de sang de la salle de restaurant.
"Content de te revoir, Messer."
Danny posa les yeux sur son ami. Un étrange pressentiment s'empara de lui. Comme devant la machine à café, l'ordinateur, ou dans le couloir, juste avant de rencontrer violemment la réceptionniste.
Interprétant le silence de Danny comme un signe qu'il ne lui avait pas tout à fait pardonné, Flack regarda ses notes et lui apprit ce qu'il savait: "Jewel Campbell, la serveuse blonde que tu vois dans le coin, est arrivée à 17h00 et a trouvé le restaurant et ses patrons dans cet état. Elle a pu identifier les corps, il s’agit de la famille Powter. Les parents Harry et Sally et le fils aîné Morgan. Apparemment il manque le second fils et leur petite fille, Jake et Emily. Melle Campbell était de service ce soir ce qui explique qu’elle soit arrivée si tôt."
"Tu as dit Harry Powter?"
"Pas banal, hein?" approuva Flack.
Danny acquiesça. Ce détail lui avait sauté aux oreilles, la veille. Mais il n'en avait pas fait de cas.
"Le braqueur a sans doute voulu récupérer la recette du service de midi, il n’y a plus rien dans la caisse", poursuivit Flack.
A sa façon de dire presque exactement les mêmes choses que dans son souvenir, Danny parvenait à éclaircir son esprit embrumé par tout ce qui lui arrivait. Certains détails refaisaient surface...
"Tu es comme moi?" lui demanda subitement le détective.
"Quoi?"
"Il va se passer un truc, je le sens."
"J'en sais trop rien. C'est tellement incroyable..."
"De quoi tu parles?"
Mais Danny était aussi songeur que son ami était perplexe. Il sembla ne même pas avoir entendu la dernière question de Flack.
"Je vais aller inspecter la ruelle derrière le restaurant", le prévint alors celui-ci.
"Non!" fit Danny, comme soudain réveillé.
Flack fronça les sourcils. "Qu'est-ce qui t'arrive, encore?"
"Je... je viens avec toi."
"Il y a une demi-douzaine d'agents qui sont là pour ça. Occupe-toi plutôt d'eux", lui dit Flack en désignant d'un signe de la tête les cadavres du restaurant.
Danny se retrouva presque aussitôt seuls avec les corps. Il tenta de réfléchir à toute vitesse. Qu'allait-il se passer? Ou? Quand? Comment? Il avait eu peur. Tellement peur... Qu'est-ce qui avait bien pu l'effrayer à ce point? Aurait-il vu la mort en face? La mort en face...
Danny lâcha sa mallette, et se précipita à l'arrière le restaurant. Il ouvrit la porte de derrière, déjà entrouverte, à la volée, et atterrit au milieu de la ruelle.
Flack se retourna brusquement, et braqua son arme vers lui.
"Putain, Danny!! Tu veux te faire tuer?!" s'emporta-t-il en détournant le canon de la tête de son meilleur ami.
"Don, je..." commença celui-ci.
Mais le regard du détective fut attiré vers un point, derrière Danny. Il pointa de nouveau son arme dans cette direction, et se remit à crier: "Baisse-toi!"
Danny se baissa, la tête dans ses mains, tâchant de se mettre à l'abri des coups de feu.
Quand il se redressa, quelques secondes après, tout était redevenu silencieux. Mais ses oreilles sifflaient, et ça sentait la poudre. En face de lui, à quatre ou cinq mètres, il vit Don étendu par terre. Autour de sa tête s'était déjà formée une mare de sang.
"Oh non... Don..." balbutia Danny, comme paralysé. "Qu'est-ce que j'ai fait?"
Une ombre apparut, près de lui. Il tourna vivement la tête sur le côté, et là, pile entre ses deux yeux, apparut le canon d'un flingue. Le type était blessé, il se tenait le ventre, avec sa main libre, pour empêcher vainement le sang de couler.
"T'es mort, toi aussi", entendit-il, juste avant que le coup parte.

Il se redressa sur son lit, encore une fois en sueur, réveillé en sursaut comme jamais il ne l'avait été. Les yeux grands ouverts, fixés au mur de sa chambre, la bouche ouverte en une expression de surprise apeurée, le corps tremblant, et pétrifié, il sursauta une seconde fois au son retentissant de la voix:

« Bonjour New York il est 6h00. Les températures aujourd’hui s’annoncent caniculaires, préparez-vous à affronter un soleil de plomb. Tout de suite les infos… »

_________________
Challenge n°3 - Un Jour Sans Fin Remban10
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.csi-fanfics.com/
Contenu sponsorisé




Challenge n°3 - Un Jour Sans Fin Empty
MessageSujet: Re: Challenge n°3 - Un Jour Sans Fin   Challenge n°3 - Un Jour Sans Fin Empty

Revenir en haut Aller en bas
 
Challenge n°3 - Un Jour Sans Fin
Revenir en haut 
Page 1 sur 6Aller à la page : 1, 2, 3, 4, 5, 6  Suivant
 Sujets similaires
-
» 2 février, le jour de la marmotte
» Contre-Jour sans Contre-Temps
» Sauté au goût du jour (sans sel)
» Challenge Focus Numérique
» [Jeu] Les phrases cultes

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Les Experts: Miami :: Fanfictions :: Autour des fanfics-
Sauter vers: