Forum sur la série Les Experts: Miami
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  S'enregistrerS'enregistrer  GroupesGroupes  Connexion  

Partagez
 

 Les Experts: Manhattan / Non Coupable (slash)

Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3 ... 5, 6, 7 ... 11, 12, 13  Suivant
AuteurMessage
valm.csi
Expert


Nombre de messages : 3399
Age : 39
Date d'inscription : 05/07/2005

Les Experts: Manhattan / Non Coupable (slash) - Page 6 Empty
MessageSujet: Re: Les Experts: Manhattan / Non Coupable (slash)   Les Experts: Manhattan / Non Coupable (slash) - Page 6 EmptyLun 18 Déc - 16:28

Ah oui, effectivement, tu m'as rattrapée Shocked ! Et dans les règles de l'art, je dirais! Mr.Red Mr.Red victoire
Merci beaucoup ma perl!! respect Merci infiniment de me lire, et merci pour tes compliments, ton enthousiasme, et tout et tout! bizz
Je constate d'ailleurs que tu as beaucoup d'interrogations, voire quelques visions concernant l'avenir, et si tu veux, je peux passer en review tes 2 super-méga-gentils-sympas-adorrrrâbles coms pour répondre à chacune d'elles Wink No soucy! Mr. Green
Sinon, merci à vous toutes pour tous vos coms! Je suis ravie que cette fic vous plaise, parce que je prends un pied fou à l'écrire, et parce qu'elle est faite pour durer Exclamation Exclamation Exclamation
La suite arrivera normalement demain!! Wink Merci encore et bisoux bisoux!!!!!! love love love

_________________
Les Experts: Manhattan / Non Coupable (slash) - Page 6 Remban10
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.csi-fanfics.com/
valm.csi
Expert


Nombre de messages : 3399
Age : 39
Date d'inscription : 05/07/2005

Les Experts: Manhattan / Non Coupable (slash) - Page 6 Empty
MessageSujet: Re: Les Experts: Manhattan / Non Coupable (slash)   Les Experts: Manhattan / Non Coupable (slash) - Page 6 EmptyMar 19 Déc - 20:16

Un Tour sur Le Bolide (22)

Danny enchaînait les derniers noeuds de son bracelet brésilien, assis au bord de la piscine du motel où ils avaient jeté leur dévolu quelques petites heures plus tôt, en cette fin d'après-midi d'automne, près de Lincoln, Nebraska.
Les pieds dans l'eau, au milieu du calme environnant, il pensait au jour où sa vie avait vraiment basculé...

"Danny!" l'appela Mac.
Il stoppa net, au milieu du couloir, et fit deux pas en arrière pour savoir ce que son patron, affairé dans une des pièces du labo, lui voulait.
"Flack a mis la main sur une vidéo de surveillance du parking qui devrait vous intéresser. Il est en chemin."
"Pourquoi il m'a pas appelé?" s'en étonna Danny.
"Parce que votre téléphone est éteint", lui rappela Mac.
Danny marmonna un juron et s'empressa de rallumer son portable. Il venait de participer à un interrogatoire assez tendu, avec Maka et un suspect retors, pendant lequel ils avaient jugé utile, voire indispensable, de ne pas être dérangés. Et l'opération avait été un succès. A force de lui mettre la pression sans relâche pendant près de deux heures, ils avaient réussi à faire avouer à ce criminel un tas de choses. A commencer par l'endroit où il avait enterré ses deux dernières victimes, mais aussi l'identité d'une troisième victime, encore non répertoriée comme telle.
"Vous travaillez sur quoi?" demanda Danny tandis qu'il vérifiait sa messagerie.
"Un double homicide, sur East River Park", lui apprit Mac.
Celui-ci haussa un sourcil et observa son protégé. Il était surpris de le voir rester là, perdu dans ses pensées. Mais il s'aperçut bien vite que quelque chose n'allait pas.
"Où sont les corps?" voulut savoir Danny.
"A la morgue... pourquoi?" s'inquiéta Mac alors que Danny partait déjà.
Sur la table étaient étalés des vêtements ensanglantés. Un pantalon de toile noire, un chemisier rouge et des sandales, taille adulte. Et un jean vert kaki, un t-shirt à l'effigie d'un héros de cartoon, un cardigan rose et des petites baskets d'enfant. Et puis, enfermés dans un sac plastique, une montre, un collier et une dizaine de bracelets brésiliens de toutes les couleurs.
Danny ignora ce qui le porta jusqu'à la morgue. Il était si angoissé qu'il avait l'impression de voir les choses à travers un trou d'épingle. Comme s'il voyait un film, dans une toute petite télé. Le film d'une vie qui n'était pas la sienne.
"Sid! Fais pas ça!" cria-t-il au légiste qui s'apprêtait à commencer l'examen interne du corps, par une incision en Y.
Danny s'approcha de la table sur laquelle elle était allongée.
Son coeur se serra si brusquement, et si fort, quand il la reconnut, que des larmes brouillèrent aussitôt ses yeux.
Il posa une main sur sa bouche, pour retenir ses cris et ses pleurs, et l'autre sur le bord de la table froide, aux pieds d'Alanis Parker, pour ne pas flancher.
Il ne comprenait pas pourquoi le doux visage de sa meilleure amie, si pâle et si paisible, le terrifiait à ce point. Il ne comprenait pas pourquoi il ressentait plus de peur que de peine.
Jusqu'à ce qu'il réalise que ce qu'il voyait, c'était la Mort, et seulement la Mort, dans toute son horreur. Pas sa meilleure amie. Et que ces deux-là n'avaient rien à faire ensemble. Rien du tout.
Alanis ne pouvait pas être là... Pas comme ça.
Il s'approcha plus près d'elle, et prit sa main entre les siennes. Elle était si froide, et inerte.
"Non... non... non!" répétait-il doucement, sans même s'en rendre compte.
"Danny", entendit-il du côté de Sid Hammerback.
Le légiste semblait extrêmement soucieux, de l'autre côté de la table. Il ôta ses gants chirurgicaux, lentement, le regard fixé sur le jeune expert. Il devinait ce qui se passait, et sans doute ce qui n'allait pas tarder à suivre...
"Qui lui a fait ça?" murmura Danny d'une voix tremblante, qu'il ne se connaissait pas.
C'est alors que Mac surgit près de lui, avec sous les yeux la confirmation de ce qu'il avait tant redouté depuis l'instant où il avait quitté la pièce du labo, à la poursuite de Danny. Il connaissait les deux victimes.
"Mac", le supplia celui-ci, en serrant la main d'Alanis dans la sienne, et en laissant couler ses larmes sur elle. "Qui lui a fait ça?"
"On n'en sait encore rien..." lui avoua Mac, incertain. Encore dans l'expectative.
Danny la regardait, à travers ses larmes, et voyait son corps meurtri. Il ne voyait presque rien d'autre que la profonde coupure qui lui barrait la gorge, les marques de plusieurs coups de couteau, sur sa poitrine, et les entailles sur ses avant-bras et ses mains.
Il renifla, leva les yeux au plafond, et s'essuya le visage avec la manche de sa chemise. Il secoua la tête. Elle n'avait pas le droit de lui faire ça. Elle n'avait pas le droit de le laisser là, et de partir aussi injustement, sans prévenir. Sans un au revoir. Il voulait tellement entendre sa voix. Ou seulement la regarder dans les yeux. Même si c'était la dernière fois.
Quand il baissa la tête et ferma les yeux, des larmes coulèrent sur ses joues. Elles étaient chaudes. Mais lui n'avait jamais ressenti un tel froid en lui.
Il enleva ses lunettes et réalisa à quel point il tremblait. Il les posa sur la table, sans parvenir à reposer une nouvelle fois les yeux sur Alanis. C'était comme s'il avait oublié l'art et la manière de respirer normalement. De respirer, tout court. La tête commençait à lui tourner, comme dans un mauvais rêve.
Il se détourna, peut-être dans le vain espoir de s'arrêter de pleurer, et d'éviter de craquer complètement en s'effondrant à genoux, en criant son désespoir et en pleurant sa douleur et son incompréhension, comme il en crevait d'envie.
Mais son regard se posa sur un brancard installé un peu plus loin.
Sous le drap blanc était allongé un corps qui était loin de remplir toute la superficie du brancard.
"Non, pas elle..." lâcha-t-il dans un souffle déchirant.
Sid et Mac échangèrent un regard alarmé. Ils savaient ce qu'il y avait sous ce drap. C'était une des choses les plus difficiles à supporter qui soient. Ils savaient aussi que Danny n'était pas prêt à encaisser ça. Il n'avait pas suffisamment de recul. Sa réaction ne serait pas celle d'un flic face à la jeune victime d'un crime odieux. Elle serait celle d'un père qui découvre le cadavre mutilé de son enfant.
"Danny, vous devriez attendre qu'elles..."
Mais il se dégagea de l'emprise de Mac qui voulait le retenir, et l'empêcher d'aller vers elle. Vers sa petite princesse. Il lui lança un regard noir, brillant de larmes, et s'approcha du brancard.
Il releva le drap d'une main qui ne voulait pas s'arrêter de trembler, et dès qu'il vit son visage de petite fille morte, ce visage d'habitude si rayonnant, le barrage céda, déversant sur la morgue toute la souffrance d'un homme face à l'atrocité de ce monde.
Il hurla son désespoir et sa colère, ferma les yeux, et se sentit défaillir.

Pris dans un tourbillon de perdition, aux eaux sombres et glaciales, il s'était noyé.
Il renifla et s'essuya le visage, sur lequel quelques larmes avaient coulé. Puis il fit quelques noeuds de plus, avant de sortir ses pieds de l'eau claire de la piscine et de se lever. Tout autour de lui s'élevait deux étages de chambres quasi toutes occupées, mais où régnait le calme.
Il se dirigea vers le grillage qui permettait d'accéder à la cour intérieure du motel où il se trouvait, et au centre de laquelle trônait la piscine, afin d'aller voir qui venait d'arriver sur le parking de derrière, dans un grand bruit de moteur.
Il balaya la place des yeux, et aperçut Don qui approchait.
Son amant, revenu de son odyssée solitaire, avait largué la Taurus pour quelque chose de plus... passe-partout.
"Je vois que tu t'es fait plaisir?" l'accueillit Danny de l'autre côté du grillage.
Don le lui confirma par un sourire et lui fit face. Ils entrecroisèrent leurs doigts, à travers les fils de fer. Le bleu de leurs yeux se mêlèrent avec une grande intensité, et leurs deux sourires s'illuminèrent d'une tendre complicité.
"Tout va bien?" s'enquit Don.
"Tu m'as manqué", lui avoua Danny, pour tenter de justifier en partie ses yeux un peu rougis par les larmes.
"A ce point-là?"
Danny baissa la tête et prit une profonde respiration. Quand il la releva, il regarda son amant droit dans les yeux et lui dit: "Don, si tu me laisses tomber, j'en crèverai."
"Ça n'arrivera pas."
"Je sais. C'est juste pour que tu le saches."
Don approcha son sourire du grillage. Danny l'imita aussitôt et ils échangèrent un baiser.
"Tu viens faire un tour sur mon bolide?" lui proposa alors Don.
"J'ai quelque chose à te donner, avant."
Ils s'éloignèrent et Danny le rejoignit sur le parking du motel. Il détacha l'épingle de son pantalon, et en libéra le bracelet. A sa demande expresse, Don lui tendit son poignet et assista au rituel magique.
"Tu dois faire un voeu pendant que je l'attache. Tu dois toujours le garder. Et le jour où il se détachera, ton voeu se réalisera, d'accord?"
"D'accord", accepta Don.
Et tandis que Danny lui attachait son bracelet au poignet, aux couleurs rouge, noir et blanc, Don formula son voeu en secret.
Ceci fait, les deux hommes contemplèrent un instant le résultat.
"Merci, mon coeur", lui glissa Don.
Danny afficha sur son visage une moue satisfaite et heureuse, et lui mit une tape sur l'épaule.
"On y va?"
"Tu veux pas savoir?"
"Non", refusa Danny catégoriquement. "Si tu me le dis, il ne va pas se réaliser. Tu devrais le savoir!"
Et ils se dirigèrent tous les deux vers le bolide. Une moto à l'allure sportive mais rebelle. Ce n'était pas une première main, mais elle en jetait.
"Tu l'as volée?"
"Je n'ai rien fait d'illégal depuis qu'on s'est quittés", lui répondit Don en lui balançant son casque.
"Alors quoi? Tu l'as pas achetée, quand même?"
"Je l'ai échangée."
"Contre une caisse volée?" se marra Danny.
"Tu accordes trop d'importance aux détails, tu le sais, ça?" lui fit remarquer Don, faussement déçu.
Puis, dans la bonne humeur, ils mirent leurs casques, grimpèrent sur le bolide, et partirent pour un tour.

_________________
Les Experts: Manhattan / Non Coupable (slash) - Page 6 Remban10
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.csi-fanfics.com/
Annabe
Miss éTinCeLLes!!
Annabe

Nombre de messages : 222
Age : 29
Date d'inscription : 24/10/2006

Les Experts: Manhattan / Non Coupable (slash) - Page 6 Empty
MessageSujet: Re: Les Experts: Manhattan / Non Coupable (slash)   Les Experts: Manhattan / Non Coupable (slash) - Page 6 EmptyMar 19 Déc - 20:33

10/10 10/10 Super chapitre ma Valounette! 10/10 10/10

Bon, les 2 petites fautes de syntaxe vont bientôt disparaître donc je peux dire que c'est parfait?! Bien sûr que oui. Très émouvant ce flash back, vraiment très très triste. Pauvre Danny, j'étais au bord des larmes. Et après ça, comment tu veux lui en vouloir pour ce q'il a fait, hein? Oh mon dieu, c'est tellement triste! Sad
Et la fin aussi est géniale! On sent qu'ils ont vraiment besoin l'un de l'autre, là c'est surtout Danny qui a besoin de Don. Génial! Le bracelet très bonne idée! Couillone comme je suis, j'avais même pas pensé que c'était pour Don. M'enfin, superbe! Je me demande quel voeu il a fait! Dans tous les cas, je suis sûre qu'il va se réaliser Very Happy Et la moto! Mon dieu, je fonds love Don et Danny sur une moto, mamamia!

En bref, toujours aussi fan! Avec pour seul problème, il me faut la suite très vite parce que je suis accro! love love love love
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Lexie
Balle Rebondissante
Lexie

Nombre de messages : 644
Age : 35
Date d'inscription : 31/05/2006

Les Experts: Manhattan / Non Coupable (slash) - Page 6 Empty
MessageSujet: Re: Les Experts: Manhattan / Non Coupable (slash)   Les Experts: Manhattan / Non Coupable (slash) - Page 6 EmptyMar 19 Déc - 20:36

Bon, j'ai trois choses à dire. La quatrième tu viens de l'entendre.

J'ai trouvé très poignant le souvenir. C'est superbement bien écrit (comme d'habitude de toute façon).
La détresse de Danny m'émeut beaucoup.
J'adore leurs retrouvailles, qui viennent alléger ce que tu nous as écris avant.

Par contre seul bémol, la suite du flashback manque cruellement. Je suis peut être un peu pressée et tu vas peut être nous le faire mais n'empêche que ça manque. Qu'il soit du POV de Don ou de Danny, ou d'une tierce personne, peut importe mais à mon humble avis de lectrice fanatique, je crois que ça ne pourrait qu'être un plus positif si on voyait comment Don rejoint Danny après ça.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://metamorfose.site.voila.fr/index.html
valm.csi
Expert


Nombre de messages : 3399
Age : 39
Date d'inscription : 05/07/2005

Les Experts: Manhattan / Non Coupable (slash) - Page 6 Empty
MessageSujet: Re: Les Experts: Manhattan / Non Coupable (slash)   Les Experts: Manhattan / Non Coupable (slash) - Page 6 EmptyMar 19 Déc - 20:39

Alors je te le dis, et te le confirme, à toi et à toutes celles (et ceux?) qui se poseraient cette question: je vais le faire, of course! Wink
Merci pour vos coms, mes greluches adorées!!! bizz respect

_________________
Les Experts: Manhattan / Non Coupable (slash) - Page 6 Remban10
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.csi-fanfics.com/
Lexie
Balle Rebondissante
Lexie

Nombre de messages : 644
Age : 35
Date d'inscription : 31/05/2006

Les Experts: Manhattan / Non Coupable (slash) - Page 6 Empty
MessageSujet: Re: Les Experts: Manhattan / Non Coupable (slash)   Les Experts: Manhattan / Non Coupable (slash) - Page 6 EmptyMar 19 Déc - 20:48

Ah cool bong

Mais euh, et la suite?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://metamorfose.site.voila.fr/index.html
perlnoir
Looping!
perlnoir

Nombre de messages : 164
Age : 43
Date d'inscription : 24/10/2006

Les Experts: Manhattan / Non Coupable (slash) - Page 6 Empty
MessageSujet: Re: Les Experts: Manhattan / Non Coupable (slash)   Les Experts: Manhattan / Non Coupable (slash) - Page 6 EmptyMar 19 Déc - 21:01

love love love love love love love love

Vraiment sublime ma VAlm!

J'ai l'impression de me répéter encore et encore!

Mais bon, peut pas non plus ne rien mettre, faut que tu saches combien j'ai grave kiffer mdr ce post!

Je suis ravit qu'on arrive à ce passage, je l'attendais, ben vi, le moment des souvenirs assassins, là où tout a commené, ce qui a provoqué cet acte irréparable de la part de Danny!

Vraiment ma VAlm, tu as grave assuré comme D'hab, alliant simplicité et émotions avec tellement de mesure, de justesse!
Pas besoin d'en mettre des tonnes, faut juste mettre ce qu'il faut, et là, y'a pile poil ce qu'il faut pour comprendre a quel pont Danny a et souffre encore de cet évèvement!


En tout cas, tout commence dans la pesanteur, la tranqililté, la chaleur du solei et la fraicheur de l'eau de la piscine!

J'ai adoré le contraste que tu as fait entre l'atmopshére actuelle de danny, je parle du soleil, la piscune, bref, le paradis, et la froideur, la douleur et les sovenirs assassins que danny ressent!

En apparnces tout semble parfait,pourtant à l'intérieur, tout n'est que larme et désapointement!

Chapeau bas ma Valm!

Ensuite, je voudrais savoir une chose, Mac savais qui était les victimes?
Non, je dis ça parce qu'il a l'air détaché, il savait combien Danny tenait à elles deux?


Ou je ne dois pas tenir compte de ce qui s'est passé dans Nuits Blanches?

Je devrais peut-etre pas lié les deux histoires, non? Mdr!

Enfin, dans tous les cas lorsque Danny devine que les victimes sont Alanis et Ellenn, la vahce j'avais l'impression d'y etre, et mince alors, ça fait mal!
Crapule, t'as réussit ton coup mdr!
Encore un chapeau pour toi ma Valm!


Bref, encore un post plein d'émotions, et un bracelet enfin terminé!
En passant je suis ravit que ce bracelet soit pour Don, merci


Puis Don débarque enfin et là, bizare le soleil revient en dedans, je parle dans son petit coeur,mdr!


Sublime passage!

J'ai beaucoup aimé la réaction de Don, a qui rien n'échapper, et remarque la rougeur des yeux de Danny!



Citation :
Danny baissa la tête et prit une profonde respiration. Quand il la releva, il regarda son amant droit dans les yeux et lui dit: "Don, si tu me laisses tomber, j'en crèverai."
"Ça n'arrivera pas."

J'adore!

Puis la fin, là j'avoue, rien de mieux qu'une balade en moto pour s'aérer l'esprit, pas vrai Danny!
De l'autre coté, j'en suis ravit, je suis soulagé j'ai eut peur que Madame Owen, pardon Mademoiselle, mdr, les retrouve trop vite!
Mais bon de l'autre coté, si elle retrouve le proprio de la voiture, je parle du nouveau proprio, elle sera que Don a acquit en échange une moto!
Mais d'ici là, ils auront le temps de se retourner!


Mais boune, je réfléchit trop, mdr, profitons de la balade,mdr!

Au fait Don, tu échanges une voiture volé contre une moto, et tu appelles ça légal, mdr!

Fais gaffe Danny déteint sur toi, mdr!

J'adore en tout cas sa phrase quoique c'est aussi mon probleme , mdr!


Citation :
Tu l'as volée?"
"Je n'ai rien fait d'illégal depuis qu'on s'est quittés", lui répondit Don en lui balançant son casque.
"Alors quoi? Tu l'as pas achetée, quand même?"
"Je l'ai échangée."
"Contre une caisse volée?" se marra Danny.
"Tu accordes trop d'importance aux détails, tu le sais, ça?" lui fit remarquer Don, faussement déçu.

A jour la Perl, mdr, la suiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiite mdr!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
millie8
CSI niveau 3
millie8

Nombre de messages : 442
Age : 34
Localisation : Toujours là où il faut quand il faut (enfin presque...)
Date d'inscription : 13/06/2006

Les Experts: Manhattan / Non Coupable (slash) - Page 6 Empty
MessageSujet: Re: Les Experts: Manhattan / Non Coupable (slash)   Les Experts: Manhattan / Non Coupable (slash) - Page 6 EmptyMer 20 Déc - 0:08

10/10 10/10 Ce passage est une véritable merveille clap clap
Je ne verrais aucun inconvénient à ce qu'elle dure indéfiniment cette fic study lol!


pompom Allez la suite ma valmounette pompom
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
lagentillefan
La fleur la plus bleue de toutes les fleurs bleues du monde
lagentillefan

Nombre de messages : 2966
Age : 37
Localisation : à supplier l'inspiration
Date d'inscription : 22/09/2005

Les Experts: Manhattan / Non Coupable (slash) - Page 6 Empty
MessageSujet: Re: Les Experts: Manhattan / Non Coupable (slash)   Les Experts: Manhattan / Non Coupable (slash) - Page 6 EmptyMer 20 Déc - 3:03

Ce passage est tout tristoune...Pauvre Danny...Mais heureusement Don est là!Mais il serait bien que notre expert adoré lui parle un peu de ce qui le travaille.Ce n'est pas bon de ruminer tout ça Mr.Red

_________________
Les Experts: Manhattan / Non Coupable (slash) - Page 6 Csimia10
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
valm.csi
Expert


Nombre de messages : 3399
Age : 39
Date d'inscription : 05/07/2005

Les Experts: Manhattan / Non Coupable (slash) - Page 6 Empty
MessageSujet: Re: Les Experts: Manhattan / Non Coupable (slash)   Les Experts: Manhattan / Non Coupable (slash) - Page 6 EmptyMer 20 Déc - 15:47

millie8 a écrit:
Je ne verrais aucun inconvénient à ce qu'elle dure indéfiniment cette fic study
ça tombe bien, ça! Pour l'instant, y'a pas de fin prévue! Mr. Green Et pas de chapitre suivant pour l'instant! (p'naise, jvais me faire enguirlander!! santa ) Mais j'y travaille!!! Wink
Merci à vous toutes! respect bizz

_________________
Les Experts: Manhattan / Non Coupable (slash) - Page 6 Remban10
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.csi-fanfics.com/
millie8
CSI niveau 3
millie8

Nombre de messages : 442
Age : 34
Localisation : Toujours là où il faut quand il faut (enfin presque...)
Date d'inscription : 13/06/2006

Les Experts: Manhattan / Non Coupable (slash) - Page 6 Empty
MessageSujet: Re: Les Experts: Manhattan / Non Coupable (slash)   Les Experts: Manhattan / Non Coupable (slash) - Page 6 EmptyMer 20 Déc - 17:23

bong bong victoire Une fic sans fin victoire bong bong

Attends...Comment ça, pas de chapitre suivant pour l'instant??? colere

Au boulot et vite revolver lol!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
valm.csi
Expert


Nombre de messages : 3399
Age : 39
Date d'inscription : 05/07/2005

Les Experts: Manhattan / Non Coupable (slash) - Page 6 Empty
MessageSujet: Re: Les Experts: Manhattan / Non Coupable (slash)   Les Experts: Manhattan / Non Coupable (slash) - Page 6 EmptyJeu 21 Déc - 20:48

Bien m'dame! Tout de suite m'dame!! respect


Chappell, Colorado (23)

Le bolide passa la frontière du Colorado dans le milieu de l'après-midi.
Ils avaient quitté Lincoln dans la matinée, et avaient parcouru près de cinq-cent kilomètres en moins de six heures, le tout en ne s'arrêtant qu'une seule fois au bord de la route 80 pour faire le plein, se dégourdir les jambes et remplir leurs estomacs.
Collé à son homme comme un bébé koala agrippé à sa maman, Danny ne voyait pas le temps qui passait. Il entourait Don de ses bras, et blottit contre son dos, calé à l'arrière de la moto, se laisser bercer par la vitesse et le ronronnement du moteur, pour somnoler paisiblement.
Quant à Don, il savourait chaque instant de son rêve. Parcourir les plaines du Nebraska, en direction des Montagnes Rocheuses, le long d'une interminable route, toute droite, et avec pour seule compagnie l'homme de sa vie, accroché à lui comme un aimant, était pour lui le comble de la jouissance.
Malgré tout, quelque part dans un coin de sa tête, lui revenait la petite discussion qu'ils avaient eu ensemble la veille au soir, près de Lincoln, lors de leur toute première balade en moto.
Ils s'étaient arrêtés au bord de Big Blue River, dans un coin tranquille comme ils les aimaient, et s'étaient assis l'un tout contre l'autre, sur un tronc d'arbre couché qui se trouvait là, et dont quelques branches chatouillaient les eaux de la rivière.
C'était là que pour la première fois, Danny avait remercié Don d'avoir été présent pendant les moments difficiles. Depuis le début. Jusqu'à aujourd'hui. Don lui avait alors promis de toujours rester près de lui, tous les jours suivants. Jusqu'à la fin. Et encore après.
Puis Danny lui avait avoué la raison de sa tristesse et de ses yeux rougis, quand ils s'étaient retrouvés après le périple de Don, à la recherche d'un nouveau moyen de transport, et pourquoi il lui avait dit que sans lui la vie ne valait pas la peine d'être vécue.
C'était parce qu'il avait repensé à ce jour, où il avait découvert les corps de ses deux princesses à la morgue. Le jour où toute sa vie s'était effondrée comme un château de cartes. Un jour qui, sans Don, n'aurait pas eu de lendemain...

Don avait vraiment tout fait pour arriver à temps.
Dès qu'il avait appris, à son arrivée au labo, l'identité des deux victimes retrouvées à East River Park tôt le matin, il avait couru jusqu'à la morgue, en priant pour que la nouvelle ne soit pas encore parvenue aux oreilles de Danny. Cette enquête n'étant pas la leur, il lui restait encore un peu d'espoir. Mais le labo n'était pas si grand, et entre collègues, les experts se tenaient mutuellement, et régulièrement au courant de leurs affaires en cours.
Il avait tout fait pour arriver avant lui, mais il avait échoué.
Danny n'était plus là, à la morgue, mais les deux princesses s'y trouvaient encore.
Ça lui fit un sacré choc à lui aussi, de les voir là. Sans vie. Une jeune femme aveugle et sa fille de sept ans. L'innocence même. Deux êtres d'une pureté, et d'une gentillesse incommensurables. Il ne les connaissait pas aussi bien que Danny, mais suffisamment pour que son coeur se serre et que des larmes lui montent aux yeux. Suffisamment pour rester là, pétrifié de tristesse, de colère et d'incompréhension, pendant plusieurs minutes.
Il y avait tout autour de lui une atmosphère extrêmement pesante. Une sorte de silence de recueillement assourdissant, après le cataclysme qui venait d'avoir lieu. Il décida de sécher ses larmes et de les garder pour plus tard.
"Danny?" demanda-t-il à Sid.
Celui-ci lui fit un signe de la tête en direction de la sortie: "A droite juste après les portes. Dans la salle de repos."
Il avait l'air complètement retourné. Déchiré par la peine.
Lui et Mac avait du batailler ferme pour faire sortir Danny de la morgue. Préserver les corps étaient une chose, mais préserver la santé de Danny en était une autre. Il avait craqué. Avec tout le tempérament qui le caractérisait. Avec l'énergie du désespoir. Il avait hurlé de toutes ses forces sa souffrance et son chagrin, s'était débattu comme un diable pour rester près d'elles et ne pas les abandonner, en pleurant des larmes de haine envers celui qui leur avait ôté la vie. Envers ceux qui l'éloignait d'elles...
Don entra dans la salle de pause.
Mac était là. Et Stella, aussi. Ils lui tournaient le dos. Tous les deux faisaient tout leur possible pour tenter de calmer Danny, et de le réconforter dans la mesure du possible, mais rien ne semblait vouloir atténuer sa douleur.
Il était adossé à un mur et tendait son bras vers Mac comme s'il voulait le dissuader d'approcher encore de lui. Son visage était inondé de larmes, et ses yeux lançaient des éclairs. Il était comme un animal sauvage pris en cage, et qu'on essayait d'apprivoiser. Un animal perdu, apeuré, et inconsolable.
"Danny..."
Mac et Stella se tournèrent vers Don avec une surprise dissimulée par la gravité de leurs expressions. Ils ne l'avait pas entendu arriver. Ils s'écartèrent pour le laisser passer et s'approcher de son ami.
Danny échappa un sanglot quand il réalisé qui venait d'apparaître dans le flou de sa vision brouillée. Et non seulement il se laissa approcher sans aucune résistance, mais s'avança à la rencontre de Don, pour tomber dans ses bras et se serrer contre lui. Pour se réfugier contre lui.
Mac et Stella virent alors leur jeune collègue franchir la ligne de ses derniers retranchements. Si jusque là il leur avait donné l'impression d'avoir craqué complètement, il leur prouva à cet instant le contraire.
Don l'entoura par la taille fermement à l'aide de son bras gauche, et de l'autre lui caressa le dos, avant d'enfouir sa main dans ses cheveux. Il le laissa pleurer, gémir, implorer, protester, et hurler jusqu'à ce qu'il soit trop épuisé pour continuer. Jusqu'à ce qu'il ne tienne même plus debout.
Alors il s'était assis avec lui, sur le sol. Ils s'étaient adossés au mur, et Danny avait posé sa tête dans le creux de son cou. Ils se cramponnaient si fort l'un à l'autre qui rien ne semblait de taille à les séparer. Don ne cessait de le caresser lentement, tandis que ses propres larmes coulaient sur son visage, et d'embrasser doucement sa tête.
Ils ne se parlaient pas. Ça semblait si inutile.
Mac avait baissé la tête, épuisé lui aussi. Il s'assit sur une chaise, muet d'émotion. Quant à Stella, elle resta figée un long moment à les observer tous les deux, enlacés.
Ce n'est que bien plus tard que Don réalisa qu'ils s'étaient trahis, et que le secret qu'ils avaient réussi à garder depuis le début de leur liaison avait volé en éclat. Mais ce jour-là, il n'en avait plus rien à faire. Seul Danny lui importait. Depuis le début. Jusqu'à aujourd'hui. Et tous les jours suivants.
Jusqu'à la fin. Et encore après.

"Réveille-toi, bébé! On est arrivé!" annonça-t-il en arrêtant la bécane sur un parking.
Danny redressa sa tête, et descendit de la moto.
Il ôta son casque, se débarrassa de son sac à dos qui lui tirait les épaules, remit ses lunettes en place, et commença à s'étirer paresseusement. Il avait des petits yeux, et une mine fatiguée. Encore endormie.
"On est où, là?" demanda-t-il.
"Chappell, Colorado", lui apprit Don après avoir ôté son casque lui aussi, et passé sa main dans ses cheveux. "On vient de passer la frontière."
Danny fit une moue intéressée. Chaque nouvel Etat était une nouvelle étape. Un pas en avant, qui les éloignait inexorablement de New York, mais les rapprochait de l'espoir de se construire une nouvelle vie. Il plongea son regard dans celui de Don, et l'amour qu'il y puisa finit de le réveiller. L'angoisse de se faire rattraper par la fatalité ne les quittait pas, et ne disparaîtrait sans doute jamais. Mais chaque jour de plus avec lui était un jour de gagné.
"C'est quoi, le programme?" s'enquit ensuite Danny.
"Un tour en ville, pourquoi pas un peu de shopping", commença Don. "Puis une bonne grosse pizza, un énorme soda bien frais, et on se trouve un endroit où passer la nuit."
"T'as rien oublié?"
"Non, je crois pas..." réfléchit Don.
"Entre le soda et la nuit", l'aida Danny.
"Ah, ça!" sourit Don. "Tu sais, j'ai dit qu'il fallait qu'on se trouve un endroit où passer la nuit, pas seulement où dormir..."
Danny s'en réjouit: "Et puis on est pas obligé de faire tout ça dans cet ordre", ajouta-t-il.
Don lui adressa alors un grand sourire, et lui désigna, d'un petit signe de tête, l'autre côté de la rue.
Danny se retourna, et éclata de rire en voyant l'enseigne du motel clignoter de tous ses feux.

_________________
Les Experts: Manhattan / Non Coupable (slash) - Page 6 Remban10
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.csi-fanfics.com/
Lexie
Balle Rebondissante
Lexie

Nombre de messages : 644
Age : 35
Date d'inscription : 31/05/2006

Les Experts: Manhattan / Non Coupable (slash) - Page 6 Empty
MessageSujet: Re: Les Experts: Manhattan / Non Coupable (slash)   Les Experts: Manhattan / Non Coupable (slash) - Page 6 EmptyJeu 21 Déc - 21:01

Citation :
Don lui adressa alors un grand sourire, et lui désigna, d'un petit signe de tête, l'autre côté de la rue.
Danny se retourna, et éclata de rire en voyant l'enseigne du motel clignoter de tous ses feux.

Irrécupérables ces deux là Mr.Red

Tu as fais ça comme une championne ma belle. Splendide, magnifique, émouvant. 10/10

Bon je retourne au sel, à la perceuse et la ponçeuse.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://metamorfose.site.voila.fr/index.html
Annabe
Miss éTinCeLLes!!
Annabe

Nombre de messages : 222
Age : 29
Date d'inscription : 24/10/2006

Les Experts: Manhattan / Non Coupable (slash) - Page 6 Empty
MessageSujet: Re: Les Experts: Manhattan / Non Coupable (slash)   Les Experts: Manhattan / Non Coupable (slash) - Page 6 EmptyJeu 21 Déc - 21:06

Génial ce chapitre! 10/10

J'aime beaucoup le passage où Don réconforte Danny dans la salle de repos devant Mac et Stella. C'est un très beau moment je trouve.

Et la fin! Excellent! Ca me tue de dire ça mais ces 2 là sont parfaits ensemble! Ca devient une évidence quand on te lit!

Bravo ma Val d'amour! respect respect respect
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
millie8
CSI niveau 3
millie8

Nombre de messages : 442
Age : 34
Localisation : Toujours là où il faut quand il faut (enfin presque...)
Date d'inscription : 13/06/2006

Les Experts: Manhattan / Non Coupable (slash) - Page 6 Empty
MessageSujet: Re: Les Experts: Manhattan / Non Coupable (slash)   Les Experts: Manhattan / Non Coupable (slash) - Page 6 EmptyJeu 21 Déc - 22:12

respect respect Mille respects ma valmounette respect respect
Ce passage est un vrai petit bijou avec:

Du rire ptdrxxl ptdrxxl
Citation :
Collé à son homme comme un bébé koala agrippé à sa maman, Danny ne voyait pas le temps qui passait. Il entourait Don de ses bras, et blottit contre son dos, calé à l'arrière de la moto, se laisser bercer par la vitesse et le ronronnement du moteur, pour somnoler paisiblement.

De l'émotion triste (je fais pas de citation car il faudrait que je cite les trois quarts de cette partie Rolling Eyes )

Et puis de l'amûuur: ( et du rire en même temps Mr.Red )
Citation :
T'as rien oublié?"
"Non, je crois pas..." réfléchit Don.
"Entre le soda et la nuit", l'aida Danny.
"Ah, ça!" sourit Don. "Tu sais, j'ai dit qu'il fallait qu'on se trouve un endroit où passer la nuit, pas seulement où dormir..."
Danny s'en réjouit: "Et puis on est pas obligé de faire tout ça dans cet ordre", ajouta-t-il.
Don lui adressa alors un grand sourire, et lui désigna, d'un petit signe de tête, l'autre côté de la rue.
Danny se retourna, et éclata de rire en voyant l'enseigne du motel clignoter de tous ses feux.

En résumé c'est parfait du début à la fin clap clap clap
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
lagentillefan
La fleur la plus bleue de toutes les fleurs bleues du monde
lagentillefan

Nombre de messages : 2966
Age : 37
Localisation : à supplier l'inspiration
Date d'inscription : 22/09/2005

Les Experts: Manhattan / Non Coupable (slash) - Page 6 Empty
MessageSujet: Re: Les Experts: Manhattan / Non Coupable (slash)   Les Experts: Manhattan / Non Coupable (slash) - Page 6 EmptyVen 22 Déc - 3:58

10/10 ma Valm pour ce chapitre où se mélangent tristesse,révélation,amour et humour!Bravo!!

_________________
Les Experts: Manhattan / Non Coupable (slash) - Page 6 Csimia10
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
perlnoir
Looping!
perlnoir

Nombre de messages : 164
Age : 43
Date d'inscription : 24/10/2006

Les Experts: Manhattan / Non Coupable (slash) - Page 6 Empty
MessageSujet: Re: Les Experts: Manhattan / Non Coupable (slash)   Les Experts: Manhattan / Non Coupable (slash) - Page 6 EmptyVen 22 Déc - 7:07

respect respect respect respect respect respect respect respect respect respect

clap clap clap clap clap clap clap clap clap clap clap clap clap

love love love love love love love love love love

MERCI

Je l'ai enfin eût ce passage

Merci Ma VAlm Adoré!

Que ferais-je sans tes fics?

Rien, c'est pas vrai, en plus y'a pas de Doc ci, faut vraiment en trouver un d'urgence!

Il est 4h23 du matin,j'ai lu 3 fois ce post et je l'adore!

BRAVO mille fois BRAVO, parce que ce post est tout simplement magistral!

L'émotion est à son comble, purée, c'est super bien écrit, enfin ça c'est pas nouveau, mais je visualisé grave les images, ça aussi c'est pas nouveau, mais c'est intense, ok, ça aussi c'est pas nouveau!

Bon, y'a quoi de nouveau ma Perl? What the fuck ?!?

Et bien en fait, eut, c'est Drôle à la fin?
Oui mais bon là aussi, on lui a déjà dit, ah vi!
Mais bon, on a le droit de répéter des compliments non?
Non, un autre post égale des autres compliments!
Oui mais bon, depuis le début, elle écrit bien, depuis le début elle fou de l'émotion, depuis le début c'est crédible, tu veux que je dise quoi moi?
J'en sais rien, c'est toi qui joue ta maligne, madame je sais tout, trouve!

Ben vi trouve, tu crois quoi, que je vais inventer des compliment juste pour pas me répéter?
Oui, tiens fait donc ça, invente, de toute façon, elle sait que t'es folle donc tu peux dire n'importe quoi elle te sait!

Ok, je vais innover, purée je ans que je vais ramé, mdr!

Ma Valm!

Mon double, enfin mon autre dans ma tête, veut que j'innove dans mes coms, mais bon, je crois que je t'ai tout fais dans les coms!
Je ne vois pas où il veut que j’aille encore dans ma folie !


Mais bon essayons !



Flash Très Spéciale !



Mesdemoiselles, Mesdames, Messieurs, Bonsoir !
Ici Pelrnoir de L’infotruquée, je suis ravit de vous retrouvez de si bonne heure afin de vous parler de ce que tout NY clame comme une injustice !

En effet, il y a quelques semaine, un double meurtre a été perpétré sur les personne de Alanis et Ellen une mère aveugle ainsi que de sa fillette de 7 ans par David Joseph Perkins qui fut a son tour tué par l’ami mais néanmoins Lieutenant Daniel Messer, expert à la Scientifique !

Voilà, près de deux semaines, que toutes les polices de NY s’attèlent à retrouver le jeune Lieutenant qui voyant la Justice faillir à son devoir a décider de faire ce que la justice ne s’est résolut a faire seule faute de preuves, du moins à cause d’un vice de procédure !
La justice ne devrait-elle pas revoir sa manière de travailler et surtout de récolter ses preuves, laissant de se fait des coupables airés comme si rien ne leur avait été reproché !

En tout cas, la Police comme la Justice veut arrêter un homme qui durant près de 10 ans a servit la justice avec force et loyauté et est prêt à le condamner à une dizaine d’année de prison pour avoir fait son travail !
Je n’excuse pas son geste, mais si la justice avait fait correctement son boulot, ce jeune policier n’aurait pas commis cet acte irréparable !

Dans tous les cas, la course poursuite a commencé, la Police qui chasse l’un des siens !

Nous avons aussi appris que le jeune expert ne fait pas cavalier seul !
En effet, il nous a été confirmé que le Lieutenant Donald Flack junior de la Police de NY a aussi prit la fuite avec son collègue !
D’autres rumeurs cours sur le fait que les deux amis seraient plus que des amis !
Enfin, plusieurs personnes affirment que les deux policiers ont prêté mains forte à la justice durant leur cavale !
Sauvant notamment la vie de Mme Orson à Miami !

Cela signifie que les deux amis ont quitté l’état de NY depuis bien longtemps et que par conséquents, le FBI risque d’être sur l’affaire !

Nos deux amis devront alors affronter toutes les polices des Etats-Unis ainsi que le FBI !
Ce qui même pour des policiers de leur rang, cela reste difficile !

D’après une étude, la population aimerait que la police ne retrouve pas les deux fugitifs, ayant pris pour sympathies les deux Lieutenants !

Qui ne le serais pas ?

En tout cas, la police ne compte pas baisser les bras !
Espérons que nos amis non plus !

Nous vous tiendrons au courant de la suite des aventure de nos deux Justiciers et je vous souhaite à chacun, une excellente nuit !

C’était Perlnoir de l’Infotruquée !




Bon, je crois que je vais arrêter là mes délire ma Valm mdr !

En tout cas, je suis très très contente pour ce sublime post que tu nous a offert !

C’est très touchant d’entrer dans la tête de Don, de vivre et ressentir ce qu’il a ressentit durant ces durs moments !

Le fait que pour Danny il s’est abandonné oubliant toutes les barrières qu’il avait lui et Danny pour préserver leur amour !

Je l’ai trouvé très émouvant, attachant et encore et toujours présent pour Danny qui n’a trouvé de réconfort que dans ses bras !

Merci pour toutes ces émotions pour la touche d’humour au final, du désordre des activités qu’ils vont faire, mdr, et de la bonne humeur et de l’amour malgré ce qui les lie et les a lié a jamais !

Encore bravo et là la Perl te dit bonne nuit, il est 4h58minutes, mdr !

Bisssssssssssssssssssssssssssssssssssssssssou mdr
!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
valm.csi
Expert


Nombre de messages : 3399
Age : 39
Date d'inscription : 05/07/2005

Les Experts: Manhattan / Non Coupable (slash) - Page 6 Empty
MessageSujet: Re: Les Experts: Manhattan / Non Coupable (slash)   Les Experts: Manhattan / Non Coupable (slash) - Page 6 EmptyMar 26 Déc - 1:23

Ma perl, fais gaffe de pas trop dévoiler la suite de l'histoire avec tes flashs spéciaux!!! Merci!! What a Face lol!
Hum! Vous vous attendiez peut-être à un chapitre? What the fuck ?!? Désolée de vous décevoir, mais y'en a pas! sorry
Je voulais juste vous remercier pour vos coms! respect Vous savez comme ils comptent beaucoup pour moi... Alors merci merci merci!!!!!! love bizz

_________________
Les Experts: Manhattan / Non Coupable (slash) - Page 6 Remban10
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.csi-fanfics.com/
perlnoir
Looping!
perlnoir

Nombre de messages : 164
Age : 43
Date d'inscription : 24/10/2006

Les Experts: Manhattan / Non Coupable (slash) - Page 6 Empty
MessageSujet: Re: Les Experts: Manhattan / Non Coupable (slash)   Les Experts: Manhattan / Non Coupable (slash) - Page 6 EmptyMar 26 Déc - 17:40

le mur le mur le mur le mur le mur le mur le mur

MDR ma Valm, sorry!

Je ne pensais pas viser juste revolver

Je vais à l'avenir commenter que ce que tu postes, ptdrxxl

Je me laisse parfois aller lol!

En tout cas j'attend la suite avec beaucoup d'impatience!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
valm.csi
Expert


Nombre de messages : 3399
Age : 39
Date d'inscription : 05/07/2005

Les Experts: Manhattan / Non Coupable (slash) - Page 6 Empty
MessageSujet: Re: Les Experts: Manhattan / Non Coupable (slash)   Les Experts: Manhattan / Non Coupable (slash) - Page 6 EmptyMar 26 Déc - 21:46

Merci, ma perl d'amour! Je t'en suis infiniment reconnaissante! Je t'adore, de toute façon, quoi que tu fasses! Ton flash d'info, comme tous tes coms jusqu'à présent et pour l'éternité, me font marrer à un point que tu n'imagines pas... enfin si, tu dois bien t'imaginer! lol!

Allez! Voici la suite!


Sensations Fortes (24)

Les deux amants rendaient plus que jamais concrète l'expression "contempler un paysage de carte postale".
La beauté de ce monde était à leurs pieds. La splendeur et la magie tout autour. Et partout, même en eux, la chaleur miroitante de l'astre solaire, au zénith, acculait les ombres au moindre recoin de pierre, sans aucune pitié.
Mais plus que celle du soleil, c'était la douce chaleur que lui procurait son homme, en l'enveloppant dans ses bras, qui chassait le mieux tous ses fantômes. Sans relâche.
"C'est marrant de se dire qu'il n'y a pas si longtemps, on était de l'autre côté", lui susurra Don à l'oreille d'une voix si grave et à la fois si tendre que Danny en frémit.
De la tête aux pieds. Avec délectation. Et, tel un félin, il se lova plus confortablement contre Don, qui l'enlaçait par derrière et croisait ses bras sur son torse. Danny serra ses mains dans les siennes, plus fort encore, et les tira un peu afin de rendre l'étreinte de son amant plus ferme.
Il se sentait si bien dans ses bras, et si invulnérable, que le paysage absolument grandiose dans lequel ils évoluaient depuis deux jours ne suffisait pas à le faire se sentir plus petit qu'il n'était, et à l'impressionner outre mesure. Et puis après tout, les hauts buildings de Manhattan au milieu desquels il avait quasiment grandi, et auxquels il s'était habitué n'étaient pas si différents des hautes murailles rocheuses du Grand Canyon.
"Tu vois", répondit-il. "Finalement, on l'a passé, ce ravin."
Ravi qu'il était, Don se mit à ricaner doucement au creux de son cou, en le couvrant de baisers chatouilleux. Pouffant de rire, Danny commença à se contorsionner, mais sans volonté aucune de se sortir de là. Il pencha la tête en arrière, sur l'épaule de son amant, et tenta de lui mordiller le menton, et l'oreille.
Don, harponné, échappa un petit cri de surprise. Il resserra alors son emprise et se pencha un peu en avant. Danny, hilare, plia les genoux et s'appuya contre lui, pour tenter de contrebalancer son poids vers l'arrière.
Malgré tout, ça n'était plus qu'une question de temps avant qu'ils se cassent la figure et s'étalent sur le sol caillouteux, à quelques pas de l'immense ravin qu'ils se réjouissaient d'avoir franchi.
"C'est peut-être pas l'endroit pour faire ça..." fit remarquer Danny sans pouvoir néanmoins s'arrêter de mordre et d'embrasser son homme.
Don l'approuva avec un grognement, et évita finalement la chute en faisant faire un demi-tour à son amant.
Celui-ci l'entoura par la taille, se colla à lui, et caressa son dos.
Et, tandis que Danny reprenait ses baisers voraces, Don lui prit la tête entre ses mains, et les enfouit dans ses cheveux. Il les décoiffa, et les malaxa sans retenue, puis fit entrer sa langue dans la bouche de Danny, en évitant de se faire mordre.
Aussitôt, Danny enroula sa langue dans celle de Don, et ils mes mêlèrent passionnément entre elles.
C'est dans ces moments-là que le temps n'avait plus de prise sur eux. Dans ces moments-là que les secondes et les minutes s'égrainaient silencieusement, en les laissant là, et que leur monde s'arrêtait de tourner.
Là, au milieu de rien, ou plutôt de personne, ils goûtaient à leur nouvelle vie. L'un tout contre l'autre, ils s'appliquaient à ne plus faire qu'un.
Mais plus que la chaleur de leurs deux corps en contact, et de leurs peaux brûlantes sous leurs t-shirts humides de transpiration, ce fut la moiteur de l'air, étouffante, et le soleil au-dessus de leurs têtes qui eurent raison de leur résistance à l'effort.
Ils calmèrent donc leurs ardeurs, en n'échangeant plus que de doux baisers affectueux.
"Et maintenant, qu'est-ce qu'on fait?" demanda Don au bout de quelques minutes d'un slow sans musique, en posant ses coudes sur les épaules de Danny et en joignant ses mains derrière sa tête.
"J'en sais rien", avoua alors Danny.
Il plongea son regard bleu, à travers ses lunettes, dans celui de son amant, et tout en lui souriant, se mit à réfléchir sérieusement à la question.
"On pourrait commencer par se trouver un endroit un peu plus frais et confortable, où on pourrait faire l'amour jusqu'à demain matin..."
"Au moins", commenta Don.
"Au moins", confirma Danny avec un grand sourire en coin. "Et quand on aura fini, tu pourrais éventuellement me faire monter à l'arrière de ta super bécane, pour m'emmener vers l'ouest, jusqu'à l'océan?" proposa-t-il.
"Tu sais quoi?" lui murmura Don, en ponctuant de baisers chacune de ses phrases, et même ses mots: "J'ai jamais... jamais... jamais entendu quelque chose d'aussi..."
Il chercha le mot un petit moment, avec sa langue dans la bouche de Danny, et puis ressortit quand il le trouva: "...excitant."
Danny s'écarta un peu, passa la langue sur ses lèvres et lâcha le t-shirt noir de Don pour remonter ses lunettes sur son nez: "Alors on ferait mieux d'y aller tout de suite."
"Pourquoi?" fit Don, un peu déçu.
"Je sais..." admit Danny. "Le coin est magnifique, surtout en cette saison, je te l'avais dis, mais..."
Il embrassa Don une dernière fois, avant d'éclater de rire: "C'est blindé de touristes, ici!"
Don haussa les sourcils mais comprit bien vite que ce qu'il venait d'entendre derrière lui, c'était le bruit d'un bus qui s'arrêtait, avec son chargement de voyageurs curieux, armés d'appareils photo et de camescopes, et en quête de sensations fortes.
Les deux amants, pris sur le vif, s'éloignèrent lentement l'un de l'autre avec un sourire un peu gêné.
Don décrocha ses lunettes de soleil du col de son t-shirt et les mit sur son nez, avec la prestance d'une vedette de cinéma qui s'apprête à se retourner vers la foule pour affronter les flashes de leurs appareils.
"Là tout de suite, on a plus de succès que le paysage", lui apprit Danny en essayant de rester planqué derrière Don.
"On peut pas leur reprocher", lui fit remarquer ce dernier en lui tendant la main.
Danny hésita. Juste une seconde. Avant de la lui prendre et de se laisser emmener plus loin par son amant.
Ils se retrouvèrent face à un petit groupes de touristes qui était déjà descendu du bus, et qui regardaient les deux américains avec un intérêt tout émoustillé. C'est à peine s'ils ne paraissaient pas gênés de les avoir dérangés... Les plus rétifs d'entre eux étaient sans doute restés sur leurs sièges, en attendant que le spectacle soit terminé. En attendant la sortie des artistes...
Les deux amants s'éloignèrent tranquillement de tout ce petit monde afin de rejoindre leur moto arrêtée un peu plus loin, à l'ombre d'un rocher en forme d'arc.
Ils aperçurent quelques sourires, de la bonne humeur, et entendirent quelques gloussements de rires guillerets, et même un sifflement impressionné à leur attention, qui leur fit échanger un regard surpris, mais heureux.
Le reste n'était que brouhaha italien, qui s'évanouit à mesure qu'ils s'en éloignèrent, mais dans la main.
Ils rejoignirent finalement la bécane, et s'équipèrent avant de reprendre la route, direction un endroit plus frais mais surtout plus discret, pour continuer à s'embrasser, et plus si affinités...

_________________
Les Experts: Manhattan / Non Coupable (slash) - Page 6 Remban10
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.csi-fanfics.com/
Annabe
Miss éTinCeLLes!!
Annabe

Nombre de messages : 222
Age : 29
Date d'inscription : 24/10/2006

Les Experts: Manhattan / Non Coupable (slash) - Page 6 Empty
MessageSujet: Re: Les Experts: Manhattan / Non Coupable (slash)   Les Experts: Manhattan / Non Coupable (slash) - Page 6 EmptyMar 26 Déc - 21:56

Mamamia! Che bello! bong

Oui je reprends en français parce qu'un commentaire en italien ça va pas le faire quand même. Donc, oh surprise, j'ai adoré ce chapitre! Très sensuel et chaud. On sent encore et toujours l'amour qu'il y a entre eux et puis ces petits moments sont si savoureux... autant por eux que pour moi, je te l'avoue Mr.Red

valm.csi a écrit:
Don décrocha ses lunettes de soleil du col de son t-shirt et les mit sur son nez, avec la prestance d'une vedette de cinéma qui s'apprête à se retourner vers la foule pour affronter les flashes de leurs appareils.
"Là tout de suite, on a plus de succès que le paysage", lui apprit Danny en essayant de rester planqué derrière Don.
"On peut pas leur reprocher", lui fit remarquer ce dernier en lui tendant la main.

Star un jour, star toujours! Vive Don!! 10/10

Ce bus de touristes, quelle idée! C'est vraiment amusant. Et puis je trouve que ça montre à quel point ils ont changé de vie. Plus besoin de se cacher. Enfin si. Mais là, pris sur le fait, ils ne sont pas condamnés, juste ... presque applaudis Laughing

Je crois que j'ai tout dit!
Ah non!
J'ai toujours un énorme problème avec cette fic Neutral


Où est la suite? Il me faut la SUITEUH!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
perlnoir
Looping!
perlnoir

Nombre de messages : 164
Age : 43
Date d'inscription : 24/10/2006

Les Experts: Manhattan / Non Coupable (slash) - Page 6 Empty
MessageSujet: Re: Les Experts: Manhattan / Non Coupable (slash)   Les Experts: Manhattan / Non Coupable (slash) - Page 6 EmptyMar 26 Déc - 22:47

Tu vois ma VAlm, ce qui me réjouit dans ta fic, en plus du fait qu'elle soit esquise, c'est qu'elle est et sera encore longue!

Et ça j'avoue que ça me réjouit au plus haut point, tu peux pas savoir!

Ce post est tout simplement apaisant!

J'imaginais bien cette quiètude qui les habitait, cette chaleur qui les titillait jusqu'à les bruler, j'adore ta manière de décrire les scènes, les sentiments, leurs regards!

Vraiment superbe!

Bon j'ai rien a dire concernant le ballet de baiser, quel vénard ce Don, mdr!
En tout cas tout les deux sont heureux et on le sent vraiment bien, c'est débile, mais ça me fait chaud au coeur!
On se refait pas ma Valm, je me suis attaché à tes personnages et à ta fic, t'a réussit à recréer une atmosphére avec leur histoire, leur ptit trucs à eux, c'est bluffant!


En tout cas, le grand Canyon est sublime vu par nos deux amants, et le programme de Danny est comment dire, très très très alléchant, mdr!
N'est-ce pas Don, double vénard!


Des touristes viennent perturbés toute cette quiètude et cette sérénité, mdr, pauvre de vous les gars, vous pouvez meme pas vous aimer tranquillement, allez Valm va nous pondre la suite, j'ai grave hâte de savoir où je vais vous retrouver!

Merci ma Valm pour cette suiteeeeeeeeeeeeeeeeeeeeeeee

que je convoitais avec délectation
!


Bravo et je te tire mille chapeaux pour cette bouffée d'oxygéne et pour ce panorama plus qu'éblouissant!

Ps: Je suis ravit qu'ils n'aient pas eut besoin de sauter le grand Canyonnnnnnnnn mdr!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
valm.csi
Expert


Nombre de messages : 3399
Age : 39
Date d'inscription : 05/07/2005

Les Experts: Manhattan / Non Coupable (slash) - Page 6 Empty
MessageSujet: Re: Les Experts: Manhattan / Non Coupable (slash)   Les Experts: Manhattan / Non Coupable (slash) - Page 6 EmptyMar 26 Déc - 22:51

Oh! Déjà ton com!!! Comme je suis une veinarde, moi aussi!! victoire Ravie que ça vous plaise!! Merci les filles! La suite peut-être plus tôt que vous ne le croyez!!! Wink

_________________
Les Experts: Manhattan / Non Coupable (slash) - Page 6 Remban10
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.csi-fanfics.com/
Lexie
Balle Rebondissante
Lexie

Nombre de messages : 644
Age : 35
Date d'inscription : 31/05/2006

Les Experts: Manhattan / Non Coupable (slash) - Page 6 Empty
MessageSujet: Re: Les Experts: Manhattan / Non Coupable (slash)   Les Experts: Manhattan / Non Coupable (slash) - Page 6 EmptyMar 26 Déc - 22:52

Genre tout de suite? Mr. Green
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://metamorfose.site.voila.fr/index.html
valm.csi
Expert


Nombre de messages : 3399
Age : 39
Date d'inscription : 05/07/2005

Les Experts: Manhattan / Non Coupable (slash) - Page 6 Empty
MessageSujet: Re: Les Experts: Manhattan / Non Coupable (slash)   Les Experts: Manhattan / Non Coupable (slash) - Page 6 EmptyMar 26 Déc - 23:19

Tout de suite maintenant, vi madame! fete
Allez! Voici un chapitre tout juste chaud... sunny Faut dire qu'ils sont dans le désert, ça aide! Non, non, sinon c'est plutôt soft! Mr. Green

AVERTISSEMENT!! pig pig pig (ah! y'avait longtemps qu'ils se morfondaient dans la porcherie, ceux-là!)


Fiasco (25)

Des petits points noirs valsaient devant ses yeux.
Mais plus il essayait de s'oxygéner, plus la sensation de vertige s'amplifiait. Non seulement les pâles qui tournoyaient juste au-dessus de sa tête accentuait son tournis, mais elles ne lui procuraient même pas assez de fraîcheur pour atténuer sa fièvre.
S'il n'avait pas été allongé sur le lit, il se serait probablement effondré.
Quoi que... le terme "allongé" n'était peut-être pas le plus approprié qui soit.
Sans compter qu'en plus des petits point noirs et du tournoiement des pâles, le lit commençait à tanguer sérieusement, dans un bruit de plus en plus grinçant...
Une espèce de bouffée de chaleur lui monta à la tête. Les petits points devinrent brusquement lumineux. Et une impression bizarre s'empara de lui. Comme s'il allait tomber de ce foutu lit, alors qu'en l'état actuel des choses, c'était strictement impossible.
Il poussa un long gémissement et prononça faiblement le prénom de son amant.
Don cessa alors ses mouvements de va-et-vient, et redressa sa tête.
"Trop vite?" s'inquiéta-t-il.
"Trop chaud", souffla Danny.
"On arrête?"
"Non!"
Mais Don ne fit que s'inquiéter un peu plus. Il fronça les sourcils, et observa attentivement son amant, dont le regard absent se perdait au plafond, dans le vague. Il semblait à deux doigts de la défaillance physique pure et simple. Don posa sa main sur son front. C'était comme si son amant se consumait de l'intérieur, mais de façon bien plus alarmante que d'habitude.
"Dan?"
Celui-ci murmura quelques mots incompréhensibles, en fermant les yeux, avant de prendre une profonde inspiration.
"On arrête, d'accord?" le prévint Don.
"Non! Reste!" insista alors Danny en affirmant sa position.
Les jambes relevées de chaque côté du corps de son amant, il le serra par la taille, entre ses cuisses, contraignant ainsi Don à ne pas se retirer comme il s'était apprêté à le faire. "Ça va passer."
"Je peux pas faire ça, t'as vraiment pas l'air bien..." tenta de le raisonner Don. "En plus, il fait une chaleur à crever, ici... On n'aurait pas du..."
Danny lui coupa la parole en l'enlaçant fermement pour planter ses ongles dans son dos.
Don échappa un sifflement de douleur et se crispa légèrement. Ce simple mouvement suffit à propager à l'intérieur de Danny une vague d'intense plaisir, que Don ne put que partager avec lui.
Cependant, il s'efforça de contrôler ses ardeurs pour s'immobiliser de nouveau et s'assurer que le vertige de Danny n'était pas plus grave qu'un léger passage à vide.
"En plus, tu as presque rien avalé depuis trois jours... tu vas pas ma claquer dans les mains?"
"Don, je t'en prie!" le supplia Danny en donnant de la voix.
Preuve qu'il récupérait quand même du malaise qui avait failli l'emporter...
"J'ai besoin de toi! Alors finis ce que tu as commencé... S'il-te-plaît!"
Don soupira. Mais le regard que lui lançait Danny, plus direct et franc qu'une minute auparavant, suffit à le rassurer et à le convaincre de finir ce qu'il avait commencé, d'accord, mais en douceur.
La clim était hors-service et il devait bien faire dans les trente-cinq à quarante degrés dans la piaule du motel. Le ventilateur de la lampe au plafond aurait pu suffire à rafraîchir suffisamment la pièce pour leur permettre de passer une soirée agréable, dans la torpeur du désert, mais ils brûlaient tellement de désir l'un pour l'autre que même s'ils l'avaient fait dans un igloo, ils l'auraient sans doute fait fondre...
Don caressa le visage de Danny et, lentement, s'enfonça en lui pour ensuite revenir, aller, et revenir, encore et encore...
Danny rentra ses griffes, desserra son étreinte, et glissa ses mains sur le corps ferme, musclé et en sueur de son amant, pour approfondir le mouvement et repartir vers les sommets.
Leurs respirations se muèrent en gémissements qui devinrent râles, puis cris. Le mouvement s'accéléra peu à peu, jusqu'à s'emballer. Puis, après quelques à-coups, plus profonds et acharnés, il s'arrêta enfin.
Don avait atteint le ciel étoilé en premier.
En fait, cette nuit-là, lui seul allait l'atteindre.
"Danny, parle-moi..."
Mais celui-ci restait silencieux, et serrait Don très fort contre lui. Il laissa cependant à son amant le soin de se retirer, mais sans lui laisser voir son visage. Son souffle était saccadé, ses muscles tendus, et ses poings serrés.
"Qu'est-ce qui t'arrive?" murmura Don à son oreille, d'une voix aussi douce que le battement d'aile d'un ange. "Parle-moi."
"Je suis désolé."
"De quoi?"
Il se passa quelques secondes, pendant lesquelles tout ne fut que silence et inertie. Puis Don se mit à caresser le bras de Danny, de son poignet, jusqu'à son épaule. Plusieurs fois. Patiemment. Et puis enfin, Danny se détendit, et se laissa aller à s'allonger sur le lit. Don se coucha à côté de lui, lui prit le menton et tourna son visage vers lui.
"De quoi?" répéta-t-il.
"D'avoir insisté. Parce que franchement, j'ai pas assuré."
"T'inquiète pas pour ça."
Danny secoua la tête et reprit sa contemplation du plafond. "Parle pour toi..."
Don se leva et disparu une minute de la chambre. Quand il refit son apparition, il tenait à la main une bouteille d'eau. Bien fraîche. Il dévissa le bouchon, en but quelques gorgées, puis s'allongea à nouveau tout près de Danny. Quand il posa la bouteille sur la peau brûlante de son amant, celui-ci poussa une exclamation de surprise mêlée de douleur. Mais c'était un mal qui faisait énormément de bien. Il s'empara de la bouteille, avala quelques gorgées d'eau et s'aspergea le visage et les cheveux de fraîcheur.
Don éclata de rire quand Danny secoua la tête et l'éclaboussa. Il cria de cette douleur qui faisait tant de bien quand Danny lui versa un peu d'eau sur la tête.
Ensuite, ils s'embrassèrent un moment, avant de finalement se prélasser sur le lit, nus, profitant de la baisse de température provoquée par l'eau et accentuée par le souffle des pâles rotatives au-dessus d'eux.
"T'en fais pas, Danny", lui assura encore une fois Don, en voyant sa petite moue contrariée.
Danny lui prit la main. C'était le seul contact qu'il était encore d'humeur à tolérer, à cause de la chaleur, mais surtout après son malheureux fiasco. Don ne lui en voulait peut-être pas, mais lui s'en voulait pour deux.
"Oublie ça, d'accord?"
Danny acquiesça.
"Tu feras mieux la prochaine fois", lui assura Don pour finir de le convaincre.
"Parle pour toi", lui rétorqua Danny.
Et ils explosèrent de rire. S'ils ne s'étaient pas fâchés, ils s'étaient au moins réconciliés...

_________________
Les Experts: Manhattan / Non Coupable (slash) - Page 6 Remban10
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.csi-fanfics.com/
Contenu sponsorisé




Les Experts: Manhattan / Non Coupable (slash) - Page 6 Empty
MessageSujet: Re: Les Experts: Manhattan / Non Coupable (slash)   Les Experts: Manhattan / Non Coupable (slash) - Page 6 Empty

Revenir en haut Aller en bas
 
Les Experts: Manhattan / Non Coupable (slash)
Revenir en haut 
Page 6 sur 13Aller à la page : Précédent  1, 2, 3 ... 5, 6, 7 ... 11, 12, 13  Suivant
 Sujets similaires
-
» Les Experts Manhattan - Love me please love me - Mac/Don - G
» Les Experts Manhattan - Il y a des moments si merveilleux - Don/Danny- G
» Les experts Manhattan - Joue pas - Don/Dany - G
» ****Les Experts Manhattan****
» Les Experts Manhattan - Parce que c'est toi - Danny/Lindsay - G

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Les Experts: Miami :: Fanfictions :: Fanfics LES EXPERTS-
Sauter vers: