Forum sur la série Les Experts: Miami
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  S'enregistrerS'enregistrer  GroupesGroupes  Connexion  

Partagez
 

 Canicule, meurtres et retour vers le passé

Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5  Suivant
AuteurMessage
Lexie
Balle Rebondissante
Lexie

Nombre de messages : 644
Age : 35
Date d'inscription : 31/05/2006

Canicule, meurtres et retour vers le passé - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Canicule, meurtres et retour vers le passé   Canicule, meurtres et retour vers le passé - Page 2 EmptyMar 19 Déc - 0:02

Bon Millie quand même depuis samedi! Tu nous as assez fais attendre tu crois pas?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://metamorfose.site.voila.fr/index.html
millie8
CSI niveau 3
millie8

Nombre de messages : 442
Age : 34
Localisation : Toujours là où il faut quand il faut (enfin presque...)
Date d'inscription : 13/06/2006

Canicule, meurtres et retour vers le passé - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Canicule, meurtres et retour vers le passé   Canicule, meurtres et retour vers le passé - Page 2 EmptyMar 19 Déc - 0:10

Quelle impatiente tu fais!!! Merci pour vos coms What a Face
Voilà la suite de la 7ème partie (mais pas encore la fin Mr.Red )

Danny se rendit dans la pièce voisine du labo pour voir le petit qui l’accueillit avec un sourire à lui fendre le cœur et lui tendit un dessin. Dessus on pouvait distinctement voir un homme dessiné avec application bien que certains traits aient été un peu tremblants, l’homme portait des lunettes et avait des cheveux blonds tout comme le petit garçon dessiné à ses côtés qui lui tenait la main. Dans l’autre main l’enfant tenait un objet que Danny identifia comme étant une plaque de policier.
-Il est magnifique ce dessin, c’est nous deux n’est-ce pas?
-Oui, répondit timidement l’enfant.
-Tu dessines très bien.
-C’est pour toi.
-C’est vrai? Merci beaucoup bonhomme…Je l’accrocherais dans mon casier comme ça je le verrais tous les jours, répondit Danny en serrant l’enfant contre lui.
-Danny…
-Oui bonhomme, je t’écoute.
-Je…je m’appelle Sammy…mon prénom c’est Samuel mais tous le monde m’appelle Sammy.
-Sammy…ça me plait beaucoup. Et ton nom de famille tu peux me le dire?
-Stevens…
« Comme la victime » songea Danny.
-Pourquoi le méchant monsieur il a fait du mal à Amelia, demanda Sammy les larmes aux yeux.
-J’en sais rien mon garçon, viens là, répondit Danny en tendant les bras au petit qui vint s’y blottir pour pleurer.
Lorsque Mac arriva il les retrouva ainsi, l’enfant pleurant dans les bras Danny qui le berçait doucement pour tenter de le calmer un peu. Finalement épuisé Sammy fini par s’endormir dans les bras de Danny.
-Danny, vous devriez le coucher dans la salle de repos, ensuite rejoignez moi dans mon bureau, intervint Mac en chuchotant pour ne pas éveiller l’enfant.

*********************************************************

Danny rejoint le bureau de Mac, il prit une grande inspiration avant de frapper à la porte et d’entrer à l’invitation du lieutenant. Mac était assis à son bureau et invita Danny à faire de même en lui désignant de la main la chaise en face de la sienne. Le jeune homme s’exécuta docilement, le tout en évitant de croiser les yeux de son patron.
-Danny…qu’est-ce qui ne va pas?
-Tout va bien je vous assure.
-Je ne suis pas aveugle Danny…du moins je ne le suis plus. La deuxième partie de sa phrase avait été un murmure mais Danny l’entendit et elle lui fit relever la tête car elle sonnait comme un reproche, comme si Mac se sentait coupable de n’avoir rien vu. Il aurait voulu dire à Mac qu’il n’avait aucun reproche à se faire mais il ne pouvait pas car c’était admettre qu’effectivement il avait raison et que quelque chose n’allait pas. Danny ne s’en sentait pas la force, il avait l’impression que s’il en parlait ça rendrait les choses encore plus réelles et alors il s’effondrerait. Il refusait que ça lui arrive devant ses collègues et encore moins devant son patron.
-Est-ce que j’ai commis une erreur?
-Non, pas du tout…Danny, je pense juste que vous avez besoin de repos.
-Je vais bien et vous ne pouvez pas m’enlevez une affaire et me renvoyer chez moi sans raison, répondit sèchement Danny.
Le lieutenant regarda le jeune scientifique qui cette fois le regardait droit dans les yeux d’un air de défit.
-Je ne remet absolument pas en cause votre travail Danny, vous le faites très bien. Vous avez raison je ne peux pas vous retirer de l’affaire, mais je veux que vous sachiez que je suis là pour vous si vous avez besoin de parler.
-Je peux y aller? Demanda le jeune homme mal à l’aise et prêt à prendre ses jambes à son cou.
-Oui, tenez moi au courant si vous avez du nouveau.
Danny sortit du bureau sans attendre et alla aux toilettes. Il s’aspergea le visage d’eau fraîche et pour la première fois depuis plusieurs semaines il se regarda réellement dans un miroir. Il fut choqué par sa propre apparence, surtout par ses yeux rougis et les profondes cernes qui se creusaient dessous. Il vit son teint pale, et il remarqua à quel point il avait maigri. Cette réflexion lui rappela qu’il n’avait rien mangé depuis le matin, il avait tout simplement oublié de manger. Il soupira ses amis avaient raison, il faisait peur à voir. Sid avait été le premier à lui faire part de son inquiétude, puis il y avait eu Sheldon et maintenant Mac. Il avait vu une vive inquiétude dans chacun de leurs regards et il devait s’avouer qu’il en était touché. Il fallait qu’il fasse quelque chose, sinon il finirait par commettre une erreur et par égard pour ses amis il se devait de réagir. Il sortit finalement des toilettes d’un pas résolu, manquant de peu de bousculer un laborantin sur son passage qui le regarda comme une bête curieuse, puis il prit l'ascenseur.


La suite très très bientôt si j'ai envie brlbrl
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Lexie
Balle Rebondissante
Lexie

Nombre de messages : 644
Age : 35
Date d'inscription : 31/05/2006

Canicule, meurtres et retour vers le passé - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Canicule, meurtres et retour vers le passé   Canicule, meurtres et retour vers le passé - Page 2 EmptyMar 19 Déc - 0:17

Là maintenant, t'aurais pas envie de la poster par hasard?


Non parce que tu comprend, c'est tellement génial, telleemnt prenant et tout et tout que j'en redemande moi. Alors dis, tu postes la suite?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://metamorfose.site.voila.fr/index.html
valm.csi
Expert


Nombre de messages : 3399
Age : 39
Date d'inscription : 05/07/2005

Canicule, meurtres et retour vers le passé - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Canicule, meurtres et retour vers le passé   Canicule, meurtres et retour vers le passé - Page 2 EmptyMar 19 Déc - 0:19

Mais qu'est-ce qu'il a, bon sang????? Shocked

_________________
Canicule, meurtres et retour vers le passé - Page 2 Remban10
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.csi-fanfics.com/
millie8
CSI niveau 3
millie8

Nombre de messages : 442
Age : 34
Localisation : Toujours là où il faut quand il faut (enfin presque...)
Date d'inscription : 13/06/2006

Canicule, meurtres et retour vers le passé - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Canicule, meurtres et retour vers le passé   Canicule, meurtres et retour vers le passé - Page 2 EmptyMar 19 Déc - 0:41

Ok, ok je ne peux pas résister voilà la suite et fin de cette partie Wink


Lorsqu’il arriva il aperçu très vite le Dr Hammerback, penché sur un cadavre. Il ne voulait pas interrompre le médecin en plein travail et s’apprêtait à faire demi-tour tout en sachant que s’il n’en parlait pas maintenant il n’aurait pas le courage de le faire plus tard. Le médecin qui avait vu Danny arriver du coin de l’œil vit l’hésitation du jeune homme qui s’apprêtait à rebrousser chemin.
-Danny, s’exclama-t-il suffisamment fort pour que tout le monde l’entende et que tous les regards se tournent vers le jeune scientifique.
« piégé…bien joué Sid » pensa ce dernier en commençant à avancer vers le docteur. Il entendit le médecin appeler l’un de ses assistants pour lui donner quelques consignes, puis il se tourna vers le jeune homme qu’il prit par le bras.
-Suivez moi, on sera mieux dans mon bureau.
-Parce que vous avez un bureau? Vous ne cachez pas de cadavres dans votre placard au moins? Plaisanta Danny.
-Non, juste des squelettes, répondit le médecin sur le même ton.
-Je vois, tel que je vous connais vous leur avez même donné des petits noms.
-Oui, j’ai choisi en fonction de leur caractères…mon préféré c’est celui que j’ai appelé Danny, il est borné, impulsif, parfois très agaçant quand il refuse d’admettre qu’il a besoin d’aide mais il est aussi profondément bon et très intelligent entre autre qualités. Et je dois avouer que je l’apprécie autant pour toutes ses qualités que pour ses petits défauts.
Danny regarda le médecin et sentit les larmes lui monter aux yeux. Il tenta de se reprendre.
-Woua, j’aimerais bien le rencontrer, dit-il ironique en suivant le médecin dans son bureau.
-Asseyez vous, répondit seulement Sid en désignant le sofa contre le mur.
Le médecin se retourna et ouvrit l’un des placards dans lequel il prit un appareil.
-Un tensiomètre? Pourquoi diable avez-vous un tensiomètre avec vous? S’exclama Danny abasourdit.
-Je suis peut-être légiste mais je reste médecin avant tout.
-Je n’ai pas besoin qu’on prenne ma tension.
-Ça ne peut pas faire de mal, surtout que vous avez faillit nous faire un malaise ce matin…donnez moi votre bras.
Danny soupira pour montrer sa désapprobation mais tendit son bras au médecin. Il sentit l’appareil se resserrer sur son bras à chaque pression effectuée par le médecin qui regarda le cadran affichant la tension avec une certaine inquiétude, ce qu’il voyait ne paraissait pas lui plaire. Il relâcha la pression et l’appareil se dégonfla.
-Votre tension est très basse Danny…Mais ça ne m’étonne pas vraiment, il suffit de vous observer pour s’en rendre compte.
-Je fais peur à voir hein? Demanda Danny.
-Si vous me disiez ce qui ne va pas?
-Je… je ne dors plus. J’ai toujours eu des problèmes pour dormir, depuis des années je ne dors pas plus de cinq heures par nuits mais j’étais habitué et ça ne me convenait pas trop mal. Mais ces derniers temps ça a empirer, je dors maximum trois heures par nuit et encore c’est très rare, je…ça fait des jours que je ne ferme plus l’œil et les rares fois où j’y arrive ça ne dure jamais très longtemps…ils reviennent toujours.
-Ils? De quoi vous parlez Danny?
-Des cauchemars…ils me hantent, je croyais que je m’en étais débarrassé une fois pour toute mais ils sont revenus et j’ai plus une seconde de répit…même en pleine journée maintenant ils reviennent me hanter, des images me reviennent. Je peux plus voir ses horreurs, je veux plus revivre tout ça. Je suis si fatigué…
Le médecin était ému de la détresse de son jeune ami, il ne savait pas quelles images hantaient le jeune homme mais ce devait être terrible.
-Danny…vous ne pouvez pas continuer à ce rythme là…
-Qu’est-ce que je peux faire, je sais pas comment sortir tout ça de ma tête, s’écria le jeune homme en prenant sa tête entre ses mains.
-Calmez-vous… dans un premier temps il faut que vous dormiez et pour ça dans votre état il n’y a qu’une solution, je vais vous prescrire un léger somnifère.
-Non, je veux garder l’esprit clair, je ne veux pas prendre de médicaments.
-Vous n’avez déjà plus vraiment l’esprit clair Danny, ce que je vais vous donner va juste vous aider à trouver le sommeil, il ne vous abrutira pas je vous le promet, d’accord?
-Très bien, mais il n’empêchera pas les cauchemars.
-Je sais, vous êtes très stressé c’est pour ça que je vais vous prescrire quelque chose contre l’anxiété…ne commencez pas à protester, vous en avez besoin. Je vous demande de me faire confiance Danny.
-Très bien Sid, je prendrais ce que vous me donnerez.
-Bien. Maintenant dites moi vous avez mangé à midi?
-Non, j’ai oublié, avoua Danny.
-Oublié? Mon dieu Danny comment voulez vous tenir le coup…bougez pas je reviens.
Le médecin revint quelques secondes plus tard et continua:
-Si vous me parliez de ses cauchemars?
-Non je peux pas, je veux juste oublier.
-Vous dites que ce n’est pas la première fois que vous les faites?
-Non c’est déjà arrivé, juste après…, sa voix se brisa.
-Oui, juste après quoi? L’encouragea le légiste.
-Je suis désolé j’y arrive pas…
Danny ne put retenir les larmes qui lui brûlaient les yeux.
-Ce n’est rien Danny, je comprends? Ça va aller, calmez vous.
-J’aurais pas du venir et vous dire tout ça, commença Danny en se levant prêt à fuir.
Mais il ne put faire le moindre pas, s’étant relevé trop brusquement sa tête se mit à tourner en même temps que sa vision se troublait.
-Danny, rasseyez-vous, lui dit le médecin en le retenant par le bras.
-Pardon, murmura le jeune homme.
-Ne vous excusez pas. Vous vous êtes levé trop vite, posez votre tête contre le dossier et fermez les yeux…bien, respirez doucement et essayez de vous relâcher un peu…
Danny le regarda d’un air dubitatif et il ne put s’empêcher de sourire.
-Je sais que vous n’êtes pas vraiment un habitué de la relaxation mais faites un effort essayez…refermez les yeux.
Le jeune scientifique fini par appliquer les conseils du médecin. Un coup retentit à la porte du bureau.
-Ne bougez pas et gardez les yeux fermés…je vais voir de quoi il s’agit, annonça Sid.
Danny entendit des murmures puis le bruit de la porte se refermant.
-Danny, vous vous sentez mieux?
-Un peu oui.
-Bien rouvrez les yeux maintenant, ça vous sera utile pour manger, dit Sid en souriant.
En effet lorsque Danny les ouvrit, il découvrit un plateau repas posé sur la table basse devant lui, il sourit au médecin pour le remercier.
-Il faut que vous repreniez des forces, mangez tout doit disparaître.
-Vous plaisantez, vous m’avez prit pour un ogre, non mais vous avez vu la quantité de nourriture qu’il y a sur ce plateau?
-C’est un repas complet et équilibré comme vous n’avez pas dû en manger depuis très longtemps. Ça rattrapera tous les repas que vous avez « oubliez » de prendre. Combien de kilos avez vous perdu?
- Je ne sais vraiment pas.
-Vous devez savoir combien vous faites en temps normal non?
-Euh…oui, pourquoi? Répondit Danny avec inquiétude, se demandant où son ami médecin voulait en venir.
-Parfait alors, vous allez vous pesez.
-Vous plaisantez? Me dites pas que vous avez une balance ici…c’est pas un bureau que vous avez, c’est carrément un cabinet médical. Dites vous ne pensez quand même pas que je vais accepter de me peser, c'est totalement surréaliste!!
-Oh mais si, vous ne sortirez pas d’ici tant que je ne saurais pas combien vous avez perdu.
-En quoi ça vous avancera de le savoir?
-Je veux connaître l’étendue des dégâts. Une perte de poids importante en si peu de temps, c’est très inquiétant…allez debout et montez sur cette balance.
Le scientifique abdiqua, il monta sur la balance et le médecin le vit pâlir lorsque les chiffres s’affichèrent sur le cadran.
-Combien Danny?
Le jeune homme fut tenté un instant de lui mentir mais un simple échange de regard avec le médecin l’en dissuada.
-Huit kilos.
-Il faut enlever deux kilos sur la balance, vous êtes habillé et vous avez vos chaussures.
-Alors…dix kilos.
-Oh Danny, dix kilos. En combien de temps hein, un mois? Deux? Ne me dites pas que vous ne vous en êtes pas rendu compte, ne serais-ce que par vos vêtements.
-J’ai dû m’en racheter quelques uns, avoua le jeune homme en grimaçant.
-Il faut que vous mangiez à chaque repas. Je vous harcèlerait s’il le faut, j’en suis capable vous savez.
-J’en doute pas un instant.
-Bien. Retournez vous asseoir et mangez maintenant.
- A vos ordres chef, répondit Danny ironique.
-Si Mac vous voyait aussi docile avec moi il serait jaloux, plaisanta Sid.
-C’est sûr, ne lui dites surtout pas, répliqua Danny.
-Plus sérieusement, vous devriez peut-être demander à Mac quelques jours de congés…
-Non, je veux continuer à travailler, ne lui dites rien s’il vous plait, supplia Danny affolé.
-D’accord restez calme, de toute façon je n’ai pas le droit de divulguer ce que vous m’avez dit. Je vous promets que rien ne sortira d’ici. Allez mangez Danny.
Le jeune homme s’exécuta, et s’aperçu à sa grande surprise qu’il mourrait de faim, « le plateau n’est peut-être pas aussi remplit que ça finalement » se dit-il. Il croisa le regard plus que satisfait de son ami légiste et lui sourit. Il ne regrettait pas d’avoir fait confiance au médecin, il l’avait écouté, soutenu et surtout il ne l’avait pas harcelé de questions pour le faire craquer quand il avait refusé de lui expliquer les rêves qui le hantait.
-Sid, je…merci pour…tout ça.
-Je vous en prie…mais vous devriez attendre pour me remercier, quand vous aurez repris dix kilos et que vous dormirez plus sereinement je les accepterais avec plaisir.
-Pourquoi j’ai l’impression que d’ici là vous n’allez pas me lâcher.
-Parce que c’est le cas. Vous pouvez d’ors et déjà me considérer comme votre médecin personnel, et j’ai bien l’intention de vous surveiller de prêt, que cela vous plaise ou non.
-C’est une promesse ou une menace?
-Prenez-le comme vous le voulez…, répondit le médecin avec un sourire malicieux.

A suivre...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Lexie
Balle Rebondissante
Lexie

Nombre de messages : 644
Age : 35
Date d'inscription : 31/05/2006

Canicule, meurtres et retour vers le passé - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Canicule, meurtres et retour vers le passé   Canicule, meurtres et retour vers le passé - Page 2 EmptyMar 19 Déc - 0:52

C'est géniiiiiiiiiiiiiiiial bong bong bong bong bong

Je sais pas quoi dire. Dialogue percutant, situation intriguante, cauchemards mystérieux. Ce talent Millie c'est fou!

L'est où la suite?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://metamorfose.site.voila.fr/index.html
valm.csi
Expert


Nombre de messages : 3399
Age : 39
Date d'inscription : 05/07/2005

Canicule, meurtres et retour vers le passé - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Canicule, meurtres et retour vers le passé   Canicule, meurtres et retour vers le passé - Page 2 EmptyMar 19 Déc - 1:07

J'ADORE!!!!!!! Surtout ce passage, au début:
Citation :
-Suivez moi, on sera mieux dans mon bureau.
-Parce que vous avez un bureau? Vous ne cachez pas de cadavres dans votre placard au moins? Plaisanta Danny.
-Non, juste des squelettes, répondit le médecin sur le même ton.
-Je vois, tel que je vous connais vous leur avez même donné des petits noms.
-Oui, j’ai choisi en fonction de leur caractères…mon préféré c’est celui que j’ai appelé Danny, il est borné, impulsif, parfois très agaçant quand il refuse d’admettre qu’il a besoin d’aide mais il est aussi profondément bon et très intelligent entre autre qualités. Et je dois avouer que je l’apprécie autant pour toutes ses qualités que pour ses petits défauts.
Danny regarda le médecin et sentit les larmes lui monter aux yeux. Il tenta de se reprendre.
-Woua, j’aimerais bien le rencontrer, dit-il ironique en suivant le médecin dans son bureau.
Sid est trop génial!! Danny aussi! Ce passage encore plus!! clap
Et puis ces cauchemars... Mais dis-moi ce qui lui est arrivé!? J'ai bien une idée, mais naaaan! c'est pas ça!?? Dis-moi vite avant que je m'imagine n'importe quoi!!!!! Pitié! Qu'est-ce que je t'ai fait pour mériter pareil châtiment!? L'attente est insupportable! AAAAHHHHH!!!!!! affraid
Bon, la suite, c'est pour bientôt, ou pour tout de suite? Mr.Red
Bravo, encore et encore, tu es magnifiquement douée!! thumright 10/10 victoire

_________________
Canicule, meurtres et retour vers le passé - Page 2 Remban10
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.csi-fanfics.com/
millie8
CSI niveau 3
millie8

Nombre de messages : 442
Age : 34
Localisation : Toujours là où il faut quand il faut (enfin presque...)
Date d'inscription : 13/06/2006

Canicule, meurtres et retour vers le passé - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Canicule, meurtres et retour vers le passé   Canicule, meurtres et retour vers le passé - Page 2 EmptyMar 19 Déc - 1:18

Merci les filles love

Tttt quelles impatientes vous êtes! La suite demain, il faut que je fasse quelques modifications mais elle est déjà écrite si ça peut vous rassurer Mr.Red

PS: moi aussi j'adore, non que dis-je! Je KIFFE Sid Hammerback trocool
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
valm.csi
Expert


Nombre de messages : 3399
Age : 39
Date d'inscription : 05/07/2005

Canicule, meurtres et retour vers le passé - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Canicule, meurtres et retour vers le passé   Canicule, meurtres et retour vers le passé - Page 2 EmptyMar 19 Déc - 1:19

hein?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.csi-fanfics.com/
millie8
CSI niveau 3
millie8

Nombre de messages : 442
Age : 34
Localisation : Toujours là où il faut quand il faut (enfin presque...)
Date d'inscription : 13/06/2006

Canicule, meurtres et retour vers le passé - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Canicule, meurtres et retour vers le passé   Canicule, meurtres et retour vers le passé - Page 2 EmptyMar 19 Déc - 1:24

Allez sourit ma valmounette c'est pas compliquer regarde Mr.Red Mr. Green What a Face
Et puis de toute façon c'est l'heure d'aller dormir I don't want that I don't want that I don't want that
Quelle idée de veiller aussi tard lol!
A demain coucou!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
valm.csi
Expert


Nombre de messages : 3399
Age : 39
Date d'inscription : 05/07/2005

Canicule, meurtres et retour vers le passé - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Canicule, meurtres et retour vers le passé   Canicule, meurtres et retour vers le passé - Page 2 EmptyMar 19 Déc - 1:45

Je te kiffe adore, ma Millie! Merci de te soucier de ma fatigue imminente... what? A demain! coucou! (presque tout à l'heure, didonc! Shocked ) bizzzz bizz !!!!

_________________
Canicule, meurtres et retour vers le passé - Page 2 Remban10
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.csi-fanfics.com/
millie8
CSI niveau 3
millie8

Nombre de messages : 442
Age : 34
Localisation : Toujours là où il faut quand il faut (enfin presque...)
Date d'inscription : 13/06/2006

Canicule, meurtres et retour vers le passé - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Canicule, meurtres et retour vers le passé   Canicule, meurtres et retour vers le passé - Page 2 EmptyMer 20 Déc - 0:33

PARTIE 8:

Mac ne laissait rien paraître mais intérieurement il était de plus en plus angoissé, il l’avait cherché partout, dans les labos, dans la salle de repos où il n’avait vu que le petit encore profondément endormit, il avait demandé à tous ses collègues mais personne ne l’avait vu. Danny était introuvable depuis qu’il avait quitté son bureau près de vingt minutes auparavant. Il avait essayé de l’appeler mais tombait sur son répondeur à chaque fois, il avait demandé aux vigils mais aucun d’eux n’avait vu Danny sortir des locaux. Il ne lui restait plus qu’un seul endroit et il priait pour que le jeune homme s’y trouve. Les portes de l’ascenseur s’ouvrirent à l’étage de la morgue, Mac sortit d’un pas pressé et bouscula un laborantin fort mécontent.
-Mais c’est pas vrai qu’est-ce que vous avez tous aujourd’hui, s’écria l’homme en colère en repensant au jeune homme qui lui avait coupé la route un peu plutôt.
Mac ne releva même pas, il continua sa route sans se préoccuper des récriminations du scientifique car un autre scientifique occupait déjà tout son esprit. A l’intérieur de la morgue il chercha vainement le légiste mais les seuls présents à cet instant étaient des assistants. Il s’approcha d’eux pour leur demander où se trouvait le médecin et ceux-ci lui apprirent que ce dernier était dans son bureau avec l’un des experts scientifique et avait donné pour consigne de ne pas être dérangé. Mac fut soulagé de savoir que Danny se trouvait avec le médecin mais son inquiétude refit surface bien vite lorsqu’un assistant fit son apparition avec un sac provenant d’une pharmacie et qu’il lui annonça que les médicaments qu’il contenait étaient destinés au jeune expert. Mac décida de se charger d’apporter lui-même le sac au Dr Hammerback pour s’assurer par lui-même que Danny allait bien.
-Vous devriez vous remettre au travail, je me charge d’apporter les médicaments au Dr Hammerback, intervint Mac.
- J-je ne sais pas, je ne suis pas sûr que se soit une bonne idée…
-Ne vous inquiétez pas, je suis sûr que le Dr Hammerback vous sera reconnaissant si vous commencez à préparer le prochain corps pour lui, répondit Mac en saisissant le sac.
Il prit ensuite la direction du bureau du légiste tout en se demandant à son tour si c’était une bonne idée.
Comment réagirait Danny en voyant son patron débarquer avec ses médicaments dans la main?
Maintenant il n’avait plus vraiment le choix, il fallait aller jusqu’au bout. Arrivé devant le bureau il s’approcha discrètement de la fenêtre dont le store n’était pas tout à fait fermé pour voir à l’intérieur. « Ça devient une mauvaise habitude d’espionner Danny » pensa-t-il.
Il vit Danny assis sur un petit canapé, le jeune homme mangeait doucement et silencieusement, il élargit son champs de vision et aperçut Sid qui, appuyé contre son bureau, regardait Danny manger en silence. Le médecin se sentant observé tourna la tête et croisa le regard du lieutenant, il détourna la tête et Mac le vit parler quelques instants à Danny qui hocha la tête en signe d’assentiment.
Mac regardait toujours Danny quand le médecin sortit de son bureau et referma la porte derrière lui.
-Comment va-t-il? Demanda-t-il.
-Vous savez que je ne peux rien vous dire Mac, répondit le légiste.
-Je ne vous demande pas de trahir le secret professionnel, je veux juste…
-Que je vous rassure? Fini le médecin.
-Oui, est-ce que ça va aller?
-Je pense, il a déjà fait un pas en demandant de l’aide, et pour lui c’est déjà beaucoup.
-Oui c’est vrai…
-Enlevez-vous tout ça de la tête Mac.
-Quoi?
-Vous vous reprochez de n’avoir rien remarqué plus tôt n’est-ce pas?
-J’aurais dû m’en rendre compte, regardez-le Sid il est si pâle et si…maigre. Mon dieu comment a-t-il pu perdre autant de poids en si peu de temps sans que personne ne s’en inquiète. J’aurais dû être plus attentif…
-Danny est un très bon comédien, personne ne pouvait le voir et peut-être qu’au fond aucun de nous ne voulait vraiment le voir. Dans notre esprit Danny est un homme fort qui n’a besoin de personne, mais tout le monde à ses limites et ses moments de faiblesses. Nous faire des reproches ne servira à rien, maintenant il faut l’aider et être présent pour lui.
-Vous avez raison. Je suis content qu’il soit venu vous voir, je suis sûr que vous l’aiderez de la meilleure façon possible.
-Il a aussi besoin de vous, même s’il ne vous le dit pas, votre présence compte pour lui.
-Peut-être…Tenez, je n’ai pas regardez ce qu’il y avait à l’intérieur bien que j’en meure d’envie je l’avoue, lui dit Mac en lui tendant le sac qu’il tenait.
-Pourquoi?
-Pourquoi je veux savoir?
-Non pourquoi vous n’y avez pas jetez un œil?
-Je ne veux pas trahir la confiance de Danny. Ce que je veux savoir, je veux l’apprendre par Danny lui-même.
-Bien, il doit avoir fini. Je vous le renvois dans quelques minutes, annonça le légiste.
-D’accord, merci Sid.

Sid retourna à l’intérieur de son bureau, Danny avait effectivement fini et l’attendait.
-C’est Mac que j’ai vu n’est-ce pas? Demanda-t-il en lâchant un soupir.
-Oui, c’est bien lui. Je crois qu’il a dû vous chercher partout.
-Il est en rogne?
-Non, il est seulement très inquiet.
-Qu’est-ce que vous lui avez dit?
-Rien, et il ne m’a rien demandé car il ne veut pas vous trahir.
-Le sac c’est lui qui vous l’apporté? Demanda encore Danny en le désignant de la tête.
Le médecin acquiesça et Danny poussa un nouveau soupir.
-Alors il sait, déclara-t-il.
-Non, il m’assuré n’avoir pas regardé à l’intérieur et je le crois. Danny vous voulez savoir ce qu’il m’a dit? Je le cite «  ce que je veux savoir, je veux l’apprendre par Danny lui-même ».
-Vraiment? Il y eu un long silence puis Danny reprit la parole.
-J-je crois qu’il faut que je lui parle.
-C’est une bonne idée. Allez-y…oh Danny attendez, je veux vous revoir demain matin sans faute.
-Vous êtes sérieux n’est-ce pas?
-A votre avis?
-Je viendrais. Merci Sid, dit le jeune scientifique en souriant avant de quitter la pièce.

à suivre...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Lexie
Balle Rebondissante
Lexie

Nombre de messages : 644
Age : 35
Date d'inscription : 31/05/2006

Canicule, meurtres et retour vers le passé - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Canicule, meurtres et retour vers le passé   Canicule, meurtres et retour vers le passé - Page 2 EmptyMer 20 Déc - 12:01

A suivre quand?
Maintenant tout de suite?
Millie reviens, elle est fantastique ta fic. Millie?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://metamorfose.site.voila.fr/index.html
valm.csi
Expert


Nombre de messages : 3399
Age : 39
Date d'inscription : 05/07/2005

Canicule, meurtres et retour vers le passé - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Canicule, meurtres et retour vers le passé   Canicule, meurtres et retour vers le passé - Page 2 EmptyMer 20 Déc - 15:22

Qu'est-ce que je l'aime, moi aussi, cette fic! Elle est tout simplement extraordinaire!! thumright Bravo Millie! Tu es absolutly fabulous!!! clap pompom respect fete
Et puis moi aussi, je crève d'envie de savoir ce qu'il a! Mais je veux que ce soit Danny qui me le dise! Alors? Danny?? What the fuck ?!?

_________________
Canicule, meurtres et retour vers le passé - Page 2 Remban10
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.csi-fanfics.com/
millie8
CSI niveau 3
millie8

Nombre de messages : 442
Age : 34
Localisation : Toujours là où il faut quand il faut (enfin presque...)
Date d'inscription : 13/06/2006

Canicule, meurtres et retour vers le passé - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Canicule, meurtres et retour vers le passé   Canicule, meurtres et retour vers le passé - Page 2 EmptyMer 20 Déc - 17:40

Merci les filles bizz

PARTIE 8: (suite)

Danny se retrouva pour la deuxième fois devant la porte du bureau de Mac, il était là depuis bien cinq minutes sans pouvoir se décider à frapper et les gens commençaient à le regarder bizarrement. Il amorça enfin son geste quand la porte s’ouvrit soudain.
-Danny, fut tout ce que trouva à dire le lieutenant.
Un long silence s’abattit chacun attendant que l’autre fasse le premier pas. Finalement Danny prit son courage à deux mains.
-Est-ce qu’on peut parler?
-Bien sûr entrez.
Danny s’assit sur la même chaise qu’un peu plus tôt et attendit que Mac s’installe à son bureau.
-Je vous écoute.
-D’abord je m’excuse d’avoir disparu aussi longtemps, j’étais à la morgue mais ça vous le savez déjà…je vous ai vu discuter avec Sid, commença Danny.
-C’est vrai, mais sachez qu’il ne m’a rien dit, intervint Mac.
-Je sais, je vous remercie d’avoir respecté ma vie privée, répondit Danny en posant le sac de médicaments sur le bureau, vous auriez parfaitement pu regarder à l’intérieur mais vous ne l’avez pas fait alors merci.
-Je n’avais aucun droit de faire une chose pareille.
-Maintenant je vous le donne. Allez-y.
Le lieutenant scruta Danny pour s’assurer de la sincérité de ses paroles et pu lire la confiance dans le regard du jeune homme. Il ouvrit le sac et regarda les boites.
-Des somnifères et…, son regard s’assombrit en voyant la petite boite et en reconnaissant le médicament contre l’anxiété qu’il avait lui-même prit quelques années auparavant après la mort de sa femme. Il releva la tête et vit que Danny s’était lancé dans la contemplation de ses chaussures.
-Danny, vous voulez en parler?
-Pas vraiment, je voudrais juste oublier, murmura le jeune homme.
-Je vous remercie de votre confiance, vous savez que je suis là si vous en avez besoin n’est-ce pas?
Danny acquiesça.
-Vous devriez peut-être rentrer chez vous…
-Non, s’il vous plait laissez moi travailler. Vous avez besoin de moi sur cette affaire, Sammy à besoin de moi.
-Sammy?
Danny se tapa le front de la main en réalisant qu’il avait oublié de dire à Mac que le petit lui avait donné son identité, lui qui avait si peur de commettre une erreur en avait fait une.
-Je suis désolé, j’ai oublié de vous le dire. Le petit m’a dit qu’il s’appelait Samuel Stevens.
-Stevens, comme la victime.
-Oui, ils sont apparentés visiblement, peut-être que Don en trouvera plus.
-Il ne vous a rien dit d’autre?
-Non, il m’a demandé pourquoi on avait fait du mal à Amelia et j-j’ai pas su lui répondre, la voix de Danny se brisa.
Mac se leva et posa une main sur l’épaule de Danny.
-Personne ne pourra jamais répondre à cette question Danny.
Ils restèrent un long moment silencieux avant que Mac ne reprenne la parole.
-Cette affaire à l’air de vous toucher très personnellement, fit-il remarquer doucement.
-J’ai vécu ce qu’il vit en ce moment, lâcha Danny après une hésitation.
Mac eu l’impression de recevoir un coup de poignard dans le cœur en entendant ces mots.
-Parlez-moi Danny.
-Ma mère, je l’ai vu m-mourir, Danny ne put continuer il avait la gorge nouée et les larmes lui brûlaient les yeux.
Mac se rapprocha de lui et l’attira vers lui pour le prendre dans ses bras. Il avait agit instinctivement comme si ce geste pouvait absorber la souffrance du jeune homme et l’apaiser. Danny se laissa faire et posa sa tête contre l’épaule de Mac.
-J’avais cinq ans et…on l’a tué sous mes yeux. J’ai rien fait Mac.
-Vous n’étiez qu’un enfant, vous ne pouviez rien faire Danny.
-Je me suis caché et j’ai tout vu…j’étais tétanisé …quand mon père est rentré il m’a trouvé et arraché à ma cachette.
-C’est votre père qui à alerté les autorités?
-Oui mais seulement parce qu’il n’avait pas le choix, répondit Danny avec colère.
-Que voulez-vous dire? Voulu savoir Mac.
Danny garda le silence un long moment, il essuya les larmes qui coulaient sur ses joues avant de reprendre son récit.
-Il savait qui avait fait ça, du moins qui l’avait commandité. C’était un acte de revanche. Lorsqu’il m’a sortit de ma cachette j’étais incapable d’aligner trois mot mais il m’a ordonné de ne rien dire, lorsque la police me poserait des questions je devais déclarer n’avoir rien vu, il m’a dit qu'il règlerait le problème lui même, inutile de vous dire ce que ça signifie…mais de toute façon j’étais absolument incapable de parler…je n’ai pas prononcé un seul mot pendant deux mois.
-Je suis désolé Danny.
-Il faut qu’il parle Mac. Sammy doit se confier à quelqu’un, c’est un fardeau bien trop lourd pour un petit garçon de son âge. Il faut qu’il se libère de tout ça, déclara Danny en sentant que les larmes étaient toujours là, prêtes à faire leur réapparition. Il tenta de les refouler.
-Je sais, et je suis sûr que vous l’y aiderez…Danny je voudrais savoir, est-ce à cause de ça que vous avez perdu le sommeil ces derniers temps et que parfois vous semblez perdu dans vos pensées? Tout à l’heure au labo vous avez eu un flash-back n’est-ce pas?
-Oui, non…Enfin, oui j’ai des flash-back de la mort de ma mère depuis ce matin mais…les insomnies c’est différent.
-Que s’est-il passé Danny?
-Je sais pas pourquoi les cauchemars ont refait leur apparition maintenant, mais je veux pas en parler.
-Vous l’avez dit vous-même, parler soulage parfois.
Danny se prit la tête entre les mains pour pleurer et murmura quelque chose que Mac ne put entendre. Le seul mot qui lui fut suffisamment audible, fut un prénom « Annabelle », prononcé avec désespoir. Il aurait voulu demander à Danny de qui il s’agissait mais il savait que le jeune homme n’était pas en état de lui répondre alors il se contenta de rester à ses côtés à attendre qu’il se reprenne.
-Je comprends Danny, ce n’est rien. Écoutez est-ce que l’on peut faire un marché?
-Quel genre? Demanda Danny soudain méfiant.
-Vous allez venir avec moi au labo rejoindre Sheldon, Stella et Lindsay pour un débriefing sur les enquêtes, je devrais dire l’enquête car certains éléments me font penser que le meurtre de ce matin et celui sur lequel nous avons été requis en début d’après midi sont liés…
-Alors il aurait déjà recommencé?
-Je le crains oui.
-C’est quoi le marché?
-Après ça, vous prendrez un cachet et irez dormir en salle de repos quelques heures.
-Et si le petit se réveille et qu’il a besoin de moi?
-On vous réveillera, de même si on a du nouveau sur l’enquête d’accord?
- Je ne sais pas.
-Danny je vous en prie, ce n’est pas le patron qui vous le demande, c’est votre ami.
-D’accord mais vous promettez de me réveiller au moindre souci?
-Je vous le promets. Vous vous sentez prêt à y aller?
Danny acquiesça et se leva suivit de Mac. Ils marchèrent côte à côte en silence jusqu’au laboratoire où se trouvait leurs collègues, ils firent toutefois un crochet par la salle de repos à la demande de Danny qui voulait s’assurer que son protégé dormait toujours.

TBC...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Lexie
Balle Rebondissante
Lexie

Nombre de messages : 644
Age : 35
Date d'inscription : 31/05/2006

Canicule, meurtres et retour vers le passé - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Canicule, meurtres et retour vers le passé   Canicule, meurtres et retour vers le passé - Page 2 EmptyMer 20 Déc - 17:48

Et vas y qu'elle nous lâche son chapitre et hop elle se sauve... Neutral

C'est qui Annabelle? La maman de Danny?
Et elle vient quand la suite?

Ma Millie, c'est toujours aussi génial. Surtout ne t'arrête pas en si bon chemin!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://metamorfose.site.voila.fr/index.html
millie8
CSI niveau 3
millie8

Nombre de messages : 442
Age : 34
Localisation : Toujours là où il faut quand il faut (enfin presque...)
Date d'inscription : 13/06/2006

Canicule, meurtres et retour vers le passé - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Canicule, meurtres et retour vers le passé   Canicule, meurtres et retour vers le passé - Page 2 EmptyMer 20 Déc - 19:01

Merci beaucoup ma belle love
La suite plus tard dans la soirée Wink
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
valm.csi
Expert


Nombre de messages : 3399
Age : 39
Date d'inscription : 05/07/2005

Canicule, meurtres et retour vers le passé - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Canicule, meurtres et retour vers le passé   Canicule, meurtres et retour vers le passé - Page 2 EmptyMer 20 Déc - 23:36

Ah mon Dieu! J'espère que c'est sa soeur!!!! (pas une ex-femme, ou sa fille! affraid )
M'enfin, tu écris ça tellement bien que j'avalerais n'importe quoi! lol!
Je reste en ligne!!!!! victoire

_________________
Canicule, meurtres et retour vers le passé - Page 2 Remban10
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.csi-fanfics.com/
millie8
CSI niveau 3
millie8

Nombre de messages : 442
Age : 34
Localisation : Toujours là où il faut quand il faut (enfin presque...)
Date d'inscription : 13/06/2006

Canicule, meurtres et retour vers le passé - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Canicule, meurtres et retour vers le passé   Canicule, meurtres et retour vers le passé - Page 2 EmptyJeu 21 Déc - 0:33

PARTIE 9:


Lorsque Danny et Mac entrèrent dans le labo, Stella, Lindsay et Sheldon interrompirent leur conversation dont le sujet était leur jeune collègue. Un silence gêné s’installa, que Mac s’empressa de rompre.
-Bien, je propose que l’on fasse un topo de ce qu’on a apprit.
-Je commence, proposa Stella, il est possible que nos deux enquêtes soient liées car si la façon de tuer est très différente, certaines similitudes nous laisse croire que le meurtrier est le même. D’abord nous avons retrouvé la même terre que sur la première scène de crime, de l’argile. Ensuite la victime est une jeune femme célibataire vivant seule et elle travaille elle aussi dans le milieu artistique. Il y a aussi les indices si peu nombreux ce qui est assez rare sur une enquête, le seul indice supplémentaire par rapport à la première scène de crime, c’est une empreinte de pas de pointure 46 et caractéristique des chaussures de marque « Caterpilar ». Et tout comme sur la première scène de crime l’assassin nous a laissé un message, sauf que cette fois le mot était écrit en entier mais il n’était pas visible à l’œil nu, on l’a trouvé dans la salle de bain...
Stella vit Danny commencer à pâlir comme s’il était possible qu’il ne devienne plus blanc qu’il ne l’était déjà.
-Comment a-t-elle été tué? Quel était le mot? Demanda-t-il en s’approchant des clichés de la scène de crime que Lindsay avait étalé sur la table avant qu’ils n’arrivent. Il vit les photos et sentit des frissons parcourir tout son corps, sa respiration se bloqua, une intense douleur lui vrilla les tempes. Il ressentit un besoin urgent de sortir.
-Danny, que se passe-t-il? Demanda Mac très inquiet de la réaction du jeune scientifique à la vue des photos.
Danny sentit un haut le cœur et sortit de la pièce en courant. Il entendait quelqu’un l’appeler sans pouvoir reconnaître la voix, sa vue se brouillait, la respiration lui manquait et les sons ne lui parvenaient plus, comme s’il avait du coton dans les oreilles. Il entra en trombe dans les toilettes. Sheldon qui l’avait suivit entra à son tour et le découvrit, penché au dessus des toilettes entrain de vomir. Lorsque Danny n’eu plus rien à rendre, il s’adossa au mur cherchant sa respiration avec désespoir. Sheldon s’accroupit et prit la tête du jeune homme entre ses mains.
-Calme toi mon frère. Respire, allez Danny je t’en prie…tu peux le faire, inspire doucement, puis tu expire de la même façon.
-Non…c’est pas…vrai…cauchemars. Ce fut tout ce que Sheldon réussit à comprendre de la phrase saccadée et entrecoupée de sanglots.
-Chut, ça va aller. Tu n’es pas seul. Calme toi et respire.
-Chaud…très chaud, dit Danny en tirant sur le col de son tee-shirt pour trouver un peu d’air.
-Bouge pas.
Sheldon disparu du champ de vision de Danny pendant quelques instants et quand il revint Danny sentit sa main sur son coup puis il vit qu’on lui retirait ses lunettes avant de ressentir une sensation de fraîcheur quand Sheldon appliqua un linge humide sur son visage en sueur.
-Voilà, ça fait du bien?
-Merci.
-Je vais te chercher un verre d’eau.
Lorsqu’il donna le verre à Danny il s’aperçu que le jeune homme tremblait de tous ses membres. Il l’aida à tenir le verre pour boire.
-Danny qu’est-ce qui c’est passé?
Pour toute réponse le jeune homme se remit à pleurer.
-Elle lui ressemble tellement…m-melp-pom-mène c’est ça?
-Quoi? De quoi parles-tu? Demanda Sheldon qui n’avait pas compris les derniers mots.
-Melpomène c’est le mot ...dans la salle de bain.
-Comment tu le sais? Demanda Sheldon abasourdit.
-J-je sais aussi le mot du premier meurtre, répondit Danny en pleurant.
-Calme toi Danny…je comprends pas, comment tu sais ça?
-Il a recommencé.
-Qui ça?
-Celui qui a t-tué ma sœur, répondit Danny en éclatant en sanglot pour de bon cette fois.
- Mon dieu, ce n’est pas vrai.
A cette exclamation Sheldon tourna la tête et vit Mac debout derrière eux, il avait tout entendu. Il s’agenouilla à côté de Sheldon qui s’écarta pour lui laisser la place. Mac prit le visage de Danny entre ses mains, puis il passa une main dans les cheveux du jeune homme pour l’apaiser.
-Ça va aller Danny. On va l’arrêter, on fera tout ce qui est en notre pouvoir. Chut, calmez vous mon garçon…Sheldon, dans mon bureau vous trouverez un sac provenant d’une pharmacie, j’aimerais que vous me l’apportiez s’il vous plait.
-Très bien j’y vais tout de suite, répondit l’ancien légiste étonné.
Il ne lui fallut pas longtemps pour atteindre le bureau, il ouvrit le sac et fut surpris par son contenu, il regarda ensuite le nom inscrit sur l’ordonnance et comprit mieux lorsqu’il vit qu’elle était au nom de Daniel Messer et que le médecin ayant signé la prescription était Sid Hammerback. Il rejoignit très vite Mac et Danny dans les toilettes barrant le passage à un laborantin qui tenait à y entrer. Il lui fit sèchement comprendre que les toilettes étaient occupées et l’homme s’en alla furieux en maudissant tous les experts de la police scientifique.
-C’est une vrai maison de fou ici, cria-t-il dans les couloirs.
Sheldon n’y prêta pas plus garde que Danny et Mac ne l’avait fait auparavant et entra dans les toilettes. Il prit le verre posé par terre et alla le remplir d’eau, puis il sortit un cachet contre l’anxiété.
-Tiens Danny, avales ça.
-Non.
-Il le faut Danny, ça vous aidera, insista Mac.
Danny prit le cachet et prit une gorgée d’eau pour le faire glisser. Il bu la totalité du verre et se remit à tirer sur son tee-shirt.
-Il fait si chaud, se plaignit-il.
Sheldon était déjà entrain de passer sous l’eau froide la serviette qu’il avait trouvée pour la repasser sur le visage de son ami. Une nouvelle fois il recommença l’opération avec douceur. Danny cherchait toujours sa respiration, il tremblait, il était en pleine crise de panique, voire en état de choc et la seule chose à faire c’était de rester à ses côtés pour le rassurer et attendre.

Pendant ce temps Lindsay et Stella étaient restées dans le labo sur les ordres de Mac, mais l’absence de leurs trois collègues s’éternisait et leur inquiétude augmentait proportionnellement.
-Pourquoi Danny à réagit comme ça? Demanda Lindsay.
-J’en sais rien, mais j’en peux plus d’attendre, essayons de les retrouver, répondit Stella.
Les deux jeunes femmes longèrent les couloirs, regardant dans chaque pièce, elles décidèrent de demander autour d’elles et arrêtèrent un laborantin qui leur lança un regard noir.
-Excusez-nous mais vous n’auriez pas vu les lieutenant Taylor, Messer ou Hawkes dans les parages?
-C’est sûrement ceux qui ont réquisitionné les toilettes, répondit celui-ci sèchement avant de partir précipitamment.
-Non mais vous avez vu, qu’est-ce qui lui prend? Demanda Lindsay choquée.
-J’en sais rien mais allons voir aux toilettes.
Elles frappèrent à la porte en espérant que quelqu’un leur répondent. Sheldon apparu dans l’entrebâillement de la porte.
-Sheldon, comment va Danny? Demanda Lindsay
-Il a fait une crise d’angoisse.
-Pourquoi il réagit aussi violemment? Voulu savoir Stella.
-Il dit que notre meurtrier est celui qui a tué sa sœur.
-Seigneur, c’est affreux, S’exclama Lindsay sentant les larmes lui monter aux yeux de même que Stella.
-Ouais, il a rien dit d’autre pour l’instant, il n’est pas en état de parler. On essaye de le calmer dans l’immédiat.
-On peut faire quelque chose? Demanda Stella.
-Il s’inquiète pour l’enfant qui est tout seul en salle de repos, si je pouvais lui dire que vous êtes avec lui ça le rassurera un peu.
-Tu peux le lui dire, on y va de ce pas, répondit Stella, dit lui qu’on veille sur son petit protégé, ajouta-t-elle en partant suivit de Lindsay.
Sheldon referma la porte et retourna auprès de Danny et Mac.
-Eh vieux frère, c’était Stella et Lindsay elles s’inquiètent pour toi. Je leur ai dit que ça allait s’arranger mais en attendant elles sont partit voir le petit pour veiller sur lui.
-Merci, répondit Danny en fermant les yeux.
Mac caressait toujours les cheveux du jeune homme et cela semblait marcher puisqu’il avait presque retrouvé un rythme de respiration normale. Ils restèrent ainsi encore de longues minutes avant que Mac ne propose qu’ils se rendent à la salle de repos à leur tour. Ils aidèrent Danny à se relever et chacun se plaça d’un côté pour le soutenir pendant qu’ils marchaient.
Lorsqu’ils entrèrent dans la salle Lindsay et Stella furent choquées de voir Danny si pâle et l’air totalement épuisé. Mac et Sheldon l’installèrent sur le sofa resté inoccupé le forçant à s’allonger. Le lieutenant plaça un coussin sous la tête du jeune scientifique puis s’assit à ses côtés. Il tenait le sac de médicaments dans ses mains et entreprit de sortir un somnifère.
-Stella je pourrais avoir un verre d’eau s’il vous plait? Demanda-t-il.
La scientifique lui rapporta immédiatement le verre demandé.
-Danny, prenez un cachet, il faut que vous dormiez maintenant, dit-il d’un ton doux mais emprunt d’assez de fermeté pour éviter toute protestation. Le jeune homme ne rechigna pas et avala le médicament et le verre d’eau d’un seul trait.
-Vous restez là? Demanda-t-il à Mac.
-Bien sûr Danny. Je ne vous laisserais pas, vous pouvez dormir tranquille. Je veille sur vous…maintenant fermez les yeux mon garçon.
Sous l’effet conjugué de la fatigue accumulée depuis trop longtemps, de la main que Mac passait dans ses cheveux d’un geste doux et des cachets qu’il avait prit Danny se laissa glisser dans le sommeil.

à suivre...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
perlnoir
Looping!
perlnoir

Nombre de messages : 164
Age : 43
Date d'inscription : 24/10/2006

Canicule, meurtres et retour vers le passé - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Canicule, meurtres et retour vers le passé   Canicule, meurtres et retour vers le passé - Page 2 EmptyJeu 21 Déc - 6:21

Je me suis fait eut, mdr!

Vraiment eut par ta fic, crapule!

Je voulais juste lire un passage et avait prévue de lire la suite demain, mdr!

Mais bien sur, rien de ce que je prévois ne se passe comme je veux, donc je prévois plus rien, mdr!

Mais bon, je m'esaye parfois au cas où!

Bien évidement, rapé, tu m'as eut!

Trop, trop bien cette fic!


Un véritable bijou, un chef d'oeuvre, que du bohneur et Dannyyyyyyyyyyyyyyyyyyyyyy (au fait je te préviens tu verras souvent son prénom rallongé de quelques Y, mdr ) en première ligne, que demander de plus!

Bon, y'a bien une chose, la suite par excemple mdr, mais bon, déjà les points forts de cette fic!

Déjà, tu places le décor, une chaleur caniculaire, un Dannyyyyyyyy insomniaque, un boxer noir Embarassed Embarassed Embarassed , pardon ce n'est pas un élément d'enquête, mdr, un coup de fil et hop, direct une scene de crime!

Tout a l'air à la fois tranquille mais l'atmosphère est lourde,de par les nuits blanches cumulés par le jeune expert, la fatigue qui semble aussi s'être accumulée, et les heures de travails qui bien sur viennent alourdir déjà la liste!

Ensuite, tout s'accélère, pas trop le temps de se poser une nouvelle fois, un Danny pret a repartir travailler, on sent que d'ailleurs c'est une bénédiction, comme pour fuir la réalité, penser à autre chose pour vivre autre chose meme si c'est pour un temps limité, c'est mieux que rien quoi!

Arrivé sur les lieu du crime, là ça fait mal, déjà le crime a l'air abominable, de plus Danny semble etre touché, ce qui de prime abord n'est pas de coutume, il est en général très fermé quand à montrer ses émotions, quelques soit!

De surcroit la remarque de Syd alimente cette thése, Danny n'st pas comme avant, le fait meme qu'il lui signifie qu'il avait remarquer que le jeune expert semblait être mal depuis plusieurs jours, le fait meem de l'avoir remarquer montre à quel point il va vraiment mal, meme si lui tente de lui faire croire le contraire!

Ce qui est absolument excellent, c'est que le légiste lui propose son aide, et ce n'est pas tombé dans les oreilles d'un sourd, j'en suis certaine (ok je le sais parce que j'ai tout lu, mais je l'avais deviné, mdr)!

Sid Partit, Danny met reellement ses probleme de coté pour se concentrer sur son travail, jusqu'à entamer le travail de Don!

On sent durant la description des faits que Danny est touché, fatigué mais très a fond dans son travail, il est certes connu pour sa pugnacité dans son travail on connait aussi sa rigueur mais son acharnement trahit son état , Mac comme Don sente qu'il ne vas pas très bien!
Mais de l'autre coté, l'attrocité du meurtre peut expliquer cela!


Pour ce qui est du meurtre, je pense comme danny, ce tueur n'en ai pas et ne s'arretera pas à cette victime!
Son acte est calculé, prémédité, tout a été soigneusement préparer, tester, allant a ne laisser au hazard!
Le hazard n'a pas sa place, je pense qu'il a pisté ses victimes, il les a étudier, voir meme cottoyé!
Après tout aucune d'elle n'a crié, soit elle avait confiance, soit il a excercé un chantage à leur encontre pour les obliger a garder le silence sauf pour donner la réponse à son jeu stupide!
Ce tueur transporte sous ses chaussures de la glaise, soit c'est un artiste, soit il les a reproduie en sculture (je parle des victimes, elles avaient peut etre été ses modeles pour arrondir leur fins de mois) soit il les conait par le biais d'une activiée commune!


En tout cas, ce tueur est patient, miticuleux, machaivélique, sans limites et très malade dans son esprit!
Pourquoi s'attaque t-il seulement aux jeunes femmes, artistes, sans petit amis vivant seules?
A t-il perdu une soeur, une mère?
Puis pourquoi autant de violence dans son acte, cette attrocité dans son geste montre beaucoup de colèr et de refoulement!
Puis ces mots qu'il veut qu'elles trouvent, mais qu'elles ne trouvent pas parce qu'ils sont spécifiquent à ce qu'il ressent lui, il s'attaque à elle, les oblige a jouer à son jeu sachant pertinement qu'elle ne pourront pas trouvé!
Cela signifie qu'il les condamne d'avance, ou alors il se nourit de leur souffrance pour assouvir celle qu'il aurait subit avant,dans sa jeunesse?


Je sais, je réfléchit trop mdr!
Mais bon, j'adore me creuser les méninges!


Bon, bon, là, l'heure est grave (pas celle où je te tape mon coms, quoique 3h49 c'est assez grave mais bon, mdr, passa-ons) Danny remarque un indice qui sur la scène de crime lui a échappé?

La vache, un témoin, sur les lieux du premier crime!

Ma chère Millie, là, tu vois tu m'as eut, parce qu je m'y attendrais pas, un témoin, un jeune enfant!
Ensuite au fil des ligne, je me suis dit, petit garçon, blondinet, danny qui s'en occupe, je vais en revenir après mais je me suis dit, purée, elle va nous faire un lien la Millie là non?
Ben si la Millie nous fait un superbe lien, tu nous a fait un parrallèle entre le danny enfant et le Danny de maintenant, tel qu'on le connait et là j'avoue c'est sublie!


Ma très chère Valm m'a prie tous mes chapeaux, enfin c'est moi qui lui ait offert pour ses sublimes fics, mais j'en ai replanté, donc, je peux t'en donné pour ta fic, mdr!
Bref, tout ça pour te dire que je te tire mon chapeau Millie, tu as su durant tout le pasage où Danny entre dans la pièce, s'approche da la bouche d'aération à sa manière d'agir comme ce qu'il aurait aimé qu'on fasse pour lui lorsqu'il s'est caché à la mort de sa mère, c'est sublime!


On sent un Danny appliquer, à l'écoute, doux patient et surtout très très concerné!
L'enfant se sentant en confiance surtout après que Danny lui confie sa plaque, le prend dans ses bras évitant le malaise en passant!


L'enfant se sent en sécurité avec Danny, peut etre au fond de lui qu'il sait ce que c'est que de vivre ce qu'il vient de vivre, en tout cas, seul Danny peut l'approché et là c'est que du bonheur pour moi!

Merci Millie!

Boune, le moment que j'ai trouvé adorable, c'est lorsque Danny parle de lui a Sammy et de ses bétises avec son freres, quel tact et quelle dexterité mon cher Danny, j'adore, et j'en redemande, en tout cas les collègues sont bluffés, et ça ça le fait grave!

Ensuite, encore un nouveau meurtre, Danny 'occupe de l'enfant tandis que le reste de l'équipe s'affaire a éluder l'affaire!
Bref, une fois le petit couché, Sheldon s'enquit de l'état de santé de son ami, bien sur notre Danny national tente de masquer la réalité, mais faut pa se voiler la face, y'a qu'à se voir mon Danny dans le miroir pour voir que ce n'est plus toi que refléchit le mirroir mais juste l'ombre de toi!


J'ai beaucoup aimé le passage Syd/Danny, d'abord parce que j'adore Syd, puis parce que c'est superbement bien écrit, crédible et drôle aussi!
Danny fait le premier pas tout en continuant a se protéger!
J'ai adorer la blague sur Vous avez un bureau? MDR! Trop fort!
En tout cas Danny a raison d'accepter de subir les examens de Syd, parce que perdre 10 kilos la vache en si peu de temps, ça fait peur, et de plus faut etre balaise d'oublier de manger, surtout danny qui d'habitude, c'est lui qui réclame l'heure du déjeuner, mdr!


En tout cas cet examen nous permet de comprendre ce qui tracasse Danny et surtout pourquoi il ne dort preque plus, des cauchemars!
Mais pourquoi ces cauchemars et pourquoi lui reviennent ils maintenant?


en tout cas, tout cela mérite des explications envers un Mac très inquiet de son état physique qui ne tardera pas a être assouvit du point vue curiosité parce qu'enfin Danny se confie!
Du moins assez pour aider Mac a comprendre la situation dans laquelle son protégé se trouve!


J'ai trouvé très touchante cette conversation, puis encore un nouveau choc pour mon cher Danny, les photos prises sur le second meurtre!

Et là coup de théatre, Danny a vécu le meme drame que Sammy, et par conséquant connais les mots de l'énigme!

Mais là, je me pose une question, Danny connait le meurtrier?
Petit il a vu sa mère se faire tuer, son père a décider de se faire justice en obligeant son fils de lui avouer ce qui s'est passé sans meme s'inquièter du traumatisme qu'il acausé en passant!
MAis Sa soeur et sa mère sont mortes ensemble ou se sont deux meurtres différents?
Et autre question en pasant, il a aussi vu sa soeur mourrir sous ses yeux?
Question stupide pardon, ben vi parce qu'il en fait desz cauchemars sauf si c'est lui qui a découvert le corps!
Pour ce qui est de l'enfant, on aura droit à une scène où Danny parle de ce qu'il a vécu dans son enfance avec Sammy, pour que celui ci parle et ne s'emmure pas comme lui dans le silence durant 2 mois?
J'espère que tu nous écriras ce passage!


Sinon, j'ai hate de savoir ce qui est arrivé meme si on le devine à sa soeur annabelle!

En tout cas je me suis laissé hapé par ta fic, résultat il est 4h15 du matin et je tape ton coms!

Purée, faut que j'aille dormir,encore félicitétion, c'est une superbe fic, que je suivrait avec beaucoup de plaisir et je te dit à très bientot!

MERciiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiii Milliiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiie Mdr
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
valm.csi
Expert


Nombre de messages : 3399
Age : 39
Date d'inscription : 05/07/2005

Canicule, meurtres et retour vers le passé - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Canicule, meurtres et retour vers le passé   Canicule, meurtres et retour vers le passé - Page 2 EmptyJeu 21 Déc - 14:35

Ouf! Je savais que c'était sa soeur! On ne peut rien me cacher... Enfin si, c'est même très facile, mais pour une fois que j'avais deviné, je me permets de péter plus haut que mon cul! Laughing

Euh, passage absolument génial! Très bien retranscrit, on s'y croirait! Non seulement là-bas, aux toilettes, mais aussi dans la peau de Danny! Shocked Sad

Bravo Millie, c'est non pas de mieux en mieux, parce que tu es constamment dans la perfection, mais toujours aussi merveilleux! clap thumright

Bravo, et vivement la suite!!!! trocool

_________________
Canicule, meurtres et retour vers le passé - Page 2 Remban10
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.csi-fanfics.com/
millie8
CSI niveau 3
millie8

Nombre de messages : 442
Age : 34
Localisation : Toujours là où il faut quand il faut (enfin presque...)
Date d'inscription : 13/06/2006

Canicule, meurtres et retour vers le passé - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Canicule, meurtres et retour vers le passé   Canicule, meurtres et retour vers le passé - Page 2 EmptyJeu 21 Déc - 22:37

Merci beaucoup, à toi valmounette pour ton soutien sans faille depuis le début love ...et à toi perl pour ton com qui est un véritable bonheur pour les yeux et pour mon petit coeur bizz
Bon voici un ptit bou de suite


PARTIE 10:

« C’est fou ce qu’un simple coup de fil peut faire comme ravage » songeait Don en repensant à l’appel de Mac. Il pensait à son meilleur ami, il avait peur de le voir, il ne savait pas ce qu’il lui dirait. Mais y avait-il seulement quelque chose à dire?
Il pénétra dans les locaux de la police scientifique en portant un gros carton contenant plusieurs dossiers ainsi que les scellés se rapportant à chaque affaire, ou plutôt à chaque meurtre qui appartenait à cette même affaire. Il avait parcouru rapidement certains dossiers et il en avait eu la nausée. Il se demandait comment Danny avait pu tenir le coup sur cette enquête alors qu’à l’époque il n’était qu’un débutant sortant tout juste de l’école de police.
-Flack par ici, entendit-il. Il regarda sur le côté et aperçu la silhouette familière de Stella et ses longues boucles brunes. Il rejoignit la jeune femme, il entra dans le bureau où se trouvait déjà les autres membres de l’équipe, tous sauf un.
-Où est Danny? Demanda-t-il hésitant.
-A côté, il dort…il a prit un cachet, répondit Lindsay.
-Ce sont les dossiers, demanda Sheldon en désignant le carton.
-Oui, c’est horrible cette histoire…je sais pas comment Danny a pu affronter une telle chose…j’ai parcouru les dossiers très rapidement et…
-Et quoi? L’encouragea Mac.
-Danny vous a dit que c’était lui qui avait découvert le corps de sa sœur?
-Quoi? Crièrent Lindsay et Stella en cœur.
-Comment a-t-elle été tué? Demanda Mac.
-Exactement de la même façon que notre deuxième victime…merde c’est terrible, j’ai regardé les photos, elles se ressemblent comme deux gouttes d’eau. Elles sont blondes, ont les même trait fin, les même yeux bleus, ont à peu près le même âge, et ça ne s’arrête pas là. Elles sont toutes les deux d’origine italienne et exerçaient la même profession. La sœur de Danny était elle aussi une grande musicienne et chanteuse, elle était très connue dans le monde fermé des compositeurs où elle était devenue une référence.
-Vraiment? S’étonna Stella.
-Oui, ce malade a reproduit le même schéma et c’est délibéré. Je suis sûr qu’il espérait que Danny travaillerait sur cette affaire.
-Qu’est-ce qui te fait penser une chose pareille? Demanda Sheldon intrigué par le ton catégorique du jeune homme.
-Parce qu’à l’époque déjà, il n’avait pas choisi la sœur de Danny au hasard…la sœur de Danny était la dernière victime et il avait laissé un message à son intention:
« trop tard, si ça peut vous consoler elle a été la plus résistante de toutes, peut-être comptait-elle sur l’arrivée de son petit frère policier pour la sauver, mais elle est morte seule. Vous l’avez abandonnée. » Voilà ce que ce malade a écrit avec le sang de la sœur de Danny sur l’un des murs de l’appartement.
-Mon dieu, c’est affreux, murmura Stella les larmes aux yeux. Elle vit que chacun de ses collègues étaient dans le même état. Elle aperçut aussi une lueur de colère dans les yeux de son patron.
-Danny ne travaillait sûrement pas seul sur cette affaire, alors pourquoi lui, pourquoi s’en prendre à sa sœur? Demanda Mac.
-Parce qu’il est le premier à avoir comprit les messages laissés par le tueur, dit une voix inconnue.
Ils se retournèrent tous vers la provenance de cette voix. Un homme grand, aux cheveux grisonnants mais à l’allure et au regard intimidant se tenait dans l’encadrement de la porte. Il s’avança vers Mac en lui tendant la main.
-Vous devez être le Lieutenant Taylor, je me présente…lieutenant Carlson, Danny était mon co-équipier à l’époque de…ces meurtres.
Mac lui serra la main et entreprit de lui présenter les autres membres de l’équipe.
-Je vous présente Stella Bonasera, Sheldon Hawkes, Lindsay Monroe et le détective Don Flack de la police criminelle.
-Je suis ravi de vous rencontrer, Danny m’a beaucoup parlé de vous, mais j’aurais préféré que cela se fasse en d’autres circonstances… D’ailleurs où est-il en ce moment?
Ils échangèrent des regards hésitants puis Don décida de répondre franchement.
-Il est dans la pièce à côté, il dort, Répondit-il.
-Danny, dormir? Il a dû prendre des cachets alors.
Ce n’était pas une question mais une affirmation, cet homme semblait bien connaître Danny.
-Exact, il a prit un somnifère, acquiesça Mac.
-Comment vous avez su pour les meurtres? Demanda soudain Sheldon.
-Je consulte régulièrement les dossiers dans l’espoir vain, qu’un jour un élément me sautera aux yeux et relancera l’affaire, et puis j’ai aussi prit l’habitude de lire les journaux à la recherche de crime pouvant être attribué au même assassin, alors quand aujourd’hui j’ai entendu l’histoire de ses deux meurtres sanglants et que l’on m’a dit que les dossiers avaient tous été emporté par le détective Flack que je savais être un collègue et ami de Danny, j’ai fait le rapprochement et me voilà.
-Depuis toutes ses années, vous n’avez jamais cessé de chercher? Lui demanda Lindsay impressionnée.
-Jamais, répondit-il.
-Vous êtes venu pour aider Danny, affirma Don.
-Oui, je n’ai absolument pas l’intention d’intervenir dans votre enquête, je me suis juste dit que mon témoignage de ce qui c’est passé à l’époque et sur le déroulement de l’enquête pourrait vous aider et qui sait peut-être verrez vous quelque chose qui nous a échappé.
-C’est une bonne idée, votre aide nous sera précieuse, accepta Mac.
-C’est une longue et terrible histoire vous savez, dit le lieutenant Carlson.
-On s’en doute, asseyons nous tous on sera mieux, intervint Stella.
Tout le monde acquiesça et choisi un siège autour de la grande table de réunion.

à suivre...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Lexie
Balle Rebondissante
Lexie

Nombre de messages : 644
Age : 35
Date d'inscription : 31/05/2006

Canicule, meurtres et retour vers le passé - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Canicule, meurtres et retour vers le passé   Canicule, meurtres et retour vers le passé - Page 2 EmptyJeu 21 Déc - 22:52

Mon pauvre Danny Shit

Millie c'est absolument génial, je me prosterne devant tant de talent respect
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://metamorfose.site.voila.fr/index.html
perlnoir
Looping!
perlnoir

Nombre de messages : 164
Age : 43
Date d'inscription : 24/10/2006

Canicule, meurtres et retour vers le passé - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Canicule, meurtres et retour vers le passé   Canicule, meurtres et retour vers le passé - Page 2 EmptyVen 22 Déc - 6:09

Crying or Very sad Crying or Very sad Crying or Very sad Crying or Very sad Crying or Very sad Crying or Very sad Crying or Very sad Crying or Very sad Crying or Very sad Crying or Very sad

Je suis grave triste que Danny ait dû découvrir sa propre soeur dans ces circnstances là, je parle du fait que le tueur semble défier Danny et aussi qu'il est utilisé le sang de sa soeur pour lui faire passer un message!

Mais pourquoi Danny?

Il serait responsable de l amort d'un proche à lui, ou d'une proche?
Il fait deviner au victime des mots que seul lui et Danny connaisse pourquoi?


Pourquoi pas s'en prendre à lui directement?

Puis ce Collègue semble en savor beaucoup, j'espère que c'est réellement qu'un collègue et pas le meurtrier!
Ok, je disjoncte, mdr, mais bon je me méfie de tout moi, mdr!


Sinon, je comprend Don, et le fait de ne pas savoir quoi dire à Danny!

Mais jamais Don ne lui a parler de sa soeur, ce crime n'apparait pas dans son dossier professionnel?

En tout cas je suis toute a fond dans ta fic et attend avec impatience que tout cela s'éclair!

Ah j'oublier, mdr, j'adore la remarque du collégue!
Où est danny?
Il dort!
Il a rpis des caché!
Oui, trop fort


Il le connais en effet très bien!

En tout cas toute l'équipe est sur le coup et ça c'est cool!

Qui l'assassin va-il s'en prendre pour passé un nouveau mesage à Danny et quel est le suivant, ce collègue le sait?
Sinon pourquoi pas le demander à Danny, une fois reveiller, faut le laisser dormir le pauvre Chou, il est si fatigué!


Millie, si tu veux, je peux le consoler moi, mais je te préviens je ne suis pas blonde, ni musicienne, mdr!

Allez la suite pleaseeeeeeeeeeee
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
millie8
CSI niveau 3
millie8

Nombre de messages : 442
Age : 34
Localisation : Toujours là où il faut quand il faut (enfin presque...)
Date d'inscription : 13/06/2006

Canicule, meurtres et retour vers le passé - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Canicule, meurtres et retour vers le passé   Canicule, meurtres et retour vers le passé - Page 2 EmptyVen 22 Déc - 15:06

Merci les filles, je vous adooooooooore love

Malheureusement pour la suite il va falloir attendre Rolling Eyes
Je pars très bientôt (dans moins d'une heure...), je serais absente quelques jours et je n'aurais pas d'accès internet sorry
Je vous promets une suite digne de ce nom à mon retour.
En attendant je vous souhaite de passer de bonne fêtes fete

A bientôt coucou!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




Canicule, meurtres et retour vers le passé - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Canicule, meurtres et retour vers le passé   Canicule, meurtres et retour vers le passé - Page 2 Empty

Revenir en haut Aller en bas
 
Canicule, meurtres et retour vers le passé
Revenir en haut 
Page 2 sur 5Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5  Suivant
 Sujets similaires
-
» retour vers le passé: suite ....
» Roman d'amour : Retour vers le passé.
» Cadre Retour vers le futur III Marty et Doc
» custom doc brown - retour vers le futur
» TANZANIE: Retour vers la vie sauvage ... Deuxième partie.

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Les Experts: Miami :: Fanfictions :: Fanfics LES EXPERTS-
Sauter vers: