Forum sur la série Les Experts: Miami
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  S'enregistrerS'enregistrer  GroupesGroupes  Connexion  

Partagez
 

 Canicule, meurtres et retour vers le passé

Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5  Suivant
AuteurMessage
staili
Bavard
staili

Nombre de messages : 37
Date d'inscription : 13/01/2007

Canicule, meurtres et retour vers le passé - Page 4 Empty
MessageSujet: Re: Canicule, meurtres et retour vers le passé   Canicule, meurtres et retour vers le passé - Page 4 EmptySam 27 Jan - 15:12

hello tout le monde!

mmmh... joli cauchemar, millie, j'aime beaucoup!!
il aurait bien besoin d'un p'tit câlin, là, Danny love (ou d'un gros!! Mr. Green )

Et la main de Sid autour de son poignet! c'est très fin, j'adore!!
Il est formidable avec les vivants, ce Sid, quel tact!! premier sur le 'maniage' de Danny!!
jolie scène!!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Lexie
Balle Rebondissante
Lexie

Nombre de messages : 644
Age : 35
Date d'inscription : 31/05/2006

Canicule, meurtres et retour vers le passé - Page 4 Empty
MessageSujet: Re: Canicule, meurtres et retour vers le passé   Canicule, meurtres et retour vers le passé - Page 4 EmptyMar 30 Jan - 13:32

Oh la honte, j'avais pas lu le dernier chapitre.

Maintenant que cette monumentale erreur est réparée, je vais te dire que j'ai adoré du début à la fin.
Et la suite MiLLie, elle est où?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://metamorfose.site.voila.fr/index.html
valm.csi
Expert


Nombre de messages : 3399
Age : 39
Date d'inscription : 05/07/2005

Canicule, meurtres et retour vers le passé - Page 4 Empty
MessageSujet: Re: Canicule, meurtres et retour vers le passé   Canicule, meurtres et retour vers le passé - Page 4 EmptyMar 30 Jan - 22:03

Citation :
-J’ai toujours pensé que Don Flack Jr était un homme sage, déclara le médecin.
-Vraiment? Demanda Danny d’une voix étouffée par la serviette.
-Non, mais j’ai toujours rêvé de dire une phrase dans ce genre, répondit le légiste.
C'est génial, parce qu'on sait même pas s'il est sérieux ou non! ptdrxxl
Bravo Millie, je dois dire que j'apprécie énormément ce chapitre thumright Le cauchemar est absolument bien décrit, c'est excellent! clap Et puis la suite, avec Sid, ça apporte ce dont on a besoin, après ça. Ce dont Danny a besoin, aussi!
Alors? A qui il va se confier? Quelqu'un à qui il ne peut pas mentir? Je ne citerai pas de nom, mais j'aimerais bien qu'il se confie à son meilleur ami le détective Mr.Red
Continue ainsi, Millie! Je review tard, mais je ne lâche pas! Wink C'est tellement bon! clap

_________________
Canicule, meurtres et retour vers le passé - Page 4 Remban10
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.csi-fanfics.com/
Lindsay
CSI niveau 2
Lindsay

Nombre de messages : 276
Age : 43
Date d'inscription : 27/10/2006

Canicule, meurtres et retour vers le passé - Page 4 Empty
MessageSujet: Re: Canicule, meurtres et retour vers le passé   Canicule, meurtres et retour vers le passé - Page 4 EmptyJeu 1 Fév - 1:53

Enfin voilà mon com ma Millie !
J’aurais mis du temps mais j’y suis arrivée !!!


Déjà Mille BRAVO car ta Fic est sensas ! J’adore ! Tu exploites vraiment bien les sentiments des persos face à ce qui arrive à Danny et surtout tu décris merveilleusement bien tout ce que Danny peut ressentir !


victoire victoire victoire victoire victoire victoire victoire victoire

respect respect respect respect respect respect respect respect respect


Part 7


Arrow Encore une victime ! Une musicienne cette fois-ci ! Le mystère s’éapissit encore et j’ai trop hâte d’en savoir plus ! Mais je suis bête j’en sais plus puisque j’ai tout lu ! MDR ! Oui mais Chhhhhhhhhhhh ! silent Faut rien dire !

Arrow Mac est de plus en plus inquiet pour Danny et j’adore ça !
Mais qu’arrive t-il à Danny ????? Il se comporte vraiment bizarrement et a l’air très très mal !


Arrow Cool ! Il va dans le bureau de Mac mais ne lui dit rien ! Du moins pas encore ! mais Chhhhhhhhh ! silent C’est après ça !

Arrow Le petit se met à parler à Danny ! Cette scène est trop belle, très touchante ! love love J’adore chaque scène entre Danny et Le petit Sammy ! Ben vi là je peux le dire on le sait maintenant, que le petit s’appelle Sammy puisqu’il l’a dit à Danny ! Very Happy

Arrow Ah enfin ! Danny se décide à réagir ! Il s’aperçoit de son apparence physique dans le miroir mais c’est aussi dans le regard des autres qui commencent à s’inquiéter et qui lui renvoient le reflet de son mal être, de sa détresse ! pleurs

Arrow Et là, il se décide à aller voir Sid ! Bravo Danny ! victoire Tu as fait le bon choix ! Tu vas voir Sid est génial ! thumleft
J’adore ce Doc ! love Il est vraiment extra ! Il a toujours des répliques qui tuent tout ! clap clap


J’aime énormément ce passage :



Citation :
-Parce que vous avez un bureau? Vous ne cachez pas de cadavres dans votre placard au moins? Plaisanta Danny.
-Non, juste des squelettes, répondit le médecin sur le même ton.
-Je vois, tel que je vous connais vous leur avez même donné des petits noms.
-Oui, j’ai choisi en fonction de leur caractères…mon préféré c’est celui que j’ai appelé Danny, il est borné, impulsif, parfois très agaçant quand il refuse d’admettre qu’il a besoin d’aide mais il est aussi profondément bon et très intelligent entre autre qualités. Et je dois avouer que je l’apprécie autant pour toutes ses qualités que pour ses petits défauts.
Danny regarda le médecin et sentit les larmes lui monter aux yeux. Il tenta de se reprendre.
-Woua, j’aimerais bien le rencontrer, dit-il ironique en suivant le médecin dans son bureau.


Arrow Danny a bien fait d’aller le voir car son état de santé en est devenu carrément alarmant et il faut qu’il redresse la barre coûte que coûte ! pale pale Sad Sad
Danny admet enfin qu’il a besoin d’aide et commence à se confier ! ça c’est cool ! victoire J’adore ! C’est vrai que pour que Danny se confie il faut vraiment qu’il soit au bout du rouleau !


affraid affraid affraid affraid affraid affraid affraid affraid affraid affraid


Aaaaaaaaaaaaahhhhhhh ! Mais qu’apprend-on ???? Danny a apparemment vu et vécu d’horribles drames qui le hantent désormais aujourd’hui ou du moins qui refont surface !


Hein ??? Quoi ??? Danny mais enfin ! On n’oublie pas de manger ! ça va pas là ! Shit Shit Shit geek geek ça va pas du tout tout ça ! Tu vas me faire le plaisir de te restaurer correctement ! colere colere colere
10 kilos !!!!!! Punaise ! T’y est pas aller de main morte alors ! ATTENTION Danny ! là ça devient sérieusement dangereux ! colere colere colere heureusement que tu t’es décidé à réagir !


Cool ! Merci sid pour le plateau repas comme ça mon Danny va pouvoir manger !

Part 8


Arrow Mac est vraiment inquiet ! Sad Tellement inquiet qu’il cherche Danny partout quand il ne le voit plus dans le labo !
Et il finit par le retrouver …à la morgue en compagnie de Sid !
Là il prend le sachet de médocs de Danny mais ne regarde pas à l’intérieur quels sont les médicaments que Danny devra prendre. Mac a superbement bien agi mais en fait ça ne m’étonne pas de lui ! ça lui ressemble ! Et puis, par son geste, on voit vraiment que la confiance de Danny lui est chère ! love love


Arrow Mais non Mac, tu n’y es pour rien ! C’est pas la peine de te faire des reproches ! Danny sait parfaitement bien tromper son monde quand il veut!
Et puis j’adore le passage où Danny va voir Mac et lui donne l’autorisation de regarder dans le sachet de médoc !


Arrow Et au sujet de l’enquête, on apprend donc que le petit Sammy a un lien avec la victime ! Mais quel lien ???? ça je me le demande !

Arrow Alala ! Mon pauvre Danny ! Alors voilà, tu nous révèles le premier drame que Danny a vécu ! Sa mère est morte sous ses yeux ! Mon pauvre chou ! Je veux aller le consoler ! Il doit être si malheureux !
En plus, on dirait bien qu’il s’agit d’une sale histoire de règlement de compte lié à son père !
Donc, son père aurait fait partie de la mafia ! Evil or Very Mad Evil or Very Mad
Tiens donc !!!???? un nouveau prénom !!!! Annabelle ! Mais qui est cette Annabelle ???? Bon, vi je sais qui c’est mais faut bien que je pose la question pour la forme vu que je suis sensée faire le com de la part 8 !!!!



Part 9


BRAVO MILLIE !!!!!!!!!!!!!!
J’adore les détails de l’enquête ! Vi je suis une inconditionnelle aussi des enquêtes de nos chers CSI !!! Je trouve ça passionnant !


Et WAHOU ! Là, franchement la réaction de Danny m’a foutu des frissons !

Sad Sad Sad Sad Sad Sad Sad Sad Sad Sad Sad Sad

Je te tire mon chapeau bien bas ma Millie parce que c’est superbement bien décrit et écrit !

10/10 10/10 10/10 10/10 10/10 10/10 10/10

Quelle crise de panique ! On ressent tout à fait ce que ressent Danny à ce moment ! et On a mal pour lui ! En tout cas moi j’ai eu mal pour lui ! Il souffre tellement le pauvre ! pleurs pleurs pleurs


Olalala ! J’ai de plus en plus envie d’aller le consoler ! Je peux y aller hein Millie ???


PUNAISE Millie j’adore trop ta fic !
Tu m’épates davantage à chaque chapitre !!!!! C’est trop fort !


Arrow Melpomène ! Danny a deviné le mot, il a deviné de quoi il s’agissait ! Mais comment ?? Pourquoi ???

affraid affraid affraid affraid affraid affraid affraid affraid affraid affraid affraid affraid affraid

Aaaaaaaaaaahhhhhhhhhhh !
Ce tueur en série a tué sa sœur !
Sale type ! boxe boxe boxe le mur le mur le mur
Il a fait du mal à mon Danny !!!!!! rambo rambo


Arrow J’aime ce passage aussi car tout le monde est inquiet pour Danny quand il part se réfugier dans les toilettes et se demande ce qui se passe, ce qui lui arrive !

Part 10


Arrow On en sait davantage !
Danny avait donc déjà enquêté sur ce genre de meurtres auparavant, en fait quand il était débutant ! Et déjà c’était le meilleur !! love love love love love love J’adore ! lol!
Oui, c’est lui qui avait tout compris et ce tueur a voulu le casser pour l’empêcher d’arriver jusqu’à lui ! Il a voulu le toucher en plein cœur en tuant sa sœur, il a voulu l’anéantir et il y est parvenu ! Crying or Very sad Crying or Very sad Crying or Very sad Crying or Very sad


Arrow Mais pourquoi refait-il surface maintenant ??? Question Question Question Question Après toute ces années ?? Où était-il ??? Il cherche manifestement à atteindre Danny une seconde fois au risque de se faire prendre ! Pour quelle raison ?? C’est un jeu sadique ! ça le fait jubiler ! Ben oui quoi , c’est un tueur en série donc il jubile forcément de ce qu’il fait et rien ne doit être laissé au hasard !

Arrow Et bien nos chers CSI ont l’air d’avoir du renfort sous les traits du lieutenant Carlson ! Je l’aime bien, il a l’air de beaucoup apprécier Danny et sait par quoi il est passé lors de la mort de sa sœur, il sait ce qu’il a traversé. Il était à ses côtés !

Arrow Et à nouveau l’enquête progresse ! Les meurtres ont donc un rapport avec les Muses ! Super intéressant tout ça ! clap clap clap clap clap

Sacré Mac ! Je l’adore ! Et j’adore ce passage !


Citation :
-Vous n’auriez pas dû vous lever c’est pas raisonnable, le réprimanda gentiment Mac.
-Et depuis quand je suis raisonnable? Répliqua Danny avec humour.
Mac ne put retenir un léger sourire.
-Bon sang Sid va m’entendre, il m’a assuré que ces cachets ne m’abrutiraient pas, alors pourquoi j’arrive pas à garder les yeux ouverts? Râla Danny.
-C’est sûrement parce qu’ils sont censés être fermés, répliqua Mac.
-Et que tu as plusieurs jours de retard de sommeil derrière toi, et que les deux misérables petites heures de sommeil que tu viens d’avoir sont loin d’être suffisantes…Mac a raison tu ne devrais pas être debout, lui répondit Sheldon.

Arrow Et Don est inquiet pour son ami ça aussi j’adore ! J’aime bien leur complicité à ces deux là et je sais de source sûre (ben vi de la suite quoi !!! lol! ) qu’un chap leur est consacré !!! Super génial !!!

Je suis contente que Sammy puisse rester avec Danny ! En effet, je pense que Sammy a besoin de Danny autant que Danny a besoin de lui ! Il s’accrochent l’un à l’autre et c’est génial !


Bref, Millie, voilà la fin de mon premier petit minuscule com ! Je vois si je peux faire le com du chap 11 de suite pour le poster aussi !!!

En tout cas ! Ta fic est une merveille ! Elle me passionne !

clap clap clap clap clap clap clap
respect respect respect respect respect respect
10/10 10/10 10/10 10/10 10/10 10/10

Normal ! C’est une fic avec Danny et en plus il souffre !
J’adore ! Je suis accro !
Espèce de Sadique !!

diablo diablo diablo diablo diablo
Twisted Evil Twisted Evil Twisted Evil Twisted Evil Twisted Evil

Continue !!!!!!

lol! lol! lol! lol! lol! lol!

Bon même si c’est pas le com du dernier chapitre écrit, je te réclame quand même la suite !!!!!
Allez Millie vite ! Please ! Je veux savoir ! Je veux savoir !
Mets nous la suite !!!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
millie8
CSI niveau 3
millie8

Nombre de messages : 442
Age : 34
Localisation : Toujours là où il faut quand il faut (enfin presque...)
Date d'inscription : 13/06/2006

Canicule, meurtres et retour vers le passé - Page 4 Empty
MessageSujet: Re: Canicule, meurtres et retour vers le passé   Canicule, meurtres et retour vers le passé - Page 4 EmptyJeu 1 Fév - 21:43

Un grand Merci à toutes pour vos coms bizz
(Ma Linds je l'ai attendu ce com tu sais, mais cela valait vraiment la peine de l'attendre, il est à ton image, je t'adore Wink )


Voici une partie de la suite

**********************************************

PARTIE 18:

Mac se trouvait assis dans son bureau, la liste qu’ils avaient établie posée sur le bureau. C’était une liste conséquente mais il y avait déjà quelques noms qui se détachaient du lot. Il s’agissait de jeunes femmes dont la réussite avait été particulièrement fulgurante et qui dépassait de loin celle de leurs congénères. Ils avaient tous travaillés avec une rapidité et une efficacité étonnante, chacun s’occupant d’un corps de métier différent et tentant de contacter les personnes les plus à même de leur désigner le nom des personnes correspondant à leur profil de victime. Très vite les noms s’étaient accumulés, lui-même s’était chargé de contacter un certain nombre de personnes travaillant dans le domaine de la littérature et avait noté le nom de toutes les personnes pouvant être des cibles potentielles aux yeux du tueur. Maintenant que la liste était élaborée il leur fallait contacter chacune de ces personnes pour les interroger et les mettre en garde sans qu’elles ne cèdent totalement à la panique, chose peu aisée à faire. En ce moment même Don était en compagnie du lieutenant Carlson et tentait de rencontrer les jeunes femmes dont le nom se détachait le plus, laissant penser qu’elles étaient plus exposées que leurs consoeurs, dans le but de les convaincre d’accepter de prendre certaines mesures de sécurité telle que la mise sous surveillance policière. Sheldon, Stella et Lindsay s’étaient quant à eux partagés le reste de la liste. De son côté Mac s’était occupé de la mise en place d’une surveillance des neveux et de la nièce de Danny. Cette surveillance concernait aussi Sammy et Danny lui-même car il était parfaitement possible que Jefferson décide de s’en prendre au jeune homme. Un coup frappé à la porte le sortit de ses pensées.
-Entrez.
La porte s’ouvrit et Danny fit son apparition un document à la main.
-Je ne vous dérange pas? Demanda ce dernier.
-Non pas du tout, qu’y a-t-il Danny?
-Eh bien, je pense savoir pourquoi il a recommencé les meurtres maintenant, annonça Danny.
Mac arqua un sourcil et prit le document que Danny lui tendit. Il s’agissait d’une photocopie d’article de journaux, il y avait plusieurs feuillets abordant le même sujet. En les parcourant rapidement Mac s’aperçut qu’il s’agissait du même article de la rubrique culturelle du New York Times, qui annonçait l’ouverture d’une immense exposition s’étalant sur trois mois et consacrée au travail de Johanne Harold sur les muses et la mythologie. L’exposition avait commencée un mois et demi auparavant.
-Effectivement ça peut expliquer pourquoi il recommence maintenant, acquiesça Mac.
-Oui cet article a été publié un mois avant le début de l’exposition, mais il y en a eu beaucoup d’autres qui ont suivit. Il n’y avait pas eu autant de publicité sur cette artiste depuis l’année de sa mort alors cela a pu réveiller l’instinct meurtrier de notre homme.
-Détrompez moi si je suis dans l’erreur mais n’avez-vous pas promit à Sid de ne faire aucune recherche, ni aucune analyse?
Danny grimaça comme un petit garçon prit en faute.
-Si mais…il fallait que je vérifie.
-Que voulez vous dire, vous connaissiez l’existence de cet article?
-Oui, seulement je l’avais oublié et puis tout à l’heure j’étais avec Sammy et cela m’est revenu subitement. Je me suis rappelé que j’avais lu un article sur une exposition consacrée à Johanne Harold et il fallait que je le retrouve.
-Je comprends, et maintenant nous savons la raison pour laquelle il a recommencé sa tuerie.
-Oui et je pense qu’il faudrait peut-être mettre sous protection l’artiste qui a eu l’idée de cette exposition, ainsi que les trois sculpteurs chargés d’exposer leurs créations sur les muses pour rendre hommage à Harold. Il pourrait parfaitement décider de les punir, d’autant plus que leurs noms apparaissent dans tous les articles consacrés à l’expo.
-Bien je vais m’en charger, vous avez fait du bon travail Danny.
-Il y a autre chose, l’expo a commencé il y a plus d’un mois et nous avons eu deux victimes mortes à quelques heures d’intervalle. Cela me parait étrange, auparavant il y avait toujours au moins une semaine d’écart entre chaque meurtre. Je me demandais pourquoi deux d’un coup, ça demande une très grande organisation et il a dû les surveiller de très prêt pour savoir quand agir.
-Oui ça ne fait aucun doute. Son but était probablement d’attirer votre attention, répondit Mac en scrutant la réaction de Danny.
-Oui je le pense aussi, et comme l’expo a commencé il y a un moment déjà, je me demandais s’il n’était pas possible que l’on soit passé à côté d’autres meurtres. Ce ne sont peut-être pas ses premières victimes.
-Je vais faire des recherches sur les meurtres non résolus de ces dernières semaines pour en avoir le cœur net. Quand à vous, retournez auprès de Sammy, je vous préviens dès que l’on a du nouveau.
-Oui, le psy ne devrait pas tarder j’y vais. Au fait je voulais vous demander quelque chose…
-Je vous écoute, l’encouragea Mac.
-J’aimerais pouvoir m’absenter pour aller chercher les enfants à l’école, j’ai donné des consignes à la direction pour m’assurer qu’on ne les laisse quitter l’établissement qu’avec moi ou Don et…
-Et quoi d’autre Danny?
-Eh bien je sais que ce n’est pas leur place mais, est-ce que je pourrais les ramener au labo? Ils resteront avec Sammy. Ils ne causeront aucun problème.
-Bien sûr il n’y a aucun souci. Je comprends que vous ne vouliez pas les laisser seuls. D’ailleurs j’ai oublié de vous dire qu’une équipe de surveillance a été chargé de la protection des enfants.
-Et de la mienne par la même occasion je suppose, fit remarquer Danny.
Mac lui répondit par un hochement de tête accompagné d’un sourire en coin.
-Je me doutais que vous feriez ça. Merci Mac, répondit Danny en s’apprêtant à quitter la pièce.
-Danny attendez. Je voulais vous dire que si jamais vous ressentez le besoin de parler je suis là d’accord?
-Je sais Mac, merci encore. La meilleure chose que vous puissiez faire pour moi pour l’instant c’est de coincer ce type.
-Je le ferais Danny, assura le lieutenant.
Une fois que Danny fut partit il ajouta pour lui-même, « je ne le laisserais pas vous faire souffrir à nouveau ».

******************************

la suite quand elle sera prête What a Face
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
millie8
CSI niveau 3
millie8

Nombre de messages : 442
Age : 34
Localisation : Toujours là où il faut quand il faut (enfin presque...)
Date d'inscription : 13/06/2006

Canicule, meurtres et retour vers le passé - Page 4 Empty
MessageSujet: Re: Canicule, meurtres et retour vers le passé   Canicule, meurtres et retour vers le passé - Page 4 EmptyLun 5 Fév - 13:47

PARTIE 18: (suite)

Danny s’était assis sur le sol aux côtés de Sammy qui jouait toujours au même jeu de construction. Le petit garçon avait entreprit de construire un véritable château fort et il se débrouillait plutôt bien. Cette fois Danny lui avait proposé de devenir son assistant et l’idée avait beaucoup plus au petit garçon qui avait assigné Danny à la construction d’une des tours de son futur château. Dans la petite salle, ainsi occupé, Danny se sentait un peu plus serein, son esprit s’était mis au repos pour lui laisser un peu de répit, et ce pour la première fois depuis que ses cauchemars étaient revenus le hanter. Il avait décidé d’oublier pour un temps tout ce qui le préoccupait et de ne s’occuper que de Sammy car il savait que d’ici peu l’enfant allait devoir revivre des instants difficiles. C’est pour cela qu’il avait entreprit de lui changer les idées pendant un court instant en lui racontant des histoires de son enfance avec son frère et sa sœur. Danny était en plein récit et Sammy l’écoutait attentivement tout en continuant sa construction, si bien qu’aucun d’eux ne vit les deux personnes qui les observaient à travers les parois transparentes. Il s’agissait de Mac et du Dr Stillson, la pédopsychiatre. Mac lui avait donné toutes les informations dont il disposait avant de l’emmener voir l’enfant.
Lorsqu’elle avait vu l’enfant et Danny, elle avait souhaité les observer un moment pour voir comment ils se comportaient l’un avec l’autre. Mac attendait en silence jusqu’à ce que la psychologue se décide à prendre la parole .
-Je dois dire que je suis agréablement surprise. Il ne fait aucun doute que votre collègue a réussit à établir une relation de confiance avec le petit. Cela fait prêt de dix minutes que je les observe et pas un seul instant l’enfant n’a montré de signe d’appréhension ou d’angoisse par rapport à votre collègue.
-Le lieutenant Messer est celui qui a convaincu l’enfant de sortir du conduit d’aération…Et vous voyez l’objet que le petit tient dans ses mains?
-Oui, j’allais justement vous demander de quoi il s’agissait.
-C’est l’insigne de Danny. Il ne le lâche plus depuis hier.
-Je vois, c’est une sorte de protection pour lui, un peu comme une peluche, sauf que n’ayant plus rien de ce qui pouvait le rassurer avant, il se raccroche à cette plaque qui appartient à son protecteur. Je ne pense pas que je puisse le faire parler, par contre le lieutenant Messer, lui peut l’amener à se confier en s’y prenant bien.
-C’est ce que je pensais, si vous lui donnez quelques conseils il y arrivera. Suivez-moi, répondit Mac.
Le lieutenant entra dans la petite pièce suivit du Docteur. Danny releva la tête tandis que Sammy tourna la sienne pour suivre le regard de Danny. Une expression soucieuse apparue sur le visage de l’enfant qui se rapprocha un peu plus du jeune homme. Danny posa une main sur l’épaule de l’enfant.
-Ne t’inquiète pas bonhomme, tout va bien. Reprends ton jeu, je vais discuter avec Mac, je n’en ai pas pour longtemps d’accord?
-D’accord, acquiesça l’enfant.
Danny se releva donc et rejoint son patron et la femme à ses côtés qu’il devina être le docteur Stillson.
-Danny voici le Dr Stillson, Docteur je vous présente le lieutenant Danny Messer.
Ils se serrèrent la main courtoisement.
-Cet enfant à une très grande confiance en vous Mr Messer.
-Appelez-moi Danny… je ne suis pas sûr d’arriver à le faire parler, ce qu’il a vécu est terrible.
-Jusque là vous avez parfaitement su vous y prendre, vous avez déjà eu à faire à ce genre de cas? lui demanda la jeune femme.
-Non je… mais…j’ai vécu la même chose, finit-il par lâcher.
-Je vois, alors faites ce qu’on a fait pour vous aider à exorciser ce que vous aviez vécu, suggéra-t-elle.
La grimace de Danny fut suffisamment éloquente pour qu’elle comprenne que le jeune homme n’avait pas eu la chance de Sammy de ce côté-là et qu’il n’avait jamais eu l’aide de qui que se soit pour s’en sortir.
-Alors faites comme vous l’avez fait depuis le début, dites lui ce que vous auriez aimé entendre lorsque vous étiez à sa place. Suivez votre instinct, lui dit-elle.
Danny acquiesça pensivement en regardant l’enfant, le moment était venu pour lui aussi d’affronter les ombres du passé, il espérait être prêt à le faire. Il s’avança vers le petit garçon et au passage il alluma le caméscope qu’il avait installé dans la pièce un peu plus tôt, et qui enregistrerait le témoignage de l’enfant pour lui éviter de devoir témoigner au tribunal si cela s’avérait nécessaire. Il alla se rasseoir prêt de Sammy.
-Eh bonhomme, tu as bien avancé dis moi.
-Tu dois retourner travailler? Demanda Sammy d’une voix attristée.
-Non, je reste avec toi.
-La dame elle est venue pour m’emmener? S’inquiéta l’enfant.
-Non pourquoi penses-tu qu’elle est venue pour ça? Demanda Danny, pressentant qu’il y avait là quelque chose d’important à apprendre.
-Quand papa et maman sont morts, c’est une dame qui est venue me chercher. Elle m’a emmené dans une maison que je connaissais pas.
-C’était il y a longtemps?
-Oui je crois, bien avant noël en tout cas, répondit Sammy en se référant au seul repère temporel qui lui paraissait parlant.
-Avant ou après que tu ais commencé l’école? Voulu savoir Danny.
-Après… j’aimais pas ces gens, ils étaient méchants, dit-il soudain.
-Ta famille d’accueil? Et Amélia?
-La dame elle a pas voulu que je reste avec ma grande sœur car elle avait pas de travail. Et puis au début de l’année Amy a trouvé un travail et elle m’a dit que bientôt je pourrais vivre avec elle.
-C’est pour ça que tu étais chez elle?
-Non, ils voulaient plus de moi alors ils m’ont emmené chez elle. Elle était en colère contre eux parce qu’ils ne m’avaient donné aucune affaire, mais moi j’étais content d’être avec elle.
-Je suis sûr qu’elle était très contente de te retrouver elle aussi.
-Je sais, et elle m’a promit qu’on irait m’acheter des habits et des jouets…mais on l’a jamais fait.
Danny vit que Sammy tentait de retenir ses larmes et prit l’enfant dans ses bras.
-Tu as le droit de pleurer mon garçon, ne te retiens pas.
Lorsque Sammy arrêta de pleurer, Danny se dit qu’il était temps pour lui de parler de sa propre expérience.
-Je comprends ce que tu ressens mon bonhomme. Je vais te dire quelque chose que presque personne ne sait… Un soir quand j’avais cinq ans, j’ai vu quelque chose de très dur que je n’aurais jamais dû voir.
-Comme moi? Demanda Sammy en chuchotant.
-Oui, comme toi… Un soir, j’étais chez moi et j’ai entendu des cris. C’était ma mère qui criait et j’ai compris qu’elle avait très peur, alors moi aussi j’ai eu peur et je suis allé me cacher. J’ai entendu des bruits, et des cris, au début je ne voyais rien d’où j’étais. Et puis après j’ai vu ma mère qui tentait de fuir et un homme juste derrière elle. Il a réussit à l’attraper finalement. J’avais vraiment très peur et je me mordais la langue de toutes mes forces pour ne pas crier.
-Il a tué ta maman? Tu as tout vu? Demanda Sammy en réalisant les raisons pour lesquelles Danny le comprenait si bien.
-Oui, j’étais très triste.
-Moi aussi j’ai tout vu, et j’ai eu très peur.
Danny ne répondit rien et attendit un moment que l’enfant trouve les mots pour s’ouvrir à lui.
-J’étais dans la cuisine, j’avais pas mangé alors Amy m’avait fait des spaghettis car j’adore ça. Et puis on a sonné à la porte, elle est allée ouvrir et moi je l’ai suivi en cachette car je voulais voir qui s’était…J’avais peur que se soit les gens qui viennent me reprendre.
-Ce n’était pas eux n’est-ce pas?
-Non, c’était un homme, il lui a demandé s’il pouvait entrer et Amy a pas voulu. Elle lui a dit qu’elle avait réfléchit à sa proposition et qu’elle ne voulait pas. L’homme n’était pas content, il a répondu qu’elle n’était qu’une…in…je sais plus…
-Ce n’est pas grave bonhomme, et ensuite que s’est-il passé?
-Il a dit: « vous êtes toutes pareilles » et il a attrapé Amy et l’a poussée dans le couloir, en lui disant de se taire. Il a mit une main sur sa bouche et l’a fait avancer jusqu’au salon… Moi j’étais partit me cacher derrière la grille…après il lui a dit qu’il allait enlever sa main et qu’elle devait pas crier sinon…j’ai pas ce qu’il lui a dit dans l’oreille mais elle a regardé vers moi derrière la grille et elle a dit oui de la tête… et puis il a sortit un grand couteau… et elle lui a demandé de pas lui faire de mal…mais il l’a fait quand même. Danny pourquoi il lui a fait ça…
L’enfant éclata en sanglot, Danny le reprit dans ses bras et le berça doucement contre lui en lui murmurant des paroles rassurantes, lui-même avait les larmes aux yeux. Il vit Mac entrer discrètement dans la pièce et éteindre la caméra, puis le lieutenant s’approcha et se pencha pour lui parler.
-Vous avez fait tout ce qu’il fallait Danny, chuchota-t-il.
-Je ne me sens pas tellement mieux pour autant, et lui non plus, répondit Danny en tenant toujours Sammy.
-Pour l’instant peut-être mais ça viendra avec le temps. Vous avez été formidable Danny…je reviens dans un moment.
-On se retrouve dans la salle de repos alors, il est presque 13h et Sammy n’a pas encore mangé.
-Très bien, vous mangerez avec lui comme ça, ajouta Mac en sortant de la pièce.
Danny leva les yeux au ciel d’un air faussement agacé, en réalité il était bien plus touché qu’il ne voulait l’admettre par l’intérêt que lui portaient ses amis depuis le début.
Après de longues minutes passées à pleurer toute sa peine et toute sa peur Sammy fini par se calmer enfin. Danny lui proposa d’aller manger et l’enfant acquiesça avec vigueur.
-Oui j’ai faim, s’exclama-t-il.
-Alors on y va, répondit Danny en reposant l’enfant au sol.
Sammy prit la main que Danny lui tendait et tous les deux se rendirent dans la salle de repos. Sur le chemin tous les regards se braquèrent sur eux mais cette fois Sammy n’eut pas peur, il se sentait en sécurité ici, et il avait une foi inébranlable en son protecteur. D’ailleurs il voulait plus que tout montrer à Danny qu’il était un garçon courageux.

*************************************************

à suivre
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Lexie
Balle Rebondissante
Lexie

Nombre de messages : 644
Age : 35
Date d'inscription : 31/05/2006

Canicule, meurtres et retour vers le passé - Page 4 Empty
MessageSujet: Re: Canicule, meurtres et retour vers le passé   Canicule, meurtres et retour vers le passé - Page 4 EmptyLun 5 Fév - 14:43

Pauvre petit bonhomme.
Alors c'est décidé, tu vas tous les rendre dépressifs et les faire mourir dans d'affreuses souffrances?

J'aime beaucoup cette partie 18 dans son intégralité, elle est vraiment touchante, prenante aussi. Bravo ma MiLLie, et poste nous vite la suite
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://metamorfose.site.voila.fr/index.html
NiNa
Invité



Canicule, meurtres et retour vers le passé - Page 4 Empty
MessageSujet: Re: Canicule, meurtres et retour vers le passé   Canicule, meurtres et retour vers le passé - Page 4 EmptyLun 5 Fév - 20:09

Epoustouflant c'est vraiment un vrai chef d'oeuvre respect On reste sans voix apres la lecture !

Milles clap a toi j'adore c'est excellent ! c'est tres touchant, pleins d'emotions, super pleurs , c'est passionnant ! j' love

On ressent et on partage toute la peine des personnages !
Et l'inquietude des autres c'est super bien decrit bravo !

L'histoire est super prenante on ne sans lasse pas j'en suis dingue dingue dingue love
Merci a toi 10/10 10/10

Felicitation pompom

J'attends la suite thumright
*NiNa*
Revenir en haut Aller en bas
valm.csi
Expert


Nombre de messages : 3399
Age : 39
Date d'inscription : 05/07/2005

Canicule, meurtres et retour vers le passé - Page 4 Empty
MessageSujet: Re: Canicule, meurtres et retour vers le passé   Canicule, meurtres et retour vers le passé - Page 4 EmptyMar 6 Fév - 0:09

Tout pareil que mes chères consoeurs! C'est formidable! Shocked Mac est un homme charmant, tout à fait extraordinaire, et Danny n'est pas en reste! La relation qu'il a avec le petiot est vraiment touchante, et tu décris tout cela avec une grande majesté! respect C'est bluffant! Excellent! thumright clap C'est quand qu'on continue? Mr. Green

_________________
Canicule, meurtres et retour vers le passé - Page 4 Remban10
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.csi-fanfics.com/
Invité
Invité



Canicule, meurtres et retour vers le passé - Page 4 Empty
MessageSujet: Re: Canicule, meurtres et retour vers le passé   Canicule, meurtres et retour vers le passé - Page 4 EmptyLun 12 Fév - 22:16

Comme je te l'ai promis j'ai commencée à lire ta fic! Very Happy
Il me reste encore pas mal de chapitres donc je te metterais un com géneral à la fin de ma lecture !
J'espère que tu ne m'en voudras pas Rolling Eyes
En tout cas ce que j'en ai lu ma beaucoup plu! Danny insomniaque, c'est un peu comme moi en ce moment triste
Et je n'aurais jamais pensée qu'il pouvait si prendre aussi bien avec les enfants! thumleft
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



Canicule, meurtres et retour vers le passé - Page 4 Empty
MessageSujet: Re: Canicule, meurtres et retour vers le passé   Canicule, meurtres et retour vers le passé - Page 4 EmptyMer 14 Fév - 23:19

Je ne suis arrivée qu'à la partie 15 Rolling Eyes Mais j'avance!
L'histoire me plains tellement que j'ai continue alors que je m'étais dit tu t'arretes à 10 pas plus hé paf je continu tellement absorbé par l'histoire!

10/10 10/10 10/10 10/10
Pauvre Danny tout de même! Mais s'est si bien décrit, si bien écrit que tu est pardonnée!
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



Canicule, meurtres et retour vers le passé - Page 4 Empty
MessageSujet: Re: Canicule, meurtres et retour vers le passé   Canicule, meurtres et retour vers le passé - Page 4 EmptyJeu 15 Fév - 2:29

salut Retard rattrapé chef! lol!

Je veux et j'exige La SUITE! Mr.Red
Revenir en haut Aller en bas
Sia
Bavard


Nombre de messages : 16
Age : 37
Date d'inscription : 13/06/2006

Canicule, meurtres et retour vers le passé - Page 4 Empty
MessageSujet: Re: Canicule, meurtres et retour vers le passé   Canicule, meurtres et retour vers le passé - Page 4 EmptySam 17 Fév - 0:09

Alors, je ne vais pas tout commenté, désolée, sinon, j'y serai encore dans demain... et malheureusement, je dois me lever tôt.

Mais, j'ai vraiment adoré.
J'ai découvert ta fic la semaine dernière, alors que je ne faisais que passer (j'étais en exam, et c'était pas une bonne idée de faire un passage éclair, non, non) et le premier chapitre m'a tellement plu que j'ai tout imprimé pour lire dans le train.

Et franchement, j'ai adoré. Ca se lit super vite, c'est très agréable, on rentre dans l'histoire sans aucun problème. Le seul bémol découvert, c'est qu'en tournant la page pour prendre la suivante, je me suis retrouvée au chapitre un. Shit

Alors, pitié, tu n'aurais pas un petit chapitre caché quelque part? Un tout petit, je ne demande pas grand chose, un petit chapitre d'une dizaine de pages... c'est pas grand chose n'est-ce-pas? Laughing
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
millie8
CSI niveau 3
millie8

Nombre de messages : 442
Age : 34
Localisation : Toujours là où il faut quand il faut (enfin presque...)
Date d'inscription : 13/06/2006

Canicule, meurtres et retour vers le passé - Page 4 Empty
MessageSujet: Re: Canicule, meurtres et retour vers le passé   Canicule, meurtres et retour vers le passé - Page 4 EmptyDim 18 Fév - 18:49

Un grand merci à toutes pour vos coms love

*********************************

PARTIE 19:

Lorsque Mac arriva à la salle de repos, il constata que Danny avait suivit son conseil et mangeait en compagnie de Sammy, mais ils n’étaient pas seuls car Sheldon et Stella se trouvaient à la même table. Danny releva la tête et sourit à Mac en l’apercevant.
-Bon appétit tout le monde, dit alors le lieutenant.
-Merci tout seul, répondit Danny du tac au tac, ce qui arracha un sourire à son patron tandis que Sammy se mit à pouffer de rire.
-Il faut toujours que vous vous distinguiez, fit remarquer Mac amusé.
-Vous vous joignez à nous Mac? Demanda Stella.
Il était sur le point de refuser lorsque Danny l’interrompit.
-Allez Mac, ne vous faites pas prier. Rappelez vous, il faut savoir montrer l’exemple.
En voyant le regard de chien battu du jeune homme Mac ne put résister et s’installa à la table où il constata qu’une assiette l’attendait déjà. Il regarda le jeune homme qui haussa les épaules, mais en affichant néanmoins un sourire qui montrait clairement que depuis le début Mac n’avait pas eu le choix.
-Bon appétit, intervint alors une petite voix qui n’était pas inconnue à Danny.
Ce dernier regarda le petit garçon à ses côtés et un beau sourire illumina son visage. C’était la première fois que Sammy adressait directement la parole à une autre personne que lui et cela le remplissait de joie.
-Merci beaucoup Sammy, répondit Mac qui était aussi ravi que Danny.
Il était heureux de voir Sammy sortir de sa coquille mais aussi de voir cette petite lueur réapparaître dans les yeux de Danny. Cette étincelle de vie qui semblait l’avoir quitté ces dernière semaines avait refait surface l’espace d’un instant et Mac savait maintenant que tout n’était pas perdu, Danny remonterait la pente, il lui faudrait du temps mais en étant soutenu il y parviendrait.
Ils finirent le repas dans une ambiance bonne enfant, parlant de tout sauf de travail, puis l’arrivé de Don et Carlson, chacun un sandwich à la main, mit fin à cet instant de détente. Danny raccompagna Sammy dans la petite salle qui était devenue son terrain de jeux, avant de rejoindre ses amis dans le bureau où ils s’étaient tous réunis.
****

-Bon il ne manque plus que Lindsay, il lui reste une personne à voir avant de nous rejoindre, on va commencer sans elle, annonça Mac.
-Je commence alors, proposa Don.
-Ok vas-y on t’écoute, lui dit Danny.
-Quand Mac m’a donné l’identité de Sammy, j’ai fait faire quelques recherches. Comme il te l’a dit, ses parents sont décédés, ils ont eu un accident de voiture en octobre dernier. Ils n’étaient que tous les deux dans la voiture… Amelia n’avait pas encore 22 ans, elle faisait partie d’une prestigieuse école de danse et ses seuls revenus étaient les petits cachets qu’elle touchait lors des représentations parrainées par son école. L’assistance sociale a jugé que ce n’était pas suffisant pour assumer l’éducation de Sammy et a placé le petit chez les Morris, une famille d’accueil. Sammy n’a pas eu de chance, cette famille n’aurait jamais dû avoir sa garde, on leur a déjà retiré plusieurs des enfants dont ils avaient eu la charge. Ils ont la fâcheuse tendance à délaisser totalement les enfants.
-C’est pas vrai! Comment peut-on encore leur confier des enfants, s’écria Danny en laissant éclater sa colère.
-Ne t’inquiète pas, ce n’est pas prêt de se reproduire. J’ai fait ouvrir une enquête officielle sur eux et ils n’ont plus l’autorisation d’être famille d’accueil, lui assura Don.
-Mon dieu, le pauvre chéri a déjà bien souffert pour un si jeune enfant, fit remarquer Stella.
-Oui c’est sûr, mais il est courageux ce petit…ce qu’il m’a dit tout à l’heure nous apprend deux choses: d’abord Amelia a ouvert la porte à son agresseur mais elle lui a refusé l’accès de son appart, elle lui a dit qu’elle avait réfléchit et refusait sa proposition, leur expliqua Danny.
-Donc ce n’était pas la première fois qu’ils se voyaient et l’assassin a été jusqu’à entrer en contact direct avec sa victime bien avant de la tuer, continua Sheldon.
-Oui et pour ce qui est de la raison pour laquelle Amelia n’a pas crié, c’est parce que l’assassin savait que Sammy était là et qu’il a exercé un chantage sur elle.
-Est-ce que tu as montré une photo de Jefferson à Sammy?
-Non, je ne le ferais qu’en dernier recours, je ne crois pas qu’il soit prêt à faire face au meurtrier de sa sœur, même si ce n’est qu’en photo, expliqua Danny.
-Ça se comprend, acquiesça Sheldon.
-Et sinon pour la liste des artistes, vous avez du nouveau? Demanda Danny.
-Jusque là aucune des personnes interrogées n’a reconnu Jefferson mais la photo que l’on possède est vieille de huit ans, il a pu changer d’apparence entre temps, fit remarquer Stella.
-Pour l’instant nous avons obtenu des effectifs supplémentaires et avons placé cinq jeunes femmes sous protection policière, annonça Mac.
-Tiens voilà la liste avec les noms et les professions de chacune d’elle, dit Don en faisant glisser une feuille devant son ami.
Danny la parcouru rapidement, toutes exerçaient des professions identiques ou presque à celles des victimes précédentes.
-Comment s’appelle la personne que Lindsay est allée voir? Demanda-t-il.
-Amanda Pears, c’est une chanteuse d’opéra qui connaît un succès fulgurant depuis 2 ans, lui apprit Don qui fronça les sourcils en voyant son ami se figer.
Il le vit fouiller parmi les différents dossiers et attraper l’un d’eux. Danny ouvrit l’épais dossier dans lequel il avait rangé tous les articles qu’il avait trouvé sur l’exposition.
-Ce n’est pas seulement une chanteuse d’opéra, c’est aussi une sculptrice, et pas n’importe laquelle…c’est elle qui a organisé l’exposition en hommage à Harold…c’est pas vrai dites moi que Lindsay n’y est pas allée toute seule.
-Non Danny rassure toi, deux agents l’accompagne, lui répondit Joe.
-Je vais l’appeler pour la prévenir, annonça Mac.
Stella s’aperçut immédiatement que quelque chose n’allait pas en observant Mac discuter au téléphone avec Lindsay. Malgré son air neutre, elle le connaissait suffisamment pour se rendre compte que les nouvelles n’étaient pas bonnes. Lorsqu’il eu raccroché, il les regarda les uns après les autres, puis s’attarda sur Danny en craignant sa réaction, il décida de ne pas tout révéler tant qu’il n’aurait pas vu de ses yeux la scène que lui avait décrit Lindsay.
-Amanda Pears a disparu, leur apprit-il.
Danny se tassa un peu plus sur son siège et son ancien coéquipier posa une main sur son épaule en sachant pertinemment ce qui se tramait dans l’esprit de son ami.
-Rien de tout ça n’est ta faute Danny, le responsable c’est ce type et on va l’arrêter, chuchota-t-il.
-Si je m’étais souvenu plutôt de cet article…
-Arrête ça. Cela n’aurait probablement rien changé, cesse de te torturer l’esprit avec tout ça. Le seul à blâmer dans toute cette histoire c’est Jefferson. Ne l’oublie jamais.
-Merci Joe, murmura Danny.
Ils retournèrent leur attention sur Mac pour écouter ses instructions.
-Stella, Don et moi allons sur les lieux prêter main forte à Lindsay. Sheldon vous allez continuer les interrogatoires des personnes que nous n’avons pu voir et qui ont été convoquées, lieutenant Carlson, vous voulez bien l’assister ?
-Bien sûr. Appelez moi Joe par contre.
-Très bien Joe, et moi c’est Mac.
-Mac, vous n’oubliez pas quelqu’un ? S’enquit Danny.
Le lieutenant se tourna vers Danny, il appréhendait particulièrement cet instant.
-Je veux que restiez ici et que vous fassiez des recherches sur les meurtres non élucidés de ces dernières semaines qui pourraient être attribués à Jefferson.
-Je préfère vous accompagner.
-Non Danny vous restez ici.
-Mais pourquoi? Vous ne pouvez pas m’écarter de l’enquête.
-Il n’en pas question Danny, je veux juste vous protéger. On ne sait jamais, tout ça n’est peut-être qu’un moyen de vous attirer dans ses filets, en dehors du labo vous êtes plus vulnérable et je refuse de prendre le moindre risque, lui répondit Mac.
Danny fut désarçonné par les dernières paroles de son patron, il avait rarement vu Mac le regarder avec autant d’inquiétude et cela faisait naître des sentiments contradictoires en lui. Il était touché de voir qu’il comptait vraiment pour Mac mais dans le même temps le fait que le lieutenant paraisse aussi inquiet au point de ne pouvoir le dissimuler ne faisait que l’angoisser d’avantage.
-Vous ne me dites pas tout, affirma-t-il, qu’est-ce que vous me cachez Mac? Demanda-t-il d’une voix lasse.
-Faites moi confiance Danny, restez ici et faites ces recherches. Je vous dirais tout lorsqu’on sera de retour. D’accord ?
-D’accord Mac, concéda Danny, mais promettez moi de ne rien me cacher aussi difficile à entendre cela soit-il.
-Je vous en fais la promesse Danny.
Finalement, ils quittèrent tous le bureau, chaque groupe empruntant des directions différentes. Danny fit un bout de chemin avec Sheldon et Joe.
-Joe je voulais te remercier d’être venu et de nous aider.
-Aucun souci, je sais que si je ne l’avais pas découvert par moi-même, tu aurais voulu me protéger et tu ne m’aurais pas appelé. Je me trompe ?
Le haussement d’épaule de Danny était une réponse suffisamment parlante pour ses deux amis.
-Tu ne vas pas avoir de problème avec le boulot ?
-Non, après tout c’est moi le patron de l’unité, et je n’ai pas pris de vacances depuis si longtemps que mit bout à bout je pourrais facilement m’absenter six mois.
-Ne rêve pas trop, je doute qu’il te garde la place au chaud pendant si longtemps, lui dit Danny.
-Excusez-moi mais de quelle unité il s’agit ? Voulu savoir Sheldon.
-Je dirige une unité du SWAT, lui apprit Joe.
-Wouah, l’unité d’élite de la police! Je suis impressionné, s’exclama Sheldon.
-Eh oui. D’ailleurs Danny, ma proposition tient toujours.
-Merci mais je suis bien ici, j’aime ce que je fais et les personnes avec qui je travaille.
-Je comprends, il faut dire que vous formez une sacrée équipe. J’ai rarement vu une équipe aussi solidaire tu as beaucoup de chance.
-Attends Danny, tu as refusé d’entrer dans une unité d’élite de la police ? S’étonna Sheldon.
-Je dois être un peu fou, mais je préfère te supporter tous les jours que d’entrer dans la meilleure unité spéciale de la police de tous les Etats-Unis… C’est vrai ça! qu’est-ce que je fais encore ici ? Plaisanta Danny.
-Non tu as fait le bon choix mon frère, et de toute façon maintenant tu ne peux plus te passer de moi, répondit Sheldon en posant un bras sur l’épaule du jeune homme.
-Tu as raison, ton humour me manquerait trop, répliqua Danny avant d’emprunter un couloir différent de celui de ses amis en leur faisant un petit geste d’au revoir.
-Mais j’étais sérieux, cria Sheldon dans son dos.
Danny se retourna le sourire aux lèvres et rencontra les yeux rieurs de Sheldon. Il salua une dernière fois les deux hommes avant de continuer son chemin.

******************
la suite bientôt
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Lexie
Balle Rebondissante
Lexie

Nombre de messages : 644
Age : 35
Date d'inscription : 31/05/2006

Canicule, meurtres et retour vers le passé - Page 4 Empty
MessageSujet: Re: Canicule, meurtres et retour vers le passé   Canicule, meurtres et retour vers le passé - Page 4 EmptyDim 18 Fév - 19:01

Oh, ça n'annonce rien de bon tout ça hein?

MiLLie chérie, tu sais que je t'aime beaucoup, mais je t'aimerai encore plus si tu ne nous faisais pas languir. Parce qu'outre le fait que ton intrigue soit plus qu'accrocheuse, j'aime cette façon que tu as d'écrire. Alors, elle est où la suite?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://metamorfose.site.voila.fr/index.html
Invité
Invité



Canicule, meurtres et retour vers le passé - Page 4 Empty
MessageSujet: Re: Canicule, meurtres et retour vers le passé   Canicule, meurtres et retour vers le passé - Page 4 EmptyDim 18 Fév - 19:54

Mac cache des infos à Danny? Pas bien! Mais à nous, il peut nous les dires Mr. Green

Suite trop courte comme elle le sont toutes en général.
Alors et la suite bientot mais quand? Laughing
Revenir en haut Aller en bas
NiNa
Invité



Canicule, meurtres et retour vers le passé - Page 4 Empty
MessageSujet: Re: Canicule, meurtres et retour vers le passé   Canicule, meurtres et retour vers le passé - Page 4 EmptyLun 19 Fév - 1:25

thumright Waouh clap c'est toujours aussi fantastique !

J' love J'ai hate de lire la suite victoire

*NiNa* cheers
Revenir en haut Aller en bas
millie8
CSI niveau 3
millie8

Nombre de messages : 442
Age : 34
Localisation : Toujours là où il faut quand il faut (enfin presque...)
Date d'inscription : 13/06/2006

Canicule, meurtres et retour vers le passé - Page 4 Empty
MessageSujet: Re: Canicule, meurtres et retour vers le passé   Canicule, meurtres et retour vers le passé - Page 4 EmptyLun 19 Fév - 18:58

Merci
******************

PARTIE 19: (suite)

Mac, Stella et Don avaient pris une seule voiture, le détective avait pris le volant et Mac qui s’était installé sur le siège passager à l’avant leur avait répété brièvement ce que Lindsay lui avait raconté. La disparue habitait dans une zone résidentielle plutôt calme, mais aujourd’hui ce calme était brisé par l’agitation qui régnait autour de l’une des maisons, et tous les voisins alentours étaient sortis sur le palier. Ils sortirent de la voiture et se dirigèrent vers Lindsay dont la pâleur faisait peur à voir.
-Lindsay, ça va ? S’assura Mac.
-Oui, mais Mac, il faut attraper ce type et vite… suivez moi, répondit la jeune femme.
Il la suivirent, longèrent le corridor puis traversèrent le salon, il n’y avait pour l’instant rien d’anormal dans la maison qui semblait ni plus ni moins rangée que dans n’importe quelle autre. Lindsay emprunta l’escalier, suivit par ses trois collègues dont l’anxiété augmentait proportionnellement au fur et à mesure qu’ils se rapprochaient de leur destination. Lindsay les conduisit devant la première porte à gauche de l’escalier, elle s’arrêta devant le chambranle et laissa le passage à ses collègues.
-C’est ici, dit-elle avec nervosité.
Ils avaient été prévenu et pourtant la scène qu’ils découvrirent leur glaça le sang. Ils se trouvaient dans un atelier de poterie, en témoignaient les deux ou trois sculptures qui étaient encore intactes.
-Merde, lâcha Flack stupéfait.
-Vous avez vraiment bien fait d’ordonner à Danny de rester au labo, il n’a vraiment pas besoin de voir une chose pareille, déclara Stella à l’adresse de Mac.
-Oui mais je lui ai promis de ne rien lui cacher et je ne sais pas si je vais pouvoir tenir cette promesse, avoua Mac.
Il régnait un véritable chaos dans la pièce, presque toutes les sculptures avaient été détruites et recouverte par ce qui ressemblait à du sang. Il y avait aux murs des peintures représentant les différentes muses avec leurs noms inscrit juste en dessous mais c’était à peine reconnaissable car toutes les toiles avaient été barbouillées par du sang et certaines étaient éventrées par des coups de couteaux.
-C’est bien du sang mais il n’est pas humain, j’ai vérifié, leur apprit Lindsay.
-Au vu de la quantité c’est bon à savoir, dit Stella.
-Vous avez vu toutes ses photos, s’exclama Don en parcourant la pièce du regard.
Toute la pièce était recouverte de photos collées aux murs, sur les toiles, et même sur les meubles. Toutes représentaient Danny à divers moment de la journée, des jours différents, que se soit sortant de son immeuble, d’une épicerie ou encore sortant ou arrivant au labo, il y en avait même certaines prises alors que Danny se trouvait sur les lieux d’un crime dans une rue de new york. Il y en avait des centaines et cela représentait plusieurs semaines de traque.
-Vous n’avez pas encore vu le pire, leur annonça Lindsay.
-Parce qu’il y a pire que ça ? S’écria Don.
-Le mur de gauche, approchez vous et regardez bien les photos.
Les trois policiers s’exécutèrent, ils virent les photos dont Lindsay avait parlé à Mac au téléphone et qui avaient poussé le lieutenant à refuser la présence du jeune homme sur les lieux, il s’agissait de photos des neveux et de la nièce de Danny prises à la sortie de l’école, parfois ils étaient avec un homme qui devait être leur père, sur d’autres il se trouvaient en compagnie de Danny. Un peu plus loin se trouvait un agrandissement du visage de chacun des enfants, ils étaient alignés et il y en avait même un de Sammy. Sous ses clichés était écrit en lettres de sang: « lequel d’entre eux sera le premier ? », sous entendu le premier à mourir ce n’était pas compliqué à deviner.
-Mais il n’y a pas que ça, j’en ai pas parlé au téléphone car je n’avais pas encore vu ces clichés, dit Lindsay d’une voix tremblante en désignant un pan du mur.
Mac fronça les sourcils en se demandant comment il avait pu louper ce côté du mur sur lequel se trouvait un carré de photos entouré par un cadre de sang tape à l’œil. En y pensant bien il l’avait vaguement aperçu, mais s’était comme si son esprit avait anticipé l’horreur de la chose en l’obligeant à focaliser son attention sur autre chose pour ne pas avoir à l’affronter. Il se força à bouger et rejoignit la jeune femme devant le carré de clichés, il vit Lindsay détourner son regard du mur alors que lui-même dirigeait le sien dans sa direction. Il entendit les exclamation d’horreur de Stella et de Don derrière lui alors qu’ils découvraient eux aussi les photos qui représentaient sans conteste la sœur de Danny. Il y en avait quelques unes datant d’avant la mort de la jeune femme prise dans différentes situations de sa vie quotidienne, sur l’une d’elle Danny l’accompagnait et portait dans ses bras une petite fille aux cheveux blond comme les blés. Mais l’horreur la plus totale s’était toutes les autres photos. Il s’agissait de clichés pris pendant les tortures qu’il lui avait fait subir, la jeune femme était pieds et poings liés et affichait une expression terrifiée. Il y avaient plusieurs clichés allant crescendo dans l’horreur, au fur et à mesure que les tortures se faisaient plus cruelles et plus violentes, jusqu’à la dernière photo prise après la mort de la jeune femme.
Mac se félicita de l’absence de Danny mais il se demandait comment il allait annoncer tout cela au jeune homme, sans qu’il ne s’effondre, lui qui était déjà si épuisé nerveusement. Comme en écho à ses propres réflexions il entendit le murmure de Don dans son dos.
-Comment on va apprendre ça à Danny?
Il se retourna vers ses collègues un air déterminé sur le visage.
-La seule chose qu’on puisse faire pour l’instant c’est notre travail. Lindsay vous avez trouvé autre chose?
-Oui, il a laissé un mot à l’attention de Danny, répondit la jeune femme en allant récupérer la feuille qu’elle avait glissé dans un plastique.
Mac lu le message écrit à l’aide de lettres découpées dans des magazines, les choses ne s’arrangeaient vraiment pas, leur homme défiait explicitement Danny et il frappait là où ça faisait mal encore une fois:
« Annabelle, Amanda…la même initiale pour la même mort ?
Si tu es aussi intelligent qu’on le dit
Trouve où je suis
Sinon à toi, les éternels remords »


-Très bien, on ratisse la scène de fond en comble, on ne doit rien laisser passer. On prend tout, il nous faut aussi les photos, on vérifiera la présence d’empreintes au labo. Lindsay vous prenez les clichés de la scène, Stella vous parcourez les pièces du bas et l’extérieur de la maison, moi je m’occupe de cette pièce et de toutes celles de l’étage.
-Et moi je vais interroger le voisinage, au cas improbable où l’un d’eux aurait vu ou entendu quelque chose d’inhabituel, annonça Don en quittant la pièce suivit de Stella.
Si la situation n’avait pas été aussi dramatique, Lindsay aurait rit de ce qu’elle était entrain de faire, elle se retrouvait à devoir prendre en photo des centaines d’autres photographies. En réalité elle réprimait avec difficulté un rire nerveux qui se transformerait vite en pleurs si elle se laissait aller. La jeune experte était très inquiète pour son ami, elle se demandait jusqu’où sa force mentale lui permettrait de tenir car il semblait déjà très fragilisé par tout ça.
Les pensées de Lindsay reflétaient parfaitement celles de chacun de ses collègues. Mac avait continuellement l’image de Danny qui dansait devant ses yeux, il voyait son teint pâle, ses yeux cernés où seules la douleur et la souffrance apparaissaient, il aurait fait n’importe quoi pour effacer la tristesse de son visage et y faire renaître ce sourire et cet entrain naturel qui avait la capacité de se propager à tout son entourage, redonnant du courage à tous ceux qui en avait besoin.
Stella quand à elle, revoyait sans cesse le moment où Danny était entré dans la salle de repos, soutenu par Mac et Sheldon, juste après avoir fait une crise de panique. C’était à cet instant qu’elle avait réalisé à quel point elle s’était voilée la face. Elle qui se targuait de posséder un sens de l’observation développé avec sentit un grand sentiment de colère l’envahir lorsqu’elle s’était rendu compte pour la première fois à quel point le jeune homme était amaigrit. Elle s’en voulait tellement de n’avoir rien vu.
Chassant ses idées, elle se concentra sur son travail. Elle venait de repérer une série de traces de pas dans la terre située du côté Est de la maison, une pointure 46. Elle prit les clichés avant de remonter la piste des empreintes et finit par déboucher sur un bosquet très épais qu’elle contourna. Elle s’aperçut très vite que s’était là une planque idéale pour surveiller les allées et venues de ses occupants sans être vu même en plein jour. Et les paquets de chips et les canettes abandonnées là étaient autant de preuve de la présence de leur homme. Il avait pu épier sa proie à volonté, mais il avait changé sa manière d’agir et ce n’était pas bon signe.

**************
à suivre
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Lexie
Balle Rebondissante
Lexie

Nombre de messages : 644
Age : 35
Date d'inscription : 31/05/2006

Canicule, meurtres et retour vers le passé - Page 4 Empty
MessageSujet: Re: Canicule, meurtres et retour vers le passé   Canicule, meurtres et retour vers le passé - Page 4 EmptyLun 19 Fév - 19:12

Tu es une grande dérangée. Tu le sais ça? Tu sais que ça pas très bien dans ta tête? Mais comment tu peux imaginer des trucs pareils? C'est tes insomnies qui te donnent autant d'idées? Et ce pauvre Danny quand même! Tu sais un jour, à farce de lui faire subir le pire, vous allez finir par le faire se suicider. Quand même, c'est qu'un être humain Crying or Very sad

Il est incroyable ce chapitre, chaque découverte est un peu plus macabre que les précédentes et nous glace le sans. Bravo MiLLie et vivement (quoique vivement c'est peut être pas le bon mot Mr. Green ) la suite
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://metamorfose.site.voila.fr/index.html
Invité
Invité



Canicule, meurtres et retour vers le passé - Page 4 Empty
MessageSujet: Re: Canicule, meurtres et retour vers le passé   Canicule, meurtres et retour vers le passé - Page 4 EmptyLun 19 Fév - 21:00

Macabre à souhait! la Morticia Addams qui sommeil en moi en est toute heureuse Mr.Red
Que de souffrances pour un seul homme! Mais tu vas l'achever Shit
10/10
La suite!
Revenir en haut Aller en bas
NiNa
Invité



Canicule, meurtres et retour vers le passé - Page 4 Empty
MessageSujet: Re: Canicule, meurtres et retour vers le passé   Canicule, meurtres et retour vers le passé - Page 4 EmptyLun 19 Fév - 21:58

Waouh c'est lugubre, sinistre, inquietant a souhait (comme j'aime) c'est sensationnel ! 10/10
J'adore l'atmosphere de plus en plus sombre que tu instaures dans tes chapitres, ca rend l'histoire encore plus palpitante clap
Que de torture pour ce cher Danny (le pauvre Sad )

J'ai hate de conaitre la suite thumright

Au plaisir de te lire

*NiNa* Wink
Revenir en haut Aller en bas
millie8
CSI niveau 3
millie8

Nombre de messages : 442
Age : 34
Localisation : Toujours là où il faut quand il faut (enfin presque...)
Date d'inscription : 13/06/2006

Canicule, meurtres et retour vers le passé - Page 4 Empty
MessageSujet: Re: Canicule, meurtres et retour vers le passé   Canicule, meurtres et retour vers le passé - Page 4 EmptyLun 19 Fév - 23:13

Merci NiNa, je t'ai dit que j'étais ravie de te compter parmi mes lectrices?
Non? alors je répare cette erreur et je te le dit, tes coms me font toujours très plaisir Wink


ma Lex a écrit:
Tu es une grande dérangée. Tu le sais ça? Tu sais que ça pas très bien dans ta tête?
J'en suis parfaitement consciente mais je n'ai nullement envie de devenir saine d'esprit. Ce serait trop triste Mr.Red

Lexie a écrit:
Mais comment tu peux imaginer des trucs pareils? C'est tes insomnies qui te donnent autant d'idées?
A ton avis pourquoi j'ai transformé Dannynounet en zombie insomniaque?? Mr. Green What a Face

Lexie a écrit:
vous allez finir par le faire se suicider.
Ne me TENTE PAS, j'y pense déjà Twisted Evil

Lexie a écrit:
Quand même, c'est qu'un être humain Crying or Very sad
Oh vraiment? je suis déçue tient, je le croyais insubmersible comme le titanic What a Face
Comment ça le titanic à coulé?? What the fuck ?!?
Enfin peu importe, merci ma lex
bizz

morticia a écrit:
Mais tu vas l'achever
Et encore une!!
Je vais finir par croire que c'est ce que vous attendez!! (à moins que se soit moi qui le veuille? Rolling Eyes ) lol!
Merci liam Wink


@ plus pour la suite coucou!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Lexie
Balle Rebondissante
Lexie

Nombre de messages : 644
Age : 35
Date d'inscription : 31/05/2006

Canicule, meurtres et retour vers le passé - Page 4 Empty
MessageSujet: Re: Canicule, meurtres et retour vers le passé   Canicule, meurtres et retour vers le passé - Page 4 EmptyLun 19 Fév - 23:30

Je confirme: Tu es une GRANDE MALADE Mr.Red
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://metamorfose.site.voila.fr/index.html
NiNa
Invité



Canicule, meurtres et retour vers le passé - Page 4 Empty
MessageSujet: Re: Canicule, meurtres et retour vers le passé   Canicule, meurtres et retour vers le passé - Page 4 EmptyMar 20 Fév - 18:49

millie8 a écrit:
Merci NiNa, je t'ai dit que j'étais ravie de te compter parmi mes lectrices?
Non? alors je répare cette erreur et je te le dit, tes coms me font toujours très plaisir


Merci c'est gentil Embarassed , tout le plaisir est pour moi c'est un vrai bonheur de pouvoir lire des fics d'aussi bonne qualité avec tous les bons ingredients (suspense, atmosphere lugubre, sensations fortes) c'est un regale clap

*NiNa* cheers
Revenir en haut Aller en bas
millie8
CSI niveau 3
millie8

Nombre de messages : 442
Age : 34
Localisation : Toujours là où il faut quand il faut (enfin presque...)
Date d'inscription : 13/06/2006

Canicule, meurtres et retour vers le passé - Page 4 Empty
MessageSujet: Re: Canicule, meurtres et retour vers le passé   Canicule, meurtres et retour vers le passé - Page 4 EmptyJeu 22 Fév - 0:49

@lex: ce compliment me réchauffe le coeur merciiiii!! geek

**********************************************

PARTIE 20:

Le trajet du retour en direction du labo s’était effectué dans le silence le plus total, et ce dans les deux voitures. Dans la première se trouvaient Don et Mac, chacun perdu dans leurs pensées qui étaient pourtant à peu de chose près les mêmes. Dans la voiture suivante, Lindsay conduisait tandis que Stella à ses côtés regardait par la fenêtre occupée à ruminer la culpabilité qu’elle ressentait, car si elle savait qu’elle n’avait aucun contrôle sur les récents évènements, elle se disait que si elle avait remarqué plus tôt que le jeune homme était en train de perdre pied elle aurait pu faire quelque chose, lui apporter le soutien nécessaire pour l’aider à remonter la pente. Et alors il n’aurait pas été aussi fragile pour affronter cette terrible épreuve.
Une fois arrivés devant les locaux de la police scientifique, les experts et le détective sortirent de leurs voitures et se rejoignirent devant l’entrée du bâtiment. Ils restèrent là un moment à scruter l’intérieur avec appréhension et tentant de repousser l’inévitable de quelques secondes. Finalement Mac entra dans l’immeuble et les autres lui emboîtèrent le pas d’un air résigné. Ils le suivirent jusqu’au bureau de Danny où le jeune homme était sensé se trouver mais Mac fronça les sourcils à l’approche du bureau et accéléra le pas. Il reconnu bientôt la silhouette de Sheldon et celle imposante du lieutenant Carlson. Alors qu’ils atteignaient presque le bureau, Sheldon se retourna vers eux et ils virent l’expression hébétée et horrifiée affichée par le jeune homme. Mac pénétra précipitamment dans le bureau et s’arrêta net en se demandant quelle tornade était passée par là. Il y avait des dizaines de papiers jonchant le sol, son esprit observateur analysa chaque détail et reconstitua ce qui s’était passé en quelques secondes seulement. Le papier qui jonchait le sol était pour la plupart du papier glacé, c’est-à-dire du papier photo, et un seul coup d’œil à l’une d’entre elles lui permit de tout comprendre. Cette photo, il l’avait vu dans l’atelier d’Amanda Pears encadrée par un liseré de sang. Danny n’avait pas sortit toutes les photos de l’enveloppe dans laquelle on les lui avait transmise, la grande enveloppe de papier kraft gisait au milieu des photos, certaines en dépassaient légèrement par l’ouverture. Mais il n’y avait pas que ça sur le sol, des dossiers étaient éparpillés un peu partout, ainsi que des stylos et autre objets qui auparavant se trouvaient sur le bureau du jeune homme. Danny avait tout envoyé valser, la seule chose qui avait été épargné était l’ordinateur. Mac vit Don passer devant lui et ramasser l’une des photos, la regarder quelques secondes, avant de la relâcher comme si elle lui brûlait les doigts.
-Vous l’avez vu? Demanda-t-il.
-Non, une secrétaire l’a entendu crier, puis elle a entendu du vacarme avant de le voir sortir en trombe, et elle nous a appelé. On est arrivé juste avant vous, expliqua Joe.
-Et on a trouvé ça, dit Sheldon en tendant une feuille au lieutenant.
Mac reconnu les même lettres que sur le mot de menace trouvé chez Amanda Pears.
« Dans ton labo tu te caches
Serais-tu donc un lâche?
Sors de ton trou, retrouve moi
Ou comme ta sœur, elle mourra »

Mac n’attendit pas plus d’explication et quitta la pièce pour retrouver le jeune homme au plus vite. Don couru à sa suite, et les autres lui emboîtèrent le pas. Ils se séparèrent pour avoir plus de chance de le retrouver. Mac quand à lui se dirigea vers le premier endroit qui lui était venu à l’esprit. C’était là qu’ils avaient trouvé Danny lorsqu’il avait paniqué, il n’était plus très loin quand un bruit fracassant de verre brisé se fit entendre. Mac se précipita dans les toilettes.
-Danny, arrêtez!
Mais Danny l’ignora totalement, les yeux fixés sur le miroir maintenant étoilé et souillé de sang, il continuait d’asséner des coups de poing sur ce reflet qu’il voulait faire disparaître. Il arrachait avec rage les morceaux qui résistaient à ses coups, se tailladant les doigts et la paume des mains, il ne s’arrêterait que lorsque ce visage s’effacerait car il ne le supportait plus, il le détestait, et plus que tout, il se détestait. Il voulait effacer ce visage dans un élan désespéré pour tenter d’effacer cette douleur qui l’anéantissait, cette culpabilité qui ne lui laissait aucun répit et qui le rendait fou. Les morceaux de verre volait à travers la pièce mais Mac attrapa le jeune homme pour l’écarter du miroir et l’empêcher de se faire plus de mal. C’était sans compter sur la rage et la détermination du jeune homme qui faisait preuve d’une force incroyable et qui continuait son entreprise de destruction. Il fallut que Don arrive, alerté par les cris de rage du jeune homme, pour qu’à deux ils réussissent à l’éloigner du miroir. Danny regarda son reflet, maintenant déformé et ensanglanté, en se disant que comme ça il lui ressemblait d’avantage. Il était le reflet de son cœur. Brisé et blessé au point de saigner et de se vider irrémédiablement pour ne laisser place qu’à un immense gouffre sans fond. Il détacha alors son regard du reflet pour le poser sur Mac, puis sur Don avant de revenir au miroir. Toute force et toute colère le quitta subitement, et il poussa un cri déchirant de douleur avant de se laisser tomber à genoux sans même chercher à retenir sa chute. Mac et Don s’en chargèrent, ils le saisirent et accompagnèrent sa chute. Et Danny qui jusque là n’avait pas laissé couler la moindre larme éclata en sanglots. Mac sans un mot le prit dans ses bras.
Danny ne contrôlait plus rien, il n’avait plus vraiment conscience de ce qui l’entourait, il n’y avait que la peur, le chagrin qui le dévorait de l’intérieur depuis trop longtemps et qui pour la première fois s’exprimaient réellement. Le barrage de fortune qu’il avait construit au fil des ans pour contenir toutes les plaies mal refermées qui parsemaient son cœur, venait enfin de céder, laissant le flot se déverser avec violence. A travers ses violent sanglots, Danny percevait toutefois le son de la voix de son meilleur ami et de Mac, et bien qu’il ne puisse entendre distinctement ce qu’ils lui disaient, il les trouvaient profondément rassurantes, voire un peu apaisantes. Mac et Don lui parlaient inlassablement, répétant toujours les mêmes mots, les mêmes phrases rassurantes, d’un ton calme dans l’espoir qu’enfin il les entendent et finissent peut-être par croire à leurs paroles. Le temps semblait s’être arrêté, les minutes devenaient des heures, c’était une vraie torture pour les deux hommes de voir leur ami dans un tel état.
Après ce qui leur paru une éternité, les sanglots de Danny s’estompèrent lentement, le jeune homme paraissait las et perdu, regardant le sang sur ses mains comme s’il cherchait à comprendre ce qui venait d’arriver. Il détacha ses yeux de ses mains et regarda autour de lui. Des centaines de morceaux de miroir recouvraient le sol et il ne restait plus grand-chose de la glace accrochée au mur. Il entendit Don lui parler et cette fois il comprit les mots que son ami lui disait même s’ils ne les croyaient pas. Tout cela c’était sa faute, il semait le malheur autour de lui depuis trop longtemps, il voulait que tout ça s’arrête. Mac et Don l’aidèrent à se relever, ils durent presque le porter, car il n’avait plus aucune force. Il entendit Mac lui dire de faire un petit effort, qu’ils allaient jusqu’à son bureau où il pourrait se reposer sur le sofa qui s’y trouvait, il se contenta de hocher la tête lentement et se laissa guider.
Don et Mac échangèrent un regard attristé et inquiet, Danny ne les avaient pas regardé un seul instant depuis qu’ils l’avaient trouvé et écarté du miroir sur lequel il s’acharnait.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




Canicule, meurtres et retour vers le passé - Page 4 Empty
MessageSujet: Re: Canicule, meurtres et retour vers le passé   Canicule, meurtres et retour vers le passé - Page 4 Empty

Revenir en haut Aller en bas
 
Canicule, meurtres et retour vers le passé
Revenir en haut 
Page 4 sur 5Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5  Suivant
 Sujets similaires
-
» retour vers le passé: suite ....
» Roman d'amour : Retour vers le passé.
» Cadre Retour vers le futur III Marty et Doc
» custom doc brown - retour vers le futur
» TANZANIE: Retour vers la vie sauvage ... Deuxième partie.

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Les Experts: Miami :: Fanfictions :: Fanfics LES EXPERTS-
Sauter vers: