Forum sur la série Les Experts: Miami
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  S'enregistrerS'enregistrer  GroupesGroupes  Connexion  

Partagez
 

 Les Experts: Manhattan / éTiNceLLes (slash)

Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3
AuteurMessage
valm.csi
Expert


Nombre de messages : 3399
Age : 39
Date d'inscription : 05/07/2005

Les Experts: Manhattan / éTiNceLLes (slash) - Page 3 Empty
MessageSujet: Re: Les Experts: Manhattan / éTiNceLLes (slash)   Les Experts: Manhattan / éTiNceLLes (slash) - Page 3 EmptyMer 24 Jan - 0:26

J't'aime aussi, ma douce! bizz Merci beaucoup! respect Et merci Millie pour les applaudissements! Mr. Green
La suite? Elle est toute dans ma tête, bientôt sur le calepin! Alors gardez l'oeil ouvert! queeoi?: (non, juste un seul, ça ira...) lol

_________________
Les Experts: Manhattan / éTiNceLLes (slash) - Page 3 Remban10
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.csi-fanfics.com/
lagentillefan
La fleur la plus bleue de toutes les fleurs bleues du monde
lagentillefan

Nombre de messages : 2966
Age : 37
Localisation : à supplier l'inspiration
Date d'inscription : 22/09/2005

Les Experts: Manhattan / éTiNceLLes (slash) - Page 3 Empty
MessageSujet: Re: Les Experts: Manhattan / éTiNceLLes (slash)   Les Experts: Manhattan / éTiNceLLes (slash) - Page 3 EmptyMer 24 Jan - 2:38

Encore un superbe chapitre tout plein d'émotion et de douceur!J'aime beaucoup la complicité qui existe entre les anges et nos deux p'tits chouchous!!
Allez,vivement la suite!!

_________________
Les Experts: Manhattan / éTiNceLLes (slash) - Page 3 Csimia10
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
valm.csi
Expert


Nombre de messages : 3399
Age : 39
Date d'inscription : 05/07/2005

Les Experts: Manhattan / éTiNceLLes (slash) - Page 3 Empty
MessageSujet: Re: Les Experts: Manhattan / éTiNceLLes (slash)   Les Experts: Manhattan / éTiNceLLes (slash) - Page 3 EmptyJeu 25 Jan - 19:58

Merci Eli!! flower Wink


Chapitre 10

Il avait fait le premier pas. Même s'il lui restait encore quelques mètres à parcourir avant de pouvoir réellement atteindre son objectif, il avait déjà la sensation d'aller là où il voulait, et surtout là où il fallait aller.
Progressant à faible allure depuis le début, et ayant perdu toute notion du temps, il fut surpris de se trouver déjà si près du but. Surpris, et angoissé. Il ralentit sa marche. La neige cessa enfin de tomber. Il leva alors les yeux vers le ciel, qui se dégageait lentement, par l'est.
Et avant même de s'en rendre compte, il s'arrêta de marcher.
Le temps allait devenir plus sec, mais plus froid aussi. Ce n'était pas encore aujourd'hui que la neige allait fondre, c'était certain. Mais au moins l'apparition du soleil et du bleu du ciel lui réchauffait un peu le coeur.
L'hiver était encore loin d'être terminé. Il suivait son cours. Tout comme les passants. L'un d'eux, qui suivait son chemin tête baissée, sous son bonnet de laine, le bouscula: "Hey, mec!" fit-il, plus surpris qu'en colère.
Cependant, il s'interrompit. Soit il avait réalisé que c'était de sa faute, et qu'il aurait du regarder où il allait. Soit il avait décidé de ne pas s'en prendre davantage à ce type qui s'était inexplicablement arrêté au milieu du trottoir, et qui avait déjà l'air blessé, triste et frigorifié. Pas la peine d'en rajouter, en fin de compte. Il passa donc son chemin en le laissant seul ici, dans la neige.
Don le suivit du regard jusqu'à ce qu'il s'engouffre dans une bouche de métro, à une cinquantaine de mètres de là.
Il n'en détourna pas le regard, même après que l'homme au bonnet eut disparu. Il observa le va-et-vient des gens qui entraient et sortaient des souterrains, sans penser à grand-chose.
Mais ainsi immobile, il commença à grelotter de froid. Jusqu'à regretter d'avoir prit sa décision sur un coup de tête. Malheureusement, rien que le temps d'enfiler une veste et de mettre ses chaussures avait failli lui être fatal. Car quelque part dans sa tête, pendant qu'il nouait ses lacets, l'idée qu'il pouvait changer d'avis et remettre ça à plus tard avait jailli.
Il l'avait donc ignoré. Une première fois. Et s'était élancé hors de son appartement sans prendre le temps de s'habiller plus que ça.
Puis, quand il réalisa, quelques minutes plus tard, qu'il avait oublié les clés de sa voiture là-haut, dans sa bulle protégée du froid et du monde, il avait du se faire violence pour l'ignorer une deuxième fois. Et il s'était élancé à pied dans les rues blanches de la ville.
Un taxi? Non. Trop risqué. Un simple mot au chauffeur et il pouvait lui faire changer de direction. Pour retourner dans sa bulle. Bien trop audacieux.
A pied, au moins, il s'assurait de ne pas penser à autre chose qu'à sa marche. Ne pas trop forcer, pour ne pas réveiller la douleur qui se rappelait à lui parfois sournoisement. Ne pas glisser. Ne pas tomber. Oublier cette idée, oublier sa bulle. Et continuer à avancer.
Jusqu'ici.
Il ne lui restait plus que quelques mètres. Une rue à traverser. Quatre étages à gravir. Une porte à franchir. C'était tout.
Danny était là-haut, chez lui. Il le savait. Lexie lui avait envoyé un message sur son portable pour lui faire savoir, au cas où.
Alors pourquoi était-ce brusquement si difficile de continuer à mettre un pied devant l'autre? Pourquoi, après tous ceux qu'il avait déjà fait, ne parvenait-il pas à faire les derniers pas? Pourquoi abandonner si près du but?
Hey mec!
Un élancement de douleur, au ventre, lui fit serrer les dents. Ce type avait eu pitié de lui. Il l'avait vu dans son regard. Où était passé ce bon vieux temps où il inspirait la crainte, le respect, ou même l'admiration?
Mon petit chéri, tu vas pleurer ta mère
Il ferma les yeux très fort. Non, pas maintenant!
Il frissonna, mais pas de froid. Du moins pas seulement.
Oublier ça. Penser à ce qu'il y a de meilleur. A n'importe quoi, mais pas à ça. Penser à... Danny?
Regarde-moi dans les yeux, et dis-moi que tu m'aimes plus
Il secoua la tête lentement. Non, ça il ne l'avait pas fait. Parce qu'il l'aimait trop pour lui mentir à ce point. Il l'aimait trop pour faire de sa vie un enfer, simplement en le gardant près de lui. S'il l'avait balancé, c'était pour son bien. Pour leur bien à tous les deux.
Et il n'était pas là pour renoncer à sa décision. Il était là seulement pour s'excuser. Voire pour tenter de s'expliquer avec lui.
Danny allait sans doute essayer de le faire changer d'avis, comme Lexie l'avait fait, comme Anna, et Val l'avaient fait aussi. Mais sans vraiment y parvenir. Il espérait, en tout cas, que Danny allait au moins essayer. Ça lui prouverait qu'il tenait encore un peu à lui. Ça lui prouverait qu'il ne souffrait pas pour rien.
Il rouvrit les yeux. Mais il les avait fermés si fort que des tâches noires voletèrent quelques instants dans son champ de vision.
Il fixa la route devant lui, et ses bas-côtés chargés d'eau boueuse. En face, le trottoir constellé de traces de pas, qui entraient et partaient de l'entrée de l'immeuble. Pourquoi était-ce si difficile de les suivre?
Comme la dernière fois? C'était il y a si longtemps...
Il repensa aux mains de son amant, si douces et si chaudes, lorsqu'au petit matin ils s'étaient réveillés tous les deux sous la couette, et qu'ils s'étaient enlacés. Il réussit presque à ressentir la caresse de Danny sur son visage.
C'est qu'une pédale. Les filles savent pas se défendre...
Des coups de crosse. Des coups de pieds. Des coups de poings. Comme s'il en pleuvait.
Pourquoi c'était si difficile d'ignorer le pire, quand le meilleur était à portée de main?
Était-ce parce qu'il n'y avait pas grande différence entre l'acharnement d'un homme à tabasser son prochain, de toute sa haine, et la férocité avec laquelle un homme pouvait faire l'amour à un autre, de toute sa passion?
Quelle différence y avait-il entre donner un orgasme à un homme, et lui donner la mort? Ça venait de deux sentiments diamétralement opposés, mais la rage était la même. L'amour et la haine avaient la même force, ils naissaient d'une même pulsion. Ils venaient du fond du coeur, retournaient les entrailles, et faisaient tourner la tête de la même façon.
L'un n'allait pas sans l'autre. Car l'un engendrait l'autre.
Ses sentiments pour Danny avaient failli lui coûter la vie. Et une partie de lui était déjà morte. Celle qui allait au devant des choses, qui contrôlait la situation, et qui faisait de lui un flic respecté.
Un homme.
Voilà pourquoi il hésitait. Parce qu'il ne voulait pas détruire le peu d'amour-propre qu'il lui restait. Il ne voulait pas de cette moitié de vie. De cette moitié de lui-même.
Il voulait tout. Ou rien.

_________________
Les Experts: Manhattan / éTiNceLLes (slash) - Page 3 Remban10
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.csi-fanfics.com/
Lexie
Balle Rebondissante
Lexie

Nombre de messages : 644
Age : 35
Date d'inscription : 31/05/2006

Les Experts: Manhattan / éTiNceLLes (slash) - Page 3 Empty
MessageSujet: Re: Les Experts: Manhattan / éTiNceLLes (slash)   Les Experts: Manhattan / éTiNceLLes (slash) - Page 3 EmptyJeu 25 Jan - 20:14

Citation :
Je vais quand même essayer de te le faire changer, ce top 3, hein?

Raté mon Ange Mr. Green

Attendez toutes un moment avant de me crucifier. J'ai pas dis que je n'aimais pas, juste que ça suffisait pas pour déloger de leur podium les trois merveilleux chapitres qui ont précédés celui-ci.
Quant au chapitre en question il est *cherche le bon mot* époustoufflant. Oui voilà c'est ça, époustoufflant. Tu nous a mélangé tout un tas de sentiments dans ce chapitre et une fois ma lecture finie, je me sens aussi perdue que Don (et frigorifiée aussi). C'est tellement bien écrit qu'on ressent ses doutes, ses peurs (sa terreur serait plus juste). Je cautionne pas ceci dit mais je comprends. Et j'espère vraiment
attention spoiler a écrit:
(bon d'accord je suis spoilée jusqu'à l'os mais ça prouve au moins que même en sachant ce qui va se passer ensuite, je marche à fond parce que c'est divinement bien écrit)
que tout va s'arranger, que Don remontera la pente, que Danny n'en fera qu'à sa tête et ne l'écoutera pas, que les anges vont se démener si nécessaire et que surtout, tout ce finisse bien.

*prévisualisation*
c'est bourré de fautes et ça veut rien dire, tant pis *clique sur envoyer*
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://metamorfose.site.voila.fr/index.html
valm.csi
Expert


Nombre de messages : 3399
Age : 39
Date d'inscription : 05/07/2005

Les Experts: Manhattan / éTiNceLLes (slash) - Page 3 Empty
MessageSujet: Re: Les Experts: Manhattan / éTiNceLLes (slash)   Les Experts: Manhattan / éTiNceLLes (slash) - Page 3 EmptyJeu 25 Jan - 21:50

Merci ma Lexie! bizz respect

Bon alors vous me lisez ça avec une musique qui fait pleurer en fond sonore, et puis vous me dites ce que ça fait, OK? Mr.Red



Chapitre 11

"Monte... Allez! Reste pas là!" murmurait Danny, seul dans son appartement.
Mais parler dans le vide avait quelque chose d'assez flippant. Ça lui faisait froid dans le dos. Comme s'il réalisait qu'il devenait cinglé, peu à peu. A ne parler à personne, sauf à lui. A combler l'absence.
Allez! Bouge-toi! se répétait-il tout bas, suppliant Don de l'écouter même s'il ne pouvait pas l'entendre.
Croire en la télépathie avait quelque chose de très flippant, aussi.
Le front collé à la vitre embuée de sa fenêtre, il se savait invisible depuis la rue. Surtout pour Don qui baissait la tête et qui de toute façon fermait les yeux. Du moins lui semblait-il.
Si proches et pourtant si loin.
Pourquoi tu fais ça? Pourquoi avoir fait tout ce chemin pour abandonner si près du but? Allez, Donnie! Tu m'as habitué à mieux!
De quoi tu as peur? Je suis là! Je peux t'aider!

La colère et la peine alternaient en lui, comme les deux faces d'une pièce qui tournoyait sur elle-même.
Alors traverse cette putain de rue, monte ces quatre étages, et viens me montrer qui tu es!
On va s'en sortir, tous les deux! Je te le promets... Reste avec moi.

Il soupira. Don ne bougeait toujours pas. Sur la vitre se forma un voile de vapeur blanchâtre, à travers lequel il voyait son amant, seul parmi les passants, les bras croisés, recroquevillé par le froid, de plus en plus cinglant à mesure que le jour déclinait. Il restait là, incapable de prendre une décision (la bonne) et de sortir de ses pensées, dans lesquelles il prenait décidément un malin plaisir à se noyer.
Danny se dit alors qu'il allait finir par regretter de l'avoir vu par sa fenêtre, là en bas de la rue, par hasard.
Au début, il n'y avait pas cru. Parce que c'était jamais bon d'avoir sous les yeux la preuve qu'on était réellement cinglé. Mais après avoir acquis la certitude que l'homme en bas de chez lui n'était pas une hallucination, et que c'était bel et bien son homme, l'homme de sa vie, alors il s'était mis à lui parler. A prier.
Il n'était pas cinglé. Il était malheureux.
"Putain! T'attends quoi!? Que je vienne te chercher?!" enragea-t-il en frappant du poing sur le mur à côté de la fenêtre.
Il ferma les yeux, lui aussi.
Il en mourrait d'envie, mais ne le ferait pas. Parce qu'il voulait savoir si Don était prêt à revenir vers lui.
Don, je t'en supplie. Fais quelque chose. N'importe quoi, mais fais vite quelque chose. Je tiens plus.
Quand il rouvrit les yeux, il n'osa pas tout de suite regarder en bas. Parce qu'il sentait naître les larmes en lui, et qu'en baissant les yeux, il savait qu'elles allaient couler sur son visage.
Il prit de profondes inspirations qu'il expira lentement. Et puis il referma les yeux très fort. Deux larmes roulèrent sur chacune de ses joues, mais ce seraient les premières et les dernières.
Il regarda en bas, dans la rue. Le trottoir était vide.
Quelque chose qui ressemblait à un gros pincement d'espoir lui étreint le coeur. Il le chercha sur la route, et sur le trottoir, à gauche et à droite, mais ne le voyait plus. Il s'éloigna donc de sa fenêtre et traversa son appartement pour se diriger lentement vers l'entrée. Pas à pas.
Il s'essuya le visage.
Face à lui, sa porte fermée. Il s'approcha pour la déverrouiller, puis s'en éloigna ensuite de trois pas, comme si elle allait brusquement s'ouvrir d'elle-même.
Il attendit. Il voyait dans sa tête Don traverser le hall de l'immeuble, et appeler l'ascenseur. S'il était tout en haut, il lui fallait à peine une demi-minute pour redescendre. Il voyait Don entrer dans la cabine, et appuyer sur le 4. Les portes se refermèrent. 1. 2. 3. 4. Ouverture des portes. Il était maintenant là, dans le couloir... Plus que quelques pas. Quelques secondes...
Trois coups frappés à sa porte.
Mais ce n'était que le fruit de son imagination. Que l'espoir d'un homme malheureux qui se jouait de lui.
Il attendit encore. Un contre-temps, c'était toujours possible. Don avait pu préférer les escaliers. Ou alors il avait hésité avant d'entrer dans l'ascenseur, et avant d'appuyer sur le bouton. Ou alors il était là, juste de l'autre côté?
Danny fondit sur la poignée et ouvrit sa porte.
Personne.
Il avança dans le couloir, mais celui-ci était désespérément vide.
Après une grande respiration, il se dirigea vers l'ascenseur et l'appela. Quand les portes s'ouvrirent, quelques secondes plus tard, il ne vit encore une fois que du vide.
Là, sa respiration se chargea de larmes. Mais elles ne coulèrent pas, malgré les sanglots qui s'ensuivirent. Parce qu'il ne pleurait pas de tristesse, mais de colère. Il était en colère contre Don. Et contre lui-même pour y avoir cru. Il frappa du poing sur le mur, et fit demi-tour.
Pendant une fraction de seconde, il pensa dévaler les escaliers à sa recherche, et puis traverser le hall et sortir. Pourquoi pas tenter de le rattraper. Mais il s'était déjà assez ridiculisé pour aujourd'hui. Et puis si Don n'était pas monté, c'était bien qu'il ne se sentait pas prêt?
Danny rentra chez lui, claqua la porte, et s'y adossa. "Enfoiré!" cria-t-il.
Puis il croisa ses mains au-dessus de sa tête et se laissa glisser jusqu'au sol.
Il resta ainsi des minutes entières. A espérer, et à prier encore plus fort pour que Don revienne sur ses pas, et qu'il vienne frapper à sa porte. Pour que tout reparte comme avant.
Si tu es venu jusque là, c'est que tu m'aimes encore! Alors qu'est-ce que tu attends pour venir me le dire en face? Qu'est-ce que tu attends, Don!? Tu veux vraiment que je vienne te chercher?

_________________
Les Experts: Manhattan / éTiNceLLes (slash) - Page 3 Remban10
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.csi-fanfics.com/
csi_scientific
CSI niveau 1
csi_scientific

Nombre de messages : 158
Age : 29
Localisation : .... Dans mes rêves .... sur Times Square ....
Date d'inscription : 03/12/2006

Les Experts: Manhattan / éTiNceLLes (slash) - Page 3 Empty
MessageSujet: Re: Les Experts: Manhattan / éTiNceLLes (slash)   Les Experts: Manhattan / éTiNceLLes (slash) - Page 3 EmptyJeu 25 Jan - 22:21

j'ai suivi ton conseil, et j'ai lu ce chapitre en écoutant "Mad World " .... J'avais les larmes aux yeux ....
J'ai pu ressentir toute la souffrance de Danny, c'est trop horrible de les faire souffrir comme ça .... Mais en même temps, j'ai un réel plaisir à te lire, et je me dis que pour continuer à te lire encore longtemps, il va falloir faire souffrir Don et Danny pendant un long moment ...

J'attends la suite avec impatience Valm ...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://csiscientific.skyblog.com
minotaur
Invité



Les Experts: Manhattan / éTiNceLLes (slash) - Page 3 Empty
MessageSujet: Re: Les Experts: Manhattan / éTiNceLLes (slash)   Les Experts: Manhattan / éTiNceLLes (slash) - Page 3 EmptyJeu 25 Jan - 22:43

avec Angel, c'est pas forcement mieux.
vraiment génial, ce chapitre en particulier, l'histoire en général. vivement la suite, en espérant qu'elle soit plus joyeuse. ca fait mal de les voir comme ca.
Revenir en haut Aller en bas
Lexie
Balle Rebondissante
Lexie

Nombre de messages : 644
Age : 35
Date d'inscription : 31/05/2006

Les Experts: Manhattan / éTiNceLLes (slash) - Page 3 Empty
MessageSujet: Re: Les Experts: Manhattan / éTiNceLLes (slash)   Les Experts: Manhattan / éTiNceLLes (slash) - Page 3 EmptyJeu 25 Jan - 22:57

Tu me fatigue, tu m'énerve, tu joues avec mes nerfs, c'est vraiment pas très très gentil.

Ah et même avec une musique pas triste c'est triste quand même. Tuas cette faculté à nous faire occulter ce qui nous entoure pour mieux nous plonger dans ton univers. Tu as de quoi être fière de toi mon Ange.

Et ce pauvre Danny. Je lui en retournerai bien une à Don moi. Faire souffrir l'homme de sa vie à ce point c'est moche, très moche. Oui je sais, on en a parlé tout à l'heure et je comprends tout ce qui est sous-entendu. N'empêche que la vie c'est pas tout noir ou tout blanc et qu'il va lui aussi devoir comprendre qu'il ne peut pas avoir tout ou rien.

Je relis la fic en entier demain dans la voiture, je te redonne mon top 3 lundi (punaise 4 jours quoi le mur )
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://metamorfose.site.voila.fr/index.html
millie8
CSI niveau 3
millie8

Nombre de messages : 442
Age : 34
Localisation : Toujours là où il faut quand il faut (enfin presque...)
Date d'inscription : 13/06/2006

Les Experts: Manhattan / éTiNceLLes (slash) - Page 3 Empty
MessageSujet: Re: Les Experts: Manhattan / éTiNceLLes (slash)   Les Experts: Manhattan / éTiNceLLes (slash) - Page 3 EmptyVen 26 Jan - 0:46

Ah bah c'est malin ça!!! Non mais tu sais dans quel état tu m'as mise? triste triste pleurs pleurs pleurs triste triste
(ah oui tu le sais et tu en es contente puisque c'était ton but What the fuck ?!? )
Je viens de relire ce passage et ça me fait toujours le même effet (non je suis pas maso Rolling Eyes )
Mais Pourquoi tu fais ça?? triste triste
Bon dépêche toi de taper la suite, tu ne peux pas me laisser dans cet état triste
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
valm.csi
Expert


Nombre de messages : 3399
Age : 39
Date d'inscription : 05/07/2005

Les Experts: Manhattan / éTiNceLLes (slash) - Page 3 Empty
MessageSujet: Re: Les Experts: Manhattan / éTiNceLLes (slash)   Les Experts: Manhattan / éTiNceLLes (slash) - Page 3 EmptyMar 30 Jan - 19:51

Trop contente, moi! victoire bong dingo Mr.Red Merci pour vos coms! respect bizz

Allez! Voici l'avant-dernier:



Chapitre 12

Au fond du tunnel il y avait une ombre avec un couteau. C'était une certitude. Et elle attendait Danny pour lui planter sa lame dans le corps et le regarder se vider de son sang.
La foule était dense. Elle formait une épaisse vague humaine, infranchissable, et indifférente à cet homme qui se battait contre elle, et se débattait pour ne pas se laisser submerger.
Il l'avait pourtant appelé, en lui criant de ne pas entrer là-dedans, il avait couru vers lui aussi vite qu'il l'avait pu. Mais Danny s'était quand même engouffré dans cette bouche de métro. Il ne s'était même pas retourné.
Et dans ce tunnel, maintenant, il n'arrivait pas à avancer. Pire que ça: les gens, apparus comme par enchantement dans le couloir sombre, le bousculaient tellement qu'il avait la nette impression de reculer. Mais le pire, c'était qu'il ne voyait plus Danny.
Attends-moi... Je peux pas te protéger si tu es loin de moi...
Trop tard. Il arriverait trop tard. Pourquoi fallait-il que les obstacles se multiplient de cette façon, pourquoi fallait-il qu'ils soient toujours si nombreux et implacables? Pourquoi avait-il tant de difficultés à avancer, alors que pour Danny, ça semblait si facile? Pourquoi ne le voyait-il même plus, lui, alors qu'il voyait cette ombre avec son couteau dans un coin de sa tête?
DANNY! cria-t-il.
Il essaya de forcer le passage, de fendre la foule, leur cria de dégager le passage, et appela Danny, encore et encore...
Les visages de la foule étaient comme des masques sombres flottant dans l'obscurité du tunnel. Pourtant il aurait bien voulu discerner leurs traits, voir leurs regards, pour lire dans leurs pensées. Éprouvaient-ils de la pitié? De l'indifférence? Ou même de l'indulgence? Ou de la compassion? Ou avaient-ils eux aussi des lames de couteaux dans leurs poings serrés?
DANNY!!
N'y avait-il donc rien à faire?
Je sais que j'ai merdé, je suis désolé! Mais je t'en supplie, attends-moi!!
... je peux pas te protéger si tu es loin...
DÉGAGEZ!!!

Il repoussa ces corps lourds aux masques impassibles, fonça dans le tas de toute la force de son désespoir. Il atteignait peu à peu le fond du tunnel. Ça voulait dire que Danny en voyait le bout, lui aussi. Et qu'il se rapprochait de l'endroit où l'ombre l'attendait.
Ça voulait dire qu'il était déjà trop tard.
Don repoussa un homme, immobile, planté là juste sur son chemin. Il le poussa de toutes ses forces en fermant les yeux et quand il les rouvrit il n'y avait plus personne.
Seulement le corps inerte de Danny, allongé sur le quai, quelques mètres plus loin.
Trop tard.
Il se précipita vers lui et s'agenouilla à son côté. Ses vêtements étaient couverts de neige, son visage couvert de sang.
Danny, tu sais que je t'aime? Tu le sais?
Les yeux clairs de son amant le fixèrent alors intensément, et dans un souffle, peut-être le dernier, Danny murmura:
C'est trop tard, Don...
Et il le savait. L'homme de sa vie était en train de mourir sous ses yeux, et c'était de sa faute. Il n'avait pas su le protéger. Il avait cru qu'en l'éloignant de lui, il y arriverait, mais il avait fait le mauvais choix.
Une rame de métro passa sans s'arrêter sur la voie dans un bruit assourdissant, et le réveilla. Sans sursaut. Mais en lui laissant dans la bouche un arrière-goût d'inachevé, et une boule à l'estomac. Un poids immense qu'il ressentait à chaque fois qu'il repoussait depuis trop longtemps une décision importante. Nécessaire.
Ça s'était passé si vite. Mais il se souvenait de chaque détail.
Je ne peux pas te protéger... si tu es loin...
Allongé sur le côté, il s'habitua peu à peu à la lumière du jour, tout en se demandant s'il n'avait pas parlé dans son sommeil. Ou même crié. Ça lui avait paru tellement... réel. Le tunnel sombre du métro, ces visages sans expression, et Danny. Mais ce qui lui avait paru le plus réel, c'était ce sentiment de ne pas avoir pris la bonne décision. Ou du moins, à cet instant, de ne pas l'avoir prise plus tôt.
Il se mit à remuer tout doucement, histoire de s'étirer un peu. Il commença à ressentir chacun de ses membres, chacun de ses muscles, et de ses doigts.
Mais il y avait quelque chose de bizarre...
Il serra donc plus fort son poing et ressentit, sans plus de doute possible, quelque chose qui n'était pas à lui. Il baissa les yeux.
Dans sa main, il vit une autre main qu'il connaissait comme la sienne, mais qui ne lui appartenait pas.
Si c'est un rêve, je veux pas me réveiller... songea-t-il en serrant la main de Danny pour l'appuyer contre sa poitrine.
Son coeur battait si fort, soudain. Et il se sentait si léger... tellement léger qu'il se mit à douter sérieusement de la réalité de cette situation.
C'est pas possible que tu sois là... je dors encore...
Mais son amant se blottit tout contre lui, un peu plus encore.
Il n'y croyait pas.
Danny était là, juste derrière lui, contre son dos. Don sentait le souffle léger de sa respiration contre sa nuque. Sa lente respiration, paisible. Il n'en revenait pas de la chaleur de sa main, pourtant inerte, qui suffisait à lui réchauffer tout le corps, et son âme aussi. Et puis son bras, autour de sa taille, qui suffisait à le faire se sentir plus en sécurité qu'il ne l'avait jamais été.
C'est moi qui devait te protéger...
Danny dormait. Et il était là depuis un sacré bout de temps. Parce que, quand dehors il faisait froid comme cette nuit-là, et que l'un d'eux rentrait tard, alors il se déshabillait et se glissait sous la couette pour se réchauffer auprès de son homme. Dans cette position. Et au début, c'était toujours très froid, pour tous les deux. Ensuite la température s'équilibrait, et ils se laissaient lentement envelopper par la douce chaleur de leurs corps, l'un contre l'autre, avant de s'endormir.
Un sacré bout de temps, c'était certain.
Béni soit cette tête de mule, pensa Don en souriant. Combien de fois je t'ai demandé de me rendre le double des clés? Combien de raisons je t'ai donné de ne plus revenir ici? De ne plus m'aimer?
Il ferma les yeux. Sa décision était non seulement prise, mais cette fois elle était irrévocable.
Dire que je tenais tant à faire le premier pas. J'en ai même pas été capable... Pourquoi tout me paraît si compliqué? Et à toi si simple?
Lentement, Don leva le bras de Danny, et tout en douceur se retourna. Malheureusement pour lui, il avait encore un peu mal au ventre, et certains de ses mouvements restaient laborieux. Sans compter que Danny était quasiment collé à lui. Il ne put donc faire autrement que de le réveiller.
Face à face, la tête posée sur le même oreiller, leurs regards se croisèrent. Les deux amants s'observèrent une minute, puis deux. Tandis que la main de Danny effleurait la joue de Don.
La dernière fois que Don avait ressentit une telle caresse sur son visage, c'était en rêve. Sur un trottoir enneigé. Alors qu'il était désespérément seul, à quelques pas de chez Danny. Ça n'avait rien de comparable de l'avoir juste là, en vrai.
"T'as pas changé la serrure, finalement?" remarqua Danny.
Don posa sa main sur le torse de Danny, tout près de son coeur, et lui sourit tendrement.
"Pourquoi?" lui demanda-t-il faiblement. "Ça t'aurait empêché d'entrer?"
"Non", lui sourit Danny. "C'est juste que ça aurait fait beaucoup plus de bruit..."
Quelques secondes s'écoulèrent en silence. Avant que Don le regarde à nouveau droit dans les yeux, et lui dise: "Je t'aime. Tu le sais?"
"Bien sûr que je le sais", lui assura alors Danny en s'approchant plus près pour l'enlacer.
Et Don, ignorant la douleur, l'étreignit en retour amoureusement. Son soulagement était immense. Son bonheur encore plus grand. Quelle délivrance de l'avoir tout contre lui sans avoir rien fait pour ça. Rien d'autre que d'avoir tout fait pour l'éloigner. C'était une belle ivresse, mais à la fois une indicible honte.
"Danny..."
Don attendit d'avoir toute l'attention de son homme. Front contre front, les yeux dans les yeux, il lui dit alors: "Je te demande pardon."
"Je t'en veux pas. Te mine pas pour ça, tu veux? Répète-moi plutôt ce que tu m'as dit juste avant..." murmura-t-il en lui caressant doucement le dos.
Don effleura alors son visage avec ses doigts repliés et lui dit une nouvelle fois: "Je t'aime."
Ils s'embrassèrent du bout des lèvres, longuement.
"Je n'ai jamais cessé de t'aimer."
Le sourire de Danny s'illumina, et il intensifia aussitôt le contact de ses lèvres contre celles de Don, et de ses mains sur son corps.
"Je m'en veux tellement..."
"Non, il faut pas..." le rassura Danny. "Dis-moi seulement ce que je veux entendre."
Il y avait si longtemps qu'ils ne s'étaient pas embrassés et caressés, qu'ils n'avaient pas ressentit une telle chaleur contre leurs peaux, si longtemps qu'ils n'avaient pas entendu les gémissements de l'autre, et qu'ils ne s'étaient pas touchés de cette façon que ça devint très vite incontrôlable, sous la couette.
"Oh Dan, qu'est-ce que tu m'as manqué..."
"À moi aussi, Don..." lui assura Danny avec un sourire carnassier. "À moi aussi."
Et pour la première fois depuis des jours et des jours, résonna dans le ciel de New York le rire des deux amants. Comme des étincelles inondant de leur éclat un monde jusque là plongé dans les ténèbres.

_________________
Les Experts: Manhattan / éTiNceLLes (slash) - Page 3 Remban10
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.csi-fanfics.com/
Lexie
Balle Rebondissante
Lexie

Nombre de messages : 644
Age : 35
Date d'inscription : 31/05/2006

Les Experts: Manhattan / éTiNceLLes (slash) - Page 3 Empty
MessageSujet: Re: Les Experts: Manhattan / éTiNceLLes (slash)   Les Experts: Manhattan / éTiNceLLes (slash) - Page 3 EmptyMar 30 Jan - 19:57

AAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAH bong bong bong bong bong bong bong bong bong bong bong bong

La troisième place du top trois change en permanence (non non, les deux premières sont fixes, aucun doute là dessus) Mr.Red

Mon dieu que je l'aime ce chapitre. Il est génial émouvant, remplit d'amour, d'espoir et puis ...et puis je l'aime, il est superbement bien écrit, magnifique, parfait.

love love love love love love love love love love love love love love love love love love love love

ENCORE !!!!!!!!!!!!!!!!!!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://metamorfose.site.voila.fr/index.html
millie8
CSI niveau 3
millie8

Nombre de messages : 442
Age : 34
Localisation : Toujours là où il faut quand il faut (enfin presque...)
Date d'inscription : 13/06/2006

Les Experts: Manhattan / éTiNceLLes (slash) - Page 3 Empty
MessageSujet: Re: Les Experts: Manhattan / éTiNceLLes (slash)   Les Experts: Manhattan / éTiNceLLes (slash) - Page 3 EmptyMar 30 Jan - 20:04

love love love love love love love love love

Magnifique ma VaLmOuNeTTe adorée

Ca c'est une réconciliation dans la règles de l'art

C'est... c'est tout simplement digne de toi et de ton incroyable talent pour faire passer les émotions

clap clap clap clap clap clap clap
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
valm.csi
Expert


Nombre de messages : 3399
Age : 39
Date d'inscription : 05/07/2005

Les Experts: Manhattan / éTiNceLLes (slash) - Page 3 Empty
MessageSujet: Re: Les Experts: Manhattan / éTiNceLLes (slash)   Les Experts: Manhattan / éTiNceLLes (slash) - Page 3 EmptyMar 30 Jan - 21:29

Et la fin:


Chapitre 13

Val frappa quatre coups rapides à la porte.
"Salut, toi!" fit-elle à Anna qui venait de lui ouvrir.
"Salut! Ça va comme tu veux?"
Elles se serrèrent dans leurs bras un instant, puis Val entra un peu plus loin dans l'appartement. "Oui, parfaitement. Et toi? Des nouvelles d'Eddie?"
"Il a changé d'avis", lui apprit Anna en refermant la porte derrière elle.
"Non! C'est pas vrai!" s'exclama Val, enchantée.
Anna acquiesça, visiblement ravie: "Je suis pas trop vieille pour lui, finalement."
"Quel soulagement pour la vieille peau que je suis!" lui répondit son amie, de dix ans son aînée.
Là, elle partit d'un ricanement hystérique qui se termina par un blasphème: "Sainte Mère de Dieu tout est bien qui finit bien!"
Elle exultait non seulement pour Anna, mais aussi pour Danny et Flack qui venait tout juste d'échanger un baiser au moment où elle avait fait son apparition dans le salon.
Ils étaient installés tous les deux sur le grand canapé en "L", de même que son amie Lexie. Celle-ci tendit la main vers Val et elles unirent leurs doigts un court instant dans un geste complice.
"Surtout, ne vous gênez pas pour moi", fit savoir Val aux deux hommes en se postant devant eux et en leur tendant ses mains de la même façon.
Elle était on ne peut plus sérieuse.
Ils accomplirent le rituel en la laissant leur pétrir les doigts affectueusement.
Elle eut un léger frisson en pensant que la dernière fois qu'elle les avait vu aussi sereins, c'était juste avant que tout bascule, au Brooklyn Bar.
"Comment ça se passe, au boulot?" voulut-elle savoir en allant s'asseoir à côté de Lex sur la plus petite branche du "L", au bout du canapé.
À l'autre bout se trouvait Anna, assise à côté de Don, contre lequel Danny avait trouvé une place très confortable.
"Résultats encourageants", statua ce dernier.
"Peut mieux faire", ajouta cependant Don.
"La Scientifique serait-elle plus tolérante que la Criminelle?" se demanda Lexie, faussement étonnée.
"C'est ce qu'il semblerait", fit Anna, non moins sarcastique.
"En tout cas", intervint Val, "même les plus virulents des trous du cul réactionnaires commencent à se lasser. Ils trouvent même d'autres sujet de débats, c'est très bon signe."
"Ma parole!" s'exclama Lexie, sidérée. "Tu veux bien nous la refaire, celle-là?"
"Attends", réfléchit Val en engloutissant une petite poignée de cacahuètes. "Non... désolée... je me souviens plus de ce que j'ai dit..." ricana-t-elle en se servant un verre sur la table basse.
"Tu crois que c'est bon pour ce que tu as?" l'interrogea Don, amusé.
"T'inquiète", lui glissa Danny. "Ça peut pas empirer son cas, de toute façon."
"Je vais faire comme si j'avais rien entendu, d'accord?" proposa Val en portant à ce dernier un toast silencieux. "Maintenant, dis-moi quelque chose de gentil, et que ça saute!"
Tous les regards se tournèrent vers Danny. Le suspense était à son comble...
"Tu sais, ton plan? Il a très bien fonctionné, surtout au début."
"C'est gentil, merci", marmonna Val d'un air de dire c'est-ça-fous-toi-de-ma-gueule, mais avec un grand sourire.
"Franchement", poursuivit Danny. "J'ai vraiment cru que ça marcherait, à un moment."
"Moi aussi. Mais c'était pas LA solution. Seulement un sursis. Je pourrais essayer de sauver la face en disant que c'est ce qui était prévu dès le départ, ce qui est un peu vrai, mais là... c'était vraiment..."
"Furtif?" proposa Lexie.
"Voilà", accepta Val. "Et puis j'ai honte, mais j'y ai certainement cru au moins autant que vous tous réunis... à un moment." Son regard se déporta sur sa voisine, et elle grimaça: "Enfin peut-être pas."
Lexie lui mit un coup de poing sur l'épaule, la défiant de remettre sur le tapis toute l'affection qu'elle ressentait pour Danny. Val lança alors à Anna un regard interrogatif. Mais celle-ci esquiva elle aussi le sujet en revenant à leur sujet de conversation: "Je te rassure, tu n'as pas que des mauvaises idées."
"Oh! Merci!!" s'extasia Val en s'inclinant un peu vers l'avant. "J'en prends plein la figure, j'ai bien fait de venir."
Lexie lui frictionna les cheveux, en lui disant: "Qui aime bien charrie bien", tandis qu'ils s'en amusaient tous les cinq.
"En parlant de ça!" se rappela brusquement Lexie. "On n'attendait plus que toi, pour... tu-sais-quoi!"
"Hein?" fit Val, incertaine. "Tu veux bien me la refaire?"
"Tu sais bien!" insista Lexie.
La bouche de son amie s'arrondit alors en un "O" entendu. "Oh! Ça!" s'inquiéta Val. "C'est bizarre, mais cette idée-là me paraît beaucoup moins bonne qu'il y a deux jours..."
Lexie fit un petit signe à Anna et elles plongèrent toutes les deux leur main dans leur poche, en lui assurant qu'elle n'avait pas à douter de celle-là, et que sur ce coup, elles la suivaient sans la moindre hésitation. Quant aux deux hommes, ils se jetèrent un regard perplexe, se demandant à quelle sauce ils allaient être dévorés.
Anna prit la main de Don, Lexie celle de Danny, et elles y déposèrent leurs cadeaux.
"Il faut que vous vous les échangiez", précisa Anna en plongeant ses yeux dans le bleu de ceux de Don.
"Pour la portée symbolique du geste", ajouta Lexie en faisant un petit clin d'oeil à Danny.
Puis elles se turent. Les trois jeunes femmes observèrent alors les deux amants.
Danny ouvrit sa main et eut un petit rire. "Waou", murmura-t-il simplement, d'un air sincèrement touché.
Il jeta un regard à Val qui effaça toutes les railleries qu'ils avaient échangés jusque là. Comment avait-elle pu douter un seul instant de la valeur de ce cadeau?
De son côté, Don paraissait très ému. Il faisait tourner son anneau d'argent entre ses doigts, sans le quitter des yeux.
"Faites-en ce que vous voulez, d'accord?" leur dit Val, histoire de briser le silence.
"Mais évitez peut-être l'annulaire gauche", suggéra Anna.
"Sinon ça va jaser", conclut Lexie.
"Très bien", se lança Don en s'attaquant au fermoir du collier de cuir noir que Danny portait toujours autour du cou.
Anna se leva, fit le tour du canapé et vint s'asseoir entre ses deux amies qui l'accueillirent à bras ouverts. Elles contemplèrent ensuite l'échange des anneaux dans un silence de recueillement, avec sur le visage un sourire attendri.
Une fois que l'anneau fut en place et que Don eut refermé l'attache, Danny prit la main droite de son amant, et lui glissa son anneau d'argent au petit doigt.
Puis ils échangèrent un dernier regard, et un sourire, avant de s'enlacer et de s'embrasser.
Les drôles de dames laissèrent alors exploser leur joie. Applaudissements, cris euphoriques, rires tonitruants et tapes dans les mains, comme si elles venaient de décrocher le jackpot.
Les deux hommes éclatèrent de rire avec elles. Leurs trois anges avaient réussit à les marier. Comme par enchantement.
Mais n'était-ce pas comme ça que se terminaient les contes de fées?


Like a Star @ heaven HaPPy ENd Like a Star @ heaven




Oh, mon adowée! J'espère vraiment que ça t'a plu! Au moins autant qu'à moi! Car c'est une histoire que j'ai eu beaucoup de plaisir à imaginer et à écrire. Et elle a vu le jour uniquement grâce à toi, et au voeu que tu as fait, un jour de décembre... Alors au nom de tous les lecteurs qui ont apprécié et qui apprécieront ce conte moderne, je te remercie! bizz
Et je vous remercie, toi et Lexie, pour vos idées. Vous savez? Quand je vous ai demandé ce que je devais faire, à la fin du chapitre 6. Et aussi pour votre enthousiasme, et vos encouragements, et tous vos coms sur le forum et MSN. Merci tout court! Pour tout Wink respect
J'espère qu'on fait une belle équipe! Et qu'on n'a pas fini d'entendre parler de nous! Yeah! victoire
Merci pour toutes ces éTiNceLLes!!!

_________________
Les Experts: Manhattan / éTiNceLLes (slash) - Page 3 Remban10
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.csi-fanfics.com/
Lexie
Balle Rebondissante
Lexie

Nombre de messages : 644
Age : 35
Date d'inscription : 31/05/2006

Les Experts: Manhattan / éTiNceLLes (slash) - Page 3 Empty
MessageSujet: Re: Les Experts: Manhattan / éTiNceLLes (slash)   Les Experts: Manhattan / éTiNceLLes (slash) - Page 3 EmptyMar 30 Jan - 21:54

pleurs pleurs pleurs
C'est fini

pleurs pleurs pleurs
C'est magnifique. C'est joli comme tout love


Bon alors, top 3 définitif:
1. chapitre 7
2. chapitre 8
3. chapitre 12

Et j'en démords pas, j'aime vraiment, vraiment, vraiment beaucoup le 7.

Merci beaucoup pour tous ces petits instants de bonheur que tu nous a apporté avec cette superbe fic. Je l'ai adoré d'un bout à l'autre.

Je vais pas m'étendre 107 ans mon ange, je pense que l'essentiel est passé. Tu as su comme d'habitude nous faire rire, pleurer, sourire, nous attendrir et nous faire souffrir en même temps que Don et Danny. Je ne finirais jamais de m'extasier sur l'incroyable cohérence que tu as apporté aux Don's Angels, c'est tout simplement magique de voir que tu as si parfaitement retranscrit l'ambiance de nos conversations quotidiennes dans cette fic.
Encore une fois: milles clap et merci bizz
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://metamorfose.site.voila.fr/index.html
Annabe
Miss éTinCeLLes!!
Annabe

Nombre de messages : 222
Age : 29
Date d'inscription : 24/10/2006

Les Experts: Manhattan / éTiNceLLes (slash) - Page 3 Empty
MessageSujet: Re: Les Experts: Manhattan / éTiNceLLes (slash)   Les Experts: Manhattan / éTiNceLLes (slash) - Page 3 EmptyMar 30 Jan - 22:01

Même si j'en ai perdu l'habitude, sur ce coup tu mérites un commentaire long... assez long?! Ouais mais bon, long long, c'est dur ça, surtout quand, même après reuh-lecture j'ai toujours plus aucun mot!

Je suis très très contente! Ben oui, c'est moi qui ai allumé cette toute petite étincelle au départ avec le souhait et toi tu en as fit un magnifique feu d'artifice! Cete fic, elle scintille. Chaque chapitre est toujours un réel bonheur, une bénédiction, un plaisir à lire et à relire.

D'ailleurs cette fic est imprimée et soigneusement rangée dans mon classeur! Mr.Red

Et j'arrive même pas à te détailler sur les chapitres. Le coup des anneaux est tout simplement magistral! Excellent! Avec cette fic, on passe par toutes les émotions possibles. Pour résumer, du rire, aux larmes. Quoi que pour moi ce sera des larmes dues à la tristesse aux larmes de joie!

Encore merci pour ce sublime cadeau! C'est divin! Tu es divine. J'aime et je t'aime! bizz
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
valm.csi
Expert


Nombre de messages : 3399
Age : 39
Date d'inscription : 05/07/2005

Les Experts: Manhattan / éTiNceLLes (slash) - Page 3 Empty
MessageSujet: Re: Les Experts: Manhattan / éTiNceLLes (slash)   Les Experts: Manhattan / éTiNceLLes (slash) - Page 3 EmptyMar 30 Jan - 22:16

Merci à vous deux! love
Lexie, je suis ravie que le 12 soit entré dans le top 3, parce que c'est celui que je préfère! En fait, c'est celui que je prépare depuis le tout début! Mr.Red Ravie que ça t'ait plu! J'ai adoré me servir de toi!!! lol
Anna, ton com me fait énormément plaisir, comme à chaque fois! T'as pas besoin de faire bien long pour me faire fondre! love T'utiliser a aussi été un réel plaisir! bizz Mr. Green
Sinon, pour le coup des anneaux, je dois dire que j'ai été bien inspirée par une fic que j'ai lu récemment, en anglais, et dont j'ai mis le lien dans le topic "dans la vie faut slasher" ("Isn't Someone Missing Me? de Sanghian Wink ) Et oui, les meilleures idées sont parfois celles des autres... Mr.Red
J'vous adore! fete

_________________
Les Experts: Manhattan / éTiNceLLes (slash) - Page 3 Remban10
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.csi-fanfics.com/
lagentillefan
La fleur la plus bleue de toutes les fleurs bleues du monde
lagentillefan

Nombre de messages : 2966
Age : 37
Localisation : à supplier l'inspiration
Date d'inscription : 22/09/2005

Les Experts: Manhattan / éTiNceLLes (slash) - Page 3 Empty
MessageSujet: Re: Les Experts: Manhattan / éTiNceLLes (slash)   Les Experts: Manhattan / éTiNceLLes (slash) - Page 3 EmptyMer 31 Jan - 2:20

je viesn tout juste de dévorer tes 4 derniers chapitres!!!Holàlà,j'étais si triiiiiiiiiiiiiiiiiste pour Don et Danny triste !!Faut pas me faire ça,c'est mauvais pour mon p'tit coeur de fleur bleue...Et puis,enfin,le chapitre 12,le chapitre de la réconciliation df ...Trop bien!!Et la fin est super adorable!!!
Bravo ma Valm!!!


Morale:Valm est grande,je suis toute rikiki respect

_________________
Les Experts: Manhattan / éTiNceLLes (slash) - Page 3 Csimia10
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
NiNa
Invité



Les Experts: Manhattan / éTiNceLLes (slash) - Page 3 Empty
MessageSujet: Re: Les Experts: Manhattan / éTiNceLLes (slash)   Les Experts: Manhattan / éTiNceLLes (slash) - Page 3 EmptyMer 31 Jan - 22:41

Rien a dire j'ai tout simplement adore clap et Merci

*NiNa*
Revenir en haut Aller en bas
millie8
CSI niveau 3
millie8

Nombre de messages : 442
Age : 34
Localisation : Toujours là où il faut quand il faut (enfin presque...)
Date d'inscription : 13/06/2006

Les Experts: Manhattan / éTiNceLLes (slash) - Page 3 Empty
MessageSujet: Re: Les Experts: Manhattan / éTiNceLLes (slash)   Les Experts: Manhattan / éTiNceLLes (slash) - Page 3 EmptyMer 31 Jan - 23:01

victoire Superbe fin victoire

L'ensemble de cette fic est extraordinaire

Un vrai délice à lire

J'espère que les Don's angel nous reviendrons pour d'autres aventures

Bravo VaL et merci à Lex et Anna pour leurs idées


clap clap clap clap clap clap clap clap clap
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




Les Experts: Manhattan / éTiNceLLes (slash) - Page 3 Empty
MessageSujet: Re: Les Experts: Manhattan / éTiNceLLes (slash)   Les Experts: Manhattan / éTiNceLLes (slash) - Page 3 Empty

Revenir en haut Aller en bas
 
Les Experts: Manhattan / éTiNceLLes (slash)
Revenir en haut 
Page 3 sur 3Aller à la page : Précédent  1, 2, 3
 Sujets similaires
-
» Les Experts Manhattan - Love me please love me - Mac/Don - G
» Les Experts Manhattan - Il y a des moments si merveilleux - Don/Danny- G
» Les experts Manhattan - Joue pas - Don/Dany - G
» ****Les Experts Manhattan****
» Les Experts Manhattan - Parce que c'est toi - Danny/Lindsay - G

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Les Experts: Miami :: Fanfictions :: Fanfics LES EXPERTS-
Sauter vers: