Forum sur la série Les Experts: Miami
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  S'enregistrerS'enregistrer  GroupesGroupes  Connexion  

Partagez
 

 Things are never what they seem

Aller en bas 
AuteurMessage
wolffegirl
Bavard
wolffegirl

Nombre de messages : 19
Age : 35
Date d'inscription : 29/01/2008

Things are never what they seem Empty
MessageSujet: Things are never what they seem   Things are never what they seem EmptyMar 29 Jan - 18:44

Alors voila je m'essaie au fanfictions(bon je sais que ca ne sera aps bon mais bon j'ai envie d'essayer!!) Dans ma fiction(quipour l'instant ne comprends que 4 chapitre car elle n'est pas fini)il y aura certaines réplique et petites histoires qui seront repris de la série. Pour ceux qui ont peur qu'elle soit en anglais ne vous inquiétez pas elle est en francais! Juste le titre est en anglais donc voila le premier chapitre



Chapitre 1:Un mort dans l'allée centrale



C'était la nuit. Il faisait froid. On était au mois de décembre et la température était en dessous de 0. Pourtant l'équipe du CSI de la ville de New York était dehors par ce temps à ne pas mettre un chien dehors. La ville de New York. La ville des Etats-Unis avec le taux de criminalité la plus élevée. L'endroit grouillait de policier et de policiers scientifique. Ils était la pour résoudre les abominables crimes que cette ville couvaient. Ils étaient la une fois de plus, délaissant leur vie privés pour résoudre le mystère et punir les coupables.

Le détective Mac Taylor arrivait sur les lieux du crime. Il était vêtu de son manteau serré contre lui. Le patron de cette merveilleuse équipe. Il était assez grand, cheveux châtains, yeux bleus. Il portait sur son visage la douceur, et pourtant on pouvais voir qu'il avait vécu quelque chose qui l'avais anéanti.
Après tout sa femme Claire avait été tué le 11 septembre. Il portait encore le deuil. Il passa sous la bande jaune de la police qui indiquait aux personnes que c'était une scène de crime et qu'ils n'avaient pas le droit de passer.
Beaucoup de curieux c'étaient amassés autour du cadavre.

-Dégagez-les de la, voulez-vous! ordonna Mac à un policier qui se demandait quand il pourrait partir. Ce n'est pas un spectacle que l'on donne ici. S'il veulent en voir un qu'ils aillent s'acheter des billets pour l'opéra ou autre chose.
Le policier fit ce qu'on lui ordonnait.
-Et bien, Mac, lui dit Stella Bonassera.
-Vous savez comment encourager les troupes. Que faites vous dehors par ce temps?
Elle lui sourit et il lui sourit en retour.

Stella était la personne avec qui Mac pouvait le plus se confier quand il en avait besoin. Mais il le faisait rarement. Après tout il était son patron et on ne fraternise pas vraiment avec ses inférieurs. Quoique de ce point de vue Mac la considérait comme son égale. Elle était une très jolie femme avec de long cheveux bouclés. Elle savait se montrer persuasive et ferme quand les circonstances l'exigeaient, surtout quand Mac laissait ses sentiments prendre le pas sur son objectivité.

-Je suis toujours dehors, Stella. En particulier quand on doit résoudre un crime.
-Je l'ai bien chercher celle la, lui répondit-elle.
-Qu'est ce qu'on a?
La réponse de vint pas d'elle mais du détective Don Flack.
-Homme blanc d'une trentaine d'année à peu près, trouvé dans une allée on a pas trouvé de pièce d'identité sur lui. On ne sait pas qui il est, ni ce qu'il faisait la. Il ressemble plutôt a un type qui a du fric. Je vois vraiment pas ce qu'il fait la et en plus a cette heure de la nuit.
-Y a-t-il des marques sur son corps? demanda Mac.
-Et bien apparemment il s'est fait tiré dessus. Une fois. La balle a été tirée en plein coeur. J'imagine que c'est la cause de la mort, expliqua Flack.
-Ne sous-estimé jamais un tueur Flack. Il a très bien pu tué cet homme d'une autre façon et il lui aura tiré une balle après la mort pour faussé nos conclusions, lui dit Mac.
Flack hocha la tête.
-Je croyais que les meurtriers étaient stupides. D'ailleurs c'est pour ca qu'on les choppe.
-Certains sont très malins, lui dit mac.
Il avança jusqu'au cadavre.
Don regarda Stella elle lui sourit.

Le détective Flack ne faisait pas parti de l'équipe scientifique dont Stella et Mac faisaient parti. Il était détective sur les homicides, mais il était d'une grande aide pour eux quand il s'agissait de découvrir des corps, d'appréhender des suspect ou de les interroger. Il jouait les durs devant tous ces meurtriers et dealers mais d'un autre coté il valait mieux qu'il leur tire les vers du nez! Il était très grand, les cheveux noirs et les yeux d'un bleu, on aurait pu se noyer dedans!! Lui et Mac avaient souvent des désaccords. Et les frictions étaient souvent présent aussi mais dans l'ensemble ils aiment travailler ensemble.

-Alors, demanda Flack. Que croyez-vous qu'il soit arrivé a ce type?
-Nous le saurons quand nous auront enquêté convenablement en relevant les empreintes, en prossessant la scène de crime et en amenant ce corps au médecin légiste. En fait on fait ca tout le temps, Flack.
Celui-ci sourit.
-D'accord j'ai compris. Je vais allez parler a ces personnes, voir si ils n'auraient rien vu ou entendu qui pourrait nous aider.
-C'est ca, lui dit Stella.
Il s'éloigna.

Mac s'était agenouillé devant le corps. Il mis ses gants pour ne pas contaminer les indices. Il était très méticuleux.
-Il a des marques autour du coup. Elles sont plutôt peu commune.
-Il aurait été étranglé par une corde? demanda Stella.
-Je ne pense pas. Ces marques ne ressemble pas aux marques de cordes. En tout cas je ne me rappelle pas que les cordes laissent des traces aussi singulière.
-D'accord, continuez comme ca. Moi je vais prendre les photos.
-D'accord, lui dit-il distrait.
Il releva plusieurs fibres sur le cadavre qu'il pris soin de bien mettre dans les enveloppes des pièces à conviction.

-J'ai des fibres ici.
-Des fibres de quoi? lui demanda Stella.
-J'en sais rien, c'est pour ca qu'il va falloir que je les envoie au labo, pour savoir d'où elle proviennent.
Mac examina l'endroit ou la balle était entrée. Il voulu retourné le corps pour voir s'il y avait un point de sorti et ce qu'il découvrit le stupéfia. La moitié du dos de la victime était à vif. On aurait dit qu'il avait été déchiqueté, mais par quoi?

Don Flack revint près d'eux.
-Personne n'a rien vu ni entendu quoique ce soit, quoi de bien nouveau à New York, hein?
-C'est sur, lui dit Stella.
-Mon dieu! s'exclama Flack. Qu'est-il arrivé a ce gars?
-C'est bien là la question, lui dit Mac.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
wolffegirl
Bavard
wolffegirl

Nombre de messages : 19
Age : 35
Date d'inscription : 29/01/2008

Things are never what they seem Empty
MessageSujet: Re: Things are never what they seem   Things are never what they seem EmptyMer 30 Jan - 12:29

Chapitre 2: Danny dans le pétrin.




-Très bien,annonça Mac. On a fini par ici. Emmenons le corps chez le légiste et les empruntes et indices au labo.
Il se retourna et ferma son kit.
-Quelque chose ne va pas, Stella? lui demanda-t-il.
-Non c'est juste que... Je me demande bien ce qui a pu lui arriver. Et d'après ce que l'on voit il a du beaucoup souffir.
-Je sais c'est tragique mais ne laissez pas vos émotions vous guider. Je vous l'ai répété des milliers de fois. Utilisez votre tête, pas votre coeur.
-Je sais, lui dit-elle.

Danny Messer arriva sur les lieux du crime. Il avait été appelé alors qu'il se trouvait encore sous la douche. Ravalant ses injures il avait prit une douche rapide, s'était habillé et avait rapidement rejoint ses collègues.
Il arriva devant la rivière de New York. L'endroit était agréable à regarder mais avec ce froid Danny aurait préféré se retrouver ailleurs!! Les endroits près de l'eau étaient toujours plus frais. Danny n'était pas très grand comparé à son collègue le détective Flack. Ces deux là étaient de très bons amis. Quand l'un se sentait mal l'autre était toujours dans le coin pour lui remonter le moral. Danny avait les cheveux courts, chatains clairs, mais quelque fois ils tiraient sur le foncé, des yeux bleus et une petite barbichette. Il portait aussi des lunettes. Il n'était pas aussi beau physiquement que Flack pourtant il avait un petit quelque chose qui le rendait plus charmant, un côté un peu je-m'en foutisme qui plaisait à toutes les femmes. Elles disaient toutes qu'il était d'un charme maladif et un côté hyper sexy!!

-Qu'est ce qu'on a? demanda Danny à Lindsey.
Danny avait toujours été attiré par elle depuis le premier jour où il l'a vu arriver sur cette scène de crime. Juste après qu'Aiden s'était fait virée . Un jeune homme s'était fait dévoré par des tigres mais c'était juste un stratagème pour cacher un meurtre. La première enquète de Lindsay.
Elle se releva.
-Jeune femme, de type caucasien, âge approximatif: 30 ans. Un jogger l'a trouvé alors qu'il faisait son parcours habituel.
-Où est-il? demanda Danny.
-Là-bas. Je crois qu'il est choqué, chuchota Lindsey.
-Tu m'étonnes, il a vu une femme morte avec la moitié du bras gauche arraché, je crois qu'il y en aurait plus d'un qui paniquerait, tu ne crois pas Montana?
Danny aimait bien charrier Lindsey et son surnom était Monatana vu qu'elle venait de cet état.

Il s'éloigna pour interroger le jogger.
-Bonjour monsieur, lui dit Danny. J'aimerais vous poser quelques questions.
-Bien sûr, répondit l'homme d'une façon un peu perturbée.
-Très bien, vous vous appelez comment?
-Robert, Robert Perscott.
-Vous avez découvert le corps comme cela?
-Oui, je ne l'aurais jamais touché, mon dieu vous me prenez pour un fou!
-D'accord on se calme. Vous êtes arrivé ici vers quelle heure?
-Vers 6h.
-Vous prenez toujours le même chemin?
-Oui. Mais qu'est-ce que ça aà avoir avec ce qui s'est passé?
-C'est moi qui pose les questions, ok? Et ça fait parti des questions à poser. Vous n'avez rien vu d'inhabituel?
-A part elle allongée sur le sol ensanglanté, non!
-Très bien, je vous remercie on vous recontactera si on a besoin de plus d'informations.
L'homme s'éloigna.

Danny revint près de Lindsey. Elle était belle, les yeux noisettes et les cheveux châtains. Elle était autant attiré par Danny que Danny l'était par elle. Mais elle ne voulait pas mélanger relations professionelles et relations amoureuses.
-Alors, qu'est-ce qu'il a dit? lui demanda-t-elle.
-Pas grand chose. Tu as une idée de la cause de la mort?
-Non, faudra voir le légiste pour ça, mais moi je dirais qu'elle s'est vidée de son sang. Tu as vu tout ce sang par terre? Elle a du sombrée très vite.
-Probablement.
Tout à coup ils entendirent un appelle pour une autre enquête sur leur radio.
"Corps retrouvé au coin de la 78ème et Broadway, possible homicide".
Danny se releva.
-Qu'est-ce que tu fais? lui demanda Lindsey. On a un enquête en cour, tu ne peux pas me laisser comme ça.
-Je suis sûr que tu te débrouilleras très bien et en plus si tu y arrives par toi-même, Mac te donnera tous les éloges.
-Danny! Mac t'as assigné à cette enquête avec moi tu ne peux pas partir comme ça sur une autre enquête! Il va te tuer ou pire te virer.
-T'inquiète pas pour moi.
Il quitta la scène du crime.

Danny arriva au coin de la 78ème et Broadway. Flack était déjà sur les lieux et questionnait les gens aux alentours.
Un autre de leur collègue examinait le cadavre. Sheldon Hawkes. Plus connu comme ancien légiste de la tribu. Il avait demandé à Mac à la fin de l'année dernière si il pouvait aller sur le terrain. Mac avait été heureux qu'il se joigne à eux, vu qu'il était excellent dans ce qu'il faisait.
Il était grand et bien taillé, les cheveux noirs, les yeux marrons et le teint chocolat! Etant un légiste il pouvait donner des indices comme l'heure de la mort, la cause de la mort, mais étant un membre de terrain il n'avait pas le droit de les donné a titre conclusives, maintenant et devait laisser le vrai légiste effectuer son travail.

-Qu'est-ce qu'on a? demanda Danny.
-Que fais-tu ici? lui demanda Hawkes. Tu n'est pas assigné au meurtre près du River Café?
-Si, mais j'ai décidé de venir vous donner un coup de main, déclara Danny.
-Mac va te tuer, tu le sais ça? lui dit hawkes.
-Non, il ne le fera pas, et spécialement si on arrive a résoudre cet homicide.
-En tout cas tu sais que je te soutiendrai, lui annonça Flack en arrivant près d'eux. Hey Danny, comment ça va?
Il lui flanqua un coup dans l'épaule.
-Bien. Alors, les faits?
Hawkes se remit vite fait au travail.
-Garçon d'environ 8 ans, de type caucasien, fracture du crâne, des déchirures partielles sur toute la surface du corps. On dirait qu'il s'est fait attaquer par un animal sauvage. Mais ce ne sont que des hypothèses pour l'instant.
-Un animal qui lui fracasse le crâne? demanda Flack. Je ne crois pas.
-Moi non plus, répondit Danny.
-Je ne parlais pas de ça, répondit Hawkes. On emballe tout.
-Il va être difficile de l'identifier, finit par dire Flack.

Danny traversa le couloir près du bureau de Mac.
-Danny! hurla ce dernier. Dans mon bureau!
Danny fit ce que son supérieur lui demandait.
-Fermez la porte. A quoi pensiez-vous?
-Heu, écoutez Mac...
-Je suis votre supérieur quand je vous donne un ordre vous obéissez sans vous poser de questions. Je vous avais assigné à cette enquête et vous êtes parti sur une autre.
-Mac....
-On me disait que je n'aurais pas du vous prendre dans mon équipe. J'ai fait confiance à mon instinct en ne les écoutant pas, alors maintenant vous allez devoir me prouver que j'ai eu raison. Mais en attendant, vous n'êtes plus sur cette enquête.
-Mac...
-Fin de la discussion Danny, vous n'êtes plus sur cette enquête.
-Comment voulez-vous que je vous prouve que vous n'aviez pas tort si je ne peux pas me rattraper?
-Jusqu'à nouvelle ordre vous resterez chez vous. Vous reviendrez ici quand je l'aurais décidé. Rentrez chez vous à présent Danny.

Danny hésita puis finit par se dire qu'il n'aggraverait que la situation si il ouvrait la bouche. Après tout Mac n'avait pas tort il avait désobéi aux ordres. Il secoua la tête et sortit.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
wolffegirl
Bavard
wolffegirl

Nombre de messages : 19
Age : 35
Date d'inscription : 29/01/2008

Things are never what they seem Empty
MessageSujet: Re: Things are never what they seem   Things are never what they seem EmptyJeu 31 Jan - 14:23

Chapitre 3:Un meurtre peut en caché un autre







Mac et son équipe était de retour au cartier général des CSI. Stella arriva dans son bureau et l'appela.
-Mac, le légiste voudrait nous voir, lui dit elle.

-Qu'est ce que vous avez? demanda Mac en entrant dans la salle.
-Ce n'est pas beau a voir, leur dit le légiste. Il semblerait que cet homme ai souffert de fractures multiple. A la mâchoire,au poignet, la clavicule,les cotes...Et j'en passe. pratiquement 80 pour cent de son corps a été brisé.
-Vous avez une idée du comment? demanda Stella.
-A mon avis par une batte de base ball. On s'est acharné sur lui. Voici un petit quelque chose pour vous.
Il leur passa quelque chose qui ressemblait a du bois et aussi un cheveux ou un poil.
-Ceci est pour vous, a vous de faire ce que vous faite le mieux. Mais il y a quelque chose d'encore plus troublant. Les fractures ont été faite post-mortem.
-Vous voulez dire que quelqu'un l'aurait tué et l'aurai passer a tabac après pour couvrir la façon dont il est mort? demanda Mac.
-Exactement.
-Et la cause de la mort serait? demanda Stella.
-Il s'est fait déchiqueté par un animal.
-Et je croyais avoir tout vu, répliqua Stella.

-Stella, appela Flack.
Elle se retourna.
-Hey, Flack.
-J'ai appris que notre victime avait été attaqué par un animale.
-Exactement.
-Horrible façon de mourir,hein? J'imagine la douleur qu'il a du ressentir.
-J'ose même pas imaginer. Des suspects?
Il secoua la tête.
-Personne n'a rien vu, ni entendu quoi que ce soit. Je crois que cette enquête va être une parti de plaisir.
Il s'éloigna.

Lindsey passa devant Stella.
-Lindsey!
-Oui, Stella, vous voulez quelque chose.
-Juste pour vous prévenir que Danny a été retiré de l'enquête.
-Ca ne m'étonne pas. Je l'avais prévenu pourtant.
-Vous connaissez Danny. il faut toujours qu'il en fasse un peu plus car il veut prouvez a Mac qu'il est capable de travailler ici.
-Oui, excusez moi mais j'ai rendez-vous avec le légiste.
Elle s'éloigna dans la direction opposé.

Lindsey entra. Le légiste était devant le corps de la victime. Il secouait la tête.
-Alors? lui demanda Lindsey.
-Je crois que vous allez devoir travaillez avec Mac et Stella.
Lindsey resta stupéfaite.
-Excusez moi je ne comprends pas?
-Votre victime malgrés le fait que vous l'ayez trouvé à un endroit différent a été tuer de la même façon que leur victime. Ces deux meurtres son relié. Vous avez affaire au méme tueur.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Lindsay
CSI niveau 2
Lindsay

Nombre de messages : 276
Age : 43
Date d'inscription : 27/10/2006

Things are never what they seem Empty
MessageSujet: Re: Things are never what they seem   Things are never what they seem EmptyJeu 31 Jan - 21:43

J'ai déjà vu cette fic quelque part .... What the fuck ?!? What the fuck ?!?

Au passage, "Lindsey" ça s'écrit : LINDSAY !!!!!

Merci Wink
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




Things are never what they seem Empty
MessageSujet: Re: Things are never what they seem   Things are never what they seem Empty

Revenir en haut Aller en bas
 
Things are never what they seem
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Dirty Pretty Things
» 1x04 : Cripples, Bastards and broken things
» John Coltrane - My favorite things
» 20 things a dad should teach a son
» 31 Totally Canadian Things We're Sorry Other Countries Don't Have

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Les Experts: Miami :: Fanfictions :: Fanfics LES EXPERTS-
Sauter vers: