Forum sur la série Les Experts: Miami
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  S'enregistrerS'enregistrer  GroupesGroupes  Connexion  

Partagez
 

 Les Experts: Manhattan / Non Coupable (slash)

Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5 ... 11, 12, 13  Suivant
AuteurMessage
Lexie
Balle Rebondissante
Lexie

Nombre de messages : 644
Age : 35
Date d'inscription : 31/05/2006

Les Experts: Manhattan / Non Coupable (slash) - Page 4 Empty
MessageSujet: Re: Les Experts: Manhattan / Non Coupable (slash)   Les Experts: Manhattan / Non Coupable (slash) - Page 4 EmptyJeu 7 Déc - 19:43

Je suis sur les fesses, au sens propre comme au figuré.
Et ben ma Val, tu as décidé d'impliquer tous les labos du pays? On va quand dans le Nevada? Mr. Green

La suite Grenouille s'il te plait! Vite!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://metamorfose.site.voila.fr/index.html
valm.csi
Expert


Nombre de messages : 3399
Age : 39
Date d'inscription : 05/07/2005

Les Experts: Manhattan / Non Coupable (slash) - Page 4 Empty
MessageSujet: Re: Les Experts: Manhattan / Non Coupable (slash)   Les Experts: Manhattan / Non Coupable (slash) - Page 4 EmptyJeu 7 Déc - 20:27

Bientôt, le Nevada! Bientôt! Wink
Merci pour vos coms éclairs! love Et parce que vos désirs sont des ordres, je mets fin à vos interrogations en vous postant la suite tout de fouite! rabbit


Route 41 (14)

"Qu'est-ce qu'on est allé foutre à Miami, franchement?!" fulmina Danny, quelque part sur la route 41, entre la côte est, et la côte ouest de l'Etat de Floride.
Mais Don, installé au volant, ne répondit rien. Il préférait se concentrer sur la route devant lui, mais aussi derrière lui, en baladant son regard d'un rétroviseur à l'autre.
Ils s'en étaient plutôt bien tirés sur ce coup-là, mais comment ne pas finir par se demander si les apparences n'avaient pas été trompeuses? Danny avait joué la comédie, en feignant le hasard, et l'innocence, face à Horatio Caine. Mais Horatio Caine n'avait-il pas feint, de son côté, sa crédulité?
"Cette putain de ville est immense, et il a fallu qu'on se retrouve nez à nez avec le seul type qui nous connaît là-bas!" déplora-t-il.
"Tu as sauvé la vie de cette femme."
Danny se tourna vers Don, et le regarda comme s'il venait de lui parler dans une langue étrangère.
"Tu m'as demandé ce qu'on est allé faire à Miami", lui rappela calmement Don. "Alors je te réponds. Tu as sauvé la vie de quelqu'un."
"Mais qu'est-ce que tu en sais?" s'exclama Danny. "Si ça se trouve elle est morte! Et on le saura jamais!"
"Tu auras au moins essayé!" s'emporta brusquement Don, en lui lançant un regard noir, le défiant d'ajouter quoi que ce soit.
Ce qui eut pour effet de les réduire tous les deux au silence. Pendant plusieurs minutes.
Ils en profitèrent pour essayer de se calmer un peu.
La fatigue du matin n'était plus qu'un lointain souvenir. L'angoisse qu'ils ressentaient depuis leur départ de la scène de l'accident avait dangereusement fait grimper leur adrénaline, et mit leurs nerfs en pelote. Si Don avait élevé la voix, c'était bien dans l'intention de calmer le jeu, et surtout de faire taire Danny. Il était inutile d'ajouter de l'huile sur le feu. Inutile de se lamenter sur ce qui s'était passé. C'était vers l'avant, qu'il fallait aller.
Leurs ébats de ce matin n'étaient, eux aussi, plus qu'un lointain souvenir.
Si d'habitude ils aimaient se toucher, s'embrasser et s'enlacer, ils n'arrivaient même plus, à cet instant, à se regarder dans les yeux.
C'était peut-être ça, finalement, qui leur faisait le plus peur. Le fait de se déchirer face à l'adversité les angoissait davantage que de se faire repérer.
C'est pourquoi Danny s'efforça de voir le bon côté des choses, et d'accepter l'idée que d'essayer de sauver une vie était un acte honorable, et qu'il valait, pourquoi pas, une vie sauvée. Ou presque... De toute façon, qu'est-ce qu'il aurait bien pu faire de plus? Il était resté près d'elle jusqu'à ce que les secouristes arrivent et la prennent en charge. Il n'était pas médecin. Encore moins magicien. Il avait fait tout ce qu'il avait pu. Il avait fait de son mieux. Il avait tout essayé.
D'accord. Don avait raison. Effectivement. Il avait toujours raison. Don était parfait. Trop parfait pour lui. Il ne méritait sûrement pas un ami comme lui. Il ne méritait pas son amour.
Et pendant que Danny ruminait ses sombres pensées, Don pensait que ce week-end à Miami n'avait pas été une bonne idée. La Floride n'était pas une bonne idée. Le Mexique, les Bahamas. Quitter le pays. Tout ça, c'était pas une bonne idée. Clandestinement, c'était trop risqué. Légalement? En plus d'être risqué, c'était quasiment impossible, à moins de se faire repérer.
Danny avait raison. Ils auraient dû éviter Miami. Il avait toujours raison. Même s'il pensait trop souvent le contraire. Don l'aimait tellement. Peut-être devrait-il lui dire plus souvent. Surtout dans ces moments-là.
"Excuse-moi", dit-il.
Le paysage défilait autour d'eux, et tout était toujours aussi calme. Ils progressaient sans encombres.
Mais Danny restait silencieux, la tête basse, à méditer des idioties.
Alors Don tendit la main vers lui, et la posa sur son épaule. Il lui frictionna le haut du dos, tendrement, sans détourner de façon inconsidérée son attention de la route.
Toujours rien.
"Danny", l'appela doucement Don.
Au bout de près d'une minute de silence, il abandonna, et reposa sa main sur le volant. L'avantage, avec une tête de mule comme Danny, c'était qu'on apprenait la sagesse. Et Don avait acquis de parfaites capacités à la patience, à ses côtés.
Alors il attendit.
Et finalement, Danny sortit de son trou: "Combien de vies je dois essayer de sauver pour oublier celle que j'ai prise, hein?"
Il semblait à la fois triste et en colère. "Et pour oublier celles qu'on m'a enlevées! Tu peux répondre à ça?"
Mais Don ne prit pas cette peine.
"Combien?!" lui cria Danny en lui lançant à son tour un regard sombre.
"Tu le sais."
"Non!"
"Tu pourras pas les oublier! Jamais! Alors pourquoi tu insistes?" riposta Don. "Pourquoi tu te fais du mal, comme ça?!"
"J'en sais rien!" avoua Danny, avec soudain plus de désespoir que de rage. "J'en sais rien..." murmura-t-il en fermant les yeux. "Peut-être parce que c'est tout ce que je mérite..."
Don ralentit brusquement, se rangea sur le bas-côté de la route et arrêta la voiture, dans un nuage de poussières. Des deux côtés de la route s'étendaient des champs et des terrains boisés marécageux. Le tout baignait sous une chaleur humide écrasante.
"Qu'est-ce que tu veux faire?" fit Danny d'un ton acerbe. "Tu veux me laisser ici?"
"Parfaitement", lui répondit Don sèchement. "Descends de cette putain de bagnole."
Danny croisa le regard de Don, et y vit une colère froide. Un calme hostile. Comment faisait-il ça? S'énerver sans en avoir l'air?
"T'as raison", l'approuva subitement Danny. "Rentre à New York, je continue sans toi."
Il descendit alors du pick-up et claqua la portière de toutes ses forces. Ensuite, sans un regard en arrière, il s'éloigna, et alla s'asseoir par terre contre un muret qui délimitait le bas-côté, et au delà duquel commençait déjà la suintante végétation de Floride.
Il posa ses coudes sur ses genoux, et croisa ses doigts derrière sa tête baissée.
Il s'écoula un grand moment, avant qu'il entende autre chose que le chant des oiseaux derrière lui, et le passage des voitures sur la route 41. Peut-être cinq longues minutes, avant qu'il entende la portière s'ouvrir, puis se refermer dans un claquement, et ensuite les pas de Don sur le sol terreux, qui approchait lentement. Avant de s'arrêter, devant lui.
Il se passa encore un temps infini, avant que Don s'assoit à côté de lui. Et encore plusieurs minutes, avant que Danny ne sente sur sa peau, et ses épaules, autre chose que la chaleur étouffante de cette putain de Floride.
Il se redressa, et se blottit contre Don, qui le serra tendrement dans ses bras.
Et ils restèrent ainsi quelques minutes de plus.
"Même si je le voulais, je pourrais pas me passer de toi", lui murmura finalement Don. "Je t'aime, Danny."
Celui-ci s'écarta de son étreinte, et le regarda dans droit les yeux. Pour voir le bon côté des choses, et arrêter de se faire du mal inutilement. Il approcha son visage du sien, et déposa un baiser sur ses lèvres.
"Je te mérite pas."
"Bien sûr que si", sourit Don. "Arrête un peu tes conneries", ajouta-t-il en se relevant et en tendant la main à Danny.
Celui-ci capitula en lui rendant son sourire, avant de lui prendre la main pour se relever à son tour.
Ils s'embrassèrent une dernière fois avant de remonter à bord du pick-up et de continuer leur route.

_________________
Les Experts: Manhattan / Non Coupable (slash) - Page 4 Remban10
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.csi-fanfics.com/
Lexie
Balle Rebondissante
Lexie

Nombre de messages : 644
Age : 35
Date d'inscription : 31/05/2006

Les Experts: Manhattan / Non Coupable (slash) - Page 4 Empty
MessageSujet: Re: Les Experts: Manhattan / Non Coupable (slash)   Les Experts: Manhattan / Non Coupable (slash) - Page 4 EmptyJeu 7 Déc - 20:35

Oulala, quelle dispute. Heureusement l'orage semble être passé.
Se déchirer dans l'adversité c'est pas forcément une bonne idée les garçons, l'union fait la force.
Voilà, ça c'était pour le proverbe nul du jour. Je peux faire autre chose pour vous?
Réclamer la suite? Trépigner, hurler, pleurer jusqu'à ce qu'elle arrive peut être?
Allez ma Grenouille, un autre chapitre le plus vite possible.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://metamorfose.site.voila.fr/index.html
Annabe
Miss éTinCeLLes!!
Annabe

Nombre de messages : 222
Age : 29
Date d'inscription : 24/10/2006

Les Experts: Manhattan / Non Coupable (slash) - Page 4 Empty
MessageSujet: Re: Les Experts: Manhattan / Non Coupable (slash)   Les Experts: Manhattan / Non Coupable (slash) - Page 4 EmptyJeu 7 Déc - 20:41

Oula! Ca c'est de la dispute purement DD ou je ne m'y connais pas.
... ... ... ... ...
Ok, je n'y connais rien, cette phrase ne servait à rien du tout, c'est pas grave.
Hum hum hum.
Super chapitre, comme d'habitude! J'adore ce genre de moment. Non pas les disputes bien sûr. Mais les moments où ils sont tous les deux et où à chaque nouvelle lignes, ils balancent entre gestes/paroles d'amis et gestes/paroles d'amants. C'est ce que j'ai ressenti à ce chapitre et j'adore ça!
Bravo bravo bravo!
10/10 10/10 10/10 10/10 10/10 10/10
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



Les Experts: Manhattan / Non Coupable (slash) - Page 4 Empty
MessageSujet: Re: Les Experts: Manhattan / Non Coupable (slash)   Les Experts: Manhattan / Non Coupable (slash) - Page 4 EmptyJeu 7 Déc - 21:01

queeoi?: toi aussi tu te lance dans les disputes?
Mr. Green bravo 10/10
Perso je sais pas si je serait venu rechercher Danny, surement parce que j'ai eu une sale journée. fufufu
Revenir en haut Aller en bas
valm.csi
Expert


Nombre de messages : 3399
Age : 39
Date d'inscription : 05/07/2005

Les Experts: Manhattan / Non Coupable (slash) - Page 4 Empty
MessageSujet: Re: Les Experts: Manhattan / Non Coupable (slash)   Les Experts: Manhattan / Non Coupable (slash) - Page 4 EmptySam 9 Déc - 22:30

Vas-y Lex! Hurle! Trépigne!!! lol!

Annabe a écrit:
Ca c'est de la dispute purement DD ou je ne m'y connais pas. Ok, je n'y connais rien.
Dixit la slasheuse double pig ! Mais bien sûr! Laughing Et la marmotte...

Annabe a écrit:
les moments où ils sont tous les deux et où à chaque nouvelle lignes, ils balancent entre gestes/paroles d'amis et gestes/paroles d'amants, j'adore ça!
Je te remercie, j'avais pas du tout calculé ce point de vue! Mais je suis super contente que tu l'aies ressenti comme ça! clap pompom

Merci Liamangel! Et oui! J'adore les disputes, parce que j'adôôôre les réconciliations! Mr.Red

Voici la suite, avec une chanson que-je-sais-plus-le-titre-ni-l'interprête! Donc si ça vous dit quelque chose, dites-le moi, que je rectifie ça!!

Like a Star @ heaven Like a Star @ heaven Like a Star @ heaven Like a Star @ heaven Like a Star @ heaven


Angle Mort (15)

Macon, Georgie.
Hamburgers, frites, accompagnés de leur sauce tomate industrielle, et servis avec un soda. Si le refrain était connu, le reste devenait carrément une habitude. Une table au fond de la salle, pour la discrétion. Le sacro-saint Respect de la Distance Réglementaire, pour ne pas qu'on se rappelle d'eux. Pas d'éclats de voix, ou de rire, pour passer vraiment incognito. Et contacts minimums avec les clients et le personnel, pour finir de passer complètement inaperçus...
Ils quittèrent le petit resto du bord de la route en ayant parfaitement rempli leur mission, et en sortirent peu de temps avant qu'il ne ferme ses portes pour la nuit. Le jour baissait, et la nuit allait tomber dans l'heure qui suivait.
Ils se dirigèrent vers le coin de l'établissement, afin de rejoindre le parking adjacent, plus discret que celui qui bordait la route.
"Tu trouves pas que la serveuse avait un air triste et fatigué?" demanda Danny.
"Et alors?" s'enquit Don.
Danny haussa les épaules: "Je sais qu'on peut pas faire grand-chose pour elle", admit-il. "Mais c'est une belle fille, qui doit être encore plus belle quand elle sourit. C'est dommage..."
Don lui lança un regard suspicieux, mais Danny fit semblant de ne pas le remarquer. Il continua: "Je suis sûr qu'elle ne mérite pas ce qui lui arrive."
Don allait lui demander ce qui lui faisait penser une chose pareille, quand soudain un type surgi du coin du bâtiment le bouscula, avant de continuer aussitôt sa rapide progression. Tête baissée, il prononça à peine un mot d'excuse, et se faufila entre les deux amants.
Don lui accorda un regard distrait, et s'apprêta à poursuivre lui aussi sa route, mais Danny l'arrêta.
"Vérifie qu'il ne manque rien dans tes poches", lui dit-il, sans se détourner un seul instant de l'homme qui s'éloignait vers sa voiture.
Don, se rappelant l'épisode du pickpocket de Miami, stoppa net, et fouilla rapidement les endroits où il avait laissé son argent et ses nouveaux faux-papiers.
"RAS", annonça-t-il au bout de quelques secondes de suspense.
Ce n'est qu'à cet instant que Danny quitta le type des yeux, qui avait rejoint sa voiture et démarré au quart de tour. Il reporta son attention sur Don: "Qu'est-ce qu'on disait?" fit-il sur un ton détaché, en total contradiction avec son soudain accès de paranoïa. Ou plutôt de simple méfiance. Rationnelle.
"La serveuse", lui rappela Don avec un sourire entendu.
"C'est pas mon genre", le rassura aussitôt Danny en lui prenant le bras pour l'entraîner vers leur voiture. "Can't get my eyes.... off of yooou... you're just too good... to be true..." se mit-il à fredonner, en imitant la voix tout à fait charmante de la chanteuse.
Ils venaient d'entendre la chanson dans le resto, et Don apprécia tellement l'attention de son homme, après leur dispute sur la route 41, qu'il se promit de faire de son prochain désir une réalité. A croire qu'il adorait prendre d'énormes risques...
"I wanna hoooold you so much!" continuait Danny en cherchant les clés pour les mettre dans la main de Don.
Puis il fit le tour du pick-up pour grimper du côté passager, tandis que Don s'installa au volant. Ce dernier allait tourner la clé dans le contact quand soudain il réalisa que Danny aurait déjà dû ouvrir sa portière pour s'asseoir à côté de lui.
Mais il ne le voyait même plus.
"Danny?!" l'appela-t-il.
Waouu. Il espérait que sa frousse n'avait pas été trop perceptible, parce que Danny réapparut la seconde d'après du côté passager, venant de son angle mort. Il ouvrit enfin sa portière et dit: "Tu as percuté un artiste."
"Quoi?!" s'exclama Don, encore sous le coup de l'émotion.
Danny lui sourit avec sérénité, histoire qu'il se détende un peu, et fit un signe de tête en direction du fond du parking. Don se pencha donc sur le siège passager, et tendit la tête vers ce fichu angle mort qui lui cachait tant de choses.
"T'appelles ça un artiste?" s'étonna-t-il alors.
Des messages tagués à la va-vite, d'une écriture irrégulière, digne d'un analphabète, et d'une seule et même couleur triste, le noir, ornaient la carrosserie naguère toute blanche d'une petite voiture garée sur le parking. Une des rares encore présentes ici, à cette heure.
"Charmant", commenta-t-il en lisant des mots tels que "pute", "je t'aurai", ou encore "crève, salope".
"Et tu crois que c'est le type qu'on a croisé qui vient de faire ça?"
"Oh!" fit mine de comprendre Danny. "Tu veux une preuve..."
Il n'attendit pas la confirmation, ou plutôt l'objection de Don, en l'occurrence, et traversa le parking au pas de course. Il atteignit la voiture, et passa son doigt sur la peinture.
Don ne doutait pas qu'elle soit fraîche, alors en attendant le retour de Danny, il se réinstalla face au volant et s'apprêta une nouvelle fois à tourner la clé dans le contact.
C'est alors qu'une porte s'ouvrit. Une entrée de service, à l'arrière du resto. Et que la serveuse triste apparut. Elle cherchait quelque chose dans son sac à main. Probablement ses clés. Quand elle leva la tête et qu'elle vit un homme penché près de sa voiture fraîchement peinturlurée, son sang ne fit qu'un tour.
"QU'EST-CE QUE VOUS FAITES?!" cria-t-elle à Danny, tout en restant figée sur place.
Don frissonna. Décidément, le sort s'acharnait à les placer irrémédiablement au mauvais endroit, au plus mauvais moment...
Quant à Danny, il poussa un long soupir de lassitude, tout en faisant face, de loin, à la serveuse. Il leva les mains en l'air, en signe d'innocence.
Le temps fut comme suspendu.
"Non... Attendez!" tenta de la raisonner Danny quand la serveuse se mit en marche vers lui.
Elle fondait sur lui, à grands pas, son regard lançait des éclairs et ses poings serrés transpiraient de fureur.
Danny fit le tour de la voiture pour garder ses distances. "Je vous jure que j'ai rien à voir avec ça!" lui assura-t-il. "Il faut que vous me croyiez!"
Il tourna encore un peu quand elle tenta de l'approcher par un côté.
"Je vous en prie, calmez-vous!" insista-t-il en la voyant quasiment écumer de rage, et empoigner la lanière de son sac à main pour s'en servir comme d'une arme.
Don descendit du pick-up, et s'approcha d'eux. La scène aurait vraiment eu de quoi faire rire, si la serveuse n'avait pas été aussi affrayée et hystérique.
"Heather?"
Elle fit brusquement volte-face.
"Vous voulez bien essayer de vous détendre?" lui demanda Don en parcourant calmement les derniers mètres qui le séparait d'elle.
"Arrêtez-vous!! QU'EST-CE QUE VOUS ME VOULEZ?!" hurla-t-elle. complètement apeurée.
Elle tourna la tête vers Danny et, voyant qu'il n'avait pas bougé de l'autre côté de la voiture, reporta son attention sur Don. "Comment vous connaissez mon prénom?"
"C'est bien comme ça que votre collègue vous a appelez, tout à l'heure?" vérifia-t-il.
"Oh!" fit-elle. "Et vous! Qui êtes-vous?"
"Je m'appelle Don. Et le trouillard, là-bas, c'est Danny."
Il s'efforça de ne pas rire en voyant la réaction sidérée de son ami, et poursuivit: "On est juste de passage, ici."
Il y eut un silence, pendant lequel elle scruta le fond des yeux de Don, puis de Danny, en se retournant encore, et encore, pour revenir à Don.
"New York", dit-elle.
De loin, les deux hommes échangèrent un regard surpris. Quant à Heather, elle avait l'air soudain plus calme. Ce qui ne fut pas sans les inquiéter davantage.
"Vous avez un petit accent", précisa-t-elle finalement. "C'est bien ça? Vous êtes de New York?"
"C'est ça", confirma alors Don, soulagé. Contrairement à Danny qui fit un grand geste d'agacement, que Don fut le seul à voir.
Mais à quoi bon risquer d'éveiller un peu plus les soupçons de cette fille en niant l'évidence?
"Qui a fait ça?" exigea-t-elle brusquement en faisant allusion aux tags sur sa voiture.
"Un type avec une casquette des Hawkes d'Atlanta, et une vieille Thunderbird", lui répondit Danny en tentant un rapproché vers elle, et vers Don. "Couleur noire, avec des chromes argentés", précisa-t-il.
Heather l'observa avec une grande méfiance, et se décala de quelques pas, de façon à les avoir tous les deux dans son champ de vision, mais suffisamment loin d'elle.
"Est-ce qu'il avait une boucle d'oreille?" voulut-elle savoir.
"Un anneau, à l'oreille gauche."
Don faillit lui siffler son admiration. Danny avait un sacré sens de l'observation. Ou alors c'était lui qui était déjà sérieusement rouillé...
Heather, elle, paraissait totalement abasourdie. Ses épaules s'affaissèrent, et son visage se décomposa.
"Vous le connaissez", devina Don.
"Richie", confirma-t-elle. "C'est mon ex. On s'est séparé l'année dernière. J'arrive pas à croire..." souffla-t-elle en lisant les terribles messages qui lui étaient adressés.
"C'est pas la première fois", poursuivit Don.
Elle secoua la tête. "Des mois que ça dure", répondit-elle d'une voix tremblante. "J'aurais jamais pensé que c'était lui, mais... maintenant que j'y pense..."
Danny rejoignit Don, et lui fit une grimace soulagée, en tirant la langue. Il l'avait encore une fois échappé belle. Don lui sourit en pensant que des coups de griffes et de sac à main l'auraient effectivement bien amoché...
Mais ils reprirent vite leur sérieux face au désarroi de la jeune femme.
"Qu'est-ce que je vais faire?" se lamenta-t-elle en s'appuyant contre le capot de sa voiture.
"Tu crois toujours qu'on peut rien faire pour elle?" glissa Danny à l'oreille de son amant.
C'est alors que la promesse que Don s'était faite à lui-même quelques minutes plus tôt lui revint en mémoire. "Très bien. Qu'est-ce que tu proposes?"

_________________
Les Experts: Manhattan / Non Coupable (slash) - Page 4 Remban10


Dernière édition par le Sam 9 Déc - 23:44, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.csi-fanfics.com/
Lexie
Balle Rebondissante
Lexie

Nombre de messages : 644
Age : 35
Date d'inscription : 31/05/2006

Les Experts: Manhattan / Non Coupable (slash) - Page 4 Empty
MessageSujet: Re: Les Experts: Manhattan / Non Coupable (slash)   Les Experts: Manhattan / Non Coupable (slash) - Page 4 EmptySam 9 Déc - 22:45

Justement, je venais m'ancquérir (encquérir, anquérir, enquérir?)de la diffusion d'un nouveau chapitre. A ce que je constate, tu as devancé ma demande. C'est cool!!

Il faut toujours se méfier de ses promesses. Les voilà dans de beaux draps maintenant.
J'aime beaucoup la complicité de Danny et Don, les piques qu'ils se lancent, leurs discussions, leurs taquineries...


C'est encore loin le Nevada?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://metamorfose.site.voila.fr/index.html
valm.csi
Expert


Nombre de messages : 3399
Age : 39
Date d'inscription : 05/07/2005

Les Experts: Manhattan / Non Coupable (slash) - Page 4 Empty
MessageSujet: Re: Les Experts: Manhattan / Non Coupable (slash)   Les Experts: Manhattan / Non Coupable (slash) - Page 4 EmptySam 9 Déc - 23:35

Merci ma baballe pioutch pioutch!! Wink bizz
Le Nevada, puisque tu insistes, c'est dans... une bonne dizaines de chapitres! Ils leur restent quand même 9 Etats à traverser! Shocked Mais ils vont y arriver, t'inquiète! Je te ferai signe! coucou!

_________________
Les Experts: Manhattan / Non Coupable (slash) - Page 4 Remban10
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.csi-fanfics.com/
millie8
CSI niveau 3
millie8

Nombre de messages : 442
Age : 34
Localisation : Toujours là où il faut quand il faut (enfin presque...)
Date d'inscription : 13/06/2006

Les Experts: Manhattan / Non Coupable (slash) - Page 4 Empty
MessageSujet: Re: Les Experts: Manhattan / Non Coupable (slash)   Les Experts: Manhattan / Non Coupable (slash) - Page 4 EmptySam 9 Déc - 23:44

Dix chapitres avant le Nevada? Ca fait beaucoup d'aventure pour nos chers amis tout ça bong
En attendant je me demande ce que nos tourtereaux vont bien pouvoir inventer pour aider cette serveuse.
Alors vite la suiiite!!! Tu m'as fais miroiter deux chapitres pour ce soir alors je me permet de te réclamer celui qui manque!!!

pompom LA SUITE VALMOUNETTE pompom
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
valm.csi
Expert


Nombre de messages : 3399
Age : 39
Date d'inscription : 05/07/2005

Les Experts: Manhattan / Non Coupable (slash) - Page 4 Empty
MessageSujet: Re: Les Experts: Manhattan / Non Coupable (slash)   Les Experts: Manhattan / Non Coupable (slash) - Page 4 EmptySam 9 Déc - 23:51

Millie! Une personne exceptionnelle a dit un jour: "Il faut toujours se méfier des promesses!"
Je me rends compte que je suis dans de beaux draps! What a Face
Donc je vais m'y remettre! rambo

Faut dire, c'est un peu de ta faute fufufu ! Avec ton cadeau d'anniversaire, je me suis sentie toute légère et inspirée, pour le chapitre qui suit celui que je devais poster ce soir, et que je vais peut-être réussir à taper dans l'heure boxe !! Alors... à tout à l'heure! coucou!
Attention attention ceci n'est pas une promesse! lol

PS: J'ai corrigé le passage: "il se réinstalla face au volant et s'apprêta une nouvelle fois à tourner la tête dans le contact." Mais bien sûr, valm! T'as fumé, ma parole!

_________________
Les Experts: Manhattan / Non Coupable (slash) - Page 4 Remban10
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.csi-fanfics.com/
valm.csi
Expert


Nombre de messages : 3399
Age : 39
Date d'inscription : 05/07/2005

Les Experts: Manhattan / Non Coupable (slash) - Page 4 Empty
MessageSujet: Re: Les Experts: Manhattan / Non Coupable (slash)   Les Experts: Manhattan / Non Coupable (slash) - Page 4 EmptyDim 10 Déc - 0:50

Moins d'une heure il m'a fallu! Faut dire que c'est pas le chapitre le plus long de sa catégorie... Mr.Red


And The Winner Is... (16)

Richie envoya de la bière jusqu'au plafond tellement sa surprise fut grande. De la position "vautré sur son canapé", il passa directement à la position "debout tout paniqué", avec à la main sa canette à moitié vidée d'un coup, et sa bière qui dégoulinait.
La porte de son taudis venait d'exploser. Enfin... pas tout à fait. Mais pas loin.
Il lâcha sa bière, qui finit de se vider sur sa moquette, et loucha sur le canon du flingue qui apparut entre ses deux yeux.
"Assieds-toi, Richie", le pria gentiment Don. "Fais comme chez toi."
"Vous êtes qui?!" bredouilla celui-ci en s'asseyant.
"Tu me reconnais pas? On s'est rencontré tout à l'heure, devant le resto", rétorqua aussitôt Don, en lui mettant sous le nez sa plaque du NYPD. "Tu vois ça?" poursuivit-il en la rangeant la seconde d'après. "Ça veut dire que tu vas m'écouter très attentivement."
Richie déglutit sa salive difficilement, et jeta un coup d'oeil vers l'entrée, où se tenait Danny. Et il acquiesça. Ces deux types, ces prétendus flics, n'étaient pas là pour rigoler. Mais qu'est-ce qu'ils lui voulaient? D'où ils sortaient? Et c'était quoi, ces méthodes?
"Tu vas laisser Heather tranquille, tu m'as bien compris?" reprit Don.
"C'est..." fit Richie. "C'est elle qui vous envoie?"
Il émit alors un petit son étranglé quand Don lui serra le cou, en lui posant le canon de son arme sur la tempe.
"C'est pas ce que je voulais entendre, Richie", regretta-t-il. "Tu me déçois beaucoup."
Il ôta le cran de sûreté, et là, ce fut comme s'il avait agité une baguette magique en prononçant la bonne formule. Car Richie leva les mains en l'air, ferma les yeux très fort, et cria: "OK!! Promis! Je lui fous la paix!"
"C'est vrai, ce mensonge?" insista Don en lui enfonçant quasiment le flingue à l'intérieur du crâne.
"Je vous LE JURE, PUTAIN!!" s'écria Richie, à la limite de se faire dessus.
"Regarde-le, cet enfoiré", fit Don à l'adresse de Danny, qui restait près de l'entrée, les bras croisés, à observer.
"Il me fait de la peine", répondit tranquillement celui-ci. "Pas à toi?"
"Si. Un peu", avoua Don, en lâchant prise. "Richie?"
"Quoi?!"
"Tu m'as fait une promesse. J'ai pas besoin de te la rappeler?"
"Non!" s'impatienta Richie, les mains toujours en l'air. "Je vous jure! Je vais lui foutre une paix royale!"
Don éloigna alors la flingue, et recula d'un pas. "Tu vois, quand tu veux."
"Connard", siffla Richie entre ses dents, sans même le regarder en face.
C'était une demi-seconde avant qu'un grand vide noir ne l'engloutisse.

"Alors? C'est qui le pétochard?" demanda Danny quand ils quittèrent l'appartement.
"And the winner is... Richie!" claironna Don.
Ils profitèrent de leur passage dans la cage d'escaliers déserte pour échanger un baiser passionné. Malheureusement, ce n'était ni l'endroit, ni le moment pour s'éterniser ainsi. Surtout que dehors, à un pâté de maison, les attendait la serveuse, Heather.
"Tu étais peut-être pas obligé de l'assommer, si?" hésita Danny, tandis qu'ils retrouvèrent l'air libre. "Il était mort de trouille, de toute façon."
"Il a dit que j'étais un connard", se justifia Don, en feignant un air scandalisé. "On ne m'insulte pas impunément, moi, monsieur!" ajouta-t-il.
Danny éclata de rire, imité aussitôt par son amant.
"Qu'y a-t-il?" s'étonna Heather quand ils arrivèrent à sa hauteur.
"Richie ne vous embêtera plus", lui annonça Danny.
"Mais si jamais ça lui reprend, envoyez-lui les flics, ça lui fera sûrement très plaisir", ajouta Don.
Et pour la première fois depuis qu'ils l'avaient rencontrée, elle leur offrit un vrai beau sourire. Charmant.
"Je ne sais pas comment vous remercier..."
"Laissez tomber", dit Danny en frappant Don sur l'épaule: "C'est lui qui a fait tout le travail, je me charge de le récompenser pour vous, d'accord?"
Heather fronça les sourcils, dubitative. Mais elle comprit bien vite à quoi il faisait allusion. Leurs regards ne trompaient pas...
"D'accord!" accepta-t-elle d'une mine réjouie. "Alors je vous fait confiance!"
Elle les regarda, l'un et l'autre tour à tour, avec son sourire qui ne semblait plus vouloir la quitter. "Merci à vous deux", finit-elle par dire. "J'ai été ravie de faire votre connaissance."
"Tout le plaisir était pour nous", lui assura Don en serrant la main qu'elle leur tendait.
Elle eut un petit rire enjoué, et après avoir serré la main de Danny, leur fit un petit signe, avant de se diriger vers sa voiture, et de s'en aller.
Ils suivirent la voiture taguée des yeux, jusqu'à ce qu'elle disparaisse.
"Chéri, j'attends ma récompense", murmura Don.
"T'inquiète, tu vas pas l'attendre longtemps", lui sourit Danny en rejoignant leur pick-up.
Il faisait maintenant nuit noire, et une chambre de motel les attendait à cinq minutes d'ici. La soirée était loin d'être terminée.

________________________


Ah! Au fait! J'ai pas prévu de l'écrire, cette nuit torride! Mais si quelqu'un veut le faire, y'a pas de sushis! Maintenant, on a des vraies expertes ès slash qui se baladent sur le forum!! Mr.Red victoire
Cependant, le prochain chapitre sera peut-être un peu... un peu..... pig
Vous serez probablement fixées d'ici... mardi Wink Sur la route de Nashville, Tennessee pirat

_________________
Les Experts: Manhattan / Non Coupable (slash) - Page 4 Remban10
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.csi-fanfics.com/
millie8
CSI niveau 3
millie8

Nombre de messages : 442
Age : 34
Localisation : Toujours là où il faut quand il faut (enfin presque...)
Date d'inscription : 13/06/2006

Les Experts: Manhattan / Non Coupable (slash) - Page 4 Empty
MessageSujet: Re: Les Experts: Manhattan / Non Coupable (slash)   Les Experts: Manhattan / Non Coupable (slash) - Page 4 EmptyDim 10 Déc - 1:07

Un peu court ce chapitre... Rolling Eyes
Mais il est tellement bien écrit que tu es toute pardonnée
Mr.Red
Faut pas l'embêter le Don rambo
Mais bon il fait ça pour la bonne cause et en plus il va être récompensé...
Dis t'es sûre que tu veux pas nous l'écrire cette nuit torride? Rolling Eyes


bong Ya plus qu'à attendre patiemment la suite bong
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
valm.csi
Expert


Nombre de messages : 3399
Age : 39
Date d'inscription : 05/07/2005

Les Experts: Manhattan / Non Coupable (slash) - Page 4 Empty
MessageSujet: Re: Les Experts: Manhattan / Non Coupable (slash)   Les Experts: Manhattan / Non Coupable (slash) - Page 4 EmptyDim 10 Déc - 1:17

millie8 a écrit:
Dis t'es sûre que tu veux pas nous l'écrire cette nuit torride? Rolling Eyes
Peut-être! J'vais y penser! Wink Mais pas tout de suite! Je la rajouterai dans un topic spécial "scènes coupées au montage" Mr. Green ou alors dans un chapitre ultérieur... je sais pas encore! sorry Mais va y avoir du sport, bientôt! Vive les pig les ascenseurs et les machines à laver!! victoire

_________________
Les Experts: Manhattan / Non Coupable (slash) - Page 4 Remban10
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.csi-fanfics.com/
Lexie
Balle Rebondissante
Lexie

Nombre de messages : 644
Age : 35
Date d'inscription : 31/05/2006

Les Experts: Manhattan / Non Coupable (slash) - Page 4 Empty
MessageSujet: Re: Les Experts: Manhattan / Non Coupable (slash)   Les Experts: Manhattan / Non Coupable (slash) - Page 4 EmptyDim 10 Déc - 11:41

Citation :
"Tu m'as fait une promesse. J'ai pas besoin de te la rappeler?"
le hasard comme par hasard Mr. Green

C'était bien rigolo ce petit chapitre. Que mardi le suivant? C'est loin mardi tu sais?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://metamorfose.site.voila.fr/index.html
Invité
Invité



Les Experts: Manhattan / Non Coupable (slash) - Page 4 Empty
MessageSujet: Re: Les Experts: Manhattan / Non Coupable (slash)   Les Experts: Manhattan / Non Coupable (slash) - Page 4 EmptyDim 10 Déc - 14:20

La chanson c'est Can't take my eyes off you! Smile
Chantée par différente personne que je ne citerais pas!

You're just too good to be true
Can't take my eyes off of you
You'd be like heaven to touch
I wanna hold you so much
At long last love has arrived
And I thank God I'm alive
You're just too good to be true
Can't take my eyes off of you
Pardon the way that I stare
There's nothing else to compare
The sight of you leaves me weak
There are no words left to speak
So if you feel like I feel
Please let me know that it's real
You're just too good to be true
Can't take my eyes off of you
chorus:
I love you baby and if it's quite all right
I need you baby to warm the lonely nights
I love you baby, trust in me when I say
Oh pretty baby, don't bring me down I pray
Oh pretty baby, now that I've found you stay
And let me love you baby, let me love you
Revenir en haut Aller en bas
lagentillefan
La fleur la plus bleue de toutes les fleurs bleues du monde
lagentillefan

Nombre de messages : 2966
Age : 37
Localisation : à supplier l'inspiration
Date d'inscription : 22/09/2005

Les Experts: Manhattan / Non Coupable (slash) - Page 4 Empty
MessageSujet: Re: Les Experts: Manhattan / Non Coupable (slash)   Les Experts: Manhattan / Non Coupable (slash) - Page 4 EmptyLun 11 Déc - 3:38

Génial ces trois chapitre ma Valm!!!On a droit à une dispute(et oui,comme tout le monde,ils s'enguirlandent nos tourtreaux!)et à la preuve de leur compassion,mais aussi qu'ils resteront malgré tout des flics!BRAVO,ma Valm!!
bon,je vais faire mon gros Boulet ,mais j'apparais quand? lol! (la harcelée devient la harceleuse lol! )

_________________
Les Experts: Manhattan / Non Coupable (slash) - Page 4 Csimia10
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
valm.csi
Expert


Nombre de messages : 3399
Age : 39
Date d'inscription : 05/07/2005

Les Experts: Manhattan / Non Coupable (slash) - Page 4 Empty
MessageSujet: Re: Les Experts: Manhattan / Non Coupable (slash)   Les Experts: Manhattan / Non Coupable (slash) - Page 4 EmptyLun 11 Déc - 14:30

Merci Liamangel, pour les paroles de la chanson Wink Je viens de me rappeler, ce week-end, que Muse l'avait reprise! Mr.Red Mr.Red

Magentille, il va falloir être rudement patiente, parce que tu n'apparaîs qu'après le Nevada, qui est encore à 9 Etats d'ici... (tu vis en Californie, pour être précise...) Ca fait un Etat de plus, et environ une trentaine de chapitres... What the fuck ?!? peut-être un peu moins Mr. Green Mr. Green

Suite demain, je confirme... Wink

_________________
Les Experts: Manhattan / Non Coupable (slash) - Page 4 Remban10
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.csi-fanfics.com/
lagentillefan
La fleur la plus bleue de toutes les fleurs bleues du monde
lagentillefan

Nombre de messages : 2966
Age : 37
Localisation : à supplier l'inspiration
Date d'inscription : 22/09/2005

Les Experts: Manhattan / Non Coupable (slash) - Page 4 Empty
MessageSujet: Re: Les Experts: Manhattan / Non Coupable (slash)   Les Experts: Manhattan / Non Coupable (slash) - Page 4 EmptyLun 11 Déc - 17:53

Bigre!Alors,je suis une Californienne...Comme Jessie? What the fuck ?!? lol!

_________________
Les Experts: Manhattan / Non Coupable (slash) - Page 4 Csimia10
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Lexie
Balle Rebondissante
Lexie

Nombre de messages : 644
Age : 35
Date d'inscription : 31/05/2006

Les Experts: Manhattan / Non Coupable (slash) - Page 4 Empty
MessageSujet: Re: Les Experts: Manhattan / Non Coupable (slash)   Les Experts: Manhattan / Non Coupable (slash) - Page 4 EmptyLun 11 Déc - 20:14

Suite que demain?! Rho c'trop nul!

Aucun respect pour leurs lecteurs tous ces auteurs, pas un pour rattraper l'autre. Ca met l'eau à la bouche, ça déchaîne les passions, l'enthousiasme..... et c'est ingrat. C'trop nul! pleurs pleurs
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://metamorfose.site.voila.fr/index.html
valm.csi
Expert


Nombre de messages : 3399
Age : 39
Date d'inscription : 05/07/2005

Les Experts: Manhattan / Non Coupable (slash) - Page 4 Empty
MessageSujet: Re: Les Experts: Manhattan / Non Coupable (slash)   Les Experts: Manhattan / Non Coupable (slash) - Page 4 EmptyLun 11 Déc - 22:43

Toute ressemblance avec Jessie de "2 soeurs" sera une pure coïncidence pas voulue! Mr. Green
Demain, oui...

_________________
Les Experts: Manhattan / Non Coupable (slash) - Page 4 Remban10
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.csi-fanfics.com/
lagentillefan
La fleur la plus bleue de toutes les fleurs bleues du monde
lagentillefan

Nombre de messages : 2966
Age : 37
Localisation : à supplier l'inspiration
Date d'inscription : 22/09/2005

Les Experts: Manhattan / Non Coupable (slash) - Page 4 Empty
MessageSujet: Re: Les Experts: Manhattan / Non Coupable (slash)   Les Experts: Manhattan / Non Coupable (slash) - Page 4 EmptyMar 12 Déc - 2:30

je serais donc patiente mais toujours aussi curieuse bong lol!

_________________
Les Experts: Manhattan / Non Coupable (slash) - Page 4 Csimia10
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Lexie
Balle Rebondissante
Lexie

Nombre de messages : 644
Age : 35
Date d'inscription : 31/05/2006

Les Experts: Manhattan / Non Coupable (slash) - Page 4 Empty
MessageSujet: Re: Les Experts: Manhattan / Non Coupable (slash)   Les Experts: Manhattan / Non Coupable (slash) - Page 4 EmptyMar 12 Déc - 13:22

On est demain!!!!

Oui bon je sais, t'es pas encore rentrée. C'était juste pour le plaisir de réclamer Mr. Green
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://metamorfose.site.voila.fr/index.html
valm.csi
Expert


Nombre de messages : 3399
Age : 39
Date d'inscription : 05/07/2005

Les Experts: Manhattan / Non Coupable (slash) - Page 4 Empty
MessageSujet: Re: Les Experts: Manhattan / Non Coupable (slash)   Les Experts: Manhattan / Non Coupable (slash) - Page 4 EmptyMar 12 Déc - 17:33

Voilà voilàààà! Mesdames sont servies!! tchin!


Welcome to Nashville, Tennessee (17)

Il portait une chemise noire aux manches retroussées, qui laissaient voir les muscles si bien dessinés de ses bras, et ses veines saillantes. Ses bras qu'il aimait caresser, à l'opposé du sens du poil, parce qu'il savait que ça lui filait des frissons. Des bras qu'il aimait avoir autour de lui, du soir au matin, et dans leurs moments de calme solitude.
Et puis ses mains, si parfaites. Puissantes et douces à la fois. Comme ses doigts, fins et pourtant si forts, qu'ils aimaient entrecroiser et décroiser. Des mains qui l'avaient parcouru tout entier, qui avaient exploré toutes (absolument toutes) les parties de son corps.
Il se consumait sous ses caresses.
Sa chemise était ouverte sur son cou délicat, qui se contractait de toute la force de ses muscles, quand ils faisaient l'amour. Et sur son torse, qui lui donnait à chaque fois l'envie d'y glisser ses doigts, d'y passer sa langue et de se serrer tout contre lui.
Ses cheveux voletaient au gré du vent qui s'engouffrait par la vitre ouverte de sa portière. D'un noir profond, ils recommençaient lentement à pousser. D'une longueur qu'il trouverait bientôt parfaite, parce qu'il pourrait les empoigner, et y enfouir ses mains quand il l'embrasserait passionnément. Quand il s'introduirait dans sa bouche et qu'ils mêleraient leurs langues ensemble, dans un ballet enflammé. Entre ses lèvres si douces...
Il portait un pantalon de jean brut, maintenu par une ceinture qu'il avait maintes et maintes fois fait glisser hors de ses passants, pour lui enlever. Un jean qui ne trahissait pas les contours de ses cuisses, et de ses fesses, diablement désirables et appétissantes.
Danny passa sa langue sur ses lèvres, lascivement. Et puis, après une profonde inspiration, poussa un long soupir d'extase. Si fort qu'il échappa un petit gémissement.
"Rien que ça?" s'étonna Don, qui se laissait mâter docilement depuis des kilomètres et des kilomètres.
Danny, affalé dos contre la portière passager, à contempler son homme sous toutes les coutures, se fendit d'un large sourire. "Tes cravates te manquent pas trop?" lui demanda-t-il.
"A moi? Non", lui affirma Don. "Pourquoi?"
Danny ne répondit rien, mais s'accouda au tableau de bord en observant de plus belle son amant en train de conduire. Elles lui manquaient d'un tas de façons différentes, mais ça n'avait rien à voir avec le côté purement vestimentaire de la chose...
Don lui jeta un regard, et sourit d'un air entendu. Il repensa à la première fois qu'ils l'avaient fait les yeux bandés. La cravate qu'avait choisie Danny était devenue sa préférée... Dommage qu'il n'ait pas pensé à la prendre avec lui, dans son sac...
"J'espère que la portière est bien fermée", s'inquiéta Don, à le voir dans cette position. "Tu risques d'y laisser ta peau, là."
Danny ouvrit grand ses yeux, comme s'il venait de réaliser qu'un accident malheureux pouvait effectivement survenir à n'importe quel moment. Il tendit la main, et Don l'attrapa pour l'attirer près de lui, en sécurité. Il passa ensuite son bras autour de ses épaules, et Danny se pencha un peu plus pour déposer un baiser sur la commissure de ses lèvres.
Alors Don tourna la tête vers lui et ils s'embrassèrent, effleurant un instant leurs langues l'une contre l'autre.
Puis ils se séparèrent. Don reposa ses mains sur le volant, reporta son attention sur la route, tandis que Danny s'appuya sur son siège, mais toujours de côté pour continuer son observation.
Derrière ses lunettes aux verres teintés, il n'en loupait pas une miettes. Il passa encore une fois sa langue sur ses lèvres, dessinées en forme de sourire, indélébiles, et puis se mit à caresser le bras de Don, en le frôlant doucement avec ses doigts, de son poignet à son coude, et de son coude à son poignet...
Ils furent tous les deux parcourus de légers frissons. La main droite de Don relâcha le volant, et dans un geste à la fois lent et sensuel, ils joignirent l'une contre l'autre leurs paumes, et leurs doigts, pour ensuite les entremêler et les unir avec langueur.
Danny vit le sourire sur le visage de son amant qui, lui, ne quittait pas la route des yeux. Ce sourire, qui le faisait fondre à chaque fois, peu importait son humeur. Aussi heureux soit-il, ce sourire-là le rendait encore plus heureux. Et s'il était triste, furieux, malade ou inquiet, le sourire de Don le guérissait de tout, à chaque fois.
Après leur danse paresseuse, leurs mains se délièrent, juste un instant.
Don posa la sienne tout contre la poitrine de Danny, sur son coeur. Un geste à la fois amoureux et protecteur. C'est ce que lut Danny dans son regard si bleu, qu'il reposa enfin sur lui.
Alors Danny recouvrit la main de son amant avec la sienne, et la serra plus fort, pour qu'ils sentent tous les deux les battements de son coeur.
Ils échangèrent un intense regard, paisible et confiant, qui disait "je t'aime", avant de se sourire et de se retourner ensemble face à la route, leur avenir.
Nashville, Tennessee, leur souhaitait la bienvenue...

_________________
Les Experts: Manhattan / Non Coupable (slash) - Page 4 Remban10
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.csi-fanfics.com/
Lexie
Balle Rebondissante
Lexie

Nombre de messages : 644
Age : 35
Date d'inscription : 31/05/2006

Les Experts: Manhattan / Non Coupable (slash) - Page 4 Empty
MessageSujet: Re: Les Experts: Manhattan / Non Coupable (slash)   Les Experts: Manhattan / Non Coupable (slash) - Page 4 EmptyMar 12 Déc - 17:38

Citation :
Il portait une chemise noire aux manches retroussées, qui laissaient voir les muscles si bien dessinés de ses bras, et ses veines saillantes. Ses bras qu'il aimait caresser, à l'opposé du sens du poil, parce qu'il savait que ça lui filait des frissons. Des bras qu'il aimait avoir autour de lui, du soir au matin, et dans leurs moments de calme solitude.
Et puis ses mains, si parfaites. Puissantes et douces à la fois. Comme ses doigts, fins et pourtant si forts, qu'ils aimaient entrecroiser et décroiser. Des mains qui l'avaient parcouru tout entier, qui avaient exploré toutes (absolument toutes) les parties de son corps.
Il se consumait sous ses caresses.
Sa chemise était ouverte sur son cou délicat, qui se contractait de toute la force de ses muscles, quand ils faisaient l'amour. Et sur son torse, qui lui donnait à chaque fois l'envie d'y glisser ses doigts, d'y passer sa langue et de se serrer tout contre lui.
Ses cheveux voletaient au gré du vent qui s'engouffrait par la vitre ouverte de sa portière. D'un noir profond, ils recommençaient lentement à pousser. D'une longueur qu'il trouverait bientôt parfaite, parce qu'il pourrait les empoigner, et y enfouir ses mains quand il l'embrasserait passionnément. Quand il s'introduirait dans sa bouche et qu'ils mêleraient leurs langues ensemble, dans un ballet enflammé. Entre ses lèvres si douces...
Il portait un pantalon de jean brut, maintenu par une ceinture qu'il avait maintes et maintes fois fait glisser hors de ses passants, pour lui enlever. Un jean qui ne trahissait pas les contours de ses cuisses, et de ses fesses, diablement désirables et appétissantes.

Et ben tu vois, toi aussi tu sais le faire.

C'est mignon tout plein ce chapitre. love love love love love
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://metamorfose.site.voila.fr/index.html
Annabe
Miss éTinCeLLes!!
Annabe

Nombre de messages : 222
Age : 29
Date d'inscription : 24/10/2006

Les Experts: Manhattan / Non Coupable (slash) - Page 4 Empty
MessageSujet: Re: Les Experts: Manhattan / Non Coupable (slash)   Les Experts: Manhattan / Non Coupable (slash) - Page 4 EmptyMar 12 Déc - 17:39

Super chapitre! Bravo ma Val adorée na moi!
J'en bave encore dis donc bave Mignon, sensuel, tendre, doux... tu sais que tu as déjà atteint la perfection? C'est vraiment parfait! Bravo, j'adore et je ne sais même plus quoi dire!






Ah si!
La suite, elle est où???
10/10 10/10 10/10
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




Les Experts: Manhattan / Non Coupable (slash) - Page 4 Empty
MessageSujet: Re: Les Experts: Manhattan / Non Coupable (slash)   Les Experts: Manhattan / Non Coupable (slash) - Page 4 Empty

Revenir en haut Aller en bas
 
Les Experts: Manhattan / Non Coupable (slash)
Revenir en haut 
Page 4 sur 13Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5 ... 11, 12, 13  Suivant
 Sujets similaires
-
» Les Experts Manhattan - Love me please love me - Mac/Don - G
» Les Experts Manhattan - Il y a des moments si merveilleux - Don/Danny- G
» Les experts Manhattan - Joue pas - Don/Dany - G
» ****Les Experts Manhattan****
» Les Experts Manhattan - Parce que c'est toi - Danny/Lindsay - G

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Les Experts: Miami :: Fanfictions :: Fanfics LES EXPERTS-
Sauter vers: